vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… #enquête
8 Français sur 10 boivent le champagne

8 Français sur 10 boivent le champagne…

Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… mais pas tous de la même façon, ce qui a prouvé la toute dernière enquête menée auprès de 1 700 personnes, âgées de 18 ans et plus, représentatives de la population française, réalisée par Market Audit pour le compte des Vignerons de Champagne.

 

Symbole de l’art de vivre à la française, connu et apprécié dans le monde entier, le Champagne est de tous les grands moments de la vie : naissance, anniversaire, mariage, soirée en amoureux, obtention d’un diplôme, nouveau travail… Toutes les célébrations sont l’occasion de partager une bouteille de Champagne.

Mais qui sont plus précisément ses amateurs ? C’est ce qu’a souhaité savoir le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV), en menant une grande enquête.

« Dans un contexte économique incertain, le SGV doit accompagner ses adhérents en matière de communication et de commercialisation. C’est une dynamique que nous avons amorcée il y a maintenant 15 ans. Mais pour aller plus loin, nous avions besoin de refaire le point sur les attentes et habitudes d’achat de nos consommateurs. D’où cette enquête » explique Maxime Toubart, nouveau Président du SGV.

Premier enseignement de l’étude et non des moindres :

81% des personnes interrogées déclarent consommer du Champagne, dont 67% depuis plus de 10 ans.

Le nectar champenois est donc bien ancré dans les habitudes de consommation des Français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette boisson est égalitaire, puisque la répartition hommes/femmes est identique à celle de la population française.

Le consommateur type est également majoritairement issu des catégories socio-professionnelles aisées et en couple.

L’étude confirme d’ailleurs que le Champagne reste un nectar prestigieux, en révélant que la qualité est le premier critère dans le choix d’une bouteille, avec un prix moyen d’achat déclaré supérieur à 20€ TTC pour sa consommation personnelle et à raison de 9 bouteilles en moyenne par an et par personne.

Les jeunes (25-34 ans) sont même prêts à débourser jusqu’à 8% de plus que leurs ainés pour se procurer une bouteille de Champagne.

Par ailleurs, cette consommation reste concentrée sur 3 grandes périodes clés :

Fêtes de fin d’année, comme Noël et le nouvel an (82%),

L’Eté (61%)

Printemps (55%)

Enfin, concernant les moments de dégustation :

68% le dégustent à l’apéritif

48% au moment du dessert

18% s’en servent pour accompagner leur repas

Si cette dernière proportion reste minoritaire, elle souligne une tendance émergente, de plus en plus de consommateurs considérant que le Champagne propose une diversité et complexité suffisamment importantes pour se marier avec différents mets. Cette tendance est d’ailleurs encore plus marquée chez les amateurs de Champagnes de vignerons.

Pour ce qui est des types de Champagne, là encore, les personnes interrogées ont leur préférence :

Le brut (62%) 

Le rosé (41%)

Le demi-sec (31%)

La consommation de demi-sec est surreprésentée chez les jeunes (25-34 ans).

Et, quand il s’agit de choisir sa bouteille, 45% des acheteurs veulent être conseillés.

Pas étonnant, puisque 63% d’entre eux se considèrent novices ou non connaisseurs en la matière, notamment les plus jeunes.

Les consommateurs de Champagnes de vignerons sont en revanche plus avertis, n’étant que 47% à se déclarer peu ou pas du tout connaisseurs.

5 consommateurs types de Champagne en France.

1) Les amateurs éclairés (20%)

Urbains, plus jeunes que la moyenne des consommateurs de Champagne, ils ont un pouvoir d’achat supérieur et sont prêts à mettre le prix pour une bouteille (plus de 25€). Consommateurs réguliers (1 fois par mois ou plus), ils sont avides de conseils, qu’ils piochent sur les blogs spécialisés ou auprès des cavistes et sont le plus souvent fidèles aux marques qu’ils aiment.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le goût et la marque.

2) Les authentiques (15%)

Un peu plus âgés et moins aisés que les amateurs éclairés, ils sont de vrais amoureux des produits du terroir. Ils constituent donc une clientèle fidèle des Champagnes de vignerons, ainsi que de bons connaisseurs et acheteurs, avec une moyenne de 12 bouteilles par an. Surtout, ils n’hésitent pas à se rendre directement chez les producteurs pour acquérir leur marque préférée.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le rapport qualité/prix, le goût, la fidélité à la marque et l’origine géographique.

3) Les opportunistes (28%)

Le Champagne, ils l’apprécient ! Mais, s’ils déclarent en consommer régulièrement (1 fois par mois, voire plus), ils privilégient l’esthétisme, la marque et le packaging à la qualité. Leur principal critère de choix est le prix. Pour leurs achats, ils se tournent donc vers les rayons des hypers et supermarchés, où les promotions attirent leur attention. Ils acquièrent entre 3 et 11 bouteilles par an pour leur consommation personnelle, à un prix moyen déclaré de 22€. Opportunistes, ils n’hésitent pas à tester de nouvelles marques.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le rapport qualité/prix, le goût, la marque et le prix.

4) Les désinvestis (26%)

Plus âgés que la moyenne (55 ans environ) et de catégories socioprofessionnelles moins aisées, ils ont un point commun avec les opportunistes : ils privilégient l’achat en supermarchés et recherchent les prix attractifs ou les promotions. Très peu connaisseurs de Champagne, ils en consomment occasionnellement, à raison d’1 à 2 fois par an. Pour faire des économies, ils n’hésitent pas à le remplacer par d’autres types de vins effervescents, moins coûteux.

Leurs principaux critères de choix : le rapport qualité/prix, le goût, le prix et la promotion.

5) Les consommateurs non acheteurs (11%)

Logiquement, cette catégorie est la moins intéressée par le Champagne, qu’elle n’achète pas ou très peu (1 fois tous les 6 mois, voire moins). La principale raison déclarée vient de l’impact qu’a eu la crise sur son pouvoir d’achat. Issus de catégories socioprofessionnelles touchées par la crise, ces consommateurs affirment ainsi renoncer au Champagne pour des raisons budgétaires, préférant se reporter sur d’autres vins effervescents.

A propos :

 

La marque collective Les Champagnes de Vignerons regroupe 5000 vignerons et coopératives de Champagne. Elle a été créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV), devenant ainsi la seule collective portée par un syndicat. Une singularité qui lui permet d’avoir une identité et des valeurs fortes : l’artisanat, l’authenticité, la création de cuvées rares, uniques et la proximité.

Le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV) a été créé en 1919 et regroupe aujourd’hui l’ensemble des vignerons champenois. Ses missions sont les suivantes : défendre et préserver les intérêts du vignoble champenois, accompagner les vignerons et promouvoir les champagnes élaborés par le vignoble à travers la marque collective Les Champagnes de Vignerons.

vignoble champenois avec ses fameux coteaux

vignoble champenois avec ses fameux coteaux

Petit rappel en quelques chiffres :

34 000 ha de vignes sur 5 départements (51 10 02 52 77)

319 villages

285 000 parcelles

20 000 déclarants de récolte

15 800 exploitants

2 ha taille moyenne d’exploitation

cépages : Chardonnay, Meunier, Pinot Noir 

production moyenne : 310-320 millions de bouteilles/an

La Champagne = 0,4 de la superficie du vignoble mondiale = 12% de la consommation mondiale des effervescents !

Les adresses utiles :

http://www.champagnesdevignerons.com

 

Invitation au voyage, en quelques minutes survolons les coteaux champenois à 360°

 

Publicités
Commentaires fermés sur Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… #enquête



%d blogueurs aiment cette page :