vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Le Montrachet, la perle de la Côte de Beaune, le seigneur de vins blancs de Bourgogne

Le Montrachet, la perle de la Côte de Beaune, le seigneur incontestable de vins blancs de Bourgogne, le climat qui produit les plus grands vins blancs au monde.

 

Montrachet 7,99 ha

 

Ce climat grand cru situé à une bonne quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Beaune fait partie de 1247 climats bourguignons classés au patrimoine mondial de l’Unesco en 2015.

 

Minuscule appellation qui étale son vignoble de 7,99 hectares et se partage entre les deux communes celle de Chassagne-Montrachet avec 3, 9873 ha et celle de Puligny-Montrachet avec 4,01 ha.

 

Il est entouré par la fratrie de 4 grands crus : Chevalier Montrachet (7,47 ha), Bâtard-Montrachet (11,13 ha), Criots-Bâtard-Montrachet (1,(è ha) et Bienvenues-Bâtard-Montrachet (3,57 ha).

Le vignoble est installé sur une altitude de 250 à 270 mètres dans une bande étroite et allongée avec une pente moyenne de 10 %, perpendiculaire à la pente sur un sol argilo-calcaire posé sur un socle de calcaire dur, traversé par une bande de marnes rougeâtres.

Il est orienté plus au sud pour sa partie située sur la commune de Chassagne-Montrachet et au sud-est pour sa partie située sur la commune de Puligny-Montrachet.

Il bénéficie d’un climat océanique avec une influence continentale et méridionale.

 

Son nom vient de Moyen Age, il est qualifié de Mont Rachet ou Mont Rachaz, c’est un mont pelé, chauve, où ne pousse quasi aucune végétation.

Les moines cisterciens de l’abbaye de Maizière et les seigneurs de Chagny ont vite compris tout le potentiel de ce terroir sans égal où sur ses coteaux traverse une veine de terre brun-rouge.

 

 

Ses premières vignes datent du XIIIe siècle, étaient une propriété de l’abbaye de Maizières par les dons de Pierre et Arnolet de Puligny en 1252 et Gui Berrier de Chagny en 1286/87.

Les moines de Maizières par leur travail acharné ont contribué à forger la notoriété de Montrachet durant cinq siècles.

 

Aujourd’hui Montrachet Grand Cru est exploité par 18 propriétaires et 26 producteurs.

Le plus important producteur est la maison Drouhin qui exploite depuis 1946 les 2,06 hectares, propriété de la famille du marquis de Laguiche depuis 1777, aussi Domaine de la Romanée Conti qui possède 67 ares ou encore Domaine Leflaive avec 8 ares 21, sans oublier Comte Lafond et bien d’autres…

Le dernier arrivé dans ce club très fermé de propriétaires de Montrachet est François Pinault (groupe Kering et Artémis) qui achète en 2012 une ouvrée (4,28 ares exactement) appartenant au Château de Puligny-Montrachet.

 

Les vins de Montrachet sont magiques, avec une texture inégalable, les fruits blancs dominent, quelques notes d’agrumes, d’épices, d’amandes douces, note grillée et amandée, persistance et longueur sans faille, la fraicheur tapisse les papilles, tout dans une élégance racé.

Ils ont besoin plusieurs années pour s’épanouir, même pour un « petit millésime » il faudra attendre minimum une dizaine d’années.

 

Comprendre le « climat bourguignon »

Chaque climat de Bourgogne est une parcelle de vigne, soigneusement délimitée et nommée depuis des siècles, qui possède son histoire et bénéficie de conditions géologiques et climatiques particulières.

Chaque vin issu d’un climat a son goût et sa place dans la hiérarchie des crus (Appellation Régionale, Village, Premier Cru, Grand Cru).

Ainsi 1247 Climats différents sont très précisément délimités sur 50 km entre Dijon et Maranges, selon leurs caractéristiques géologiques, hydrographiques et atmosphériques et sont hiérarchisés dans le système des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC).

Les Climats se sont constitués grâce à des conditions naturelles et du savoir-faire de vignerons sur près de deux millénaires.

Ils traduisent d’une manière exceptionnelle la relation très ancienne des communautés humaines locales avec leur territoire.

Depuis le Moyen-Âge, ces communautés ont démontré leur capacité à identifier, exploiter et distinguer progressivement les propriétés géologiques, hydrologiques, atmosphériques et pédologiques et le potentiel productif de chaque Climat.

 

Adresses utiles :

http://www.vins-bourgogne.fr

http://www.bourgogne-wines.com

 

 

Commentaires fermés sur Le Montrachet, la perle de la Côte de Beaune, le seigneur de vins blancs de Bourgogne


Les Grands Jours de Bourgogne 2014, le temps d’un bilan complet…
1er etape - Chablis

1er étape – Chablis

Château Clos de Vougeot affiche complet

Château Clos de Vougeot affiche complet, les GC de Vosne et de Clos de Vougeot font rêver…

Les Grands Jours de Bourgogne c’est une manifestation qui se déroule tous les deux ans depuis 1992. Ce formidable salon à ciel ouvert permet aux professionnels du monde entier de rencontrer au coeur même du vignoble les producteurs de Bourgogne. Durant une semaine très intense, des dégustations s’enchaîne dans les villages, dans les domaines ou bien dans les maisons de négoce : de Chablis à la Côte de Beaune en passant par la Côte de Nuits, le Mâconnais et la Côte Chalonnaise.

Cette dernière 12ème édition a ressemblé 2400 visiteurs professionnels (2200 en 2012), en revanche la hausse de fréquentations par manifestation était en moyenne de 28%. Certes, j’ai pu constater ça très facilement dans les divers lieux de dégustations. Les salles très souvent étaient combles.

Tonnellerie Damy accueille Trio Inédit en Côte de Beaune

Tonnellerie Damy à Meursault accueille Trio Inédit en Côte de Beaune

Les GJB c’est 10 000 vins à découvrir, 1000 vignerons à rencontrer !

GJB 2014 en quelques chiffres clef :

Visiteurs de 51 pays, parmi eux :

France 40%

Italie 7,9%

Belgique 7,3%

USA 5,6%

Allemagne 4,4%

Japon 3,5%

Grande-Bretagne 3,4%

République Tchèque 3,1%

Chine 2,8

Catégories de métier le plus représentées :

Les importateurs 26%

Les cavistes/magasins spécialisés 24%

Les restaurateurs et sommeliers 22%

la Romanée Conti et d'autre GC de Vosne

L’un de plus beau paysage, la Romanée Conti et d’autres GC de Vosne

Rappel : la Bourgogne viticole en quelques chiffre :

28 748 ha (3% du vignoble français)

Appellations Régionales – 49%

Appellations Villages et 1ers Crus – 50%

Grands Crus – 1%

100 Appellations dont 33 Grands Crus, 44 Villages et 1ers Crus, 23 Régionales

3949 Domaines viticoles

300 Maisons de Négoce

17 Caves Coopératives

Ventes : Export – 52%  France – 48% 

Production :

Vins blancs – 62%

Vins rouges – 30%

Crémants – 8%

Souvenirs, souvenirs… Grands Jours de Bourgogne  « on » et « off » en images… comme si vous y étiez…

dégustation à Chablis

dégustation à Chablis

une petite pose...

une petite pose… s’impose…

Dégustations de quelques chablis en compagnie d'Etienette chez Vincent Dauvissat

Dégustations de quelques Chablis en compagnie d’Etiennette chez Vincent Dauvissat

Arrivée au Château de Clos de Vougeot pour les GC de la Côte de Nuits

Arrivée au Château de Clos de Vougeot pour les GC de Vosne et de Clos de Vougeot

Anne Gros présente ses Grands Crus

Anne Gros fait déguster ses Grands Crus de Vosne

la Cuverie Champy accueille "la crème" de la bourgogne

la Cuverie Champy à Beaune accueille « la crème » de la bourgogne

repas vignerons chez Diva

repas vignerons chez Diva avec Christophe Roumier, Dominique Lafon, Pascal Lachaux et bien d’autres…

Jean-Marc Roulot fait déguster ses Meursaults chez Diva

Jean-Marc Roulot fait déguster ses Meursaults chez Diva

Louis-Michel Liger-Belair, propriétaire de la Romanée chez Diva

Louis-Michel Liger-Belair, propriétaire de la Romanée chez Diva

Nicolas Rossignol, Volnay

Nicolas Rossignol, Volnay

dégustation chez Christophe Roumier à Chambolle

dégustation chez Christophe Roumier à Chambolle

dégustation sur fûts chez Eric Rousseau à Gevrey

dégustation sur fûts chez Eric Rousseau à Gevrey

dégustation avec Laurent chez Hubert Lignier à Morey

dégustation avec Laurent chez Hubert Lignier à Morey

dîner Grands Maisons Grands Crus au Clos de Vougeot affiche toujours complet

Somptueux dîner Grands Maisons Grands Crus au Clos de Vougeot affiche toujours complet

des Maranges au Montrachet en passant par Santenay et Saint Aubin chez Seguin Moreau à Chany

des Maranges au Montrachet en passant par Santenay et Saint Aubin chez Seguin Moreau à Chany

Pommard rime avec Art chez Albert Bichot au Dom du Pavillon à Pommard

Pommard rime avec Art chez Albert Bichot au Dom du Pavillon à Pommard

et maintenant une ballade dans les vignes s’impose… dans les vignes de la Romanée Conti le labour et la taille sont fini, on attache maintenant les baguettes…

C’est aussi le temps de la mise, on a tout juste commencé la mis du 2012. Il paraît qu’il est « drôlement bon, delicieux, plein de fruit et très gourmand… », je suis parfaitement d’accord et très émue d’entendre ces quelques mots, car j’ai eu cette grande chance de goûter toute la collection sur fûts il y a quelques mois…

les pièces de la Romanée Conti 2012

les pièces de la Romanée Conti 2012

vignes de Pommard

vignes de Pommard

le temps d'une dégustation...

le temps d’une dégustation…

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Les Grands Jours de Bourgogne 2014, le temps d’un bilan complet…



%d blogueurs aiment cette page :