vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Anteprime di Toscana 2015 – Anteprima Brunello di Montalcino – Benvenuto Brunello 2015…
Colline de Montalcino, terre de Brunello

Colline de Montalcino, terre de Brunello

Appellation Brunello n’échappe pas à la règle en se trouvant sur le parcours « obligé » des Anteprime di Toscana.

 En avant goût voici un petit rappel historique :

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe que Brunello devient un vin italien de grande qualité, et dès 1980 un DOCG.

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese appelé ici « brunello », et avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en fonction de sa catégorie.

Montalcino c'est aussi la terre des oliviers

Montalcino est aussi le royaume des oliviers

Grand Zoom sur Montalcino viticole

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

D’autres vins : 360 ha

Inauguration de la nouvelle plaque en presence de Carlo Petrini (Président et Fondateur de Slow Food) à droite et de Fabrizio Bindocci (Président du Consorzio del Brunello), millésime 2014 a obtenu 3***

Inauguration de la nouvelle plaque en presence de Carlo Petrini à droite (Président et Fondateur de Slow Food)  et de Fabrizio Bindocci (Président du Consorzio del Brunello), millésime 2014 a obtenu 3***

Chaque année pour fêter la sortie d’une nouvelle cuvée mise sur le marché, on attribue des étoiles à la nouvelle vendange, cette année c’est un 2014 qui a obtenu 3*, le millésime difficile et compliqué pour la viticulture dû à la météo très capricieuse.

Chaque année au centre du village une plaque en céramique est posée, elle est réalisée par un artistes pour célébrer la naissance du nouveau millésime, de la nouvelle cuvée de Brunello, bien évidemment elle demande encore quelques années de patience avant la déguster…

Anteprima del Brunello, toute la collection en dégustation

Anteprima del Brunello, toute la collection en dégustation

Service, toujours impeccable par une brigade des sommeliers...

Service, toujours impeccable par une brigade des sommeliers…

Top Ten des dégustations Anteprima di Brunello :

Brunello di Montalcino 2010 

Lisini

Salvioni

Il Poggione

Tenute Silvio Nardi

Uccelliera

Campogiovanni

Castiglion del Bosco

Donatella Cinelli Colombini

La Lecciaia

Poggio di Sotto

 Le temps est magnifique, une brève visite s’impose :

Vignoble crée en 1989 sur la colline sud-est de Montalcino. 32 ha dont 10 ha en Sangiovese qui produisent le Brunello. Les vignes sont plantés entre 200 et 400 m d’altitude. Sans oublier 4 ha des oliviers (1400 arbres). La gamme de vins est composée de Rosso di Montalcino, Brunello et Brunello Riserva, toute la production est certifiée bio.

Poggio di Sotto

Poggio di Sotto

Poggio di Sotto, vignoble

Poggio di Sotto, cohabitation parfaite entre la vigne et les oliviers

Poggio di Sotto, chai traditionnel de vinification

Poggio di Sotto, chai traditionnel de vinification

Brunello, Poggio di Sotto

Selezione 2010

La Mannella

Mastrojanni

Mocali

San Polino

Scopone

Silvio Nardi

Villa I Cipressi

Poggio Salvi

Il Marroneto

La Lecciaia

Riserva 2009

La Poderina

Lisini

Pian delle Vigne

Sesti

Tenuta la Fuga

Banfi

Camigliano

Fanti

La Lecciaia

Podere le Ripi

Pieve Santa Restituta

Pieve Santa Restituta, ancienne église du IV° siècle, aujourd’hui elle abrite les caves et le chai de Brunello de la famille Gaja

Rencontre avec Gaia Gaja (fille d’Angelo Gaja) au domaine Pieve Santa Restituta dans le royaume de Brunello à Montalcino.

La famille Gaja possède trois vignobles, celui historique, le plus connu à Barbaresco (100 ha) crée en 1859, Ca’Marcanda à Bolgheri (120 ha) crée en 1996 et enfin Pieve Santa Restituta à Montalcino (27 ha) acquis par la famille en 1994.

Pendant les dernières dégustations de l’Anteprima de Brunello, j’ai eu occasion de passer à Pieve. Vignobles avec une position géographique très privilégié, orienté sud-ouest à l’altitude de 350 m. La cave et le chai se trouve dans une ancienne église du IV° siècle dédié à Santa Restituta, une première femme martyre.

Aujourd’hui la production se concentre sur trois cuvées :

Gaia Gaia (fille d'Angelo Gaja) présente les trois cuvées de Brunello

Gaia Gaia (fille d’Angelo Gaja) présente les trois cuvées de Brunello

Brunello di Montalcino DOCG assemblage de trois terroirs surtout celui Torrenieri de 9 ha plutôt sur les sables avec une petite quantités de raisins provenant de Rennina et Sugarille (100% Sangiovese).

Deux cuvées Brunello parcellaires :

Rennina 10 ha sur les sables et les calcaires avec l’élevage de 24 mois en barriques

Sugarille 4,5 ha sol plutôt sur les marnes et les calcaires avec un élevage de 24 mois en barriques

Collection Brunello, Pieve Sante Restituta

Collection Brunello, Pieve Sante Restituta : Sugarille et Rennina

Anciennes étiquettes de la cuvée Rennina et Sugarille

Anciennes étiquettes de la cuvée Rennina et Sugarille

Pieve Santa Restituta, visite guidée :

Ancien couloir menant dans la cave

Ancien couloir menant dans la cave

Chai de vinification

Chai de vinification, sur les murs défilent les oeuvres d’art moderne 

Chai à barriques

Chai à barriques constitue un musée virtuel

Collines de Montalcino

Colline de Montalcino, terre de Sangiovese et des oliviers

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2015 – Anteprima Brunello di Montalcino – Benvenuto Brunello 2015…


Anteprima Chianti 2015…
Ancienne Manufacture du Tabac à Florence accueille cette année Anteprime Chianti

Ancienne Manufacture du Tabac à Florence accueille cette année Anteprime Chianti

Chianti Lovers 2015

Chianti Lovers 2015

Comme à l’accoutumée à la mi-février, Florence respire aussi au rythme du Chianti, il s’agit d’une manifestation annuelle Anteprima di Chianti organisée par le Consorzio Vino Chianti dans le cadre de l’Anteprime di Toascana.

 

Les palettes de transport de vins transformés en tables de dégustation chic très épurés et design...

Les palettes de transport de vins transformées en tables de dégustation chic très épurés et design…

Chianti Lovers

Chianti Lovers 2015

Cette année Anteprima Chianti a ressemblé une centaine des domaines dans le somptueux cadre de l’ancienne Manufacture du Tabac à Florence. C’est une occasion pour chaque domaine de présenter son dernier millésime en bouteille ainsi que, pour certains des échantillons de 2014 encore en élevage. On a pu déguster 2013, 2012 avec des Riserva 2011, 2010 et mêmes quelques 2009. Certains producteurs ont aussi ramené la petite spécialité de la région Vin Santo del Chianti, vin liquoreux de style passito à base de raisins passerillés avec une forte concentration en sucre.

Les vins de Chianti ont changé récemment son logo, parfaitement conçu dans un esprit jeune et dynamique, pour mieux souligner le dynamisme de l’appellation. Le Grand « C » du Chianti évoque un sourire (smile).

Giovanni Busi, Président du Consorzio Vino Chianti

Giovanni Busi, Président du Consorzio Vino Chianti

« Chianti est le vin rouge italien le plus connu et le plus réputé dans le monde, symbole de la tradition et de l’histoire qu’on peut appeler excellence Made in Italy… » Ce que a toujours souligné Giovanni Busi Président du Consorzio Vino Chianti (propriétaire du domaine Villa Travignoli en Rufina).

On fait une petite halte en Chianti Rùfina, appellation que je trouve très intéressante pour son paysage et ses vins…

 

Collines de Rùfina...

Collines de Rùfina…

Grand Zoom sur l’appellation Rùfina :

L’aire de production se situe à l’est, non loin de Florence dans les communes de Rufina, Pontassieve, Londa, Pelago et Dicomano. Elle est la plus haute de toutes les appellations Chianti et aussi la plus petite avec une superficie totale de 12 483 ha dont seulement 750 ha en production. Ce qui est important de signaler, c’est qu’il y a seulement 23 caves produisant le Chianti Rufina. Les vins se composent essentiellement du cépage Sangiovese (min. 75% avec le complément de Canaiolo, Trebbiano, Malvasia, Cabernet ou Merlot). La région est vallonnée avec des pics allant jusqu’à 500 m.

Grand Zoom sur l’appellation Chianti :

Vaste zone de production de 15 500 ha englobant des aires très précises de provinces toscanes : d’Arezzo, Florence, Pise, Pistoia, Prato et Sienne.

Les dénominations locales : Colli Aretini, Colli Fiorentini, Colli Sensi, Colline Pisane, Montalbano, Montespertoli et Rùfina sont autorisées lorsque le vin est issus de raisins vendangés et vinifiés dans le territoire correspondant.

Les vins doivent être composé de minimum 70% de Sangiovese avec 30% d’autres cépages dont 10% au maximum de cépages blancs et 15% de Cabernets.

Il peut également être vinifié selon le procédé traditionnel du « governo » avec une seconde fermentation lente du vin avec des raisins légèrement passerillés juste après le décuvage.

Chianti en 3 chiffres :

2650 Maisons de productions

15 500 ha

800 000 hl production

 

Chianti Lovers 2015

Chianti Lovers 2015

Voici la sélection de quelques domaines dégustés pendant Anteprima di Chianti sur l’ensemble des appellations présentes :

Az Ag Corbuci

Castello di Gabbiano

Fattoria Veroni

Fattoria Lavacchio

Fattoria Selvapiana

Marchesi Gondi

Villa Travignoli

La Querce

Malenchini

Bindi Sergardi

Fattoria Il Poderaccio

Mannucci Droandi

Migliarina & Montozzi

Villa Artimino Fattoria Uccelliera

Portraits de vignerons :

Marchesi Gondi (Tenuta Bossi)

Marchesi Gondi (Tenuta Bossi)

Roberto Gulio Droandi (Mannucci Droandi)

Roberto Gulio Droandi (Mannucci Droandi)

Fattoria Lavacchio

Fattoria Lavacchio

Fattoria Selvapiana

Fattoria Selvapiana

Giovanni Busi (Villa Travignoli)

Giovanni Busi (Villa Travignoli)

Commentaires fermés sur Anteprima Chianti 2015…


Chianti Classico Collection 2015…
Florence, Duomo

Florence, Duomo

Chianti Classico Collection 2015

Chianti Classico Collection 2015

Chaque année c’est le même rituel, à la mi-février, toute la Toscane avec sa capitale florentine deviennent le temps d’une semaine « une cité mondial du vin ». Tous les professionnels d’ici et surtout d’ailleurs, ceux qui trouvent l’intérêt pour les vins toscans, sont là, bref il faut bien être là !

Il faut être là pour cette vraie « Fashion Week » du vin où toutes (presque) les appellations toscanes défilent devant nos yeux, tapissent nos papilles et ne demandent qu’à être apprécier. On dévoile la toute dernière collection des vins en bouteille, les derniers millésimes selon chaque catégorie des vins.

Ce sont les « Anteprime di Toscana », genre de primaires, mais pas dans un sens « à la bordelaise » puisque les vins présentés ici sont déjà en bouteille et en vente. En ce qui concerne les millésimes présentés, c’est en fonction de l’appellation et de la catégorie du vin. Même si on commence à voir de plus en plus de producteurs qui présentent quelques échantillons sur fût (campione da botte), de vins encore en élevage.

Cette année, on pouvait déguster les millésimes 2013, 2012, 2011, 2010, 2009 selon chaque catégorie de vins.

Sergio Zingarelli avec sa fille Gulia

Sergio Zingarelli avec sa fille Gulia

Comme chaque année Sergio Zingarelli, Président de Consorzio du Chianti Classico (ainsi le propriétaire du Domaine Rocca delle Macie à Castellina in Chianti) a ouvert « le bal » de cette nouvelle édition « Chianti Classico Collection 2015 » à la Stazione Leopolda à Florence, ancien gare de chemin de fer transformé en espaces de dégustations ultra design.

Tout d’abord rappel de la pyramide des différentes qualités de Chianti Classico :

  • Chianti Classico Annata, élevage minimum 12 mois
  • Chianti Classico Riserva, élevage minimum 24 mois
  • Chianti Classico Gran Selezione, élevage minimum 30 mois

Pour la nouvelle appellation Gran Selezione, lancé tout juste il y a un an, la sélection des vignes doit être plus stricte, elles doivent absolument faire partie du domaine. Le vin passe également par une commission de dégustation (genre d’une commission d’agrément) et il doit correspondre à des critères organoleptiques bien définis (d’excellence !) « caratteristiche organolettiche di eccellenza » !

Aujour’hui on peut constater que ça donne plus de souplesse aux producteurs car les vins qui ne peuvent pas rentrer dans les critères très strictes Gran Selezione (« eccellenza »), peuvent toujours rester dans la catégorie Riserva.

Cette année on a pu surtout dégusté Chianti Classico DOCG Gran Selezione  2011, mais également beaucoup de 2010 et encore quelques 2009.

Top Ten de mes coups de cœur Gran Selezione 2011 et 2010 (dans l’ordre alphabétique) :

Vignoble Antinori à Badia a   Passignano

Vignoble Antinori à Badia a Passignano

Badia à Passignano, Chai à barriques

Badia à Passignano, Chai à barriques

Antinori (San Casciano in Val di Pesa)

Badia a Passignano 2010 

100% Sangiovese

Castella di Ama (Gaiole in Chianti)

Vigneto la Casuccia 2011 (sélection parcellaire)

80% Sangiovese 20% Merlot

Castello di Fonterutoli (Castellina in Chianti)

Castello Fonterutoli 2011

92% Sangiovese 8% Malvasia Nera, Colorino

Castello di Gabbiano (San Castiano in Val di Pesa)

Bellezza 2011

100% Sangiovese

Castello di Radda (Rada in Chianti)

Castello di Radda 2011

100% Sangiovese

Castelo di Volpaia (Radda in Chianti)

Il Puro 2011

100% Sangiovese

Fontodi (Greve in Chianti)

Vigna del Sorbo 2011

95% Sangiovese 5% Cabernet Sauvignon

Rocca delle Macie (Castellina in Chianti)

Sergio Zingarelli 2011

90% Sangiovese 10% Colorino

San Felice (Castelnuovo Berardenga)

Il Grigio 2011

80% Sangiovese 7% Abrusco 7% Pugnitello 4% Malvasia Nera 2% Ciliegiolo 2% Mazzese

Vignole (Greve in Chianti)

Crespine 2011

95% Sangiovese 5% Cabernet Sauvignon

Le Chianti Classico Gran Selezione compte aujourd’hui 35 cuvées, on peut imaginer que ce chiffre va peut-être, sûrement, évoluer dans le temps, rien n’est figé pour le moment…

des kms des Chianti Classico à déguster...

des kms des Chianti Classico à déguster…

Anteprime di Toscana continue avec le Chianti Classico Collection 2015 à la Stazione Leopolda à Florence…

C’est un RDV incontournable, presque rituel, où l’on se retrouve sur les quais de cette ancienne gare de chemin de fer transformée en salons très design et surtout très spacieux, afin d’affronter « les kms » de flacons de Chianti Classico.

le service plus que parfait par une brigade de 50 sommeliers...

le service plus que parfait par une brigade de 50 sommeliers…

Ce qui est séduisant dans cette dégustation, c’est que l’on peut déguster et comparer plusieurs millésimes côte à côte dans plusieurs catégories de Chianti, en passant du simple Classico par Riserva jusqu’au Gran Selezione. Cette année 335 vins exactement sont proposés en dégustation, assis et servis par une brigade d’une cinquantaine de sommeliers ultra performants ! Tout déguster, une mission quasi impossible, et il fallait donc bien choisir ses cuvées…

Sur les 600 membres (dont 350 embouteilleurs) que compte Consorzio Chianti Classico, facilement 150 étaient présents à la Stazione Leopolda, avec d’autres millésimes et d’autres cuvées à découvrir.

La plus part de producteurs sont là...

La plus part de producteurs sont là… avec d’autres cuvées et d’autres millésimes à découvrir

Pour cette dégustation en présence de producteurs mon choix portait surtout sur les derniers Riserva celles de 2012 (excellent), 2011 et 2010, ainsi que Classico 2012, un excellent millésime avec déjà quelques mois en bouteille. Il fallait sinon piocher dans quelques 2013, pour beaucoup les vins encore en élevage (campione da botte), exercice de style plus qu’intéressant. Un millésime qui s’avère harmonieux, bien équilibré, sur les fruits, avec une bonne balance couleur/tanins/acidité/alcool.

Sélection de quelques coups de cœur sur l’ensemble de la dégustation :

Riserva 2012 et 2011 :

Antinori

Bibbiano

Capannelle

Castellare di Castellina

Castello d’Albola

Castello di Fonterutoli

Castello di Gabbiano

Fattoria di Lamole

Fattoria di Montemaggio

Castello di Fonterutoli

Volpaia

Lamole

Fèlsina

I Sodi

Mannucci Droandi

Melini

Nittardi

Rocca delle Maciè

Ruffino

San Felice

Tolaini

Vignole

Villa Calcinaia

Classico 2013 (campione da botte), 2012 et 2011 :

Antinori

Barone Ricasoli

Bibbiano

Castello di Ama

Castello d’Albola

Volpia

Fèlsina

Fondodi

Isole e Olena

Mannucci Droandi

Querciabella

Rocca delle Macie

Rocca di Montegrossi

Tenuta di Lilliano

Vignole

Villa Calcinaia

Chianti Classico en bref :

L’aire de production Chianti Classico s’étend sur 9 communes entre Florence et Sienne :

San Casciano in Val di Pesa, Greve in Chianti, Tavarnelle Val di Pesa, Barberino Val d’Elsa (provinces de Florence), Radda in Chianti, Castellina in Chianti, Poggibonsi, Gaiole in Chianti, Castelnuovo Berardenga (provinces de Sienne).

La plus grande superficie du vignoble se trouve à Castellina in Chianti (1336 ha), la plus petite à Poggibonsi (32 ha)

La superficie totale du vignoble en Chianti Classico est d’environ 7200 ha pour une production de 250 000 hl

Catégories de vins : Chianti Classico Annata, Chianti Classico Riserva, Chianti Classico Gran Selezione.

Pour avoir droit à l’appellation, il faut au minimum 80% de Sangiovese dans assemblage avec un maximum de 20% des autres cépages autochtones ou internationaux.

Chaque bouteille est facilement reconnaissable grâce à son emblème : un Coq Noir sur la collerette.

Chianti Classico Collection 2015

Chianti Classico Collection 2015

Il a fallu cinq bonnes minutes pour faire le tour de cette impressionnante Chianti Classico Collection 2015…

Même en fin de dégustations le présentoir est presque complet…

Commentaires fermés sur Chianti Classico Collection 2015…


Voyage dans l’univers de Caberlot avec Moritz Rogosky…

 

Il Caberlot, TGT Toscana cuvée issue de 100% Caberlot

Il Caberlot, TGT Toscana cuvée issue de 100% Caberlot

Qu’est ce qu’un Caberlot ?

Le cépage Caberlot a été découvert à la fin des années soixante par l’agronome Dr. Remigio Bordini, au cœur d’une vigne abandonnée près de Padoue. Incarnant les caractéristiques organoleptiques du Cabernet Franc, son profile ampélographique se rapproche de celui du Merlot. La base génétique est probablement hybride, et produit un potentiel aromatique exceptionnel.

Moritz Rogosky presente ses cuvée ; Il Caberlot et Carnasciale (100% Caberlot)

Moritz Rogosky presente ses cuvée ; Il Caberlot et Carnasciale (100% Caberlot)

Moritz Rogosky gère avec sa mère Bettina le domaine familial Podere Il Carnasciale sur les dernières collines du Chianti dans le Valdarno en Toscane, à une trentaine de kilomètres de Sienne et Arezzo, et à une soixante de kilomètres au sud de Florence.

La première vignes Carnasciale d’une superficie de 0,3 ha a été planté il y a une trentaine d’année (en 1986) avec une densité de 11.000 pieds/ha. Cette parcelle est située à 425 m en légère pente, constituait une oliveraie centenaire.

Deux vignes plantés depuis : Selva en 1999 et Vincaie en 2004, aujourd’hui en production. Afin d’approfondir les recherches sur le Caberlot, les parcelles Tamara et Soldani ont été planté en 2011 et 2013, pour une superficie totale de 4,5 ha. Les deux dernières parcelles ne sont pas encore en production.

La brume matinale sur les collines Toscanes

La brume matinale sur les collines Toscanes

Zoom sur le vignoble Il Carnasciale

Carnasciale : 0,3 ha planté en 1986, terroir composé de grès et roche argilo-calcaire, versant sud-est, vigne conduite en gobelet.

Selva : 0,8 ha planté en 1999, terroir composé de Loess, vigne conduite en cordon.

Vincaie : 1 ha planté en 2004, terroir composé de sable et argile avec résidus de coquilles, versant sud-ouest, vigne conduite en cordon.

Tamara : 0,9 ha planté en 2011, terroir composé de sable et roche avec résidus de coquilles, vigne conduite en guyot (pas encore en production).

Soldani : 1,5 ha planté en 2013, terroir composé de Loess et sable, versant nord-est, (pas encore en production).

La famille Rogosky s’est lancée avec passion pour produire un grand vin de caractère unique, mis exclusivement en magnum.

Le Podere Il Carnasciale est aujourd’hui le seul à vinifier ce cépage (le Caberlot), et étant ce que l’on pourrait appeler un domaine « haute couture »…

« nous travaillons manuellement, en soignant tout particulièrement chaque détail, la précision et la qualité » signale Moritz

La vendange se fait manuellement en octobre, en plusieurs passages, afin de garantir la maturité phénolique de chaque grappe et son état sanitaire parfait. Le tri sévère est effectué à la vendange dans les vignes, le rendement ne dépasse pas 25hl/ha.

La vinification se passe dans les petites cuves de 10 hl en inox, élevage 22 mois en barrique de chêne français, avec un repos de 16 mois en bouteille avant la commercialisation.

Le Podere Il Carnasciale produit son vin phare :

Il Caberlot, IGT Toscana, uniquement en magnums, sa production est quasi confidentielle qui ne dépasse jamais 3000 magnums numérotés.

Ainsi que depuis 2000 son seconde vin Carnasciale, IGT Toscana est né avec une production d’environ de 6000 bouteilles.

Note de dégustation :

Il Caberlot 2011, IGT Toscana, magnum

Il Caberlot 2011, IGT Toscana, magnum

Il Caberlot, IGT Toscana 2011

Nez frais, note florale, fruits noirs frais, bouche franche, toucher soyeux, panier de petites baies des fruits noirs et rouges, note de réglisse, poivre blanc, tanins racés d’une grande finesse, longueur et persistance avec une belle note acidulée en finale, élégance parfaite avec un grand potentiel.

Commentaires fermés sur Voyage dans l’univers de Caberlot avec Moritz Rogosky…



%d blogueurs aiment cette page :