vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Podere Le Ripi à Montalcino (Toscane), le vignoble hors du temps… # reportage

« Podere Le Ripi, le lieu de ma vie » Francesco Illy

Les collines de Montalcino

Francesco Illy, (oui, c’est la famille Illy connue dans le monde entier par des amateurs du café de la marque éponyme), propriétaire du domaine viticole Podere Le Ripi à Montalcino, en Toscane.

En 1984, Francesco, un jeune homme trentenaire, photographe de la nature et du paysage, tombe amoureux de Montalcino quand il arrive par hasard dans cette région de la Toscane.

Ce fut un véritable coup de foudre pour cette nature intacte et sauvage de la vallée d’Orcia, et Francesco décide de s’y installer, ici à Montalcino, sur ces terres promises de Brunello, sans même y penser au vin, oui, le vin est venu plus tard tout naturellement.

Il a voulu créer tout simplement un petit « chez soi », un petit coins de paradis loin de tout, loin de toutes civilisations modernes.

 

« La beauté, la distance qui nous sépare de tout ce que nous appelons la civilisation, l’absence absolue d’architecture moderne, de l’horrible massacre architectural du siècle dernier qui a détruit tant de paysages italiens, les parfums qui imprègnent ces collines toute l’année, la vue profonde à l’est sur Monticchiello et Montepulciano, le volcan préhistorique du mont Amiata au sud, les collines en amphithéâtre qui protègent Le Ripi à l’ouest et au nord… tout cela, si merveilleux, si intact, tellement spectaculaire ».

 

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 133 hectares de forêt, de vignes et d’oliviers. Sol non contaminé avec une merveilleuse diversité végétale, des vues à couper le souffle et un air pur.

Le domaine était autrefois habité par des moutons et leur berger.

C’est justement d’un berger que Francesco achète le domaine en 1998, ici il n’y avait pas une seule vigne à l’époque.

 

Depuis 2000, il plante et cultive la vigne avec un grand respect pour le sol, en respectant les principes de l’agriculture biologique.

Le Ripi est certifié en bio depuis 2014 et en biodynamie depuis 2015.

 

 

En 2000 les premières parcelles de vignes sont plantées en Sangiovese, avec une densité de 5 000 plants par hectare.

Cependant, en 2002 Francesco se demandait si une densité plus élevée aurait pu fournir moins de grappes par plante, mais avec une qualité supérieure.

Donc il plante de parcelles avec une densité plus en plus impotente pour arriver en 2003 jusqu’à 11 111plants par hectare.

 

 

 

De cette réflexion de planter plus en plus dense est venu en 2005 le concept de « Bonsai », l’idée de génie ou tout simplement de folie pour certains, le vignoble le plus dense du monde !

Les vignes sont plantées à seulement 40 centimètres les unes des autres, ce qui donne une densité de 62 500 plants par hectare.

La vigne est plantée dans des carrés de 4 x 4 mètres avec 121 plants par carré, afin de faciliter la gestion et le travail 100% manuelle de ce minuscule vignoble.

 

 

 

Dans la vigne de Sangiovese Bonsai

 

Dans ce concept « Bonsai » Francesco a donc décidé d’essayer quelque chose de nouveau et d’innovant, forcé la vigne à traverser de nombreuses couches géologiques très différentes dans un délai plus court, en le plantant avec un système à très haute densité.

La qualité finale du vin entretient une relation étroite avec la façon dont les racines s’enfoncent dans de différentes couches géologiques, absorbant différents types de minéraux, qui sont ensuite traduits dans le vin.

Ce système unique de plantation n’a donné aux plantes qu’un choix, creuser plus en plus profondément dans le sol avec les racines qui atteignent aujourd’hui plus de 3,5 m de profondeur tout simplement pour survivre. C’est prouvé, cette vigne ne souffre jamais du stress hydrique.

 

Ce pari complètement fou a été gagné, en 2007 la première récolte et la première barrique de Sangiovese Bonsai 2007 a été produite.

 

« Lorsque nous avons récolté le bonsaï, nous étions tous excités: nous ne pouvions pas croire que cette expérience folle avait fonctionné ».

.

Aujourd’hui, la vigne de Bonsai Sangiovese arrive à une superficie d’1,2 ha ainsi que 2 000 m² sont plantés en Bonsai Syrah.

 

Après la douzième récolte, Francesco affirme sans hésitation que son meilleur vin provient du vignoble Bonsai, certes la production ultra confidentielle de 600 bouteilles en moyenne par an.

 

 

D’autres cuvées du domaine Podere le Ripi

 

 

 

 

Amore & Follia Rosso Toscano IGT (Syrah, Sangiovese, Merlot)

Amore & Magia Rosso di Montalcino DOC (Sangiovese)

Sogni e Follia Rosso di Montalcino DOC (Sangiovese)

Ciello d’Ulisse Rosso Toscano IGT

Lupi e Sirene Brunello di Montalcino DOCG (Sangiovese)

Lupi e Sirene Brunello di Montalcino Riserva DOCG (Sangiovese)

Rosso di Montalcino DOC Bonsai (Sangiovese)

 

 

Podere le Ripi

 

 

Au total 9 ha de Sangiovese qui produisent du Brunello, 2 ha de Syrah et Merlot.

 

 

De La vigne au chai

 

 

Podere le Ripi

 

Le chai de Podere le Ripi a demandé 12 longues années de réflexion afin d’imaginer et concevoir une cave idéale pour les vins du domaine.

La réalisation du projet final a été confiée à l’architecte Ernesto Illy, le fils de Francesco. Il a fallu 7 ans pour le concevoir et le développer.

La cave a été construite en utilisant uniquement des techniques de constructions anciennes, en utilisation de briques d’argile naturelles fabriquées à la main et d’un mortier à la chaux.

 

 

 

Au bout de 4 ans, plus de 750 000 briques avaient été posées manuellement, construisant un bâtiment sans aucune idée de design contemporaine uniquement dans le but de rechercher l’harmonie entre l’extérieur et l’intérieur, une cathédrale viticole dédiée 100% au vin, à son élaboration et son affinage.

 

 

 

Ce chai est opérationnel depuis la vendange 2015.

 

C’est très utile à signaler que Podere le Ripi est très ouvert à l’oenotourisme et reçoit les amateurs du vins pour de visites et de dégustations à thème, tous les détails sont notés sur le site du domaine. 

 

Adresses utiles :

http://www.podereleripi.it

Commentaires fermés sur Podere Le Ripi à Montalcino (Toscane), le vignoble hors du temps… # reportage


Anteprime di Toscana #3 Benvenuto Brunello 2016…

Anteprime di Toscana 2016 #Benvenuto Brunello 2016

le jour se lève sur les collines de Montalcino

le jour se lève sur la colline de Montalcino

Pour ne pas échapper à la règle, Brunello di Montalcino se retrouve chaque année sur le parcours d’ Anteprime di Toscana.

Cette année, c’était une occasion bien particulière pour ne pas rater la manifestation, car appellation Brunello DOC fête ses 50 ans ! (Décret du 28 mars 1966)

Brunello DOC fête ses 50 ans

Brunello DOC fête ses 50 ans

Pour commencer un peu d’histoire s’impose :

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe que Brunello est considéré comme un italien de grande qualité par une reconnaissance et obtention le 28 mars 1966 d’un DOC (AOC) et le 1 juillet 1980 d’un DOCG.

la colline de Montalcino, la vigne, les olivier et la forêt couvrent l'horizon

la colline de Montalcino, la vigne, les oliviers et la forêt couvrent l’horizon

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes dont 2100 ha précisément produisent Brunello. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese appelé ici « brunello », et avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

Grand Zoom sur Montalcino viticole

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

Chaque année pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché on attribue aussi des étoiles à la dernière vendange, cette année ce pour un 2015, un millésime considéré comme exceptionnel qui se fait attribué le 5*

Pour immortaliser chaque vendange et cela dure depuis 25 ans déjà, au centre du Montalcino une petite plaque en céramique est posée, elle est réalisée par un ou des artistes pour célébrer la naissance du nouveau millésime, de la nouvelle cuvée de Brunello !

Millésimes de Brunello by artistes : 

La plaque anniversaire pour la vendange 2015 a été réalisé par cinq artistes italiens, qui travaillent dans des univers très divers : Bertozzi&Casoni, Sandro Chia, Pino Deodato, Gian Marco Montesano et Mimmo Paladino.

la nouvelle plaque du millésime 2015 (5*) présentée par deux artistes et le Président du Consorzio Fabricio Bindocci, propriétaire de Il Poggione (à gauche)

la nouvelle plaque du millésime 2015 (5*) présentée par deux artistes et le Président du Consorzio Fabricio Bindocci, propriétaire de Il Poggione (à gauche)

Les millésimes exceptionnel (5*) sont plutôt rares, voici la liste depuis 50 ans :

1964, 1970, 1975, 1985, 1988, 1990, 1995, 1997, 2004, 2006, 2007, 2010, 2012, 2015

dégustations Anteprime dans ancien couvent Sant'Agostino

dégustations Anteprime dans ancien couvent Sant’Agostino

Service des sommeliers toujours impeccable...

Service des sommeliers toujours impeccable…

Cette année nous avons pu goûter dans le cadre de Anteprima :

Brunello 2011

Un mot du vintage 2011

Le millésime 2011 a commencé comme un pur classique avec des précipitations et des températures moyennes tout au long du printemps. Cette tendance continuait durant l’été, avec des pics de chaleur en Juillet et durant 15 jours en Août, avec des vents chauds.

La floraison était normale, le développement des baies aussi jusqu’en Juillet. En revanche avec ralentissement des maturité en août en raison de températures chaudes et des vents chauds et secs.

Les vendanges étaient plus précoces, en moyenne 10 à 15 jours pour commencer fin août-début septembre.

Certaines vignes, plus exposés ont souffert d’un stress hydrique, ce qui a amené les producteurs à des sélections plus stricts de la vendange, ce qui a provoqué légère baisse de rendement.

Les vins sont frais, fruités, soyeux et gourmands avec une bonne mâche sans trop d’extraction, plaisants dès maintenant avec un bon potentiel.

Egalement :

Brunello Riserva 2010

Rosso di Montalcino 2014

Top Ten par catégorie :

chaque échantillon servi par à table par des sommeliers

chaque échantillon servi par à table par des sommeliers

Brunello di Montalcino 2011

Mastrojanni

Bottega

Padelletti

Lisini

Salvioni

Uccelliera

Campogiovanni

Donatella Cinelli Colombini

La Lecciaia

Poddio di Sotto

Pieve Santa Restituta (Rennina, Sugarille)

Selezione 2011

Lisini

La Mannella

Mocali

Poggio Antico

San Polino

Scopone

Poggio Salvi

Castello Romitorio

Il Marroneto

La Lecciaia

Riserva 2010

Agriano

Barbi

Bottega

Camigliano

Casanuova delle Cerbaie

Castello Romitorio

Citille di Sopra

Poggio Il Castellare

Cupano

Gianni Brunelli le Chiuse di Sotto

Il Poggione

La Magia

Pian delle Vigne

Adresses utiles :

www.consorziobrunellodimontalcino.it

 

PORTFOLIO

la belle colline de Montalcino, on a du mal à se lasser...

la belle colline de Montalcino, on a du mal à se lasser…

Montalcino, centre du village Piazza Guseppe Garibaldi avec au fond les plaques commémoratives des millésimes...

Montalcino, centre du village Piazza Guseppe Garibaldi avec au fond les plaques commémoratives des millésimes…

Fabrizio Bindocci, Président di Consorzio présent la nouvelle plaque 2015 fraîchement encadrée

Fabrizio Bindocci, Président di Consorzio présente avec sa grande fierté  la nouvelle plaque 2015 fraîchement encadrée

Sandro Bottega

Sandro Bottega (Bottega)

Brunello di Montalcino, Azienda Agricola Cupano

Brunello di Montalcino, Azienda Agricola Cupano

Casato Prime Donne, Donatella Cinelli Colombini - collection

Casato Prime Donne, Donatella Cinelli Colombini – collection

Fatoria la Lecciaia

Fatoria la Lecciaia

Azienda Uccelliera

Azienda Uccelliera

collection Poggio di Sotto

collection Poggio di Sotto

Tenute del Cerro, la Poderina

Tenute del Cerro, la Poderina

Collection Brunello Pian delle Vigne, Antinori

Collection Brunello Pian delle Vigne, Antinori

Brunello Pieve Santa Restituta, Gaia Gaja présente ses parcellaires Rennina et Sugarille en 2011 et 2010

Brunello Pieve Santa Restituta, Gaia Gaja présente ses parcellaires Rennina et Sugarille en 2011 et 2010

Pieve Santa Restituta, vignoble toscane d'Angelo Gaja

Pieve Santa Restituta (ancien couvent), vignoble toscan d’Angelo Gaja

Pieve Santa Restituta, Brunello Rennina et Sugarille

Pieve Santa Restituta, Brunello Rennina et Sugarille 2011 et 2010

Pian delle Vigne (Brunello) l'une des propriétés toscanes de Marchesi Antinori, ici une parcelle de jeunes vignes

Pian delle Vigne (Brunello) l’une des propriétés toscanes de Marchesi Antinori, ici une parcelle de jeunes vignes

Fabio Ratto, maître de chai de Pian delle Vigne, Antinori Agricola (Brunello)

Fabio Ratto, maître de chai de Pian delle Vigne, Antinori Agricola (Brunello)

Pian delle Vigne, chai à barriques pour le longue vieillissement de Brunello

Pian delle Vigne, chai à barriques avec les différents contenants pour le longue vieillissement de Brunello

Vue exceptionnelle sur la Val d'Orcia

Vue exceptionnelle sur la Val d’Orcia

 

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana #3 Benvenuto Brunello 2016…



%d blogueurs aiment cette page :