vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Podere Le Ripi à Montalcino (Toscane), le vignoble hors du temps… # reportage

« Podere Le Ripi, le lieu de ma vie » Francesco Illy

Les collines de Montalcino

Francesco Illy, (oui, c’est la famille Illy connue dans le monde entier par des amateurs du café de la marque éponyme), propriétaire du domaine viticole Podere Le Ripi à Montalcino, en Toscane.

En 1984, Francesco, un jeune homme trentenaire, photographe de la nature et du paysage, tombe amoureux de Montalcino quand il arrive par hasard dans cette région de la Toscane.

Ce fut un véritable coup de foudre pour cette nature intacte et sauvage de la vallée d’Orcia, et Francesco décide de s’y installer, ici à Montalcino, sur ces terres promises de Brunello, sans même y penser au vin, oui, le vin est venu plus tard tout naturellement.

Il a voulu créer tout simplement un petit « chez soi », un petit coins de paradis loin de tout, loin de toutes civilisations modernes.

 

« La beauté, la distance qui nous sépare de tout ce que nous appelons la civilisation, l’absence absolue d’architecture moderne, de l’horrible massacre architectural du siècle dernier qui a détruit tant de paysages italiens, les parfums qui imprègnent ces collines toute l’année, la vue profonde à l’est sur Monticchiello et Montepulciano, le volcan préhistorique du mont Amiata au sud, les collines en amphithéâtre qui protègent Le Ripi à l’ouest et au nord… tout cela, si merveilleux, si intact, tellement spectaculaire ».

 

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 133 hectares de forêt, de vignes et d’oliviers. Sol non contaminé avec une merveilleuse diversité végétale, des vues à couper le souffle et un air pur.

Le domaine était autrefois habité par des moutons et leur berger.

C’est justement d’un berger que Francesco achète le domaine en 1998, ici il n’y avait pas une seule vigne à l’époque.

 

Depuis 2000, il plante et cultive la vigne avec un grand respect pour le sol, en respectant les principes de l’agriculture biologique.

Le Ripi est certifié en bio depuis 2014 et en biodynamie depuis 2015.

 

 

En 2000 les premières parcelles de vignes sont plantées en Sangiovese, avec une densité de 5 000 plants par hectare.

Cependant, en 2002 Francesco se demandait si une densité plus élevée aurait pu fournir moins de grappes par plante, mais avec une qualité supérieure.

Donc il plante de parcelles avec une densité plus en plus impotente pour arriver en 2003 jusqu’à 11 111plants par hectare.

 

 

 

De cette réflexion de planter plus en plus dense est venu en 2005 le concept de « Bonsai », l’idée de génie ou tout simplement de folie pour certains, le vignoble le plus dense du monde !

Les vignes sont plantées à seulement 40 centimètres les unes des autres, ce qui donne une densité de 62 500 plants par hectare.

La vigne est plantée dans des carrés de 4 x 4 mètres avec 121 plants par carré, afin de faciliter la gestion et le travail 100% manuelle de ce minuscule vignoble.

 

 

 

Dans la vigne de Sangiovese Bonsai

 

Dans ce concept « Bonsai » Francesco a donc décidé d’essayer quelque chose de nouveau et d’innovant, forcé la vigne à traverser de nombreuses couches géologiques très différentes dans un délai plus court, en le plantant avec un système à très haute densité.

La qualité finale du vin entretient une relation étroite avec la façon dont les racines s’enfoncent dans de différentes couches géologiques, absorbant différents types de minéraux, qui sont ensuite traduits dans le vin.

Ce système unique de plantation n’a donné aux plantes qu’un choix, creuser plus en plus profondément dans le sol avec les racines qui atteignent aujourd’hui plus de 3,5 m de profondeur tout simplement pour survivre. C’est prouvé, cette vigne ne souffre jamais du stress hydrique.

 

Ce pari complètement fou a été gagné, en 2007 la première récolte et la première barrique de Sangiovese Bonsai 2007 a été produite.

 

« Lorsque nous avons récolté le bonsaï, nous étions tous excités: nous ne pouvions pas croire que cette expérience folle avait fonctionné ».

.

Aujourd’hui, la vigne de Bonsai Sangiovese arrive à une superficie d’1,2 ha ainsi que 2 000 m² sont plantés en Bonsai Syrah.

 

Après la douzième récolte, Francesco affirme sans hésitation que son meilleur vin provient du vignoble Bonsai, certes la production ultra confidentielle de 600 bouteilles en moyenne par an.

 

 

D’autres cuvées du domaine Podere le Ripi

 

 

 

 

Amore & Follia Rosso Toscano IGT (Syrah, Sangiovese, Merlot)

Amore & Magia Rosso di Montalcino DOC (Sangiovese)

Sogni e Follia Rosso di Montalcino DOC (Sangiovese)

Ciello d’Ulisse Rosso Toscano IGT

Lupi e Sirene Brunello di Montalcino DOCG (Sangiovese)

Lupi e Sirene Brunello di Montalcino Riserva DOCG (Sangiovese)

Rosso di Montalcino DOC Bonsai (Sangiovese)

 

 

Podere le Ripi

 

 

Au total 9 ha de Sangiovese qui produisent du Brunello, 2 ha de Syrah et Merlot.

 

 

De La vigne au chai

 

 

Podere le Ripi

 

Le chai de Podere le Ripi a demandé 12 longues années de réflexion afin d’imaginer et concevoir une cave idéale pour les vins du domaine.

La réalisation du projet final a été confiée à l’architecte Ernesto Illy, le fils de Francesco. Il a fallu 7 ans pour le concevoir et le développer.

La cave a été construite en utilisant uniquement des techniques de constructions anciennes, en utilisation de briques d’argile naturelles fabriquées à la main et d’un mortier à la chaux.

 

 

 

Au bout de 4 ans, plus de 750 000 briques avaient été posées manuellement, construisant un bâtiment sans aucune idée de design contemporaine uniquement dans le but de rechercher l’harmonie entre l’extérieur et l’intérieur, une cathédrale viticole dédiée 100% au vin, à son élaboration et son affinage.

 

 

 

Ce chai est opérationnel depuis la vendange 2015.

 

C’est très utile à signaler que Podere le Ripi est très ouvert à l’oenotourisme et reçoit les amateurs du vins pour de visites et de dégustations à thème, tous les détails sont notés sur le site du domaine. 

 

Adresses utiles :

http://www.podereleripi.it

Commentaires fermés sur Podere Le Ripi à Montalcino (Toscane), le vignoble hors du temps… # reportage



%d blogueurs aiment cette page :