vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Château Angélus Saint Emilion 1er Grand Gru Classé A – vu côté cour…
Château Angélus avec son fameux carillon

Château Angélus avec son fameux carillon

Quand on se rend dans un chai de vinification ou dans un autre endroit, là où le vin est omniprésent, comment peut-on aborder un sujet si technique comme le « génie climatique » par exemple…? Ces différents systèmes installés dans des caves, dans des chais, qui garantissent un processus de vinification optimal, de la fermentation en passant par l’élevage jusqu’à la mise en bouteille et le stockage. Aujourd’hui, on ne peut pas nier tout ça…

Saga de la famille de Boüard de Forest

Saga de la famille de Boüard de Forest

Château Angélus, après deux années d’importants travaux entrepris par la famille de Boüard de Forest (8ème génération propriétaire de ce joyau) sous l’œil de l’architecte Arnaud Boulain a inauguré ses nouvelles installations en printemps dernier (mars 2014), pendant la campagne de primeurs 2013.

C’est justement à ce moment là que j’ai pu visiter le château, apprécier ses nouvelles installations, cependant sans vraiment rentrer dans tous ces détails techniques très précis.

Récemment une nouvelle occasion se livrait à moi de faire cette visite, sous un aspect complètement diffèrent à présent, plus technique et certes moins glamour, mais toujours aussi intéressant, peut-être même encore plus…

Fin de vendanges, ça sent déjà l'automne dans les vignes...

Fin de vendanges, ça sent déjà l’automne dans les vignes…

Si le choix des cépages, le terroir et les bonnes conditions météo constituent sans nul doute trois ingrédients prépondérants, ils ne suffisent cependant pas à concevoir un bon vin s’ils ne sont pas associés à une parfaite maîtrise des températures au cours des différentes étapes de process de vinification. Pour cette partie très technique, le Château Angélus a choisi le système de génie climatique Daikin.

En premier lieu, il a fallu définir des exigences précises en terme de résultats attendus concernant la capacité du système à refroidir, à réchauffer et à ventiler dans tous les endroits stratégiques dédies à l’élaboration, l’élevage ou le stockage des vins. Il a fallu en plus réfléchir comment rendre cette installation intérieure la plus discrète possible pour que tous les matériaux nobles comme la pierre, le bois ou tout simplement les installations viticoles (chai, cuves, barriques) uniquement soient visibles. Au finale ce pari a été parfaitement gagné !

nous sommes au grenier

Nous sommes au grenier du château avec une vue sur le carillon

Centrale Daikin au grenier

Centrale Daikin placé dans le grenier

Centrale Daikin

Centrale Daikin placé dans le grenier

Au total, ce sont quatre centrales de traitement d’air (Daikin) qui ont été placées dans les greniers du château : traitement d’air raccordé au chai à barriques 1ère année, traitement d’air raccordée au chai 2ème année, traitement d’air raccordée à la zone de stockage et enfin traitement d’air pour l’espace d’accueil.

La température d’élevage des vins est comprise entre 11°C et 12°C, mais certaines phases d’élevage nécessitent une température plus haute…

Chai 1er année avec le parc de nouvelles barrique prêtes pour recevoir le 2014

Chai 1er année avec le parc de nouvelles barrique prêtes pour recevoir le 2014

Préparation des barriques pour l'entonnage de 2014

Préparation des barriques pour l’entonnage de 2014

Dans le chai 1ère année entre la fin octobre et le début décembre la température entre 20/22°C est nécessaire, pour que la fermentation alcoolique et ensuite la mololactique puissent se dérouler sans incidents, tandis que le reste de l’année elle doit rester entre 10/12°C, cependant dans le chai 2ème année elle doit être stable entre 10/12°C toute l’année.

Chai 2ème année, c'est le 2013 en élevage...

Chai 2ème année, aujourd’hui c’est le 2013 qui est toujours en élevage…

Le fait de maintenir une température d’élevage entre 11/12°C permet d’éviter la multiplication des levures et des bactéries qui peuvent être néfaste pour le vin. Le taux d’hydrométrie fixé à 80% avec une température à 10/12°C minimise l’évaporation du vin et favorise les maturations longues très positives pour le vin.

Traditionnel cuvier beton

Traditionnel cuvier beton

nouvelles cuves inox

nouvelles cuves inox

ch Angélus

traditionnelles cuves bois

traditionnelles cuves bois

A Angélus le chai de vinification est équipé de 25 cuves en divers matériaux : béton, bois, inox, chacune parfaitement thermo-régulés qui est nécessaire pour chaque étape de vinification : de la réception de la vendange jusqu’à la phase d’écoulement pour l’élevage en barriques, ensuite pour la mise en masse en cuve avant la phase finale d’embouteillage.

Le fameux plafond ondulé

Le fameux plafond en bois ondulé en dégradé…

A l’intérieur des chais à barriques, l’architecte a conçu un plafond en bois ondulé en dégradé pour recréer l’ondulation sonore des cloches de l’Angélus, le symbole incontestable de l’histoire du domaine…

Carillons de l'Angélus

Carillons de l’Angélus

Publicités
Commentaires fermés sur Château Angélus Saint Emilion 1er Grand Gru Classé A – vu côté cour…


Château Pavie SEGCC présente ses nouveaux chais signés Alberto Pinto…
Monumentale entrée de Château Pavie

Entrée monumentale de Château Pavie

« Folie de grandeur » ou tout simplement un outil ultra perfectionné et performant digne d’un grand vin, d’un très Grand Vin… La famille Perse inaugurait à la veille de Vinexpo les nouveaux chais de Château Pavie, fruit d’un travail acharné de deux ans.

Durant la semaine de primeurs début avril, je suis allée à Pavie afin de déguster tous les crus. Nous étions reçus dans un lieu provisoire dédié à cet évènement au pied du vignoble. En voyant ce chantier gigantesque et surtout au vu de la météo qui n’arrangeait pas vraiment les choses, nul ne pouvait jamais imaginer ce résultat final deux mois après !

Les travaux ont été confiés à l’architecte et décorateur Alberto Pinto et son cabinet qui ont réalisé son premier chai, un défi d’une grande envergure…

L1430177Aujourd’hui le résultat est là, bien là ; au sommet de la colline Pavie : un ensemble de bâtiments tout en pierre et en transparence avec des grandes ouvertures qui se marient avec la vigne toute-autour et se fondent dans ce paysage viticole. La vigne reste omniprésente à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur du bâtiment grâce à ces grandes ouvertures : un monumental hall d’entrée, un salon de dégustation, une mezzanine avec sa vaste salle de réception et une terrasse avec une vue imprenable sur la colline Pavie et la vigne.

La grande fresque métallique représentant le soleil réalise par Marcos Coelho Benjamin, artiste bresilien

Dans le hall central la grande fresque métallique représente le soleil, réalisé par Marcos Coelho Benjamin, artiste brésilien contemporain.

"le vin est le fils du soleil et da la terre..." Paul Claudel

« le vin est le fils du soleil et da la terre… » Paul Claudel

Le cœur du bâtiment, c’est son grand hall d’entrée doté d’énormes ouvertures vitrées donnant directement sur la vigne et la colline Pavie. La lumière naturelle pénètre facilement à l’intérieur en mariant parfaitement ces deux espaces et faisant « presque » entrer cette vigne à l’intérieur.

Le cuvier pratique et spacieux.

Le cuvier pratique et spacieux.

L1430129

L1430135

nouveau chai à barriques

nouveau chai à barriques

On passe dans le chai, le lieu entièrement dédié à élaboration du vin. Ce nouveau chai de vinification, d’assemblage et de vieillissement a vu le jour en mettant en avant son  coté pratique avant tout, car il ne faut pas oublier que nous sommes avant toute chose dans un lieu de travail. Mais bien évidemment, les architectes n’ont pas oublié non plus son coté esthétique.

Rafael Gimenze, artiste décorateur de l’agence Alberto Pinoto donne quelques précisions sur l’ensemble du projet :

« Gérard Perse souhaitait un bâtiment qui avait l’air d’avoir toujours été là mais avec des touches contemporaines. Son idée était de mêler des codes classiques du terroir avec des notes contemporaines pour réaliser une fusion entre ce qui se passe à Bordeaux aujourd’hui et la tradition. On entrait dans un concept et on le suivait… Tout en veillant à conserver le coté linéaire du bâtiment, l’intérieur a été remodelé en profondeur de façon à ce que s‘assemblent harmonieusement le coté bureaux et le coté chais. Pour ce qui concerne le travail paysager, c’est la vigne qui a donné le la. Partout on garde le contacte avec la vigne, le contenant dialogue avec le contenu. Nous sommes au cœur du raisin et du vignoble. »

Pavie en quelques chiffres qui peuvent faire tourner la tête :

2 ans de travaux (juillet 2011 à juin 2013)

300 000 heures de travail

14 millions d’euros

Plus de 40 entreprises

Environs 700 ouvriers

Plus de 20 corps de métier

3700 m3 de béton

177 tonnes d’acier

75 km de câbles électriques

780 m2 de surfaces vitrées

La visite des chais Pavie continue en images :

L1430116

Salon de dégustation spacieux et illuminé

Très sobre et spacieuse salle de dégustation

salle de dégustation

salle de dégustation

L1430114

Entrée monumentale

Entrée monumentale, vue sur la colline Pavie.

Commentaires fermés sur Château Pavie SEGCC présente ses nouveaux chais signés Alberto Pinto…


Bordeaux primeurs 2012 Episode 2 – Saint Emilion Premiers Grands Crus Classés « A »
arrivée de printemps dans la vigne

arrivée de printemps dans la vigne

Tout au long des chroniques qui vont suivre, vous allez découvrir mes notes de dégustations, suite aux dégustations primeurs que j’ai effectuées durant la première quinzaine d’avril dans les différents châteaux. Ainsi vous allez trouver des informations sur les vins en question et surtout vous allez découvrir plusieurs interviews de ceux qui sont au plus près de chaque cru où ils décrivent entre autres leurs avis sur ces vins ou encore leurs difficultés face au millésime…

Je ne présente pas tous les vins, c’est juste une sélection, ma sélection, une photographie d’un vin précis au moment précis de la dégustation. Rien n’est figé… !

2012 – l’année des grands Merlots sur leurs terroirs de prédilection (calcaires, argileux ou argileux graveleux). Ils sont véritablement réussis ; colorés, fruités, denses et suaves. Leur rôle sera déterminant dans les assemblages.

Saint Emilion 1ers Grands Crus Classés « A »

les caves d'Ausone

les caves d’Ausone

Château Ausone

Ausone 20127 ha sur un sol argilo-calcaire et calcaire à astéries

Rendement : 32hl/ha

Vendanges : 9, 11 et 12 octobre pour le Merlot, 13, 15 et 17 pour le Cabernet Franc

Assemblage : 55%  CF, 45% M

élevage 20 mois en barriques (85% neuve)

Production : 18 000 blles

Aujourd’hui et c’est déjà depuis quelques millésime Pauline Vauthier s’investie à fond à coté de son père si bien à la vigne qu’au chai. Petit à petit cette jaune femme très intègre et surtout très douée prend la relève.

Dégustation :

Robe pourpre, très dense presque noire, très brillant, nez de fruits noirs, bourgeons cassis, bouche soyeuse, toucher fin, fruits noirs frais, note épicée, tanins nobles, structure poudreuse, belle longueur, fraicheur exceptionnelle, toujours au top.

19/20

Pauline Vauthier présente le millésime 2012 à Ausone…

« combinaison des tanins et des fruits… millésime tardif… frillant et gourmand qui viendra rapidement sur nos tables entre 5 et 10 ans… »

Château Cheval Blanc

Cheval Blanc 2012Les conditions climatiques à Cheval, avec la moitié de la saison pluvieuse et la deuxième très sèche sont très similaires à celles enregistrée en 2000 avec le profil des températures étonnamment proche entre ces deux millésimes. Sinon le vin (selon Pierre Lurton) ressemble étrangement à 1998 et 2001 avec cette pureté de fruits. C’est une année stratégique au niveau des hommes, année des grands terroirs…

Vendanges : dès 27 septembre pour le Merlot et le 6 octobre pour le Cabernet Franc jusqu’au 13 octobre

Assemblage : 54% M 46% CF

Production env. 80.000 bouteilles

Pierre Lurton dans le nouveau chai

Pierre Lurton dans le nouveau chai

Le nouveau chai conçu par architecte Christian de Portzamparc inauguré en 2011, ce nouvel outil moderne et surtout ultra pratique a permis dans un millésime un peu compliqué comme 2012 de travailler dans la pure précision en respectant individuellement chaque de 35 parcelles avec 45 lots qui rentrent dans l’assemblage ainsi que chaque chaque cépage (M et CF).

Dégustation :

Robe profonde, pourpre, nez frais, fruits rouge et noirs, en bouche belle matière, texture, fruits croquants, note épicée, mentholée, tanins nobles, finale minérale, toute en longueur, grande classe.

18,5/20

Pierre Lurton présente le millésime 2012 à Cheval Blanc…

Ch Pavie

37 ha sur les terroirs très diversifié : « plateau » calcaire de Saint Emilion, avec un sol argileux-calcaire et calcaire à astéries,« milieu de côte » sur un sol brun argilo-calcaire à texture fine.

Pavie 2012

Pavie 2012

Rendement : 28 hl/ha

Vendange : vendanges du 11 au 18 octobre

Assemblage : 60% M 25% CF 15% CS

élevage : 80% bois nef

2012 est un premier millésime du nouveau classement pour Pavie celui du 1er GCC « A »

Des divers travaux ont été effectués dans des parcelles comme le palissage rehaussé pour augmenter la surface foliaire, ainsi que la taille adapté précisément à l’âge des vignes.

Vinification parcellaire dans les cuves bois.

Ch Pavie a également investi dans un nouveau chai, projet confié à l’architecte et décorateur Alberto Pinto, qui sera inauguré juste à la veille de Vinexpo (il y aura une chronique spéciale consacrée à cet évènement).

Dégustation :

Robe rouge profond, belle brillance, nez puissant, fruits noirs, réglisse, petite note boisée, attaque soyeux, belle structure, beaucoup de profondeur, note de cassis, mûr, jus très frais, structure tannique racée, puissant sans lourdeur, boisé fin, finale fraiche.

18/20

Château Angélus

Angélus 201234 ha sur un sol argilo-calcaire et argilo-sablo-calcaire

Vendanges : dès 8 octobre pour le Merlot et 18 octobre pour le Cabernet Franc

Vinification dans les cuves inox, béton et bois

Elevage 18-24 mois en barriques neuves

Assemblage : 55% M 45% CF

Production : env. 90 000 bouteilles

2012 est le premier millésime du nouveau classement pour Angélus celui du 1et GCC « A »

Aujourd’hui Stéphanie de Boüard a rejoint son père, après quelques années passées à l’étranger dans la finance, pour travailler avec lui à Angélus.

Nouveau chai en construction également, projet confié à Jean-Pierre Errath, ancien architecte des Bâtiments de France.

nouveau chai d'Angélus en travaux

nouveau chai d’Angélus en travaux

Dégustation :

Robe rubis fonce, brillant, nez frais, délicat, petits fruits rouges et noirs, attaque suave, frais, fruits noirs et rouge écrasés, quelques épices douces, poivre blanc, tanins gracieux, élégants, belle finesse, long avec une note saline.

18/20

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2012 Episode 2 – Saint Emilion Premiers Grands Crus Classés « A »



%d blogueurs aiment cette page :