vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux : Primeurs 2016 #4 Pessac-Léognan, Sauternes

A la fin de vendanges 2016

Bref rappel de la météo

Dans l’appellation Pessac-Léognan le scenario était quasi similaire par rapport à d’autres appellations du Bordelais.

La pluviométrie pour le premier semestre était supérieure de plus de 50 % à la moyenne mensuelle calculée sur une période annuel.

A partir du mi-juin s’installe une période chaude et extrêmes sèche, ce qui a provoqué quelques difficultés dans la maturation, mais elle est heureusement débloquée grâce à deux épisodes de pluies fin juillet et début août.

Ensuite la sècheresse s’installe jusqu’à la mi-septembre avec un petit épisode pluvieux et de nouveau une précipitation début octobre.

Dans l’ensemble la maturation est ralentie par le manque d’eau, les raisins mettent du temps à mûrir, les vendanges sont plus tardives que la moyenne d’envieront d’une semaine.

Les vendanges débutent généralement dans la plus part des cas à la mi-septembre pour se poursuivre jusqu’à facilement la troisième semaine d’octobre sous le soleil dans la journée et le températures fraiches de la nuit, ce qui a permit d’avoir la fraicheur nette dans la plupart des vins.

Vu tous les difficultés rencontrés au cours de l’année : les pluies, floraison tardive, véraison irrégulière, sècheresse et j’en passe, il a fallu être très sélectif à la réception de la vendange et au chai.

 

Les premières dégustations primeurs sont très prometteuses et confirment la qualité des vins grâce aux exigences de chaque producteur. Les vins se goûtent bien, la fraicheur et l’acidité sont là, maintenant il faut attendre la fin d’élevage et la mise en bouteille pour la confirmation finale de la qualité du 2016.

 

 

Dégustation UGCB, quelques Pessac 2016

Sélection de Pessac-Léognan Rouges

 

 

Carbonnieux

Toucher net, jus serré, note de réglisse, fruits noirs, léger boisé, tanins racés, bonne fraicheur.

17/20

 

Carmes Haut-Brion

Fruits frais acidulés quelques épices douces, réglisse, très belle fraicheur, minéralité, finale poivre, gourmand, tannins soyeux, élégants, belle texture de l’ensemble, vin complexe, équilibré, réussite.

19,5/20

 

Domaine de Chevalier

Net, soyeux, fruits noirs frais, milieu serré, tannins racés, en final réglisse, note mentholée, belle fraicheur, tout est équilibré et élégant.

19/20

 

Fieuzal

Note de fruits noirs, réglisse, épices, léger boisé, milieu serré, bonne matière, finale tannique, fraicheur.

18/20

 

Haut Bailly 2016 avec son seconde

Haut Bailly

Toucher net, vin soyeux, racé, quelques fruits noirs, petite note boisée, joli texture, longueur et excellente fraicheur.

19/20

 

La Louvière

Fruits noirs, réglisse, note vanillé, boisée avec une texture granulée, en finale bonne fraicheur.

16,5/20

 

Larrivet Haut-Brion

Toucher net, fruits noirs acidulés, note boisé, fumée, torréfiée, réglisse, matière serrée, vin racé et frais.

17,5/20

 

Latour Martillac

Toucher net, frais, fruits noirs acidulés, épices, poivre noir, tanins racés, fraicheur, finale boisée.

17,5/20

 

Malartic Lagraviere

Toucher soyeux, fruits noirs, fruits rouges acidulés, réglisse, milieu très serré, compacte, belle densité, tanins racés, finale minéral.

18/20

 

Pape Clément

Toucher soyeux, fruits frais noirs et rouges acidulés, réglisse, boise bien maitrisé, note de réglisse, bonne présence, finale mentholée, gourmand et frais.

19/20

 

Smith Haut Lafitte

Toucher soyeux, frais, fruits noirs, rouges frais acidulés, tanins racés, structure granulée, finale mentholée, quelques épices douces, poivre sauvage, excellente fraicheur, équilibre, élégance.

19/20

 

Sélection de Sauternes

 

Analyse de lu millésime 2016 dans le Sauternes, tout particulièrement à Yquem par Pierre Lurton, DG d’Yquem  

Yquem

104 ha en production

75% Sémillon 25% Sauvignon

4 tries successifs

13/09-4/10 7-12/10 (20% du volume)

18-22/10 (50% du volume) 28/20-4/11

135 g sucre/l

L’or de Yquem 2016

Toucher net, soyeux, note d’abricot, réglisse, fruits jaunes mûrs, zeste de citron, orange, petite note vanillée, belle texture, vin frais, droit, précis, sans aucune massivité,  très « digeste » avec une excellente buvabilité.

19/20

 

De Fargues

17 ha

80% Sémillon 20% Sauvignon

de Fargues 2016

Bouche très nette, fraiche, note d’agrumes fraiches, zestes d’orange, fruits jaunes, belle persistance, profondeur, en finale zestes de citron, poivre blanc, très complexe, tout en équilibre acidité/sucre, gourmand, excellente réussite.

18/20

 

Climens

30 ha en biodynamie

100% Sémillon

Vendanges à partir de 14 septembre jusqu’au 22 octobre  en 2 tries et 12 différents lots.

Berenice Lurton dans le chai de Climens

Etant donné, que Berenice Lurton fait ses assemblages beaucoup plus tard, j’ai pu dégusté plusieurs lots en barriques, c’est très prometteur.

Les vins sont très purs, frais, homogène, avec des notes de citron, réglisse, épices douces, vanille, marmelade d’abricots, présentent une belle tension, matière, la puissance est modérée avec une belle structure de l’ensemble, tout se met en place petit à petit, se construit dans la longueur, avec un beau relief et la fraicheur.

18/20

 

Adresses utiles :

http://www.ugcb.net

 

 

Publicités
Commentaires fermés sur Bordeaux : Primeurs 2016 #4 Pessac-Léognan, Sauternes


Philippe Starck signe le nouveau chai de Carmes Haut-Brion #visite

Le designer Philippe Starck n’arrête pas de nous surprendre, il est toujours là où on ne l’attend pas vraiment…!

Il y a deux ans à peine, il a signé une cuvée de champagne en collaboration avec la Maison Louis Roederer. Il ne s’est pas contenté de designer juste une étiquette ou emballage, c’était une création de sa propre cuvée selon ses critères et son goût et je ne le cache pas que c’est une belle réussite.

Bref, c’est juste une parenthèse…

Nouveau chai de Carmes Haut-Brion

Nouveau chai de Carmes Haut-Brion by Philippe Starck

Aujourd’hui Philippe Starck signe son premier chai, le nouveau chai de Les Château Carmes Haut-Brion, une œuvre magistral, sobre, élégant et surtout efficace, dans un milieu urbain dans la ville de Bordeaux !

Un chai en forme d’une lame de métal brut qui jaillit des flots, presque comme un bateau à l’envers caché dans les eaux ténèbres.

Cuvier graviter en divers matériaux

Cuvier graviter en divers matériaux

Chai d'élevage à 300 barriques

Chai d’élevage à 300 barriques

utilisation de jarres en terre cuite pour une partie des vins

utilisation de jarres en terre cuite pour une partie des vins

L’ouvrage de 2000 m2, repartit sur quatre niveaux entre les activités réceptives et techniques. Le chai d’élevage à 300 barriques entièrement enterré sous le niveau de la surface du plan d’eau afin de garder la température et hydrométrie idéal. Ensuite le niveau de réception de la vendange avec un cuvier gravitaire ultra moderne, les cuves en formes et matériaux différents comme le bois, l’inox et du béton afin de respecter chaque cépage et chaque terroir du Château. Enfin la salle de dégustation très design (cela va de soi) et une terrasse panoramique.

« Le vin qui est l’aboutissement d’un savoir humain empirique et malgré tout exacte, est si extraordinaire, si magique qu’il n’a pas besoin d’un geste architectural. Aussi pour respecter son mystère, nous devions aller vers le minimum d’un chai avec ses espaces pour abriter les cuves et les barriques » Philippe Starck

Son idée est de faire un « non bâtiment »

Luc Arsène-Henry, architecte connu et reconnu dans le paysage viticole bordelais a rendu tout simplement possible les idées de Srarck.

« Nous avons cherché avant tout à faire de ce chai un outil efficace.

Si la technicité est un dû : l’architecture et le design sont des arts, ils se doivent d’y apporter l’émotion.

Exempt de toute gesticulation architecturale, il exprime à l’image de son vin finesse et élégance » Luc Arsène-Henry

Grand Zoom sur les Carmes Haut-Brion

Château Les Carmes Haut-Brion

Château Les Carmes Haut-Brion

Si le vignoble était historiquement hors les murs, il est aujourd’hui entouré par la ville et constitue désormais un véritable vignoble urbain clos de murs.

Cette situation de vignoble de ville est très intéressante : le milieu urbain propose un climat moins froid, donc moins gélif, et plus propice à une meilleure maturité de la vigne. Par ailleurs, le parc paysager qui l’entoure, entretient un écosystème accueillant pour les prédateurs des insectes nuisibles pour la vigne.

Autre singularité de ce vignoble est son encépagement avec une très grosse proportion de Cabernet Franc soit 40% avec 18% de Cabernet Sauvignon et 42% de Merlot.

Le vignoble de 10 ha s’étend, en outre, sur deux coteaux séparés par le lit d’un cours d’eau, le Peugue, où les sols sont constitués d’un mélange, en proportions variables, de grave, d’argile et de sable. L’alliance du terroir et du microclimat ambiant contribue indéniablement à l’élégance et la finesse des vins de Carmes.

Depuis 2010 le Château les Carmes Haut-Brion est la propriété de Patrice Pichet, Groupe Pichet (premier groupe immobilier unifamilial de France).

Guillaume Pouthier, directeur d’exploitation fait des vins remarquables avec des précieux conseils de Stéphane Derenoncourt.

Le Millésime 2015 a pu déjà profité en avant première de ces nouvelles installations ultra modernes, pratiques et très performantes.

Grand Zoom sur les créateurs

Philippe Starck (à gauche) et Luc Arsène-Henry devant le nouveau chai

Philippe Starck (à gauche) et Luc Arsène-Henry devant le nouveau chai

Philippe Starck

Designer.

Sa compréhension profonde des mutations contemporaines, sa détermination à changer le monde, sa vigilance précoce pour les implications écologiques, son amour des idées, son souci de défendre l’intelligence de l’utile – et l’utilité de l’intelligence – l’ont transporté de création iconique en création iconique.

Ce citoyen du monde, infatigable et rebelle, considère comme un devoir le partage de sa vision éthique et subversive d’une planète plus juste, et crée des lieux non conventionnels et des objets dont le but est d’être «bons» avant d’être beaux.

Luc Arsène – Henry

Architecte

Auteur d’une production très éclectique de dimension régionale à internationale, Conscient que l’Architecture intéresse aussi bien la petite cuillère que l’aménagement du territoire, il apporte à chaque projet la même passion et la même rigueur, à la recherche d’une réponse « juste », éloignée des modes et de toute gesticulation architecturale. Il poursuit en permanence la recherche du « mieux-vivre ». Il a réalisé de nombreux chais comme : Ducru, Beaucaillou, Pichon Longueville, Gloria, Saint-Pierre, Petit Village ainsi que Porto Cruz à Porto.

Bref résumé en chiffres

Château Les Carmes Haut-Brion

10 ha

Appellation Passac-Leognan

40% Cabernet Franc 42% Merlot 18% Cabernet Sauvignon

Dès 2009 travail des sol entièrement en bio

Dès 2010 propriété de groupe Pichet, premier groupe immobilier unifamilial de France

2000 m2 de chai

300 barriques

1200 hl cuvier gravitaire

Guillaume Pouthier directeur d’exploitation

Stéphane Derenoncourt consultant

2015 le premier millésime vinifié dans le nouveau chai

Juin 2016 inauguration officielle de nouveau chai signé par Philippe Starck, designer et Luc Arsène-Henry, architecte.

Adresses utiles :

http://www.les-carmes-haut-brion.com

http://www.starck.com

http://www.lahat-architectes.com

PORTFOLIO

Visite de nouveau chai de Carmes Haut-Brion

vue extérieur avec une des entrée

vue extérieur avec une des entrée

une partie du couvier

une partie du couvier

première cuve décorée par Ara Starck, chaque année un artiste posera sa signature sur une cuve, petit à petit le chai deviendra un musée d'Art moderne

première cuve décorée par Ara Starck, chaque année un artiste posera sa signature sur une cuve, petit à petit le chai deviendra un musée d’Art moderne

diverses cuves de Vinification

diverses cuves de Vinification

une partie du chai à barriques

une partie du chai à barriques

essais d'élesvages dans les jarres

essais d’élesvages dans les jarres

vue générale de chai à barriques

vue générale de chai à barriques

Guillaume Pauthier, dir. d'exploitation dans le nouveau chai

Guillaume Pauthier, dir. d’exploitation dans le nouveau chai

Philippe Starsk dans le nouveau chai de Carmes

Philippe Starsk dans le nouveau chai de Carmes

 

Commentaires fermés sur Philippe Starck signe le nouveau chai de Carmes Haut-Brion #visite



%d blogueurs aiment cette page :