vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Carillon d’Angélus présente son nouveau chai # visite guidée

 

 

 

Les primeurs 2019 arrivent à grands pats, donc c’est une occasion de présenter le nouveau chai de Carillon d’Angélus, livré tout juste pour accueillir la vendange 2019.

 

C’était un baptême afin de prouver ses performances en matière de vinifications et d’élevage, pari parfaitement gagné paraît-il.

 

 

Malheureusement, ce projet très ambitieux n’a pas pu être réalisé sur les terres de Saint-Emilion vu sa superficie, donc il a fallu trouver un endroit idéal sur une commune avoisinante.

C’est sur la commune voisine à Saint Magne de Castillon, qui a pu voir les jours dans son projet initial.

 

Le projet et sa réalisation ont été confié à l’architecte de la région Eric Castagnotto.

 

Sa réalisation est un résultat d’une réflexion tant technique qu’environnementale et esthétique, c’est une prouesse architecturale coté modernité et surtout coté pratique, car il ne faut pas oublier qu’un chai est d’abord un lieu de travail, le lieu où on élabore les vins.

 

Coté technique :

 

C’est un bâtiment de 4400 m2 sur un terrain de 3,30 hectares, semi enterré avec une couverture végétalisé, présente une réception de vendanges avec un tri optique, un cuvier de vinification, un chai dédié aux fermentations malactiques et un chai d’élevage.

 

 

 

 

Le chai de vinification avec 18 cuves tronconiques inversées, dédié à la réception de la vendange 100% graviter.

Une centrale de production d’azote permet de protéger les vins en permanence et de maitriser l’oxygène tant pendant les vinifications que pendant l’élevage.

Des panneaux photovoltaïques permettent l’autoproduction d’une partie de l’électricité nécessaire au fonctionnement de cette nouvelle structure.

 

 

Pour conclure :

 

Ce bâtiment fait l’objet d’une certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method.), équivalent britannique du HQE (Haute Qualité Environnementale).

 

L’évaluation BREEAM, simple et pragmatique, permet de calculer la performance environnementale d’un bâtiment et confère à ses demandeurs la garantie de respecter au mieux l’environnement dès la conception des plans et ce jusqu’à la fin de vie du bâtiment.

.

Carillon d’Angélus en bref :

 

Né avec le millésime 1987, Carillon d’Angélus est un cru à part entière aujourd’hui, plus le seconde vins de Château Angélus depuis le millésime 2017.

Il est issu d’un pourcentage variable de merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon ramassés sur une sélection de parcelles correspondant à 15 hectares de vignes, parmi les plus beaux terroirs de Saint-Emilion sur les sols argilo-calcaires et argilo-sablo-calcaires.

Les vignes reçoivent les mêmes soins que celles qui produisent le Grand Vin Château Angélus. coté cave, c’est également dans le même esprit avec un élevage dans les barriques de chêne français pendant 12-14 mois,  à rappeler que Carillon d’Angélus a sa propre identité, son propre style, bien à lui, inimitable.

 

 

 

 

Adresse utiles :

http://www.angelus.com

 

Commentaires fermés sur Carillon d’Angélus présente son nouveau chai # visite guidée


Bordeaux primeurs 2011 – Episode 4 Saint Emilion et Pomerol

Sans oublier quelques de mes coups de coeur de Saint Emilion… juste une sélection parmi d’autres…

Ch Valandraud avec son seconde et son troisième

Château Valandraud Saint Emilion GC

10ha principalement à St Etienne de Lisse

Elevage 18-24 mois 100% bois nef

Toucher taffetas, notes de fruits noirs, épices douces, réglisse, tanins racés, belle densité, l’ensemble harmonieux, excellente fraîcheur en finale

18,5

Millésime 2011 à Valandraud vu par Jean-Luc Thunevin

Château Fleur Cardinal Saint Emilion GCC

Nez discret, fruits noirs frais, mûre, toucher soyeux, petits baies, sucrosité sans sucre, poivre blc, tanins poudreux, soyeux, finale fraîche avec une bonne longueur

16,5

Ch Rol Valentin Saint Emilion GC

Nez florale légèrement épicé, bouche soyeuse, petit fruits noire, note reglissée, léger boisé, tanins légers, finale fraîche, longueur moyenne

15

Nicolas Robin présente le millésime 2011 à Rol Valentin

Il faut citer également :

Ch Franc Mayne

Sérieux travail sur le sol donne de résultat très concluant sur la qualité du vin. On le voit surtout dans des millésimes difficiles comme 2011 dans la densité et complexité du vin.

15

Nouveau chai de Ch Franc Mayne SEGCC

Quelques de mes coups de coeur en Pomerols… 

Le Pin

2,70ha 100% Merlot

100% bois nef

vendanges 12-13 septembre

Nez café, torréfié, toucher suave fin, fruits frais, mûre, petits baies, note fumée, tanins élégant, très belle fraîcheur minérale, long et profond

19

Qui peut mieux exprimer le 2011 à Le Pin que Jacques Thienpont, toujours avec son humour, sourire et simplicité…

Nouveau chai de Le Pin, fini tout juste pour la vendange 2011 (architecte belge Paul Robbrecht)

Petrus

11,5ha 100% Merlot

vendanges 12-22 septembre, 35hl/ha

Utilisation de tri-optique, procédé très utile pour une vendange difficile comme 2011 qui a permis d’écarter parfaitement de baies non conformes, environ 1% de la récolte.

Nez discret, légèrement épicé, fin, bouche fraîche, belle finesse, réglisse, cassis, mûre, baies sauvages, tanins racés, feuille de tabac fraîche, garde une grande fraîcheur en finale

19

Clinet

Fruits noirs frais, réglisse, toucher fin, fruits frais, mûre, cerise, belle densité avec une joli fraicheur saline

16,5

Gazin

Petits fruits noirs écrasés, pointe d’épices, bouche lise, fine, milieu légèrement épicé, tanins très fins, poudreux, belle minéralité

16,5

la Conseillante

Nez de fraicheur, fruits noirs frais, note florale, bouche fine, toucher soyeux, milieu petits fruits rges et noirs, tanins travaillés en douceur, finale minérale, bonne longueur

17,5

Petit Village

Nez épicé, discret, réglisse, toucher lisse, épices douces, cerise noire, fin, finale tannique avec une petite sècheresse

16

Bon Pasteur

Nez discret épicé, bouche fine, bonne présence, boisé fin, léger réglisse, fraicheur agréable, élégance

16,5

Bourgneuf

Nez discret, fruits rges, toucher fin, léger fluidité, épices douces, bonne fraicheur, structure tannique puissante, belle densité

16

il faut citer aussi :

Vieux Maillet

Nez discret, fin, fluide, petit fruits rges, tanins assez fermes, structure poudreuse, fraîcheur, longueur moyenne

On voit nettement le progrès dans la qualité grâce au travail du sol et le nouveau chai

14,5

Rouget

Note vanillée, caramel, discret, soyeux, fin, poivre blc, gingembre, structure tannique puissante en élégance, finale acidulé, moka

16

Dégustation (UGCB) des Pomerol et Saint Emilion

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2011 – Episode 4 Saint Emilion et Pomerol



%d blogueurs aiment cette page :