vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Magie du cépage Montefalco Sagrantino

Anteprima Montefalco Sagrantino est une occasion en or d’apprivoiser le cépage Sagrantino, mesurer ses capacités et comprendre ses faiblesses.

 

 

Oui, cette constatation est largement prouvée que Montefalco Sagrantino DOCG fait partie de vins les plus riches et les plus puissants, en Italie très certainement et probablement dans le monde.

Sagrantino fait partie de ces cépages uniques, singuliers, vraiment magiques, qui ne ressemble à aucun d’autre, qui peut nous surprendre à chaque moment.

Il vient de Montefalco, la petite bourgade du centre de l’Ombrie, omniprésent sur les collines avoisinantes.

C’est ici est né le vin Montefalco Sagrantino DOCG, vin à une très forte identité territoriale.

 

Comme Sagrantino est l’une des variétés les plus tanniques au monde, sans doute le plus tannique de tous les cépages italiens, donc on peut expliquer cette image problématique de Montefalco Sagrantino comme un vin trop tannique, trop amer, très austère, rugueux, chargé en alcool, qui manque de charme et d’élégance, qui demande minimum 10 ans avant être consommé, ça fait beaucoup pour un seul vin…

 

Pendant de longues années, les producteurs locaux étaient confronté à cette problématique et on du combattre quotidiennement cette image négative du vin.

 

Bien évidemment, la réflexion, la remise en question était nécessaire sur la façon de travailler la vigne, avec le travail plus ciblé, par parcelle, par terroir et la façon de faire le vin en respectant les règles de l’appellation soit minimum 4 années d’élevage avec 12 mois minimum passage sous bois.

 

En visitant de nombreuses caves de Montefalco qui produisent Montefalco Sagrantino DOCG, j’ai pu facilement constaté que le producteurs travaillent avec plus d’adaptabilité et de finesse, en jouant sur les divers contenants : les tonneaux, les foudres, les barriques ou encore des amphores, afin de réduira le coté tannique de vins en le rendant plus « aimables », plus souples, plus élégants sans toucher à l’identité du cépage Sagrantino, car c’est là, la question essentielle, comment faire pour ne pas être trop interventionniste, garder ce qui est unique, garder son identité territoriale ?

C’est aussi grâce à la nouvelle génération qui arrive dans les domaines, avec leur éclectisme, leur modernisme, leur façon de voir monde viticole, leur façon de consommer, l’image de Sagrantino évolue.

Aujourd’hui on est en train de vivre une vraie renaissance de Montefalco Sagrantino qui grâce aux efforts de chaque producteur a pu redorer son image et sans aucun complexe acquérir à juste titre ses lettres de noblesse, trouver sa juste place chez de consommateurs à coté de cépages, aussi identitaires et uniques considérés « nobles » comme Sangiovese ou Nebbiolo.

 

 

Montefalco Sagrantino – Bref Rappel Historique :

 

Le premier document officiel citant le nom du cépage Sagrantino remonte au XVI° siècle.

Le raisin était probablement récolté par les moines franciscains qui en obtenaient un breuvage destiné aux rites religieux dont serait issu le terme Sagrantino.

L’origine du cépage serait issue par la sélection de clones locaux ou d’importation par l’intermédiaire de moines byzantins.

À partir de la première moitié du XIV° siècle les statuts communaux de la région comportaient déjà des lois régissant le cépage et le vin.

En 1549, une ordonnance communale établissait officiellement la date du début des vendanges.

Cette date est commémorée chaque année par la Confraternita del Sagrantino qui au mois de septembre rassemble sur la place centrale de Montefalco (Piazza del Comune) les vignerons, les habitants de la région sans oublier des nombreux touristes pour la cérémonie le banc de vendanges et pour la lecture de l’ordonnance originale, celle de 1549.

Bien que la qualité du vin issu de Sagrantino soit reconnue, le cépage disparaît petit à petit au cours de l’histoire.

C’est seulement dans les années 60, grâce à l’action de quelques vignerons passionnés de la région comme la famille Caprai (Azienda Arnoldo Caprai) que le Sagrantino retrouva sa place comme le cépage principal de Montefalco et de l’Ombrie (Umbria).

En 1979 Montefalco Sagrantino obtient l’appellation DOC et ensuite passe en DOCG en 1992 au départ on parle de 66 ha planté, aujourd’hui on arrive à 760 ha, évolution sans précèdent.

 

 

 

Adresses utiles :

http://www.consorziomontefalco.it

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Magie du cépage Montefalco Sagrantino


Anteprima Sagrantino à Montefalco (Ombrie) #Edition 2015 – reportage…

Lorsque de la dernière Anteprima Sagrantino 2015 à Montefalco, c’était une occasion de découvrir Ombrie, une région viticole par excellence ainsi que l’un de ses cépages incontournable « Sagrantino ».

Le relief montagneux d'Umbria, dominé par les Apennins avec son point culminant Monte Vettore à 2476 m

Le relief montagneux d’Umbria, dominé par les Apennins avec son point culminant Monte Vettore à 2476 m

Le but de cette opération : présenter le dernier millésime mis en marché – il s’agit de 2011 qui a obtenu 5* (millésime exceptionnel).

Zoom sur la région :

Ombrie le « coeur vert de l’Italie » la région comprise entre les Marches à l’est, la Toscane à l’ouest et le Latium au Sud. En effet, on peut y admirer des collines, des forêts et des montagnes verdoyantes grâce à l’abondance des cours d’eau. Mais c’est aussi une des rares régions d’Italie à ne pas être baignées par la mer.

Ce n’est pas un hasard si la vigne et l’olivier s’y sont implantés avec succès, comme en Toscane, la région limitrophe à l’ouest. Depuis l’époque de la civilisation étrusque l’influence de la Toscane dans le domaine viticole s’est fait rapidement sentir sur ces terres. Le vignoble couvre aujourd’hui environ 17 000 hectares et sa production représente 25 % de la totalité des vins italiens (en appellation).

Les cépages les plus cultivés pour le vin rouge sont : le Sagrantino, le Sangiovese, et le Ciliegiolo, en revanche pour les raisins blancs prévalent le Grechetto, le Verdello, le Procanico, le Trebbiano et le Malvasia.

Montefalco sur sa colline entourée de vignes domine la region

Montefalco sur sa colline entourée de vignes domine la region

Zoom sur le cépage Sagrantion :

Je m’arrête quelques instants sur le Sagrantino, le cépage roi de la région de Montefalco:

Le premier document officiel citant le nom du cépage Sagrantino remonte au XVI° siècle.

Le raisin était probablement récolté par les moines franciscains qui en obtenaient un breuvage destiné aux rites religieux dont serait issu le terme Sagrantino.

L’origine du cépage serait issue par la sélection de clones locaux ou d’importation par l’intermédiaire de moines byzantins.

Piazza del Comune, place principale de Montefalco

Piazza del Comune, place principale de Montefalco

À partir de la première moitié du XIV° siècle les statuts communaux de la région comportaient déjà des régissant le cépage et le vin. En 1540, une ordonnance communale établissait officiellement la date du début des vendanges. Cette date est commémorée chaque année par la Confraternita del Sagrantino qui au mois de septembre rassemble sur la place de Montefalco les vignerons, les habitants de la région sans oublier des nombreux touristes pour la cérémonie de Ban de Vendanges et pour la lecture de l’ordonnance originale (celle de 1540).

Bien que la qualité du vin issu de Sagrantino soit reconnue, le cépage disparaît petit à petit au cours de l’histoire, ce seulement dans les années 60 et c’est grâce à l’action de quelques vignerons passionnés de la région que le Sagrantino retrouva ses lettres de noblesse pour redevenir le cépage principal de Montefalco et de l’Ombrie. En 1979 il obtient d’abord l’appellation DOC et ensuite DOCG en 1992. Le Consorzio Vini di Montefalco a été crée en 1981.

Les vins Montefalco Sagrantino DOCG secco sont produits uniquement dans la commune de Montefalco et partiellement dans celles de Bevagna, Gualdo Cattaneo, Castel Ritaldi et Giano dell’Umbria, dans la province de Pérouse.

Taille typique de Sagrantino

Taille typique de Sagrantino en « cordone speronato »

Dans les dernières années, cette région a connu un véritable renaissance car sur les 15 derniers années elle a passé de 120 ha de Sagrantino en DOCG à 650 ha aujourd’hui. Les sols sont relativement argileux, mais dans certaines communes ils sont complétés par des sables qui semblent donner plus de finesse aux vins. Les rendements moyens tournent autour de 50 hl/ha, avec une limite fixée à 70 pour bénéficier de l’appellation DOCG. L’élevage des vins est fixé à un minimum de 37 mois dont au moins 12 mois en fût.

Pendant la dernière campagne 2015 Anteprima Sagrantino di Montefalco nous avons pu découvrir le dernier millésime mis sur le marché, soit celui de 2011 (5* exceptionnel).

Dégustation comparative de Montefalco Sagrantino DOCD Secco 2011

Dégustation comparative de Montefalco Sagrantino DOCD Secco 2011

Ce qui est toujours très appréciable en Italie sur ce type de manifestations que certains domaines présentent toujours en guise de comparaison les vieux millésimes, ici nous avons pu déguster aussi : 1996 (3*), 1999 (4*), 2001 (4*), 2002 (2*), 2003 (4*), 2004 (4*).

Caractères organoleptiques de Sagrantino :

Tout d’abord selon des experts et des analyses le Sagrantino fait partie de cépages le plus tanniques qu’on trouve aujourd’hui dans le monde.

Couleur : Rouge carmin, rubis très intense avec des reflets violines tendant vers le grenat selon le vieillissement.

Parfum : parfum caractéristique et délicat avec des senteurs de mûres, fruits noir, épices avec une note vanillée et réglissée.  

Goût : sec, riche, chaleureux, tannique, très robuste et puissant mas harmonieux dans son aspect puissant, compact avec une bonne matière solide en gardant une bonne fraicheur.

Et maintenant on part à la découverte de quelques caves de Montefalco afin de se familiariser avec Sagrantino :

Voici la sélection de quelques caves et de quelques cuvées dégustées :

Tenuta Castelbuono (Bevagna)

Ce domaine a été racheté par la famille Lunelli (vins Ferrari) dans Trento (Margon), également présente en Toscane (Podernovo).

Aujourd’hui c’est un domaine de 30 ha de vignes dans les communes de Montefalco et Bevagna.

Fameux

Fameux « Carapace » d’Arnoldo Pomodoro

« Carapace » entre ciel et la terre

Charpante intérieure, jeux des formes...

Charpante intérieure, jeux des formes…

chai circulaire à barriques conçu dans la sobriété en jouant sur la lumière tamisée

chai circulaire à barriques conçu dans la sobriété en jouant sur la lumière tamisée

A partir de 2010 (travaux finis complètement en 2012), les vins sont vinifiés dans sa nouvelle cave « Carapace ». Conçu par l’artiste Arnoldo Pomodoro, elle surprend par sa modernité, son architecture étonnante et minimaliste. Cette nouvelle cave a été pensé et conçue dans un parfait respect de l’environnement, elle représente une tortue géante qui s’intègre à merveille dans son milieu naturel.

Montefalco Sagrantino DOCG Secco « Carapace » 2011 (16,5/20)

Cantina ColleCiocco (Montefalco)

Domaine de 25 ha crée en 1935, dont 11 ha de vignes de Sagrantino à 400 m d’altitudes ainsi que 9 ha d’oliviers (3000 arbres) qui fait de lui importent producteur de l’huile d’olive extra vierge. Aujourd’hui géré par Lamberto et Eliseo Spacchetti.

Collection Colle Ciocco sans oublier le fameux pecorino de montagnes

Collection Colle Ciocco sans oublier le fameux pecorino de la région

Montefalco Sagrantino DOCG Secco 2011 (17/20)

 Azienda Agricola Tabarrini (Montefalco)

Collection Tabarrini

Collection Tabarrini

Montefalco Sagrantino DOCG Secco « Colle Grimaldesco » 2011 (17,5/20)

Montefalco Sagrantino DOCG Secco « Colle alle macchie » 2011 (17/20)

Montefalco Sagrantino DOCG Secco « Colle alla cerca » 2011 (17/20)

Cantine Adanti (Bevagna)

Domaine de 40 ha (30 ha de vignes, 10 d’oliviers) géré par Donatella Adanti

Donatella Adanti

Donatella Adanti

Montefalco Sagrantino DOCG Secco  Arquata 2011 (16,5/20)

Azienda Agraria Moretti Omero (Giano dell’Umbria)

Lucia et Giusy Moretti, nouvelle génération

Nouvelle génération de Moretti, Lucia (à gauche) et Giusy gèrent le domaine familial

Montefalco Sagrantino DOCG Secco 2011 (16,5/20)

Azienda Agraria Perticaia (Montefalco)

Domaine de 15 ha (dont 7 ha de Sagrantino) crée en 2000. Tout vignoble avec une belle exposition à 350 m d’altitude. 250 oliviers plantés autour du domaine complètent le paysage.

Collection Perticaia

Collection Perticaia

Montefalco Sagrantino Secco DOCG 2011 (17/20)

Agricola Romanelli (Montefalco)

Très actif dans le domaine oenotouristique.

Vignoble de 7,5 ha planté en 2003 sur le terroir argilo-calcaire et sableux, travaillé en parfaite symbiose avec écosystème (insectes, oiseaux…) afin de réduire au maximum utilisation de produits chimiques dans la vigne.

Collection Romanelli

Collection Romanelli

Montefalco Sagrantino DOCG Secco 2011 (17/20) 

Azienda Agricola Bocale (Montefalco)

« Bocale » dans le dialecte locale correspond à un récipient de 2l à vin ou l’huile.

Petit vignoble de 4,5 ha dont 2 ha de Sagrantino géré par la famille Valentini.

Collection Bocale

Collection Bocale

Montefalco Sagrantino Secco 2011 (16,5/20)

Umbria - la vignes, les oliviers et les montagnes

Umbria – la vigne, les oliviers et la montagne…

Commentaires fermés sur Anteprima Sagrantino à Montefalco (Ombrie) #Edition 2015 – reportage…



%d blogueurs aiment cette page :