vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux primeurs 2011 – Episode 2 Premiers Grands Crus Classés de Saint Emilion : Ausone et Cheval Blanc

le printemps, la vigne s’éveille…


…les merlots sur calcaires et argiles sont colorés, profonds avec une belle fraîcheur et magnifiques cabernets franc pour compléter les assemblages…

Chaque année la dégustation en primeurs des Premiers Grands Crus Classés de Saint Emilion me donne quelques frissons. Certes,  je suis en présence de grands vins, même de très grands, pour être précise et je me pose toujours la même question : est ce qu’ils vont être à la hauteur ?

A la hauteur de quoi ? De son millésime, de son cru, de son terroir, de son vinificateur ? Voilà ma vraie question !

Deux Vins, Deux Styles, Deux Hommes…

petite brume matinale sur la vigne d’Ausone…

Château Ausone (StEm1erGCC « A »)

7ha

Vendanges fin septembre au 15 octobre

55% Cabernet Franc

45% Merlot

fermentation et cuvaisons 4 semaine en cuves bois

élevage 20 mois 100% bois neuf

production 18 000 blles

Aujourd’hui Ausone utilise Tri-baies, selon Alain Vauthier, c’est un outil extrêmement habile et précis dans des millésimes dit «difficile »

J’avoue que depuis des nombreuses années je déguste Ausone en primeurs et je n’ai jamais vraiment rencontré aucune déception avec ce cru. Même dans des millésimes difficiles il s’en sort toujours bien, à la hauteur de son devoir…

2011 paraît profond, riche, droit, avec un équilibre acidité/fruits/tanins parfait et une fraicheur nette en finale, c’est le classicisme qui règne… Comme dit très justement Pauline Vauthier, qui s’investit de plus en plus à coté de son père pour Ausone, les cabernets franc étaient vraiment exceptionnels en 2011… !

19,5/20

Alain Vauthier avec Pauline dans le chai d’Ausone

Chapelle d’Ausone

60% Merlot

30% Cabernet Franc

10% Cabernet Sauvignon

production 8000 blles

30% de la production totale avec 60% pour le premier vin (Ausone)

Son aspect suit parfaitement le premier vin avec une approche plus facile mais parfaitement structurée, à ne pas confondre avec la notion simpliste.

Nouveau chai ultra moderne de Cheval Blanc

Château Cheval Blanc (StEm1erGCC « A »)

Vendanges du 6 au 28 septembre

52% Cabernet Franc

48% Merlot

Le cycle de la vigne fût très précoce avec débourrement fin mars, la floraison mi-mai sur les deux cépages, La mi-véraison fin juillet pour le cabernet franc fût également la plus précoce enregistrait à Cheval. Les conditions climatiques exceptionnelles de septembre permettent d’attendre la maturité parfaite dans chaque de 44 parcelles. Surtout celles de cabernets franc plus tardifs. Sur les sols graveleux et argileux les baies sont plus riches en composés phénoliques que la moyenne sur les six dernières  années. Ce qui s’explique par le poids des baies plus faible. En revanche sur les sols sableux les valeurs sont quasi identiques. Ce qui est aussi exceptionnel et inhabituel que les cabernets franc sont plus sucrés, plus riches en composés phénoliques que les baies de merlots.

Le tout nouveau chai de Cheval inauguré en juin 2011 tombe à pic pour son baptême avec  un millésime difficile et imprévisible. Grâce à ce nouveau outil ultra performant, chaque de 44 parcelles a pu profiter d’une vinification très précise et individuelle.

A la dégustation le résultat est concluant :

Toucher de bouche soyeux, belle densité, précision dans son équilibre, note florale et fruité, tanins nobles avec une finale longue sur le signe d’une grande fraicheur.

19/20

Pierre Lurton dans le nouveau chai de Cheval Blanc

Petit Cheval

75%  Merlot

25% Cabernet Franc

20% de la production totale avec 65% pour le premier vin (15% écarté pour le vrac)

Frais, net et précis avec le jolis fruits et texture généreuse.

Publicités
Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2011 – Episode 2 Premiers Grands Crus Classés de Saint Emilion : Ausone et Cheval Blanc



%d blogueurs aiment cette page :