vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


13e « Emozioni dal Mondo Merlot e Cabernet Insieme 2017 » à Bergamo # reportage

13e Emozioni dal Mondo 2017

Il s’agit d’un concours international des vins sous le patronage de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) qui se déroule chaque année à la mi-octobre à Bergamo en Lombardie.

 

Cette période post-vendanges est bien choisi pour la beauté automnale des paysages de la région.

 

Cette belle région viticole Valcalepio entourée par les collines, champs d’oliviers et les vignobles, qui est certes, sans aucun doute moins connue que la magnifique Toscane ou le Piémont, mais oui, elle aussi, mérite ses lettres de noblesse pour ses paysages, son histoire, sa culture, sa gastronomie et bien évidemment la qualité et la diversité des ses vins…

 

Les collines de Valcalepio dans son habit automnal

Le concours Emozioni dal Mondo, malgré son aspect parfaitement international a gardé son esprit « très italien », grâce à des nombreux vins issus de Merlot et de Cabernet provenant de nombreuses régions viticoles italiens, ainsi que des collines voisines de Valcalepio, qui jouent franc jeu en se livrant à une compétition féroce avec les autres vins issus des mêmes cépages, provenant d’un peu partout dans le monde. Avec cette année une présence exceptionnelle de vins provenant de Chine, 17 échantillons au total.

 

13e Emozioni dal Mondo 2017

La 13e édition du concours a encore une fois prouvé qu’il est déjà bien installé dans le paysage des concours internationaux de vins, qu’il s’inscrivait bien dans la durée et qu’il était réellement international avec 256 vins différents de 23 pays, jugés par 76 juges-experts (œnologues, journalistes spécialisés, bloggeurs) venus de 29 pays.

60% des vins inscrits provenaient de l’étranger et 40% de l’Italie. Quant aux juges, 55% d’entre eux étaient étrangers pour 45% italiens.

 

Château de Pagazzano, ancien fief de la famille Visconti, pour une journée il est devenu le QG du concours Emozioni dal Mondo Merlot e Cabernet

Chaque édition du concours se déroule dans des endroits prestigieux, insolites remplis de culture et de l’histoire, comme pour cette 13e édition, qui s’est déroulée dans le cadre prestigieux de la Corte Berghamina du Château de Pagazzano, non loin de Bergamo, ancien fief de la famille des Visconti.

 

Staff du concours avec Sara Cantoni, Luigi Odello, Sergio Cantoni et professore Fregoni

Le concours, placé sous le patronage du Consorzio Tutela Valcalepio (Conseil interprofessionnel des vins de Valcalepio) est présidé par le Comte Emanuele Medolago Albani (lui même le propriétaire d’Azienda Vitivinicola Medolago Albani) et dirigé par l’oenologue Sergio Cantoni (Directeur et œnologue de la Cantina Bergamasca) deux figures très impotantes du monde du vin de la région de Valcalepio, dont les vignes entourent Bergamo.

Tant qu’à la direction technique et informatique, elle assurée par Luigi Odello, une autre figure du monde du vin, président du Centro Studi Assagiatori de Brescia (Institut d’analyse sensorielle).

 

L’une de sept commissions, les juges au travail

Il faut ajouter, que « Emozioni dal Mondo » est un concours international unique dans son genre, car il compte le nombre de juges le plus élevé par rapport au nombre des échantillons présentés. Chaque commission compte une dizaine de dégustateurs très différents, bien évidemment tous grands professionnels ce qui permet d’avoir un jugement très éclectique, très international de chaque échantillon prouvant que le vin de qualité est tout simplement universel.

 

les coulisses

A l’issu de la dégustation, les juges ont attribué 77 médailles d’Or, conformément au ratio échantillons – médailles défini par l’OIV.

Pour obtenir la médaille d’or il fallait totaliser au moins 85 points sur 100. Cette année, il n’y a pas eu de grandes médailles d’or, ni médailles d’argent, car le ratio étant atteint uniquement par les médailles d’or.

Le grand vainqueur est l’Italie avec 33 médailles d’or (11 de Vénétie, 11 lombardes, 6 siciliennes, 2 du Trento, 1 des Pouilles, 1 du Frioul et 1 de l’Emilie-Romagne).

 

Comme à l’accoutumée tous les vins médaillés sont mis à la dégustation des professionnels et du grand public

Suit la Chine avec 11 médailles d’or sur 17 vins présentes. Des vins intéressants et parfois surprenant qui pour l’heure ne sont pas exportés hors de leur pays. La qualité de ces vins est surprenante, et la vitesse à laquelle ça progresse, il ne faut pas oublier qu’il y a beaucoup des œnologues et consultants de la « Vieille Europe » qui travaillent là-bas.

Viennent ensuite la Serbie (8 médailles d’or), la Croatie (7 médailles d’or), Israël (5 médailles d’or).

Ont obtenu deux médailles d’or : l’Argentine, l’Australie, la Hongrie, la Roumanie. Obtiennent une médaille d’or : l’Afrique du Sud, le Canada, Malte, la Grèce et la Slovaquie.

 

C’est qui était surprenant et incompréhensible que pour la première fois depuis 13 ans d’existence du concours, il n’y avait aucun vin français présent en compétition et pourtant la France est l’un des berceaux du cépage cabernet et du merlot…

En espérant qu’elle va s’attraper doublement l’année prochaine, car ce qui est intéressent dans ce genre de concours très ciblé, c’est d’avoir un panel le plus complet possible de vins très diverses pour le même cépage avec les caractéristiques propres dû aux terroirs.

 

Il Cipresso, la vigne de Moscato di Scanzo

Comme chaque année, les juges profitent de visiter les domaines viticoles de Valcalepioo Cette année nous avons visité un petit domaine de 4,5 ha de vignes Il Cipresso, qui produit des vins rouges et blancs Valcalepio DOC, mais également une petite pépite régionale, le célèbre vin rouge issu de raisins passerillés, Moscato di Scanzo, au totale environ 30 000 bouteilles par an.

L’occasion unique de faire une verticale de ce vin très aromatique et complexe afin de juger développement de ses différents aromatiques comme rose, cerise, prune, balsamique, cannelle ou agrumes dû à son évolution en bouteille.

Sergio Cantoni et Angelica Cuni

Cette dégustation peu ordinaire était dirigée par Sergio Cantoni œnologue-consultant du domaine et la propriétaire du domaine elle-même Angelica Cuni.

Nous avons dégusté le 2014, 2013 ainsi que quatre Moscato 2012 avec des mises en bouteille différentes : mise 2017, mise 2016, mise 2015 et tout ça en accord avec diverses chocolat et la spécialité milanaise Panettone.

Verticale de lavée Serafino, Moscato di Scanzo DOCG

Il ne faut pas oublier que Moscato di Scanzo est un vin de désert par excellence et qu’il est consommé surtout à Noël.

Il Cipresso, son petit chai de vinification Valcalepio DOC rouge

 

Avant de donner quelques explications et quelques chiffres sur l’appellation Valcalepio elle-même, qui a fêté tout juste ses 40 ans, il faut citer un homme Sergio Cantoni, qui depuis 30 ans travaille sans relâche pour elle, pour la qualité des ses vins, pour la faire connaître, pour lui donner tout simplement à se juste valeur ses lettres de noblesse.

Sergio Cantoni cumule plusieurs casquettes comme directeur et œnologue de la Cantina Bergamasca, directeur technique et l’un de fondateur du concours Merlot et Cabernet, fait partie du directoire de Consorzio des vins de Valcalepio, il est également consultant pour plusieurs domaines dans la région de Valcalepio. Il a toujours des grandes ambitions pour cette petite appellation, pour qu’elle prouve ses qualités uniques, pour qu’elle trouve sa juste place dans le paysage des DOC (AOC) italiens, ce qui n’est pas du tout étonnant pour cet oenologue originaire du Piémont, d’Alba.

 

Sergio Cantoni « l’homme de Valcalepio », qui depuis 30 ans travaille sans relâche pour l’appellation

Pour tout son travail de 30 années au service de l’appellation Valcalepio il se fait remettre un trophée par son homologue Enrico Rota, membre lui aussi du directoire du Consorzio Tutela Valcalepio, organisateur du concours.

 

Grand Zoom sur Valcalepio et ses vins :

La vallée de Valcalepio, « Bonne terre, la terre douce », semble être à l’origine du nom de la vallée Calepio, du grec « Kalos-Epias », indiquant un climat doux à proximité du lac.

La tradition viticole de la région est millénaire dans cette zone où des collines s’étendent du lac d’Iseo jusqu’à l’Adda dans la province de Bergame. Un itinéraire d’une centaine de km permet d’admirer les vignobles divisés en carrés et en terrasses soutenues largement par des murgets de pierres sèches.

Les vins de Valcalepio sont produits dans la zone de collines de l’extrême sud du lac d’Iseo, lequel s’étend dans la province de Bergame en englobant une cinquantaine de communes dont Bergame.

Les vins rouges sont issus de Cabernet Sauvignon (25-60%) et de Merlot (40-75%).

Vieillissement obligatoire de 12 mois dont au moins 3 sous bois.

Pour « Riserva », élevage d’au moins de 3 ans dont au moins un an en fût de chêne.

Les vins blancs sont issus de Pinot Bianco et de Chardonnay (55-80%) ainsi que de Pinot Grigio (20-45%).

Le Moscato Passito est issu uniquement de Moscato di Scanzo ou de Moscato.

Les raisins subissent un passerillage sur pied ou après la récolte dans des chais ventilés. Ils peuvent être mis en vente à compter du 12 mais de la deuxième année suivant la récolte. Traditionnellement c’est un vin de dessert.

Passerillage de grappes du Moscato du Scanzo dans les endroits ventilés

 

Grand Zoom sur édition 2017

Emozioni dal Mondo en chiffre :

13ème Edition (concours crée en 2005 par le Comte Bonaventura Grumelli Pedrocca)

Lieu : Bergamo (Lombardie)

Patronage de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin)

Président Emanuele Medolago Albani, directeur Sergio Cantoni

256 échantillons de 23 pays

76 juges-experts de 29 pays

77 Médailles d’Or  (33 pour les vins italiens, 44 pour les vins étrangers)

20 Prix de Presse

1 Prix bloggeurs pour le Merlot australien du Domaine Wakefields avec la note 96/100

Grand Prix bloggeurs pour le Merlot australien

Comme chaque année les vins médaillés vont être présentés au Salon Vinitaly 2018 à Vérone

 

Les résultats complets de la 13e édition :

http://www.emozionidalmondo.it

 

Adresses utiles :

http://www.emozionidalmondo.it

http://www.valcalepio.org

http://www.cantinobergamasca.it

http://www.ilcipresso.info

http://www.medolagoalbani.it

 

PORTFOLIO

Bergamo avec sa Città Alta, depuis 13 ans accueille le concours

Comte Emanuele Medolago Albani, président du Consorzio Tutela Valcalepio, également propriétaire d’Azienda Vitivinicola Medolago Albani

Luciano Parrinello, juge-expert du concours, oenologue de Marsala

Session de dégustation au Château de Pagazzano

Grappillon de Moscato di Scanzo

Dîner de Gala pour clôturer 13e Emozioni dal Mondo, au centre Suzana Zivic du Consorzio Tutela Valcalepio

Dîner de Gala, le staff du concours avec Sara Cantoni, Emanuele Medolago Albani, Suzana Zivic et Sergio Cantoni

Casoncelli, spécialité de Bergamo

 

Séminaire-débat post concours sur un sujet très éclectique « Bois ton terroir et tu seras en bonne santé », tout un programme…

Tasting de tous les vins médaillés ouvert aux professionnels et le grand public, toujours très prisé par des nombreux amateurs de la région de Bergamo.

Logo du Consorzio Tutela Valcalepio

 

 

 

 

 

Publicités
Commentaires fermés sur 13e « Emozioni dal Mondo Merlot e Cabernet Insieme 2017 » à Bergamo # reportage


Stéphane Derenoncourt, vigneron-consultant très rock’n’roll « Wine On Tour » #livre…

VisuelWineOnTourDerenoncourt

« Le Vin est un métier d’expression.

Alors oui, il faut une part de créativité pour exprimer quelque chose de beau.

Se sentir libre aussi. » Stephane Derenoncourt

 

D’abord il y a un homme, ensuite le vin qui devient la passion, sa raison d’être et tout ça est finement lié par le Rock, sans oublier Christine, son épouse, amie fidèle, associée, confidente, vigneronne et j’en passe… c’est la patronne et c’est sa liberté… !

Stéphane pendant les dégustations primeurs à Paris (mars 2015)

Stéphane pendant les dégustations primeurs à Paris (mars 2015)

Stéphane Derenoncourt est affirmativement rock.

Cette forme de coalition m’est apparue si forte et surtout si éclairante que je devais la travailler au corps, comme une évidence. Il faudrait le dévoiler, en parler… L’idée a fait son chemin, pourquoi ne pas l’écrire? Raconter l’histoire de Stéphane en regardant par cette lunette. Retracer son parcours comme celui de ces musiciens qui se sont frottés aux réalités de leur époque, qui ont respiré les airs de leur temps et qui ont ouvert en grand les fenêtres de leur maison et de leur cœur. Vivre, sentir et partager, voilà ce que j’ai rencontré aussi chez Stéphane Derenoncourt, voilà ce qui m’a poussé à choisir cette ligne. Il a dit oui. Alors c’est parti, le travail a démarré.” Claire Brosse (l’auteur du texte de « Wine on Tour »)

Christine pendant les dégustations primeurs à Paris (mars 2015)

Christine pendant les dégustations primeurs à Paris (mars 2015)

Christine a grandi à Libourne. Elle a travaillé au château La Tour-Figeac, à Saint-Émilion. Stéphane est un Cht’I rebelle. Il arrive dans le Bordelais en 1982 avec pour seuls bagages sa guitare et les disques de Tom Waits. Il devient tâcheron dans les vignes à Fronsac, il apprend le métier de vigneron auprès de Paul Barre, pionnier de la biodynamie. Il devient rapidemen tmaître de chai et s’occupe des châteaux La Grave, La Fleur Cailleau et Moulin Pey Labrie. Il travaille ensuite au château Pavie-Macquin puis avec Stephan de Neipperg, propriétaire du château Canon La Gaffelière. Ils créent ensemble La Mondotte. En 1999, il démarre son activité de vigneron-consultant auprès de tous ces châteaux avec en plus les châteaux La Tour Figeac, Pin Beausoleil et Rol-Valentin. La même année, Christine et Stéphane achètent des vignes en Côtes-de-Castillon et créent de toutes pièces le domaine de l’A, un laboratoire grandeur nature pour tester leurs idées sur la viticulture.

Aujourd’hui, le domaine de l’A est l’une des références en Côtes-de-Castillon et Stéphane Derenoncourt avec toute son équipe est un consultant demandé partout dans le monde : Turquie, Liban, Syrie, Ukraine, Espagne, Portugal, Californie etc. Ils figurent une contre-culture bordelaise. Ils sont médiatiques et reconnus mais ils tiennent à rester des libres penseurs.

le plateau de Saint Emilion

le plateau de Saint Emilion, la brume matinale de printemps

Viti-bio express de Stéphane en quelques chiffres :

 1982 arrive dans le Bordelais

1996 rencontre Christine (son épouse)

1999 démarre activités Vignerons-Consultants

1999 achats des vignes et création de Domaine de l’A

2010 activités Vignerons Consultants deviennent Derenoncourt Consultants (avec Julien Lavenu, Frédéric Massie et Simon Blanchard)

100 domaines conseillés en France, en Europe et dans le monde

Zoom sur le Domaine de l’A

9 ha en AOC Castillon Côtes de Bordeaux à Saint-Colombe

Sol argilo-calcaire

Vigne de 35 ans

6000 pieds à hectare

80% Merlot 20% Cabernet Franc

Vinification en foudres de chêne

Elevage 16-18 mois en fût

 

Adresses utiles :

www.derenoncourtconsultantes.com

séance de dédicace... "Wine on Tour"

séance de dédicace… « Wine on Tour »

« Wine on Tour » Derenoncourt un homme, un groupe

par Claire Brosse et Stephane Derenoncourt avec des photos de Christoph Goussard chez La Fabrique de l’Epure

Stéphane Derenoncourt dans les vignes de la Quinta da Côrte , Douro, Portugal, juin 2015

Stéphane Derenoncourt dans les vignes de la Quinta da Côrte , Douro, Portugal, juin 2015

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Stéphane Derenoncourt, vigneron-consultant très rock’n’roll « Wine On Tour » #livre…


Olivier Dauga, Portrait d’un Créateur de Vins…
9 janvier 2013, 17:10
Filed under: Clos Montmartre, Créateur de Vins, Olivier Dauga, vins | Mots-clefs: , ,
Olivier Dauga dans le quartier des Abbesses

Olivier Dauga dans le quartier des Abbesses

Tout récemment, j’ai rencontré Olivier Dauga lors d’un parcours très insolite dans Paris viticole et gourmet, dans le quartier de Montmartre pour être précise. Comment puis-je définir ce personnage ? Œnologue, œnologue-conseil, créateur de vins, winemaker et j’en passe… Difficile de mettre une étiquette sur cet homme pressé, mais toujours prêt à s’arrêter un moment, le temps qu’il faut dans chaque domaine afin de laisser sa signature sur un vin. Natif du Bordelais, il donne aujourd’hui ses précieux conseils dans une trentaine de domaines en France et à l’étranger. Bien évidemment très présent dans son Bordelais natal, on le retrouve aussi dans le Midi, en Champagne, en Provence, ainsi qu’au Maroc, en Espagne et même en Ukraine.

Olivier Dauga avec Alain Coquard, Président de la République de Montmartre dans le vigne Clos Montmartre

Olivier Dauga avec Alain Coquard, Président de la République de Montmartre dans la vigne Clos Montmartre

Malgré sa personnalité quelque peu extravagante, son parcours est structuré et solide. Il a commencé sa carrière il y a une vingtaine d’années comme le Directeur technique et chef de culture au Château Sociando Mallet (Haut Médoc), en passant par le poste de DG à La Tour Carnet et sans oublier un poste à responsabilité à Rolland de By. Dès 2000 il prend ses libertés en se définissant lui-même comme un « Créateur de Vins », tout un programme ! Des idées, oui, il en a plein la tête. Sa philosophie est de bâtir une stratégie durable et surtout qualitative au service du vin. Pour lui, un vin doit avoir un style, se partager simplement avec plaisir et  procurer du rêve. Il consacre toute son énergie à aider les vignerons pour créer de vins conciliant la qualité avec le plaisir gustatif. Il est toujours présent aux cotés de ces vignerons pendant tout le processus d’élaboration de chaque cuvée. En s’associant avec Jean-Pierre Xiradakis, son ami de toujours, il est prêt à relever tous les défis en créant le Prix Raisin dans le but de faire connaître des crus à forts potentiels qualitatifs, qu’ils soient peu ou pas du tout connus. Son objectif et son ambition sont d’aider chaque année un jeune viticulteur en lui apportant gracieusement son expertise et son aide durant une année complète. Très joli programme en perspective…

Les domaine et vins créés par Olivier Dauga obtiennent souvent des récompenses aux diverses compétitions et dégustations professionnelles, si bien en France qu’à l’étranger.

Voici quelques domaines récompensés pour ses vins en 2012 :

Château Roques Mauriac (Bordeaux Supérieur)

Château Lagnet (Bordeaux Supérieur)

Château de Crain (Bordeaux Supérieur)

Château Relais de la Poste n(Côtes de Bourg)

Château Grand Boisé (Côtes de Provence)

Zoom sur sa carrière

1988-1992 Directeur Technique, Chef de Culture au Château Sociando Malet (Haut Médoc)

1992-1998 Directeur Général du Château La Tour Carnet (Haut Médoc)

1998-2000 Directeur Technique du Château Rolland de By (Médoc)

de 2000 « Créateur de Vins »

quelques Domaines conseillés par Olivier Dauga

quelques Domaines conseillés par Olivier Dauga

Paris insolite d’Olivier Dauga avec quelques adresses dans le quartier de Montmartre, son quartier de prédilection:

Le Clos Montmartre, minuscule vignoble sur le flanc nord de la Butte Montmartre entre la rue Saint Vincent et la rue des Saules

Bistro  A La Bonne Franquette

Les Etablissements Lion, épicerie fine

Café-Restaurant chez Ammad, Grand Hôtel de Clermont

Café Lomi – Torréfacteur

Tous se retrouvent A La Bonne Franquette...

Tous se retrouvent dans la joie et la bonne humeur A La Bonne Franquette…

Rencontre surprise avec Michou, qui est venu en voisin à épicerie Ets Lion

Rencontre surprise avec Michou, qui est venu en voisin à l’épicerie Ets Lion

Grand Hôtel de Clermont avec Bistro Café chez Ammad

Grand Hôtel de Clermont avec Café Bar « chez Ammad »

Olivier Dauga avec L'équipe de "chez Ammad", attention Couscous Royal tous les jeudis à ne pas manquer...!

Olivier Dauga avec l’équipe de « chez Ammad », attention Couscous Royal tous les jeudis à ne pas manquer…!

Commentaires fermés sur Olivier Dauga, Portrait d’un Créateur de Vins…


Foires aux Vins l’automne 2012… les coups de coeur… dans quelques enseignes…
7 septembre 2012, 19:03
Filed under: Cavistes, vins, Vins en GD | Mots-clefs: ,

Chaque année au début de l’automne, on assiste au même rituel. La rentrée des classes pour les uns, et celui des foires aux vins pour les autres. Toutes les enseignes sont présentent et chacune essaie d’attirer les amateurs avec ses méthodes, ses gammes et surtout ses prix. On ne peut pas cacher que c’est souvent une guerre sans merci qui est déclarée pour proposer le meilleur prix pour tel ou tel cru. Les clients dévorent les catalogues, la presse spécialisée publie des pages et des numéraux spéciaux Foires aux vins, sans oublier la sortie de tous les guides de vins. Bref, en septembre et octobre, le vin est à la une avec la magie des vendanges et celle des bonnes affaires de foires aux vins pour permettre aux amateurs de faire rentrer quelques flacons du dernier millésime dans leurs caves.

Dans cette chronique je présente quelques uns de mes coups de cœur, enseigne par enseigne, suite aux dégustations de gammes auxquelles j’ai pu participer en avant-première.

Ce classement n’est pas réalisé ni par le prix ni par la notoriété du cru, mais tout simplement selon l’émotion que m’ont procuré ces vins lors de leur dégustation…

Coups de Cœur :

Monoprix FAV du 6 au 16 septembre

Champagne Le Mesnil Grand Crus Blanc de Blanc Brut PVC 19,90

Château Peyredon Lagravette 2009 Haut-Médoc PVC 11,50

La Pommeraie de Brown 2009 Pessac-Léognan PVC 14,90

Beaune 1er Cru Clos du Roi Domaine Chanson Père et Fils PVC 19,95

Coteaux Bourguignons 2011 Louis Jadot PVC 8,90

CDR Coudoulet de Beaucastel 2009  PVC 14,95 ***

VDP d’Oc Cuvée Marius 2011 blanc Michel Chapoutier PVC 4,50 ***

Cabardès Terroirs d’Altitude 2008 Château Lorgeril PVC 7,50

Saumur Soliterre 2011 blanc Thierry Germain PVC 12,50

Chinon Les Petites Roches 2009 Charles Joguet PVC 9,50


Nicolas FAV du 5 septembre au 2 octobre

Champagne Magenta Brut PVC 15,90

Château Labégorce Zédé 2008 Margaux Crus Bourgeois PVC 27,60

Savigny-les-Beaune 2009 Albert Bichot PVC 18,35

Château de l’Engarran cuvée Sainte Cecile 2010 AOC Languedoc PVC 7,80 ***

VDP d’Oc Gatefer 2009 Domaine de la Clapière PVC 8,00

Riesling Les Princes Abbés 2009 Domaine Schlumberger PVC 6,60

Chablis 2010 Domaine Long Depaquit Albert Bichot PVC 11,90

Pouilly-Fumé 2010 Dom des Berthier Jean-Claude Dagueneau

Sans oublier la gamme de AOP Coteaux Varois  du  Château de la Prégentière en rosé et rouge signée par Jacques Laffite toujours vendu sur la Foire aux vins chez Nicolas (voir l’article précédent).

Les coups de coeur à suivre pour les autres enseignes… 

Commentaires fermés sur Foires aux Vins l’automne 2012… les coups de coeur… dans quelques enseignes…


Le Grand Tasting 2009
14 décembre 2009, 19:13
Filed under: Grand Tasting, vins | Mots-clefs: , , ,

 

Analyse visuelle, très perso du Salon.

Robe paille, or, vieux or, carmin, cerise, violine, rubis ou ambré, toute les couleurs sont au rendez vous…

Château d'Yquem 1949

 

Château de La Gardine 1952, Châteauneuf-du-Pape

 

L'ambre et l'or d'Yquem 49

 

Pour la suite un petit clic : Le Grand Tasting 2009

A dévorer sans modération

 

Commentaires fermés sur Le Grand Tasting 2009


Corbières et son Art de Vivre en roman de photos

A APPRÉCIER SANS MODERATION  : 

Le paysage


La gastronomie … tapas à la catalane …

 

Les vignerons


Commentaires fermés sur Corbières et son Art de Vivre en roman de photos


« Welcome to Fabulous LAS VEGAS Nevada ». Des caves et de grands vins.

L1170107

Las Vegas, capitale mondiale du jeux, des casinos, de l’illusion et de l’imagination. Une ville qui ne dort jamais, une ville où tout est démesure, une ville où tout est possible, une ville qui ne laisse nul indifférent. Une ville que l’on apprivoise et que l’on adore, ou une ville que l’on déteste à jamais.

Elle a vu le jour il y a plus d’un siècle en 1905 en plein désert du Nevada, quelque part entre Los Angeles et le Grand Canyon, au milieu de nul part. Et grâce à son intarissable énergie, elle se réinvente chaque jour depuis plus de 100 ans.

L1170085Désormais, c’est une métropole de 2 millions d’habitants dans laquelle on confond le jour avec la nuit, la nuit avec le jour, et où la démesure est devenue le quotidien. De plus, ses 40 millions de visiteurs par an lui font également battre le record de l’endroit le plus visité au Monde.

Des hôtels casinos d’un luxe extrême poussent comme des champignons et proposent tout ce qui peut paraître inimaginable ailleurs. Et dans certains d’entre eux, on peut découvrir des trésors insoupçonnables.

Ainsi, le Rio All Suites n’est pas célèbre uniquement grâce aux World Series of Poker, le prestigieux Championnat du Monde du Poker, où tous les ans s’affrontent des milliers de joueurs venus du monde entier, et où son heureux vainqueur remporte un pactole exceptionnel de plus de 8 millions de dollars. Il est également connu par tous les épicuriens et amateurs de belles bouteilles grâce à sa cave, The Wine Cellar, laquelle cache un véritable trésor : quelques flacons plus qu’exceptionnels. Sa collection est d’ailleurs considérée comme l’une de plus riche des Etats Unis. En effet, dans une atmosphère quasi monacale repose une collection de 50.000 bouteilles estimée à 10 millions de dollars.

L1170021Ici, le calme règne. Quelques clients sont assis au bar en train de déguster plusieurs vins par thèmes proposé par la cave, d’autres déjeunent autour de quelques tapas en partageant une bonne bouteille. La cave propose une centaine de vins au verre autour de différents menus-dégustation ou pour une simple dégustation animée par un sommelier. Enfin, quelques clients se baladent dans  la cave en faisant du  « lèche vitrine » dans le sens propre du terme.

L1160998-1La cave du Rio est un véritable musée vivant du vin. Elle possède de vrais trésors cachés dans des vitrines sombres et mises à la parfaite température pour la conservation des bouteilles d’exception. Sur l’un des murs, deux vitrines complètes sont remplies par une verticale de Château d’Yquem datant de 1855 à 1990 et estimés à 2 millions de dollars. Chaque bouteille est sagement couchée avec une petite étiquette accrochée à sa collerette indiquant son millésime. Cela nous met tous les sens en éveil et on aurait presque envie de caresser chacune des bouteilles. Quelle émotion !

L1170016On aperçoit aussi dans une autre vitrine bien sombre un double magnum de Château Mouton Rothschild 1924 avec son étiquette très caractéristique de Jean Carlu, légèrement jaunie mais intacte. Une rareté aujourd’hui. Et cette dernière a un prix : la bagatelle de 200 000 dollars. A coté, dans le même format repose un Mouton 1926.  Mais ce n’est pas tout, la pièce la plus rare de cette collection est une bouteille de Madère 1800 provenant de la cave de Thomas Jefferson.

Un peu plus abordable, une belle collection de grands formats de quelques Grands Crus Classés de Bordeaux de la décennie 1980. Et pour ne pas faire de jaloux, les Grands Bourgognes sont aussi bien là, avec quelques doubles magnums de vins de la DRC.

L1170028Si les vins français représentent le clou de cette collection,  Italie, Espagne et Australie sont également richement représentées, sans oublier bien évidemment les vins de Napa Valley. Et pour conclure cette promenade, on aperçoit quelques bouteilles de Massandra 1900.

On peux à présent quitter avec un grand regret ce lieu exceptionnel, qui nous en a mis plein les yeux et fait saliver les papilles.

L1170153Dans un registre complètement différent on découvre le Double Helix. Une toute nouvelle cave et un wine bar ouverts en 2008 dans la somptueuse galerie du Palazzo, le plus grand hotel de Las Vegas avec ses quelques 7000 chambres. Son style très moderne, sobre et élégant attire une clientèle jeune, des bobos de Las Vegas et, bien sûr, les touristes qui sillonnent cette galerie remplie de boutiques de luxe. La cave propose 300 vins différents du monde entier, avec une belle collection de Grands Crus Classés de Bordeaux, quelques grands Bourgognes, sans oublier les grandes cuvées de Champagne avec Dom Pérignon mis en valeur par Karl Lagerfeld et Moët « habillé » de cristaux par Swarovsky dans la vitrine.

L1170172Chaque vendredi après-midi, la cave propose à ses clients une dégustation thématique commentée. Pour une modique somme de 5 dollars le sommelier nous fait découvrir 4 ou 5 différentes cuvées et en prime nous partons avec un joli verre de dégustation griffé de la cave. C’est une dégustation qui attire des habitués et fidèles d’un endroit visiblement très sympathique et zen.

L1170150Le wine bar n’est pas vide non plus, il propose à ses clients 50 vins au verre en dégustation, ainsi qu’une sélection d’une vingtaine de bouteille de vins du Monde à moins de 30 dollars. A chaque moment de la journée des tapas ou des petits plats sont proposés pour accompagner la dégustation. On voit, que ce concept jeune et dynamique plait beaucoup.

Au final, Las Vegas est une destination à la fois de jeux et du plaisir épicurien. En effet, les deux fonctionnent très bien ensemble et il s’avère difficile de les dissocier.

Et si on disait que c’est une Capitale de bon vivre, tout simplement…

Commentaires fermés sur « Welcome to Fabulous LAS VEGAS Nevada ». Des caves et de grands vins.



%d blogueurs aiment cette page :