vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Côtes de Bourg – appellation qui bouge…

Côtes de Bourg – vue sur les vignobles

Mon tout récent passage dans les Côtes de Bourg m’a permis de redécouvrir cette appellation qui n’arrête pas de bouger, de se renouveler et de se remettre en question, et ce grâce à une nouvelle génération de vignerons : les fils et filles qui reprennent le flambeau familial d’une part, les nouveaux vignerons d’autres part. Avec leurs idées nouvelles, ils font évoluer les règles et proposent des innovations et des vins d’un style nouveau pour accrocher de nouveau consommateurs. Mais attention, ils n’en oublient pas pour autant la tradition et les valeurs de l’appellation.

Château Labadie, Damien dans le chai à bariques

Au Château Labadie, Joël Dupuy poursuit le savoir–faire de quatre générations. Aujourd’hui son fils Damien a complètement intégré le domaine familial. Avec ses études commerciales et viticoles en poche, il apporte des idées nouvelles et des envies, tant pour la vinification que pour la commercialisation des vins.

Parcelle au sol argileux de Ch Labadie

Avec 66ha en production et environ 200 000 bouteilles à commercialiser, il y a de quoi s’occuper. Le terroir de divers argiles, calcaires et graves, le pousse à travailler plus en finesse, plus individuellement, que ce soit dans la vigne ou dans le chai pour les vinifications séparées, le tout afin de préserver les caractéristiques de chaque parcelle. On retrouve ici un encépagement très classique pour la région soit 60% Merlot, 25% Cabernet Sauvignon et 15% Cabernet Franc.

Dans un registre complètement différent, on retrouve Hervé Descourvières au Château Macay, domaine de 33 ha en production qu’il a repris au tout début de l’année 2012. Mais qu’elle idée pour ce bourguignon de s’installer à Bordeaux… ! Le climat ? un beau challenge en perspective ? Certainement les deux…

collection de Château Macay…

Le Château Macay est une très belle propriété appartenant autrefois à un officier écossais pour devenir en 1800 un véritable village viticole avec ses chais, sa tonnellerie et sa forge. Aujourd’hui le nouveau propriétaire compte exploiter au maximum un très beau terroir gravelo-argileux riche de calcaire marin, compte tenu de sa proximité avec l’Atlantique et de son microclimat. Ici on retrouve un encépagement classique avec une grosse proportion de Merlot, mais ce qui est intéressant avant tout est la proportion importante du Malbec (10%), un cépage très coloré et tannique.

En effet, on constate aujourd’hui, chez la plus part de vignerons, la volonté de replanter le Malbec,  le cépage historiquement toujours présent sur appellation, mais abandonné au fil des années. C’est un grand plus dans l’assemblage pour la complexité de vins.

Anne et Hugues Mallet dans une parcelle de marlot (Ch Haut-Macô)

La ballade se poursuit, me voilà au Château Haut-Macô. Anne et Hugues Mallet, la nouvelle génération aux manettes de cette belle propriété familiale de 49ha, nous accueillent au pied de vignes de jolis Merlot prêts à être vendangé. Le chai à barriques très moderne crée en 1991 surplombe la vigne en s’intégrant bien dans le paysage. Anne et Hugues tiennent beaucoup au travail à la vigne. Selon une étude géologique soigneusement réalisée, chaque cépage du domaine est reparti en fonction de chaque sol (argilo-calcaire-Boulbène) pour lui permettre de s’épanouir au maximum. Pour eux, chaque cuvée doit ainsi refléter son terroir et son millésime par sa qualité irréprochable.

Jodocus Boomsma propriétaire de Ch Beaulieu dans le chai à barriques

Etape suivante, le Château Beaulieu, une belle chartreuse du 17è siècle entouré de 17ha de vignes. Un vignoble situé sur un plateau calcaire comprenant une importante couche d’argile qui, depuis 2009, appartient à Jodocus Boomsma, un marchand de vins d’origine hollandaise, tombé sous les charmes de cette belle propriété, constituée d’un encépagement classique avec 65% de Merlot et une très grosse proportion de Malbec (15%). C’était son rêve de toujours que de devenir vigneron,  et aujourd’hui il est bien réel avec le Château Beaulieu. Ainsi Jodocus fait les vins qu’il aime et qu’il aime vendre pour partager sa passion.

La ballade se termine, la vigne mûrit en douceur, les vendanges commencent tout juste…

Premier merlot sur la table de tri au Château Haut-Macô…

Grand Zoom sur l’appellation Côtes de Bourg

AOC depuis 1936 en rouge

AOC depuis 1945 en blancs

Vignoble de 3900 ha de cépages rouges et 25 ha de cépages blancs situé sur la rive droite de la Dordogne et de la Gironde à 35 KM au nord de Bordeaux

Cépages rouges : Merlot 65%, Cabernet Sauvignon 20%, Malbec 10%, Cabernet Franc 5%

Cépages Blancs : Sauvignon 46%, Colombard 23%, Semillon 23%, Muscadelle 8%

450 producteurs dont 250 indépendants

Quelques contactes :

CVCB

1, place de l’Eperon à Bourg-sur-Gironde

www.cotes-de-bourg.com

Château Labadie

SCEA Vignobles Joël Dupuy

N°1 Cagna 33710 Mombrier

Château Macay

64 Macay 33710 Samonac

www.macay.fr

Château Haut-Macô

SCEA Mallet Frères

33710 Tauriac

www.hautmaco.com

Château Beaulieu

14 Beaulieu 33710 Samonac

www.ch-beaulieu.com

Château Martinat

33710 Lansac

www.chateau-martinat.com

Château Bone

Chambres d’hôtes

33710 Gauriac

Publicités
Commentaires fermés sur Côtes de Bourg – appellation qui bouge…


Les propos de François Mitjavile (Tertre Roteboeuf Saint Emilion GC) sur la récolte 2012…

Lorsque une récente dégustation j’ai pu rencontrer  François Mitjavile, qui présentait toutes ses cuvées et en plus chacune d’elle sur plusieurs millésimes. Bref c’était une occasion unique de faire une mini verticale et échanger quelques propos.

Les cuvées dégustées :

Les différentes cuvées produites par François Mitjavile

Domaine de Cambes 2004 Bordeaux

Domaine de Cambes 2006 Bordeaux

Roc de Cambes 2004 Côtes de Bourg

Roc de Cambes 2006 Côtes de Bourg

Roc de Cambes 2007 Cotes de Bourg

Tertre Roteboeuf 2004 Saint Emilion GC

Tertre Roteboeuf 2006 Saint Emilion GC

Tertre Roteboeuf 2007 Saint Emilion GC

Au moment où les vendanges commencent petit à petit dans toutes régions, François Mitjavile m’a dévoilé son avis sur la récolte 2012, en effet l’année difficile, pleine de surprises, mais pour sa part, il est un homme très confiant…!

Commentaires fermés sur Les propos de François Mitjavile (Tertre Roteboeuf Saint Emilion GC) sur la récolte 2012…



%d blogueurs aiment cette page :