vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


La Maison Perrier-Jouët présente sa demeure historique La Maison Belle Epoque…

C’était une belle soirée de juillet, le ciel bleu sans aucun nuage avec le couché de soleil qui illumine tout en douceur et embellit encore plus cette magnifique demeure de la Maison Perrier-Jouët, la Maison Belle Epoque qui rouvre ses portes après une minutieuse rénovation.   

La Maison Belle Epoque, demeure historique de la Maison Perrier-Jouët

 

Bienvenue à la Maison Perrier-Jouët à Epernay, dans la Maison Belle Epoque dans l’univers où la nature inspire l’art, où l’art transforme la nature.

 

Il a fallu 2 longues années de travaux pour que la Maison Belle Epoque retrouve à nouveau ses lettres de noblesse.

 

C’est ici que s’écrivent les histoires de deux maisons. La première est celle de la Maison Perrier-Jouët, née en 1811 du mariage de Pierre-Nicolas Perrier et de Rose-Adélaïde Jouët qui, ensemble, mettent leur passion pour l’art et la nature au service d’une vision singulière du champagne.

La seconde est l’histoire d’une maison de famille, foyer de plusieurs générations de leurs descendants, dont les personnalités et les enthousiasmes façonneront le lieu, ses caves, ses jardins et sa collection d’œuvres d’art.

 

Aujourd’hui, après une rénovation minutieuse, la Maison Belle Epoque rouvre ses portes, témoignant avec force non seulement de l’importance du patrimoine de Perrier-Jouët – vieux de 200 ans – mais aussi de la constance de sa philosophie.

Ici, dans un environnement paisible et intime, un savoir-faire rare se met au service d’un savoir-vivre exceptionnel, associant l’art et la nature, au nom de la beauté.

 

Un peu d’histoire …

 

La Maison Belle Epoque dans son habit de lumière

Construite à la fin du 18ème siècle, cette élégante bâtisse entre dans le patrimoine familial en 1850, lorsque Eugène Gallice, beau-frère et associé de Charles Perrier, fils des fondateurs, en fait l’acquisition. Juste à côté, Charles met en œuvre la construction de sa propre résidence, l’imposant Château Perrier dans les jardins duquel il installera de vastes serres pour s’adonner à sa passion pour la botanique.

 

Grand amateur d’art, membre fondateur de la Société d’histoire et d’art français, Eugène Gallice collectionne peintures et dessins et transmet cette passion à ses fils, Henri et Octave. Tandis qu’Henri prend la tête de la Maison Perrier-Jouët, son frère passe la plupart de son temps à Paris, dans l’enthousiasme et l’insouciance de la « Belle Epoque ». Ami de nombreux artistes – dont plusieurs figures de l’avant-garde – c’est tout naturellement qu’Octave demande à Emile Gallé, l’un des pionniers de l’Art Nouveau, de créer un motif pour les flacons de champagne Perrier-Jouët. Quatre magnums émaillés d’une délicate arabesque d’anémones blanches du Japon voient ainsi le jour en 1902, inspirant un vin d’exception qui, plus tard, connaîtra une renommée internationale sous le nom de cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque.

Les anémones blanches de Japon ornent le flacon de la Grande Cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque

La plus grande collection privée de l’Art Nouveau français…

 

La Maison Belle Epoque se veut plus qu’un musée ; sa vocation est d’être habitée comme elle le fut par plusieurs générations de la famille fondatrice et comme elle le sera par les hôtes de la Maison Perrier-Jouët.

Ainsi, dans chaque espace de cette demeure, art et nature se mêlent avec harmonie, illustrant à la fois la double passion des fondateurs, l’inspiration du mouvement Art Nouveau et la vision singulière de la Maison Perrier-Jouët pour le champagne.

 

Une visite s’impose…

 

Signées Hector Guimard, les élégantes portes vitrées en poirier massif, sculptées de motifs végétaux, invitent à pénétrer dans le petit salon où un immense vitrail offre un aperçu du jardin : ici, la nature n’est jamais très loin. Au centre de la pièce, un guéridon en noyer d’Émile Gallé illustre la passion du créateur des célèbres anémones pour la nature : le plateau marqueté repose sur trois libellules aux ailes déployées délicatement sculptées.

 

Sur la cheminée, L’Éternel Printemps d’Auguste Rodin trône majestueusement. Contemporaine du mouvement Art Nouveau dont elle n’est cependant pas représentative, cette sculpture en bronze représentant deux amants enlacés appartient à l’histoire affective de la Maison puisqu’elle fut offerte à Henri Gallice par le personnel lors du centenaire de Perrier-Jouët en 1911.

 

Dans une harmonie de textures satinées et de teintes pastel, le salon Majorelle est l’endroit idéal pour se détendre tout en admirant l’une des pièces les plus remarquables de la collection : un ensemble composé d’une banquette, de deux fauteuils et de deux chaises en hêtre sculpté et doré à décor de fougères, signé Louis Majorelle.

 

À l’étage, un élégant couloir mène aux chambres.

Elégant couloir qui mène aux chambres

La chambre Guimard avec le fameux lit signé Hector Guimard

Dans la chambre Guimard, des tons de bleu ponctués de touches d’or créent une ambiance paisible et reposante. Le lit, signé Hector Guimard, est un chef d’œuvre aux proportions parfaites, aux lignes souples et au décor raffiné, tandis que la salle de bains attenante, préservant certains aménagements d’origine, révèle un délicieux paravent Art Nouveau.

 

L’escalier conduit le visiteur au rez-de-chaussée, jusqu’à la salle à manger.

Salle à manger décorée d’un ensemble de panneaux de cuir de Cordoue

Elle est décorée d’un ensemble de panneaux en cuir de Cordoue repoussé rehaussé d’or, ornés de motifs d’arums, d’iris, de feuilles de marronnier et de chardon lorrain. Spectaculaire, cette œuvre reflète le renouvellement des arts décoratifs initié par le mouvement Art Nouveau à travers une grande diversité de techniques, dont celle du cuir embossé et doré, originaire d’Afrique du Nord.

 

Le bar de la Maison Belle Epoque avec son plafond décoré de disques transparents en verre de Murano crée par Ritsue Mishima, artiste japonaise

Dans le bar, All’ombra della luce, de l’artiste japonaise Ritsue Mishima, s’inspire du rythme des saisons dans les vignes et de la pénombre des caves où le champagne prend vie avec la multitude de disques transparents en verre de Murano qu’elle suspend au plafond.

 

La cave de la Maison Belle Epoque

Pour clôturer la visite, à quelques pas du bar, un escalier conduit à la cave de la Maison où reposent les flacons illustrés de célèbres anémones blanches du Japon crée à l’origine par Emile Gallé en 1902.

Hervé Deschamps 7e chef de cave de la Maison Perrier-Jouët en 2 siècles, il est gardien du style inimitable de champagne Perrier-Jouët.

Cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque avec son Art de Vivre

 

Adresses utiles :

http://www.perrier-jouet.com

 

 

 

Commentaires fermés sur La Maison Perrier-Jouët présente sa demeure historique La Maison Belle Epoque…


Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs 2004 by Ritsue Mishima…
Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs by Ritsue

Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs by Ritsue Mishima

La Maison Perrier-Jouët dévoile son nouveau né, Belle Epoque Blanc de Blancs 2004 by Ritsue Mishima…

Ritsue Mishima, artiste japonaise a imaginé un écrin original pour habiller la Cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs 2004.

« Au-delà du matériau, cette sculpture en forme de spirale évoque le halo rayonnant sur les vignes Perrier-Jouët, les ombres subtiles du vin et les bulles élégantes se reflétant dans la lumière.

A l’image de Perrier-Jouët qui témoigne depuis longtemps de son attachement à la nature et au savoir-faire des hommes, je me suis inspirée pour cette sculpture de ce que j’ai ressenti dans le jardin de la Maison Belle Epoque, irradié d’une délicate lumière ». Ritsue Mishima

Ritsue Mishima a su insuffler une nouvelle dimension à ce flacon emblématique, dont le décor a été réalisé par Emile Gallé en 1902. Le fruit de l’inspiration de Ritsue Mishima a donné naissance à une élégante sculpture qui enveloppe de ses délicates volutes, le flacon.

Cette sculpture aérienne, qui joue sur la transparence et la réflexion de la lumière, magnifie la robe claire et lumineuse de la cuvée.

Le choix de la Cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs 2004, pour cette édition limitée, s’est imposé comme une évidence pour le Chef de caves, Hervé Deschamps.

Considéré par lui comme l’expression de la pureté et de l’authenticité du terroir Perrier-Jouët, ce millésime est un vin exceptionnel aux notes parfumées, généreuses et élégantes.

Issu d’une seule vendange, d’un seul cépage, le chardonnay et d’un seul terroir, son assemblage est une création d’une grande précision, à l’image du travail de Ritsue Mishima autour du verre.

La Cuvée Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs 2004 dévoile un délicat bouquet de fleurs de lilas et de fruits blancs comme la pêche et le pamplemousse enrichi par des notes de confit d’orange, de vanille et de crème. L’attaque est fraîche et racée, présente une belle longueur en bouche, délicate et dynamique qui marque le palais.

Quelques mots sur l’artiste :

Ritsue Mishima est née à Kyoto au Japon en 1962. A partir de1982, elle travaille comme styliste pour des agences de publicité et dès 1985, elle crée des installations artistiques avec des fleurs. Dès 1989, elle vit à Venise où elle travaille.

Depuis 1996, elle se consacre à la création d’objets en verre de Murano. Ritsue trouve son inspiration dans les formes naturelles, dans la réflexion de la lumière et utilise le verre comme moyen d’expression. Son verre est transparent et restitue la pureté et luminosité. Il s’imprègne de la lumière et des couleurs avoisinantes créant une harmonie parfaite avec l’environnement ambiant.

Ces dernières années, ses créations ont été présentées à Milan, Londres, Rotterdam, Tokyo, Bruxelles et ont fait l’objet de nombreuses expositions dans des musées prestigieux (Musée des Arts Décoratifs à Paris, Collection Rotterdam Boijmans Van Beunigen, Collection Coesfeld Alter Hof Herding Collection, Musée Frans Hals et Musée Jan van der Togt à Amstelveen en Hollande).

Maison Perrier-Jouët en bref :

La Maison Perrier-Jouët s’inscrit dans la plus pure tradition des grandes Maisons de Champagne avec des vignobles exceptionnels et se reconnaît à son style floral, ciselé et élégant.

Depuis sa collaboration en 1902 avec Émile Gallé, pionnier du mouvement Art Nouveau et à l’origine des anémones blanches qui ornent le flacon de la prestigieuse cuvée millésimée Perrier-Jouët Belle Epoque, la Maison Perrier-Jouët a fait appel à des artistes reconnus ou émergents tels que Daniel Arsham, Noé Duchaufour-Lawrence, Studio Glithero, Simon Heijdens et plus récemment Tord Boontje, Vik Muniz ou Mischer’ Traxler.

PORTFOLIO

Ritsue en création

Ritsue en création

Ritsue dans son atelier avec le vasque Perrier-Jouët Belle Epoque

Ritsue dans son atelier avec le vasque Perrier-Jouët Belle Epoque

Vasque Perrier-Jouët by Ritsue Mishima

Vasque Perrier-Jouët by Ritsue Mishima

 

Commentaires fermés sur Perrier-Jouët Belle Epoque Blanc de Blancs 2004 by Ritsue Mishima…


Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 by Mischer’Traxler…
Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 by Mischer'Traxler

Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 by Mischer’Traxler

Small Discoveries by Mischer’Traxler, une création unique pour la Cuvée Belle Epoque 2007

La Maison de champagne Perrier-Jouët dévoile sa dernière création : Cuvée Belle Epoque 2007 signé par le duo de designers viennois Mischer’Traxler.

 

 

Le duo de designers Katharina Mischer et Thomas Traxler crée en 2014 Perrier-Jouët Ephemerã, une installation présentée au salon international Miami Design. Ephemerã se décline aujourd’hui avec Small Discoveries by Mischer’Traxler, une oeuvre singulière dédiée à la Cuvée Belle Epoque Millésime 2007.

Pour créer le motif de cette édition limitée, les Mischer’Traxler ont laissé libre cours à leur imagination tout en respectant le flacon original dessiné par Emile Gallé en 1902. Cet exercice de style a donné naissance à une élégante composition où se mêlent harmonieusement arabesques et feuillages entrelacés de fleurs, de papillons et de libellules. Cette édition limitée restitue fidèlement la vision Art Nouveau de la nature et le caractère floral, racé et ciselé des champagnes Perrier-Jouët.

C’est un fruit d’un travail commun entre Hervé Dechamps, chef de cave de la Maison Perrier-Jouët et le studio de design Mischer’Traxier.

Pour Hervé Deschamps, « la Cuvée Belle Epoque Millésime 2007 est l’expression parfaite du savoir-faire du millésime de la Maison Perrier-Jouët. »

 

Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 avec son écrin by Mischer'Traxler

Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 avec son écrin by Mischer’Traxler

 

Le décor si particulier de la bouteille évoque le silence des caves de craie où la cuvée a mûri pendant près de six ans pour enfin révéler sa légèreté cristalline, sa générosité et son raffinement.

« La collaboration artistique entre Perrier-Jouët et le studio Mischer’Traxler s’est imposée comme une évidence », souligne Axelle de Buffevent, Directrice de style de la Maison Perrier-Jouët. « Nous partageons la même fibre artistique, héritée du mouvement Art Nouveau, initié par Emile Gallé, créateur en 1902 du flacon original Belle Epoque ».

 

Degustation :

La Cuvée Belle Epoque Millésime 2007 révèle un délicat bouquet de magnolia, de chèvrefeuille ainsi que des arômes d’agrumes, enveloppés de notes de poires et de pêches mûres sublimées par une pointe de minéralité. Son attaque franche est suivie d’une fraîcheur cristalline persistante, dévoilant des arômes de fruits blancs et des notes de lait d’amande.

 

Perrier-Jouët Belle Epoque 2007

Perrier-Jouët Belle Epoque 2007

Grand Zoom sur Mischer’Traxler Studio :

Créé en 2009, Mischer’Traxler studio c’est avant tout la rencontre de deux talents : celui de Katarina Mischer et Thomas Traxler. Installé à Vienne, ce jeune duo de designers développe des objets, des meubles et des installations mettant en exergue une pensée conceptuelle et expérimentale inédite. Ils se définissent à la fois comme des artisans et des visionnaires exploitant les toutes dernières technologies (installations kinétiques ou interactives). A travers leurs oeuvres, le duo de designers Mischer’Traxler souhaite susciter l’interrogation et surtout élargir le champ des possibles.

Pour eux, le Design se doit d’être esthétique et insuffler du sens aux objets. Ces dernières années, leurs créations ont fait l’objet de nombreuses expositions dans divers musées, notamment Le Boijmans Van Beuningen à Rotterdam, la Triennale à Milan, Le CAFA Art Museum à Pékin ou encore le MUDAC à Lausanne et ont été visibles dans plusieurs manifestations internationales de design.

 

Grand Zoom sur la Maison Perrier-Jouët :

Perrier-Jouët appartient à Martell Mumm Perrier-Jouët, filiale de prestige de Cognac et de Champagne du groupe Pernod Ricard, groupe co-leader des vins et spiritueux dans le monde.

La Maison Perrier-Jouët s’inscrit dans la plus pure tradition des grandes Maisons de Champagne avec des vignobles exceptionnels et se reconnaît à son style floral, ciselé et élégant.

Depuis sa collaboration en 1902 avec Émile Gallé, pionnier du mouvement Art Nouveau et à l’origine des anémones blanches qui ornent le flacon de la prestigieuse cuvée millésimée Belle Epoque, Perrier-Jouët a fait appel à des artistes reconnus ou émergents tels que Daniel Arsham, Noé Duchaufour-Lawrence, Studio Glithero, Simon Heijdens et plus récemment Tord Boontje ou Vik Muniz

Commentaires fermés sur Perrier-Jouët Belle Epoque 2007 by Mischer’Traxler…



%d blogueurs aiment cette page :