vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Château Montrose, Saint-Estèphe passe au vert, objectif 2019/2020…

 

Château Montrose à Saint-Estèphe, seconde Cru Classé au classement officiel de 1855, ce joyau viticole d’un pur style XVIII ème typique du bordelais continue toujours et sans interruption sa voie de la stabilité et de l’excellence.

Biodiversité du Château Montrose avec son vignoble sur les terrasses

 

Succédant à trois générations de la famille Charmolüe, qui durant 110 ans (1896-2006) a bâtis la réputation du Château, Martin et Olivier Bouygues ont acquis le Château Montrose en 2006.

Amoureux de ce cru, visionnaire, conscient de son potentiel unique, la famille Bouygues décide d’entreprendre les travaux pharaoniques de restructuration du vignoble et des bâtiments historiques. Après sept longues années de travaux, de son chantier spectaculaire Château Montrose renaît et marque son entrée dans 21ème siècle avec ses installations ultra modernes et performantes conçu dans le respect total de l’environnement sans oublier le respect pour son patrimoine historique à préserver.

Initiée en 2006 par les frères Bouygues, la politique environnementale globale de Château Montrose vient naturellement en prolongement du geste de son fondateur Mathieu Dollfus, entrepreneur visionnaire et propriétaire du domaine au 19ème siècle suivi par la famille Charmolüe, propriétaire du château durant plus qu’un siècle.

Depuis 12 ans, Martin et Olivier Bouygues, fortement engagés dans une démarche de développement durable pour le Château Montrose ont débuté un changement profond et global planifié en plusieurs étapes sur 20 ans à l’horizon 2026.

La stratégie environnementale de Château Montrose planifiée sur 20 ans vise à préserver durablement son terroir, doté naturellement de grandes richesses, et limiter l’impact de son activité sur l’environnement.

La prise de conscience de Château Montrose de sa responsabilité environnementale n’est pas un effet de mode…

La propriété dispose aujourd’hui du recul nécessaire de 12 années de pratique pour faire partager son expérience et envisager les prochaines étapes de restructurations.

Vue aérienne des bâtiments du domaine avec 95 ha de vignes qui l’entourent .

Située au cœur du Parc Naturel du Médoc, la propriété de 130 hectares dont 95 ha du vignoble de Montrose avec une particularité exceptionnelle et rare d’être historiquement d’un seul tenant autour du Château, des chais et des bâtiments d’exploitation, ce qui permet la meilleure gestion de chaque parcelle de vigne.

Cette unité permet une réflexion globale sur le vignoble, une vigilance optimale sur l’état sanitaire de chaque parcelle et une organisation plus efficace du travail de la vigne, la séparation de chaque terroir sur ses terrasses légendaires.

 

Etape essentielle entreprise au cours de restructuration consistait à un passage progressif à une viticulture Biologique de l’ensemble du vignoble

Aux termes de nombreuses expérimentations menées par les équipes techniques depuis 2013 sur les différentes modalités de traitement de la vigne, 15 ha de récolte cultivés en bio et biodynamie ont fait en 2016, leur première entrée au chai.

Lors des vendanges 2017, 45 ha (50% du vignoble) ont été concernés, marquant une étape significative vers le passage à une viticulture 100% bio de l’ensemble du vignoble à horizon 2020, nous y sommes presque !

 

Grand chai de Château Montrose

Aujourd’hui, Château Montrose possède un cuvier ultra performant adapté aux sélections parcellaires les plus fines et le plus sélectives possible sur son terroir unique.

 

Son cuvier parfaitement fonctionnel, construit en 2000, a été repensé en 2017 pour répondre aux exigences d’un travail intra parcellaire très rigoureux.

Il est équipé d’un système de tri renforcé et de 92 cuves thermo régulées de capacités différentes qui permettent de poursuivre au chai le travail de précision mené en amont au vignoble.

 

Conscient de ses richesses naturelles Château Montrose s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche de prise en compte et de valorisation de la biodiversité sur la propriété.

Un inventaire floristique et faunistique précis, réalisé par des spécialistes, a permis de confirmer les atouts du site et d’établir un guide de gestion et de bonnes pratiques par zone, afin d’améliorer la biodiversité à l’échelle du domaine.

Toujours dans l’objectif de protéger son terroir durablement, Château Montrose a adopté des nouvelles approches de la gestion et de la protection de ses sols.

 

Objectif 2019/2020 100% du vignoble en bio

Selon le calandrer établis sur 5 ans (dès 2016 au 2020) Château Montrose est à la veille de 100% du vignoble en Bio.

Le pari très difficile, presque gagné qui apportera le nouveau souffle aux vins de Montrose dans sa continuité historique.

 

Etape 1 : 2016 : 15% du vignoble en bio

Etape 2 : 2017 : 45% du vignoble en bio

Etape 3 : 2018 : 65% du vignoble en bio

Etape 4 : 2019/2020 : 100% du vignoble en bio

 

 

Bref carte d’identité de Château Montrose :

 

Second Cru Classé au classement officiel de 1855

2006 – achat par Martin et Olivier Bouygues

95 ha de vignes d’un seul tenant

Encépagement : Cabernet Sauvignon (60%) Merlot (32%) Cabernet Franc (6%) Petit Verdot (2%)

Age moyenne de vignes : 38 ans

Le terroir composé essentiellement de graves garonnaises

Densité de plantation : 9000 pieds/ha

Elevage en barriques de chêne français 16-18 mois

Château Montrose élevé 16-18 en barrique de chêne français

 

Adresses utiles :

http://www.chateau-montrose.com

 

.

 

 

Publicités
Commentaires fermés sur Château Montrose, Saint-Estèphe passe au vert, objectif 2019/2020…


Château Montrose (Saint-Estèphe) dévoile son nouveau visage…
Nouveau chai Montrose, aujourd'hui accueille 750 barriques avec une capacité de 900

Nouveau chai Montrose, cette « cathédrale » qui accueille aujourd’hui 750 barriques de son première millésime 2013, la capacité du chai est de 900-950 barriques

La dernière campagne de dégustations primeurs 2013 à Bordeaux a donné à certains propriétaires l’occasion de présenter de nouvelles installations, de nouveaux chais ou d’autres nouveautés dans leurs vignobles.

C’était le cas du Château Montrose qui dévoilait son tout nouveau visage après sept longues années d’un chantier de rénovation exceptionnel, inscrit parfaitement dans le développement durable, unique en bordelais.

Montrose, ce cru exceptionnel de Saint-Estèphe (Second crue de Médoc classé en 1855), propriété de la famille Charmolüe durant 110 ans (de 1896 à 2006) va bâtir sa réputation et rester toujours à son meilleur niveau et ce, grâce à Jean-Louis Charmolüe qui replante le vignoble et modernise les installations dès 1960.

Martin Bouygues et son épouse Mélissa, présidente de Montrose dans le petit salon de dégustation

Martin Bouygues avec son épouse Mélissa, présidente de Montrose dans le petit salon de dégustation

Succédant à la famille Charmolüe, Martin et Olivier Bouygues deviennent les propriétaires de Montrose en 2006 et ce n’était pas du tout un hasard, car tous les deux, amoureux de ce cru à la dégustation initiés par Francis, leur père, connaissent parfaitement la richesse et le potentiel de son terroir unique.

Collection Montrose

Collection Montrose

A 5 km au nord de Pauillac, sur l’appellation Saint-Estèphe, les 95 ha du vignoble de Montrose d’un seul tenant sont situés sur une croupe graveleuse, très bien drainée et idéalement exposée, dominant l’estuaire de la Gironde sur plus d’un kilomètre.

le grand plateau de Montrose

Le grand plateau de Montrose domine l’estuaire de la Gironde

La proximité de cette immense étendue d’eau fait office de climatiseur naturel, ainsi que la pente du terrain plongeant vers l’estuaire qui offre au vignoble un drainage naturel très efficace. La nature géologique du sol présente de fortes similitudes avec le Château Latour à Pauillac. Constitué essentiellement de graves d’origine pyrénéenne et du Massif Central, mélangées à du sable en surface, son sous-sol, plus riche en argile, permet la formation d’une réserve naturelle dans laquelle la vigne va puiser en profondeur l’eau dont elle a besoin.

Son placement, son microclimat, son terroir fabuleux lui valent le surnom de « Latour de Saint-Estèphe »

Les Cabernets Sauvignons du grande plateau dominant l'estuaire de la Gironde

Les Cabernets Sauvignons du grande plateau dominant l’estuaire de la Gironde

L’encépagement à forte dominante de Cabernet Sauvignon (60%), typique pour l’appellation, ainsi que des parcelles à grande variétés de sols avec 32% de Merlot, 6% de Cabernet Franc et 2% de Petit Verdot, permettent d’amener à maturité tous ces cépages et de produire des vins très complexes et représentatifs du terroir.

Afin de valoriser au mieux ce fabuleux cru, Martin et Olivier Bouygues décident d’entamer un vaste chantier de rénovation et de modernisation qui va durer sept ans, de 2007 à 2013.

une partie de Château Montrose qui garde bien son style d'origine

Une partie de Château Montrose qui garde bien son style d’origine

Le chantier est confié à Bouygues Rénovation Privée, expert dans les rénovations de très haute gamme, sous la direction de l’architecte des Bâtiments de France, Yves Grémont, ainsi qu’à l’Atelier Bernard Mazière à Bordeaux, spécialiste des rénovations viticoles. En revanche, toutes les décorations intérieures dans une pureté absolue de style ont été pilotées par Mélissa Bouygues, présidente de Montrose, accompagnée par la décoratrice Corine Servonnat-Baudron.

Ultra moderne centrale geothermique

Ultra moderne centrale géothermique

panneaux photovoltaiques sur le toiture

Panneaux photovoltaïques sur la toiture

L’objectif de cette rénovation est de donner à Montrose les meilleurs équipements viti-vinicoles, dont un nouveau chai de 1000 m2 et 11 m de hauteur, et de mettre en œuvre toutes les opportunités d’économie et de production d’énergie par le recours à la géothermie avec la mise en place de 3000 m2 de panneaux photovoltaïques sur la toiture des bâtiments. Tout ça dans le but de réduire de façon significative l’empreinte carbone du domaine. Et, bien évidemment, garder intact, ne pas modifier et surtout maintenir le style XVIIIème typique de la région bordelaise de Château Montrose. Ce qui a été parfaitement réussi.

Hervé Berland avec Mélissa et Martin Bouygues

Hervé Berland avec Mélissa et Martin Bouygues

Jean-Bernard Delmas en train de déguster Montrose 2013

Jean-Bernard Delmas en train de déguster Montrose 2013

Aujourd’hui, et ce depuis avril 2012 (succédant à Jean-Bernard Delmas), la famille Bouygues a confié la direction du Château à Hervé Berland qui apporte son expérience de 35 années passées dans le vin et la vigne, notamment à la Direction Générale d’un Premier Grand Crus Classé.

Je vous invite à continuer la visite de Château Montrose :

La vue depuis le grand plateau

La vue depuis le grand plateau

Chai et les bâtiments techniques

Chai et les bâtiments techniques

Bâtiments techniques

Bâtiments techniques

Nouveau chai de 1000m2 et 11 m de hauteur

Nouveau chai de 1000m2 et 11 m de hauteur

chai Montrose, vue generale

chai Montrose, vue générale

Dans cette atmosphère quasi monacale avec une acoustique parfaite on a prouvé que le vin et la musique sont inséparables, ça va si bien ensemble…

 

Nouveau chai Montrose, on ne se laisse toujours pas...

Nouveau chai Montrose, on ne se laisse toujours pas…

Commentaires fermés sur Château Montrose (Saint-Estèphe) dévoile son nouveau visage…



%d blogueurs aiment cette page :