vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Magie du cépage Montefalco Sagrantino

Anteprima Montefalco Sagrantino est une occasion en or d’apprivoiser le cépage Sagrantino, mesurer ses capacités et comprendre ses faiblesses.

 

 

Oui, cette constatation est largement prouvée que Montefalco Sagrantino DOCG fait partie de vins les plus riches et les plus puissants, en Italie très certainement et probablement dans le monde.

Sagrantino fait partie de ces cépages uniques, singuliers, vraiment magiques, qui ne ressemble à aucun d’autre, qui peut nous surprendre à chaque moment.

Il vient de Montefalco, la petite bourgade du centre de l’Ombrie, omniprésent sur les collines avoisinantes.

C’est ici est né le vin Montefalco Sagrantino DOCG, vin à une très forte identité territoriale.

 

Comme Sagrantino est l’une des variétés les plus tanniques au monde, sans doute le plus tannique de tous les cépages italiens, donc on peut expliquer cette image problématique de Montefalco Sagrantino comme un vin trop tannique, trop amer, très austère, rugueux, chargé en alcool, qui manque de charme et d’élégance, qui demande minimum 10 ans avant être consommé, ça fait beaucoup pour un seul vin…

 

Pendant de longues années, les producteurs locaux étaient confronté à cette problématique et on du combattre quotidiennement cette image négative du vin.

 

Bien évidemment, la réflexion, la remise en question était nécessaire sur la façon de travailler la vigne, avec le travail plus ciblé, par parcelle, par terroir et la façon de faire le vin en respectant les règles de l’appellation soit minimum 4 années d’élevage avec 12 mois minimum passage sous bois.

 

En visitant de nombreuses caves de Montefalco qui produisent Montefalco Sagrantino DOCG, j’ai pu facilement constaté que le producteurs travaillent avec plus d’adaptabilité et de finesse, en jouant sur les divers contenants : les tonneaux, les foudres, les barriques ou encore des amphores, afin de réduira le coté tannique de vins en le rendant plus « aimables », plus souples, plus élégants sans toucher à l’identité du cépage Sagrantino, car c’est là, la question essentielle, comment faire pour ne pas être trop interventionniste, garder ce qui est unique, garder son identité territoriale ?

C’est aussi grâce à la nouvelle génération qui arrive dans les domaines, avec leur éclectisme, leur modernisme, leur façon de voir monde viticole, leur façon de consommer, l’image de Sagrantino évolue.

Aujourd’hui on est en train de vivre une vraie renaissance de Montefalco Sagrantino qui grâce aux efforts de chaque producteur a pu redorer son image et sans aucun complexe acquérir à juste titre ses lettres de noblesse, trouver sa juste place chez de consommateurs à coté de cépages, aussi identitaires et uniques considérés « nobles » comme Sangiovese ou Nebbiolo.

 

 

Montefalco Sagrantino – Bref Rappel Historique :

 

Le premier document officiel citant le nom du cépage Sagrantino remonte au XVI° siècle.

Le raisin était probablement récolté par les moines franciscains qui en obtenaient un breuvage destiné aux rites religieux dont serait issu le terme Sagrantino.

L’origine du cépage serait issue par la sélection de clones locaux ou d’importation par l’intermédiaire de moines byzantins.

À partir de la première moitié du XIV° siècle les statuts communaux de la région comportaient déjà des lois régissant le cépage et le vin.

En 1549, une ordonnance communale établissait officiellement la date du début des vendanges.

Cette date est commémorée chaque année par la Confraternita del Sagrantino qui au mois de septembre rassemble sur la place centrale de Montefalco (Piazza del Comune) les vignerons, les habitants de la région sans oublier des nombreux touristes pour la cérémonie le banc de vendanges et pour la lecture de l’ordonnance originale, celle de 1549.

Bien que la qualité du vin issu de Sagrantino soit reconnue, le cépage disparaît petit à petit au cours de l’histoire.

C’est seulement dans les années 60, grâce à l’action de quelques vignerons passionnés de la région comme la famille Caprai (Azienda Arnoldo Caprai) que le Sagrantino retrouva sa place comme le cépage principal de Montefalco et de l’Ombrie (Umbria).

En 1979 Montefalco Sagrantino obtient l’appellation DOC et ensuite passe en DOCG en 1992 au départ on parle de 66 ha planté, aujourd’hui on arrive à 760 ha, évolution sans précèdent.

 

 

 

Adresses utiles :

http://www.consorziomontefalco.it

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Magie du cépage Montefalco Sagrantino



%d blogueurs aiment cette page :