vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Foires aux vins – édition automne 2015…
Foires aux vins 2015

Foires aux vins 2015

Foires aux vins 2015

Ça y est, le top chrono est lancé, à vos marques… ou plutôt à vos caddies… Prêts… Partez !

 

Toutes les enseignes s’y mettent sans exception y compris les sites marchands spécialisés dans le vin sur le web. Il ne faut surtout pas rater ce moment car la chasse aux trésors a commencé…

 

Les Foires aux Vins, c’est une longue l’histoire déjà. Elles s’enchainent depuis plus que quatre décennies ! La première fût lancée en 1973 chez E.Leclerc et, depuis, son engouement ne cesse d’augmenter d’année en année. Le chemin est ainsi bien tracé et les clients le connaissent par cœur, car chaque année c’est le même rituel, même si sa forme et son esprit ont complètement évolués et continuent à évoluer !

 

Le voici agenda complet pour trouver vos trésors :

 

Wineandco : 25 août au 4 octobre

 

Grands Vins Privés : 31 août au 13 septembre

 

Lavinia : 1 septembre au 28 septembre

 

Phileaswineclub.com: 1 septembre au 31 septembre

 

Vinatis : 1 septembre au 5 octobre

 

Mondovino.com : 2 septembre au 11 octobre

 

Lidl : 2 septembre au 5 septembre

 

Repaire de Bacchus : 3 septembre au 8 octobre

 

Casino : 4 septembre au 20 septembre

 

Millésimes.com : 8 septembre au 28 septembre

 

Géant : 8 septembre au 20 septembre

 

Dia : 8 septembre au 20 septembre

 

Intermarché : 8 septembre au 20 septembre

 

iDealwine : 8 septembre au 28 septembre

 

Carrefour : 8 septembre au 21 septembre

 

CDiscount : 9 septembre au 28 septembre

 

Monoprix : 9 septembre au 28 septembre

 

Nicolas : 9 septembre au 6 octobre

 

Leader Price : 9 septembre au 19 septembre

 

 

Chateaunet : 10 septembre au 3 octobre

 

Auchan : 22 septembre au 6 octobre

 

Système U : 22 septembre au 3 octobre

 

Simply Market : 25 septembre au 11 octobre

 

E.Leclerc : 30 septembre au 10 octobre

 

sur chaque FAV les bordeaux battent le record de ventes

Sur chaque FAV les bordeaux battent le record de ventes…

bordeaux en FAV

Malgré les choix très intéressants dans les autres appellations les bordeaux en FAV sont toujours en vogue…

Publicités
Commentaires fermés sur Foires aux vins – édition automne 2015…


« Dictionnaire encyclopédique des cépages » by Pierre Galet… l’oeuvre d’une vie…
Pierre Galet dans son bureau

Pierre Galet dans son bureau

« Le Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes » de Pierre Galet aux éditions Libre & Solidaire est un ouvrage fondamental et exhaustif.

Dictionnaire encyclopédique des cépages

Dictionnaire encyclopédique des cépages

Une première édition parue en 2000 est épuisée et introuvable depuis de nombreuses années. Réactualisé et augmenté, le dictionnaire comporte des mises à jour tant sur les statistiques que sur les dernières techniques de la science de l’ampélographie. Avec plus de 1 200 pages, 3 000 photos et 2 000 dessins de l’auteur, il permet une identification immédiate des cépages sur le terrain, en donnant toutes les clés pour les reconnaître. Il indique les synonymes et reprend les noms régionaux.

Il précise leur répartition géographique et propose une identification très claire. Ce sont près de 10 000 cépages du monde entier qui sont répertoriés et analysés : un travail unique et monumental !

Cette édition définitive d’une oeuvre majeure et indispensable a été entièrement revue, corrigée et actualisée par son auteur. Elle est de toute première importance pour l’ensemble de la filière viticole. Travail de grande ampleur, le Dictionnaire encyclopédique des cépages intéresse aussi bien les amateurs passionnés que les professionnels de la vigne et du vin.

Carte d’identité d’un ampélographe passionné :

Pierre Galet est né le 18 janvier 1921 à Monaco, d’un père français et d’une mère anglaise. Il passe sa jeunesse entre Nice et Cannes.

Pierre Galet parcourt les vignobles du monde entier pour étudier les cépages...

Pierre Galet parcourt les vignobles du monde entier pour étudier les cépages…

En 1934, il s’inscrit à l’École régionale d’agriculture et d’horticulture d’Antibes (agriculture, viticulture, botanique, arboriculture) et sort major de sa promotion en juillet 1936. Il poursuit une troisième année pour préparer le concours des Écoles nationales d’agriculture, qu’il réussit en 1937. Il intègre alors l’École nationale d’agriculture de Montpellier (ENAM), où il obtiendra son diplôme d’ingénieur en 1939.

Entre 1939 et 1944, il effectue plusieurs saisons de vendanges. En parallèle, il est gérant du Progrès agricole et viticole, la revue agronomique liée à l’École d’agriculture (publication créée en 1883 par Léon Degrully en pleine époque de lutte contre le phylloxéra). Il est également chimiste oenologue aux Grandes Caves de Lyon, une entreprise de négoce, ainsi qu’à la station oenologique de Nîmes.

Il complète ce travail par des prestations d’oenologue auprès de différents domaines de la région.

Il quitte le Languedoc pour Paris, s’inscrit à la Sorbonne et obtient un certificat de chimie générale en 1942.

En 1938, lors du Ve congrès de l’OIV (L’Office international du vin devenu en 2001 l’Organisation internationale de la vigne et du vin) à Lisbonne, est engagée une mobilisation de la communauté scientifique contre le court-noué qui menace de détruire le vignoble. À ce même congrès, il est également décidé que les difficultés et les erreurs dans l’identification des cépages doivent être surmontées. C’est dans l’esprit du congrès de Lisbonne qu’en janvier 1944, Pierre Galet est nommé au Service de la protection des végétaux, et plus précisément à la section de contrôle et de sélection des bois et plants de vignes, fondée sous la direction de Jean Branas, professeur de viticulture à l’ENAM de Montpellier.

Il ne faut pas oublier non plus qu’à cette époque, les demandes d’appellations d’origine contrôlées se font de plus en plus nombreuses en France.

Créées en 1935, les AOC connaissent un réel essor à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avec elles, le monde viti-vinicole se transforme : il s’agit pour les viticulteurs de s’engager pour l’obtention d’un label de qualité. Les qui s’engagent, il est indispensable de fournir des plants de vigne sains et des cépages conformes !

Pierre Galet est devenu contrôleur, il doit visiter les plantations de vignes mères, repérer les plants porteurs de maladies à virus et s’assurer que l’identification des cépages est correcte.

Mais il n’a quasiment aucune connaissance en ampélographie et son collègue, Henri Agnel, affecté au même service, n’en a pas davantage ; il leur faut entamer un difficile apprentissage.

Pour commencer, ils décident d’établir un fichier des pépiniéristes français et de recenser les parcelles des vignes mères par variétés de cépages, en vérifiant l’exactitude des déclarations sur le terrain.

Pour parfaire ses insuffisante connaissances, Pierre Galet parcourt à l’aide d’un plan détaillé le conservatoire de cépages de l’École de Montpellier, qui réunit alors quelque 2 500 cépages, dont les variétés américaines rapportées des Etats-Unis par Pierre Viala en 1887. Il acquiert progressivement une extrême familiarité avec cette importante collection…

Son intense travail de recherche n’a jamais réellement pris fin. Après avoir cessé son activité de professeur à l’École de Montpellier, Pierre Galet, âgé aujourd’hui de 94 ans, il continue à donner des cours d’ampélographie et de pathologie de la vigne à la faculté de pharmacie de Montpellier.

Pierre Galet avec son herbier...

Pierre Galet avec son herbier…

Commentaires fermés sur « Dictionnaire encyclopédique des cépages » by Pierre Galet… l’oeuvre d’une vie…


Bordeaux primeurs 2014 #3 Saint Emilion (suite) et Pomerol…
Dégustation UGCB Saint Emilion et Pomerol à Franc Mayne

Dégustation UGCB Saint Emilion et Pomerol à Franc Mayne

Cette année j’ai décidé de prendre un peu plus de temps, un peu de recul aussi, avant de sortir les notes et les commentaires sur la dernière campagne de bordeaux primeurs 2014.

La raison majeure, ce que j’ai eu la possibilité de ragoûter la plus part des vins une ou deux fois et

trois fois encore pour certains depuis la dernière campagne primeurs en mars/avril. Oui, ce n’est pas négligeable du tout et ça peut changer la donne… Les échantillons sont toujours un peu différents, même si chaque château essaye de présenter son échantillon en toute objectivité, qu’il soit le plus représentatif de son résultat final.

Je ne m’arrête plus sur la météo, elle a été évoqué longuement en détails dans ma chronique précédente.

Juste en deux mots, que 2014 est un millésime tardif, avec une floraison fin mai sous un climat trop froid, avec des maturités tardives. Heureusement arrière saison Septembre et Octobre chaud, sec et ensoleillé permit une maturation complète des différents cépages, et ont sauvé au-delà des espérances le millésime avec des Cabernets Sauvignons et Franc plutôt exceptionnels. C’est une année plus Rive gauche, que Rive droite grâce aux Cabernets, mais sur la Rive droite les Merlots ont bien résisté aux aléas climatiques avec des vins souvent surprenants grâce aux Cabernets Franc cette année vraiment exceptionnels.

Voici la sélection :

SAINT EMILION GCC suite…

Tertre Roteboeuf

6 ha

80% M, 20% CF

L’année de récolte l’une de plus tardif avec des maturités automnale. Pour François Mitjavile 2014 est une copie conforme de 2008 avec une précision en plus.

Pour François Mitjavile le 2014 est très proche de 2008

Pour François Mitjavile  Tertre Roteboeuf 2014 est très proche de 2008

Nez de fruits noirs et petits baies rouges, toucher soyeuse, net, panier de petits fruits acidulés, note fumée, torréfiée, poivre blanc, grande finesse et précision, tannins très élégants, structure poudreuse, belle acidité en finale, longueur.

18,5/20

Figeac 2014

Figeac 2014

Figeac

40ha

40%M 32%CS 28%CF

Nez épice douce, délicatesse, bouche nette précise, joli fruité, petits fruits noirs et rouges acidulés, structure est bien en place, tanins élégants, belle expression de l’ensemble avec une finale fraiche.

17,5/20

Pavie Macquin 2014

Pavie Macquin 2014

Pavie-Macquin

15 ha

85%M 14%CF 1%CS

Fruits noirs, léger boisé, toucher soyeux, panier de petits baies frais, acidulé, épices douces, finale tanins élégants, persistance, longueur.

17/20

Larcis Ducasse 2014

Larcis Ducasse 2014

Larcis-Ducasse

11 ha

85%M 15%CF

Frais, fruits rouges frais, bouche fine, fruits croquants, structure tannique élégante, finale légère, frais, digeste.

16/20

Canon-la-Gaffelière 2014

Canon-la-Gaffelière 2014

Canon La Gaffelière

19,5 ha

55%M 38%CF 7%CS

Fruits rouges frais, épices, toucher soyeux, épices douces, fruits noirs, réglisse, tanins poudreux, belle finale longue.

17/20

 Canon 2014

Canon

32 ha

70%M 30%CF

Frais, épicé, fruits rouges acidulés, note réglisse, bois de cannelle, tanins poudreux, finale légère et fine.

16/20

Clos Fourtet 2014

Clos Fourtet 2014

Clos Fourtet

20 ha

89%M 4%CF 7%CS

Fruits frais, épices douces, toucher frais, belle puissance, fruits noirs croquants, réglisse, tanins racés, frais, gourmand.

16/20

La Gaffelière 2014

La Gaffelière 2014

La Gaffelière

22 ha

80%M 20%CF

Nez discret, poivre blanc, bouche soyeuse, droit, note de réglisse, vanille, petites baies noirs, cassis, trame tannique élégante, bonne fraicheur.

16,5/20

Troplong Mondot 2014

Troplong Mondot 2014

Troplong-Mondot

33 ha

80%M 8%CS 2%CF

Fumé, grillé, torréfié, soyeux et fin, petite salinité, note florale, épices douces, tanins poudreux, en final quelques épices, note acidulée.

17/20

Beau-Sejour Becot 2014

Beau-Séjour Bécot 2014

Beau-Séjour Bécot

19 ha

80%M 16%CF 4%CS

Fumé, léger grillé, soyeux, note torréfiée, milieu fin, petite salinité, note florale, épices douces, tanins poudreux, finale épicée, jolie acidité.

16,5/20

Trotte Vieille

11ha

 58%CF  40%M 2%CS

C’est une de rare propriété qui possède de Cabernets de plus de 60 ans avec une très vieille vigne de 130 ans sur laquelle Philippe Casteja fait la sélection masale afin d’intégrer dans son cru.

Nez de fraicheur, fruits noirs, cerise noire, bouche nette, fruits noirs avec une bonne densité, frais, bonne longueur, tanins travaillé, vin racé.

17/20

Valandraud

90% M 10% CF

Nez puissant de fruits noirs, cerise, toucher net, droit, bonne matière, puissant, fruits noirs bien mûrs, tanins racés, beaucoup de corps avec une finale fraîche.

17/20

la Tour Figeac 2014

la Tour Figeac 2014

La Tour Figeac

14,5 ha

75%M 25%CF

Nez discret, petite note fruité, attaque net et soyeux, quelques fruits noirs écrasés, réglisse, petite note boise, tanins fins, frais.

16/20

Fleur Cardinale

24 ha

75%M 20%CF 5%CS

Nez fruits noirs, baies rouges, attaque nette et frais, milieu quelques épices, note florale, tannins enrobés, finale mentholée.

16/20

Dassault

29 ha

70%M 23%CF 7%CS

Délicat, note florale, attaque frais, milieu épicé avec note de fruits rouges, note boisé, finale fraiche, acidulé, progresse.

15/20

Villemaurine

7 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries

80% M, 20%CF

Fruits frais, agrumes cuits, toucher léger, grillé, réglisse, mangue du milieu, tanins travaillé en douceur, épices, fraicheur.

15/20

Rol Valentin 2014

Rol Valentin 2014

Rol Valentin

7,3 ha

90%M 10%CF

Alexandra et Nicolas Robin avec les conseils de Stéphane Derenoncourt font un très bon boulot.

Nez fruits frais, cassis, panier de fruits noirs, bouche soyeuse, fruits noirs, réglisse, mentholé, tannins soyeux, finale fraîche. 15/20

Franc Mayne 2014

Franc Mayne 2014

Franc Mayne

7 ha

90%M 10%CF

Les Laviale ont fait pas mal de travail à la vigne au niveau des différentes parcelles, on voit bien le progrès dans la qualité du vin.

Nez discret, poivré, attaque nette, texture légère, milieu réglisse, note boisé, longueur moyenne, frais.

15/20

Bellefont-Belcier

13ha

72%M 17%CF 11%CS

Nez floral, épicé, toucher fin, bons jus frais, tanins nobles, finale florale, petits baies acidulés, vin racé et frais.

15/20

Millésime 2014 à Bellefont-Belcier vu par Emmanuel de Saint Salvy, DG

 

POMEROL

Petrus 2014

Petrus 2014

Petrus

11,5 ha

Sol argileux avec une proportion des fameuses argiles bleues dites « gonflantes »

Vendanges : du 23 sept. au 4 oct.

Rendement : 30hl/ha

Assemblage : 100% M

50% bois nef

Jean Claude et Olivier Berrouet (à gauche) qui assure aujourd'hui la direction, de père en fils la tradition perpetue

Jean Claude Berrouet avec son fils Olivier qui assure aujourd’hui la direction du cru, de père en fils la tradition perpétue…

Des épisodes pluvieux de mois juin ont provoqué la coulure sur les vieux merlots avec une perte de la récolte d’ordre de 25%.

Panier de fruits noirs au nez, bouche riche, cerise, baies noirs acidulés, poivre blanc, belle persistance, tanins racés, élégants, tout en longueur, finale serrée, grande fraicheur.

19/20

Jacques Thienpont très confiant sur la qualité du 2014, sur ses Merlots  vifs, racés et très juteux...

Jacques Thienpont très confiant sur la qualité du 2014, ses Merlots sont vifs, racés et très juteux…

 

Le Pin

2,8 ha

Vendanges : 23 sept. ensuite 29 et 30 sept.

Rendement 24hl/ha

Assemblage : 100%M

100% bois nef

« A partir de la fin août, le soleil brilla et nous a accompagné jusqu’après la récolte. Nous pouvions ainsi récolter à notre gré (un luxe que nous n’avons plus eu depuis plusieurs millésimes) et laisser les raisins ainsi bénéficier de quelques semaines ensoleillées sans risque de sécheresse dû à des températures extrêmes » Jacques Thienpont

Nez frais, léger boisé, bouche nette, belle persistance, panier de fruits noirs, réglisse, note mentholée, tout est précis, fraicheur avec excellente acidité en finale, très élégant.

18,5/20

Lafleur 2014 et son seconde

Lafleur 2014 et son seconde

Lafleur

4,5 ha

Sol très graveleux au nord-ouest, sol argilo-graveleux au sud, sol sablo-argilo-graveleux à l’est, sol argilo-sableux au centre.

Vendanges : le 25 sept. les merlots, 5-6 oct. Les cabernets francs

Assemblage : 44%M 56%CF

Rendement : 28-30 hl/ha

2014 est le 30ème millésime

Julie avec son mari Baptiste on rejoints la petite équipe de Lafleur dans les années 2000

Julie avec son mari Baptiste on rejoints la petite équipe de Lafleur dans les années 2000

« Au final 2014 est une année singulière : un peu à la manière de deux de ses aînés 1988 et 2001, ce millésime montre qu’il n’est pas forcement nécessaire de connaître un stress hydrique prononcé, pour réussir des grands vins, bien construits et très riches d’un point de vue aromatique » les Guinaudeau Vignerons

Nez d’une grande pureté, cerise noire, épice douce, toucher soyeux, baies rouges acidulés, structure tannique très racée, pas de lourdeur, très aérien de belle consistance, longueur et fraicheur en finale.

19/20

La Conseillante

12 ha

78%M 22%CF

2014, le dernier millésime de Jean-Michel Laporte qui depuis onze ans s’occupait de ce cru mythique et sans aucune prétention a su le maintenir sur le haut du podium.

Nez de fruits noirs, épices et cerise, toucher soyeux, panier de fruits rouges acidulés, léger boisé, belle profondeur, finale serrée, tanins racés, excellente fraicheur.

18/20

Gazin

24 ha

Vendanges entre 19 sept. et 8 oct. pour les CF

95%M 5%CF

Nez fruits frais, léger vanillé, toucher soyeux, élégant, fruits noirs, cerise, structure tannique noble, finale acidulé, toute en longueur.

17,5/20

Petit Village 2014

Petit Village 2014

 

Petit Village

10,5 ha

75%M 18%CF 7%CS

Nez florale, attaque franche, panier de fruits frais, boisé léger, tanins poudreux, finale acidulée, bonne longueur.

15/20

Beauregard

17,5 ha

70%M 30%CF (proportion record)

Nez délicat, poivré, attaque soyeux, légère note fruité, structure tannique assez fine avec une bonne acidité.

15,5/20

Bon Pasteur

7 ha

80%M 20%CF

Rendement minuscule de 28hl/ha

Nez épicé, vanillé, attaque franche, note de réglisse, léger boisé, quelques petits fruits écrasés, puissant, tanins racés avec une bonne acidité en finale.

16/20

La Cabanne

10 ha sur les graves du versant Ouest de la Haute-Terrasse au cœur de Pomerol.

92%M 8%CF

Tout récemment François a sorti de sa cave les magnums 1990 et les bouteilles 1961, vins toujours incroyablement jeunes

Tout récemment François a sorti de sa cave les magnums 1990 et les bouteilles 1961, vins toujours incroyablement jeunes

Ce qui est appréciable dans ce cru, qu’il a une capacité de vieillissement assez exceptionnelle. François Estager possède une collection non négligeable de vieux millésimes du domaine constitué par son père, aujourd’hui lui même continue dans cette voie en ajoutant chaque année des bouteilles dans son oenothèque fmiliale.

Nez léger, discret, bouche nette, quelques fruits frais, léger boisé, vanillé, bonne fraicheur, note florale, tanin travaillés, garde une bonne acidité en finale.

15/20

 

Clinet

11,27 ha

90%M 9%CS 1%CF

Nez boisé léger, bouche fraiche, assez fine, florale, note réglisse, bois de cannelle, petite note de baies noir fraiches, tannins accrochent un peu, garde la fraicheur.

15/20

Primeurs 2014, au Grand Cercle on surveille le service des vins à la lettre...

Primeurs 2014, au Grand Cercle on surveille le service des vins à la lettre… (dégustation à Bellefont-Belcier)

 

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #3 Saint Emilion (suite) et Pomerol…


Olivier Dauga, Portrait d’un Créateur de Vins…
9 janvier 2013, 17:10
Filed under: Clos Montmartre, Créateur de Vins, Olivier Dauga, vins | Étiquettes: , ,
Olivier Dauga dans le quartier des Abbesses

Olivier Dauga dans le quartier des Abbesses

Tout récemment, j’ai rencontré Olivier Dauga lors d’un parcours très insolite dans Paris viticole et gourmet, dans le quartier de Montmartre pour être précise. Comment puis-je définir ce personnage ? Œnologue, œnologue-conseil, créateur de vins, winemaker et j’en passe… Difficile de mettre une étiquette sur cet homme pressé, mais toujours prêt à s’arrêter un moment, le temps qu’il faut dans chaque domaine afin de laisser sa signature sur un vin. Natif du Bordelais, il donne aujourd’hui ses précieux conseils dans une trentaine de domaines en France et à l’étranger. Bien évidemment très présent dans son Bordelais natal, on le retrouve aussi dans le Midi, en Champagne, en Provence, ainsi qu’au Maroc, en Espagne et même en Ukraine.

Olivier Dauga avec Alain Coquard, Président de la République de Montmartre dans le vigne Clos Montmartre

Olivier Dauga avec Alain Coquard, Président de la République de Montmartre dans la vigne Clos Montmartre

Malgré sa personnalité quelque peu extravagante, son parcours est structuré et solide. Il a commencé sa carrière il y a une vingtaine d’années comme le Directeur technique et chef de culture au Château Sociando Mallet (Haut Médoc), en passant par le poste de DG à La Tour Carnet et sans oublier un poste à responsabilité à Rolland de By. Dès 2000 il prend ses libertés en se définissant lui-même comme un « Créateur de Vins », tout un programme ! Des idées, oui, il en a plein la tête. Sa philosophie est de bâtir une stratégie durable et surtout qualitative au service du vin. Pour lui, un vin doit avoir un style, se partager simplement avec plaisir et  procurer du rêve. Il consacre toute son énergie à aider les vignerons pour créer de vins conciliant la qualité avec le plaisir gustatif. Il est toujours présent aux cotés de ces vignerons pendant tout le processus d’élaboration de chaque cuvée. En s’associant avec Jean-Pierre Xiradakis, son ami de toujours, il est prêt à relever tous les défis en créant le Prix Raisin dans le but de faire connaître des crus à forts potentiels qualitatifs, qu’ils soient peu ou pas du tout connus. Son objectif et son ambition sont d’aider chaque année un jeune viticulteur en lui apportant gracieusement son expertise et son aide durant une année complète. Très joli programme en perspective…

Les domaine et vins créés par Olivier Dauga obtiennent souvent des récompenses aux diverses compétitions et dégustations professionnelles, si bien en France qu’à l’étranger.

Voici quelques domaines récompensés pour ses vins en 2012 :

Château Roques Mauriac (Bordeaux Supérieur)

Château Lagnet (Bordeaux Supérieur)

Château de Crain (Bordeaux Supérieur)

Château Relais de la Poste n(Côtes de Bourg)

Château Grand Boisé (Côtes de Provence)

Zoom sur sa carrière

1988-1992 Directeur Technique, Chef de Culture au Château Sociando Malet (Haut Médoc)

1992-1998 Directeur Général du Château La Tour Carnet (Haut Médoc)

1998-2000 Directeur Technique du Château Rolland de By (Médoc)

de 2000 « Créateur de Vins »

quelques Domaines conseillés par Olivier Dauga

quelques Domaines conseillés par Olivier Dauga

Paris insolite d’Olivier Dauga avec quelques adresses dans le quartier de Montmartre, son quartier de prédilection:

Le Clos Montmartre, minuscule vignoble sur le flanc nord de la Butte Montmartre entre la rue Saint Vincent et la rue des Saules

Bistro  A La Bonne Franquette

Les Etablissements Lion, épicerie fine

Café-Restaurant chez Ammad, Grand Hôtel de Clermont

Café Lomi – Torréfacteur

Tous se retrouvent A La Bonne Franquette...

Tous se retrouvent dans la joie et la bonne humeur A La Bonne Franquette…

Rencontre surprise avec Michou, qui est venu en voisin à épicerie Ets Lion

Rencontre surprise avec Michou, qui est venu en voisin à l’épicerie Ets Lion

Grand Hôtel de Clermont avec Bistro Café chez Ammad

Grand Hôtel de Clermont avec Café Bar « chez Ammad »

Olivier Dauga avec L'équipe de "chez Ammad", attention Couscous Royal tous les jeudis à ne pas manquer...!

Olivier Dauga avec l’équipe de « chez Ammad », attention Couscous Royal tous les jeudis à ne pas manquer…!

Commentaires fermés sur Olivier Dauga, Portrait d’un Créateur de Vins…



%d blogueurs aiment cette page :