vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Le Grand Jury Européen goûte le 2010 du Grand Cercle de Vins de Bordeaux…
La session va démarrée

Tout est prêt, la session va démarrer…

Depuis quelques années c’est un RDV incontournable : le Grand Jury Européen avec le Grand Cercle de Vins de Bordeaux (auparavant le Cercle de Rive droite) crée par Alain Raynaud en 2002.

En préambule des dégustations primeurs de bordeaux, les juges experts du GJE venus des quatre coins du monde passent au crible tous les vins du Cercle.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une dégustation primeurs. Il s’agit de vins déjà en bouteille et livrables qui se prêtent au jugement des papilles aiguisées de ces experts. Cette année, pour le bonheur de tous, c’était le millésime 2010 qui se livrait à la dégustation.

chaque juge commence la dégustation dans un ordre bien précis

Chaque juge commence la dégustation dans un ordre bien précis

Le rituel est toujours le même : chaque juge retrouve une collection de 36 vins en moyenne par session à déguster, à décrire et à noter selon des critères bien définis. Les vins sont déjà dans les verres sagement alignés sur la table, et sont prêts à être livrés au jugement.

Ch la Dauphine se cache dans un magnifique parc

Ch la Dauphine (vignoble de 40 ha) se cache dans un magnifique parc

Comme à l’accoutumée, les sessions se déroulent au Château la Dauphine à Fronsac dans des conditions d’une perfection absolue. Ce qui est également appréciable dans son déroulement, c’est l’ordre même de cette dégustation. Chaque juge commence la session par le numéro de sa table et donc pour chacun, la suite des échantillons varie. Cela permet plus « d’objectivité » dans le jugement en donnant aux vins les mêmes chances : ils ne se trouvent pas à la même place dans la série pour chacun de juges.

Cette année, c’était une grande première car nous avons dégusté tous les vins du Grand Cercle, lequel regroupe aujourd’hui 188 châteaux de la rive droite et la rive gauche. Difficulté supplémentaire ? Les vins de deux rives étaient mélangés dans chacune des séries. En fait, ça a donné plus de piquant à la dégustation, le fait de pouvoir jongler entre les divers Cabernets et Merlots sur chaque rive.

C'est le moment de dévoiler les étiquettes

C’est le moment de dévoiler les étiquettes…

Après chaque session, six au total, une fois toutes les copie rendues, avec des notes pour chaque vin, François Mauss (Président du GJE) animait en bon soldat les débriefings. A vrai dire, ce sont toujours des moments privilégiés, chacun peut prendre la parole et donner ses impressions sur un vin avant qu’on dévoile la bouteille en question. Certes, il y a des surprises, très bonnes ou carrément décevantes, mais heureusement ces dernières sont plutôt rares…

Après la totalité des vins dégustés, j’ai pu constater que les 2010 étaient très homogènes dans leur globalité, bien équilibrés, toujours avec cette magnifique fraicheur, structure tannique bien travaillée, sans agresser ni sécher. On sentait une très bonne maturité des raisins qui gardaient une belle acidité. Certains vins affichaient une grande longévité. Bref, un millésime comme celui-là on aimerait en déguster plus souvent…

 

Voici quelques de mes coups cœur :

Ch Tour de Mirabeau rouge, Bordeaux

Ch Joanin Bécot, Castillon

Ch de la Dauphine, Fronsac

Ch Fontenil, Fronsac

Ch le Bon Pasteur, Pomerol

Ch Clinet, Pomerol

Ch la Fleur de Gay, Pomerol

Ch Sieurac, Lalande

Ch La Fleur, SEGC

Lynsolence, SEGC

Ch Rol Valentin, SEGC

Ch Bellefont-Belcier, SEGCC

Ch Fleur Cardinal, SEGCC

Ch Peby Faugères, SEGCC

Ch Haut Condissas, Médoc

Ch Clément-Pichon, Ht Médoc

Ch Fonbadel, Pauillac

Ch Tour de Pez, Saint-Estèphe

Ch de Cérons, Graves 

Clos Floridène, Graves 

2010 vu par François Mauss, président et fondateur de GJE

Zoom sur GJE

Le Grand Jury Européen (GJE) a été fondé en 1996 par François Mauss en tant qu’association qui a pour but d’organiser des dégustations de grands vins de tous les horizons. Ces dégustations se déroulent toujours à l’aveugle avec un panel des meilleurs dégustateurs français et étrangers, et sous contrôle juridique.

Le mot du président, Alain Raynaud fondateur du Grand Cercle des Vins de Bordeaux

Zoom sur le Cercle

Crée en 2002 par Alain Raynaud, il regroupait 140 châteaux, uniquement des propriétés de la rive droite. En 2013, il se transforme en Grand Cercle des Vins de Bordeaux, qui regroupe aujourd’hui 188 châteaux de l’ensemble des appellations bordelaises. Son objectif est la promotion et le rayonnement d’une sélection de crus dont le maître mot est l’excellence !

GJE avec son président François Mauss au Ch de la Dauphine à Fronsac

GJE avec son président François Mauss au Ch de la Dauphine à Fronsac

après "la bataille"...

après « la bataille »…

 

 

Commentaires fermés sur Le Grand Jury Européen goûte le 2010 du Grand Cercle de Vins de Bordeaux…


GJE déguste 2008 au Cercle Rive Droite…

Comme à l’accoutumée à la veille de la « grande messe » des primeurs à Bordeaux, le GJE (Grand Jury Européen) prends ses quartier de printemps au Château la Dauphine à Fronsac. Chaque année c’est le même rituel : dégustation de tous les vins du Cercle de Rive Droite sur un millésime en bouteille et en vente. Cette année, c’est le 2008 de tous les vins du Cercle qui sera passé au crible.

Les jurés en plein travail…

Dans une belle et spacieuse salle de dégustation face au vignoble fronsadais, une vingtaine de jurés dégustent des échantillons (à l’aveugle) par séries, le tout dans une atmosphère quasi monacale.

François Mauss (Président-Fondateur du GJE) veille avec son œil paternel sur le bon déroulement de l’opération. Personnellement, j’apprécie beaucoup ce type de dégustation où le calme absolu et la concentration règnent. Ensuite, quand les copies sont rendues après chaque session, c’est le moment du débriefing. Tout le monde prend la parole et c’est le moment de vérité, celui des bonnes et moins bonnes surprises, celui où les bouteilles sont dévoilées une à une. C’est d’ailleurs très enrichissant de voir comment certains vins peuvent vraiment passer inaperçus, tandis que d’autres incitent une belle polémique verbale. Cela prouve bien que le vin est vivant, qu’on n’a pas fini d’en parler, et qu’il nous réservera toujours des surprises

Le moment de vérité arrive, les bouteilles sont dévoiles…

Mot sur le 2008 :

Un vrai millésime classique dans le bordelais où la viticulture et le vigneron étaient très importants. Même s’il n’était pas forcement bien accueilli par le public, dans sa globalité on retrouve des vins assez bien équilibrés avec un bon potentiel. Dans certains on retrouve un peu de verdeur avec manque de maturité. C’est qui est sûr que les vins sont droits et surtout gardent une très bonne fraicheur.

Dr Alain Reynaud Président du Cercle Rive Droite avec François Mauss Président-Fondateur du GJE

Voici quelques crus qui m’ont plu et attiré mon attention dans cette dégustation : (l’ordre est aléatoire)

Ch La Gomerie STGC

Ch le Gay Pomerol

Girolate Bordeaux (très étonnant)

Ch Le Bon Pasteur Pomerol

Sanctus STGC

Ch Faugères STGC

Ch Rol Valentin STGC

Ch Rouget Pomerol

Ch Bellefont Belcier STGCC

Dom de Courteillac Bx Sup (jolie surprise)

(bien entendu, c’est juste une mini sélection parmi env. 140 vins dégustés…)

Zoom sur GJE

Le Grand Jury Européen (GJE) fondé en 1996 par François Mauss en tant qu’une association qui a pour but d’organiser des dégustations de grands vins de tous horizons. Ces dégustations se déroulent toujours à l’aveugle par un panel de meilleurs dégustateurs français et étrangers et sous contrôle juridique. Les résultats sont toujours disponible et publiés.

Millésime 2008 commenté par François Mauss Président-Fondateur du GJE

Millésime 2008 commenté par Jacques Perrin journaliste, philosophe (Suisse), membre permanent du GJE

Millésime 2008 commenté par Christian Roger Vino & Finanza Group, propriétaire d’un vignoble en Toscane, membre permanent du GJE

Commentaires fermés sur GJE déguste 2008 au Cercle Rive Droite…



%d blogueurs aiment cette page :