vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


L’histoire d’un vignoble oublié de Leonard da Vinci au cœur de Milan # visite guidée

L’histoire d’un vignoble oublié de Leonard da Vinci au cœur de Milan.

 

 

 

 

Il y a 5 siècle, en 1519 disparaissait le plus grand Maître de la Renaissance, Leonard da Vinci, le génie mondialement célèbre grâce à la Joconde (1503) et la Cène (1498).

 

Il y un pourtant un épisode dans la vie du Maître, méconnu, plutôt oublié qui mérite une chronique.

C’est une histoire oubliée qui relie Léonard de Vinci à la ville de Milan, tout simplement l’histoire d’un vignoble. 

 

Ce vignoble offert à Leonard en 1498 par Ludovico il Moro, duc de Milan, autour duquel courent des nombreux légendes impliquant le génie, ses œuvres et ses disciples.

 

C’est précisément sur ces terres, au XVIe siècle, que la famille Atellani possédait la Casa degli Atellani en face de Santa Maria delle Grazie à Milan, dans le jardin de laquelle se trouvait le fameux vignoble de Leonardo.

 

 

Aujourd’hui replanté parfaitement comme autrefois, en respectant sa disposition, sa taille et son cépage d’origine, celui de Malvasia di Candia Aromatica, cépage originaire de Crète, ramené en Italie par les Vénitiens.

 

 

 

 

 

Bref rappel historique :

 

En 1482, Léonard de Vinci quitte Florence et arrive à Milan, à la cour de Ludovico Maria Sforza appelée il Moro.

À l’époque, tous les deux, lui et Ludovico ont 30 ans.

En 1495, Ludovico lui confie une tâche impotente de peindre une Dernière Cène, le dernier repas entre Jésus-Christ et ses apôtres, une peinture murale pour le réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie à Milan.

 

La Cène de Leonardo est l’une des peintures les plus célèbres au monde, que Maître réalisa entre 1495 et 1498.

 

 

En guise de remerciement, en 1498, Ludovico offre à Léonard de Vinci la minuscule propriété viticole, un vignoble d’environ 16 rangs.

Leonardo avait une passion pour la vigne, fût un grand amateur du vin.

Nous pouvons facilement imaginer Leonardo, au coucher du soleil, après une longue journée de travail, alors qu’il quitte le chantier de la Cèna, traverse le Borgo delle Grazie et en passant par la maison de l’Atellani, va apprécier et contempler ce petit vignoble au fond d’un grand jardin.

Cependant, une histoire sombre touche la famille de Ludovico, en avril 1500, les troupes du roi de France battent et emprisonnent les Moro.

A ce moment, Leonard quitte Milan, confie son vignoble au père de son élève préféré Gian Giacomo Caprotti, dit Salaì.

Mais, Léonard n’a jamais cessé de prendre soin de sa vigne, elle a été toujours dans son cœur, il le récupèrera.

En 1519 sur son lit de mort il le citera dans son testament, en laissant une partie à l’un de domestiques et une autre à Salaì.

 

Le projet scientifique

 

Le vignoble de Leonardo da Vinci renaît en 2015 à l’occasion de l’Exposition Internationale à Milan.

Il faut ajouter que ce vignoble a été complètement détruit en 1943 par les bombardements des Alliées lors de la seconde guerre mondiale.

Elle a pu être reconstituée grâce à la volonté de la Fondation Portaluppi et des propriétaires actuels de la maison Atellani, grâce aux études d’œnologue et annaliste sensoriel Luca Maroni, grâce à la contribution décisive de l’Université de Milan et au finale grâce aux généticiens et aux experts en ADN de la vigne.

 

Sans la volonté, les efforts et le professionnalisme de tous ces experts, nous ne connaîtrions probablement jamais cette minuscule vigne du Maître au cœur de Milan, endroit au quel il tannait tant.

 

Adresses utiles :

http://www.vignadileonardo.com

 

 

Commentaires fermés sur L’histoire d’un vignoble oublié de Leonard da Vinci au cœur de Milan # visite guidée



%d blogueurs aiment cette page :