vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


POL ROGER, la « Haute Couture » de la Champagne
19 janvier 2010, 23:45
Filed under: Champagne, Champagne Pol Roger | Étiquettes: , , , ,

Je connais peu de Maisons de Champagnes qui ont réussi à bâtir leur réputation sur la discrétion. C’est pourtant le cas de la Maison Pol Roger en plein coeur d’Epernay : discrète et élégante avec sa gamme de produits d’une grande qualité, et laquelle est connue du plus grand nombre d’amateurs français et étrangers, y compris les britanniques qui l’adorent !

Fondée par Pol Roger, un champenois d’Aÿ en 1849, il s’agissait au départ d’une petite maison de négoce très respectée dans le milieu, et qui est parvenue à se faire une place sur un marché britannique pourtant très exigent à l’époque.

Depuis plus de 160 ans, cette maison familiale indépendante transmet de père en fils le goût du bon, du beau et du bien faire. Aujourd’hui, elle est toujours discrète, très discrète même, mais ô combien connue par les grands amateurs des meilleurs champagnes.

Son entière indépendance, son travail d’une qualité rare et la grande élégance de chaque cuvée lui confère ainsi un statut très privilégié.

Dotée de 87ha de vignes sur les meilleurs terroirs de la Champagne, ses quelques rachats complémentaires en raisin, mais également de caves profondes et fraiches taillées dans un sol crayeux, lui offrent les outils indispensables dans l’élaboration d’une gamme très complexe de cuvées. On peut citer par exemple le Brut, le Pur, le Rich, le Vintage, le Blanc de Blanc, le Rosé, sans oublier ce must, la splendide Cuvée Sir Winston Churchill.

Verticale du Brut Vintage

Toutes les cuvées Brut Vintage ont le même assemblage soit :

60% de Pinot Noir

40% de Chardonnay

Composées uniquement de premiers et grands crus de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs.

La Bulle aérienne du Vintage 2000

 

Le dernier né de la gamme : Brut Vintage 2000 (Fraicheur sensuelle)

Ce qui surprend dans cette cuvée, c’est sa grande fraicheur avec un petit coté minéral et une belle franchise. La bulle est extrêmement fine, rapide et aérienne. On retrouve quelques notes de fleurs jaunes, d’agrumes, d’abricot, avec une petite rondeur au milieu. La finale est fraiche et très nette.

Idéal à l’apéritif.

La luminosité du Vintage 1998

 

Brut Vintage 1998 (Plénitude)

Au nez on retrouve un petit coté fumé. La bulle est toujours très délicate et persistante. En bouche : une bonne fraicheur avec une certaine vinosité et rondeur, ainsi que quelques notes de fruits blancs. En finale il garde bien sa minéralité avec une petite pointe d’amertume.

Idéal pour accompagner un plat délicat, pourquoi pas du veau.

 

La brillance du Vintage 1996

 

Brut Vintage 1996 (Aboutissement totale)

Mon vrai chouchou.

Sa robe est dorée avec une belle brillance, sa bulle est très aérienne, fine et rapide. Au nez, il surprend par quelques notes grillées et fumées mettant bien en avant la présence du chardonnay (40% dans assemblage). En bouche : encore très jeune et frais, avec une belle complexité aromatique et profondeur. On retrouve toujours ces notes grillées, et le tout est très précis, droit et doté d’une finesse exceptionnel. Un Grand Champagne !

A déguster à l’apéritif pour apprécier seul, ou avec un plat fin et sophistiqué comme le ris de veau.

 

 

La petite bulle fragile du Vintage 1993

 

Brut Vintage 1993 (Mature)

Au nez on trouve une pointe d’évolution, sa bulle est encore persistante mais assez fragile. En bouche : quelques notes d’évolution en gardant encore le milieu assez frais et vif. On sent encore une bonne puissance, en finale on retrouve une petite note d’amertume et une bonne longueur.

Difficile à associer, mais l’apéritif est toujours un bon compromis. Pourquoi pas avec un sorbet aux épices doté d’une pointe de safran du Maroc.

Publicités
Commentaires fermés sur POL ROGER, la « Haute Couture » de la Champagne



%d blogueurs aiment cette page :