vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Qu’est – ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent – ils ? (12) Témoignage de Gérard Vié…

Je termine cette première série de témoignages et interviews sur le sujet de « vin et terroir mythique » avec celui de Gérard Vié qui n’est pas une personnalité du monde du vin, mais une Grande personnalité du monde de la Haute Gastronomie. En fait, le vin et la gastronomie sont toujours lié plus qu’à jamais… 

Gérard Vié, ancien chef étoilé (2* Michelin) de « Trois Marches » au Trianon à Versailles, aujourd’hui c’est un restaurent de Gordon Ramsay (2* Michelin). Gérard Vié reste toujours copropriétaire du Potager du Roi à Versailles et Consultant International. Il parle avec ses expériences personelles et anecdotes de la notion vin et terroir mythique…

Gérard Vié, ancien chef étoilé de "Trois Marches" au Trianon à Versailles

« Je vous fais une réponse singulière, pour moi un « vin mythique » est tout d’abord une expérience personnelle, je vous parlerai de Haut Marbuzet, Saint Estephe, pour moi il est mythique, parce que c’est un vin de ma famille, c’est un vin de mon enfance, c’est un vin de mes premiers émois… Quand nous nous sommes installés au Trianon à Versailles, on a toujours suivi ce vin. Evidemment, il n’est pas à la hauteur d’un Latour, ou d’un autre Premier Grand Cru Classé ! Mais, si vous voulez, pour moi, il est toujours un « mythique », parce que c’est un vin de mes souvenirs et je trouve ça extraordinaire… quand on aime quelque chose, on lui trouve toutes les vertus…

Si on parle de quelque chose plus Grand, je vous parlerai sûrement de Petrus et de la Romanée Conti. Petrus… J’ai un souvenir extraordinaire…! Je connaissais un restaurateur, ici à Versailles, qui avait sur sa carte les magnums de Petrus à de prix dérisoires, à l’époque un magnum coûtait 600 francs, c’était rien du tout, c’était extraordinaire ! En plus, il n’en vendait pas beaucoup, il en avait 60 dans sa cave. Un jour je lui ai demandé, s’il acceptait un deal. Il s’agissait de réserver une table tous le lundis soir avec mes amis et prendre un magnum de Petrus à table. Au bout de quelques mois on a commencé à sympathiser et il a peut-être compris que ces bouteilles il pouvait les vendre beaucoup plus cher. Un lundi soir il me dit : dites donc, vous m’avez pris pour un imbécile avec les Petrus ! Je garde tout ce qui reste… En fait il lui en restait encore 40. Je lui ai demandé une faveur, comme cette année là je fêtais mes 50 ans, donc j’ai invité chez lui 80  chefs, tous les copains, nous avons bu les 20 magnifiques magnums de Petrus à table, c’était un souvenir exceptionnel…!

Pour la Romanée Conti, j’ai un souvenir anecdotique, c’était dans les années 90. Un jour j’étais invité, je me souviens, avec Bernard Loiseau et d’autre copains chefs à une dégustation exclusive, à une petite verticale d’une dizaine de millésimes de la Romanée Conti. C’était le « Cadeau de Dieu »,  nous avons même gouté des vieux crus. C’était une chance exceptionnelle, ce sont les Vins de Dieu, inoubliables… »

Publicités
Commentaires fermés sur Qu’est – ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent – ils ? (12) Témoignage de Gérard Vié…


Qu’est-ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent-ils ? Interviews et Témoignages de personnalités du monde du vin…

J’entame ici une série  d’interviews et de témoignages de personnalités du monde du vin sur ce sujet très vaste, intéressent et surtout très complexe. Pour cette 1er épisode voici les propos d’Aubert de Villaine et de Jean-Claude Berrouet.

Voici quelques propos d’Aubert de Villaine (copropriétaire du Domaine de la Romanée Conti) :

Aubert de Villaine

« Nous sommes des acteurs, c’est nous qui faisons le vin et ne cherchons en rien, n’avons jamais cherché, que ce vin (la Romanée Conti) ait cette position là. En revanche nous cherchons, avons toujours cherché à faire le mieux possible, le meilleur possible, le plus grand possible. Pour nous c’est une position qui nous gêne plutôt…, on ne tient pas compte à cette position élitiste, on la subit plus qu’autre chose…. Certes, nous produisons un très Grand Vin, parce que, je pense, qu’il met en exergue des qualités considérées comme de vraies qualités de vins de Bourgogne : pas la puissance, ni les tannins, mais la finesse, l’élégance, la pureté exceptionnelle, donc tous ces éléments, il en manque peut-être quelques uns, qui expliquent en partie cette position de « mythe », qui est une position d’exemple, d’archétype de climat en Bourgogne… »

Voici quelques propos de Jean-Claude Berrouet (oenologue à Petrus de 1964 à 2007) :

Jean-Claude Berrouet

« Effectivement, il y a un demi siècle on n’aurait pas compris que l’argile avait une vocation, or on a découvert la vertus des argiles à partir des années 60. Finalement, et contrairement aux idées reçues, les graves viticoles bordelaises, qui avaient la suprématie des géographes, pas des géologues, ni des pédologues, n’ont pas toutes les vertus qu’on leur a accordées. Finalement, même dans les Grands Crus du Médoc on s’aperçoit que dans les parcelles les plus avantageuses, y compris à Latour, il y a toujours de l’argile…  L’argile est un grand régulateur des excès climatiques… […] Ce qui ma toujours fasciné dans ma carrière, c’est qu’à  Petrus, les anciens ont eu l’idée de planter le merlot, et c’est grâce à l’argile qu’il s’exprime si bien ici, car sur les graves il s’y plaît beaucoup moins… »          

Commentaires fermés sur Qu’est-ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent-ils ? Interviews et Témoignages de personnalités du monde du vin…



%d blogueurs aiment cette page :