vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… #enquête
8 Français sur 10 boivent le champagne

8 Français sur 10 boivent le champagne…

Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… mais pas tous de la même façon, ce qui a prouvé la toute dernière enquête menée auprès de 1 700 personnes, âgées de 18 ans et plus, représentatives de la population française, réalisée par Market Audit pour le compte des Vignerons de Champagne.

 

Symbole de l’art de vivre à la française, connu et apprécié dans le monde entier, le Champagne est de tous les grands moments de la vie : naissance, anniversaire, mariage, soirée en amoureux, obtention d’un diplôme, nouveau travail… Toutes les célébrations sont l’occasion de partager une bouteille de Champagne.

Mais qui sont plus précisément ses amateurs ? C’est ce qu’a souhaité savoir le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV), en menant une grande enquête.

« Dans un contexte économique incertain, le SGV doit accompagner ses adhérents en matière de communication et de commercialisation. C’est une dynamique que nous avons amorcée il y a maintenant 15 ans. Mais pour aller plus loin, nous avions besoin de refaire le point sur les attentes et habitudes d’achat de nos consommateurs. D’où cette enquête » explique Maxime Toubart, nouveau Président du SGV.

Premier enseignement de l’étude et non des moindres :

81% des personnes interrogées déclarent consommer du Champagne, dont 67% depuis plus de 10 ans.

Le nectar champenois est donc bien ancré dans les habitudes de consommation des Français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette boisson est égalitaire, puisque la répartition hommes/femmes est identique à celle de la population française.

Le consommateur type est également majoritairement issu des catégories socio-professionnelles aisées et en couple.

L’étude confirme d’ailleurs que le Champagne reste un nectar prestigieux, en révélant que la qualité est le premier critère dans le choix d’une bouteille, avec un prix moyen d’achat déclaré supérieur à 20€ TTC pour sa consommation personnelle et à raison de 9 bouteilles en moyenne par an et par personne.

Les jeunes (25-34 ans) sont même prêts à débourser jusqu’à 8% de plus que leurs ainés pour se procurer une bouteille de Champagne.

Par ailleurs, cette consommation reste concentrée sur 3 grandes périodes clés :

Fêtes de fin d’année, comme Noël et le nouvel an (82%),

L’Eté (61%)

Printemps (55%)

Enfin, concernant les moments de dégustation :

68% le dégustent à l’apéritif

48% au moment du dessert

18% s’en servent pour accompagner leur repas

Si cette dernière proportion reste minoritaire, elle souligne une tendance émergente, de plus en plus de consommateurs considérant que le Champagne propose une diversité et complexité suffisamment importantes pour se marier avec différents mets. Cette tendance est d’ailleurs encore plus marquée chez les amateurs de Champagnes de vignerons.

Pour ce qui est des types de Champagne, là encore, les personnes interrogées ont leur préférence :

Le brut (62%) 

Le rosé (41%)

Le demi-sec (31%)

La consommation de demi-sec est surreprésentée chez les jeunes (25-34 ans).

Et, quand il s’agit de choisir sa bouteille, 45% des acheteurs veulent être conseillés.

Pas étonnant, puisque 63% d’entre eux se considèrent novices ou non connaisseurs en la matière, notamment les plus jeunes.

Les consommateurs de Champagnes de vignerons sont en revanche plus avertis, n’étant que 47% à se déclarer peu ou pas du tout connaisseurs.

5 consommateurs types de Champagne en France.

1) Les amateurs éclairés (20%)

Urbains, plus jeunes que la moyenne des consommateurs de Champagne, ils ont un pouvoir d’achat supérieur et sont prêts à mettre le prix pour une bouteille (plus de 25€). Consommateurs réguliers (1 fois par mois ou plus), ils sont avides de conseils, qu’ils piochent sur les blogs spécialisés ou auprès des cavistes et sont le plus souvent fidèles aux marques qu’ils aiment.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le goût et la marque.

2) Les authentiques (15%)

Un peu plus âgés et moins aisés que les amateurs éclairés, ils sont de vrais amoureux des produits du terroir. Ils constituent donc une clientèle fidèle des Champagnes de vignerons, ainsi que de bons connaisseurs et acheteurs, avec une moyenne de 12 bouteilles par an. Surtout, ils n’hésitent pas à se rendre directement chez les producteurs pour acquérir leur marque préférée.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le rapport qualité/prix, le goût, la fidélité à la marque et l’origine géographique.

3) Les opportunistes (28%)

Le Champagne, ils l’apprécient ! Mais, s’ils déclarent en consommer régulièrement (1 fois par mois, voire plus), ils privilégient l’esthétisme, la marque et le packaging à la qualité. Leur principal critère de choix est le prix. Pour leurs achats, ils se tournent donc vers les rayons des hypers et supermarchés, où les promotions attirent leur attention. Ils acquièrent entre 3 et 11 bouteilles par an pour leur consommation personnelle, à un prix moyen déclaré de 22€. Opportunistes, ils n’hésitent pas à tester de nouvelles marques.

Leurs principaux critères de choix : la qualité, le rapport qualité/prix, le goût, la marque et le prix.

4) Les désinvestis (26%)

Plus âgés que la moyenne (55 ans environ) et de catégories socioprofessionnelles moins aisées, ils ont un point commun avec les opportunistes : ils privilégient l’achat en supermarchés et recherchent les prix attractifs ou les promotions. Très peu connaisseurs de Champagne, ils en consomment occasionnellement, à raison d’1 à 2 fois par an. Pour faire des économies, ils n’hésitent pas à le remplacer par d’autres types de vins effervescents, moins coûteux.

Leurs principaux critères de choix : le rapport qualité/prix, le goût, le prix et la promotion.

5) Les consommateurs non acheteurs (11%)

Logiquement, cette catégorie est la moins intéressée par le Champagne, qu’elle n’achète pas ou très peu (1 fois tous les 6 mois, voire moins). La principale raison déclarée vient de l’impact qu’a eu la crise sur son pouvoir d’achat. Issus de catégories socioprofessionnelles touchées par la crise, ces consommateurs affirment ainsi renoncer au Champagne pour des raisons budgétaires, préférant se reporter sur d’autres vins effervescents.

A propos :

 

La marque collective Les Champagnes de Vignerons regroupe 5000 vignerons et coopératives de Champagne. Elle a été créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV), devenant ainsi la seule collective portée par un syndicat. Une singularité qui lui permet d’avoir une identité et des valeurs fortes : l’artisanat, l’authenticité, la création de cuvées rares, uniques et la proximité.

Le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV) a été créé en 1919 et regroupe aujourd’hui l’ensemble des vignerons champenois. Ses missions sont les suivantes : défendre et préserver les intérêts du vignoble champenois, accompagner les vignerons et promouvoir les champagnes élaborés par le vignoble à travers la marque collective Les Champagnes de Vignerons.

vignoble champenois avec ses fameux coteaux

vignoble champenois avec ses fameux coteaux

Petit rappel en quelques chiffres :

34 000 ha de vignes sur 5 départements (51 10 02 52 77)

319 villages

285 000 parcelles

20 000 déclarants de récolte

15 800 exploitants

2 ha taille moyenne d’exploitation

cépages : Chardonnay, Meunier, Pinot Noir 

production moyenne : 310-320 millions de bouteilles/an

La Champagne = 0,4 de la superficie du vignoble mondiale = 12% de la consommation mondiale des effervescents !

Les adresses utiles :

http://www.champagnesdevignerons.com

 

Invitation au voyage, en quelques minutes survolons les coteaux champenois à 360°

 

Publicités
Commentaires fermés sur Les Français aiment le champagne, 8 Français sur 10 boivent le champagne… #enquête


Champagne, Terroirs, Etc…

 

Les collines sur la Montagne de Reims

Les collines sur la Montagne de Reims

Il y a tout juste un an la Champagne viticole accède à la suprématie totale, ses Coteaux, Maisons et Caves de Champagne obtiennent l’inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Cette inscription sur la Liste est une reconnaissance de la Valeur Universelle Exceptionnelle du paysage culturel viticole champenois qui a donné naissance au vin de Champagne.

Même, si une grande partie de vignerons champenois vend des raisins aux grandes maisons de champagnes, on voit une belle renaissance de ces petites structures dans le but de produire leur propres cuvées, dans le pur respect de terroirs et de son environnement. Comme ils le disent « nous travaillons à la bourguignonne ». Comprenons le bien, il s’agit de respecter les parcelles et les sols en vinifiant individuellement, en faisant plus le travail de « haute couture » que de « prêt-à-porter ».

Aujourd'hui des nombreuses maisons élaborent ou laissent vieillir une partie des vins claires dans les fûts de chêne

Aujourd’hui des nombreuses maisons élaborent ou laissent vieillir une partie de vins clairs dans les fûts de chêne

Aujourd’hui on voit apparaître plus en plus de diverses associations de vignerons de champagne qui essayent de défendre leur philosophie en respectant leur terroirs, les cépages et surtout leur différence.

Qui de mieux qu’une référence aussi talentueuse et experte du champagne pour accompagner la naissance de cette nouvelle association composée de 10 vignerons indépendants réunis pour faire connaître leur fibre artisanale, leur philosophie, leurs maisons et surtout leurs champagnes typiques de son terroir et surtout haut de gamme…

Dans cet esprit est né il y a tout juste quelques mois cette nouvelle association de 10 vignerons indépendants couvrant pratiquement toute la champagne, afin de présenter tous ensemble aux amateurs des champagnes le panel très large de cuvées, chacune avec sa personnalité, son terroir et ses cépages.

Champagne Trooirs etc

Logo officiel Champagne Trooirs etc

La création de Champagne Terroirs, etC… est née de la volonté de ces 10 vigneros en s’attachant à initier le public et les professionnels à leurs valeurs et leurs identités.

Une volonté de transmettre leur philosophie commune :

Des champagnes élaborés de la récolte à la mise en bouteille dans le respect de l’expression de leur terroir, d’un sol, d’un sous-sol et d’un savoir-faire traditionnel et ce, malgré les tendances et les modes contradictoires.

Travailler les vignobles dans le respect de l’environnement (Haute Valeur Environnementale).

Élaborer les champagnes dans leur propres chais en les faisant les plus naturels possibles.

Tous issus de plusieurs générations de vignerons, ils sont originaires de villages différents donnant ainsi une empreinte distincte aux champagnes. Les secrets de travail de chacun des vignerons finissent de parfaire leurs typicités.

Champagne, Terroirs etc. quelques cuvées de prédilection

Les Maisons :

Champagne Apollonis à Festigny (Michel Lariot)

Sa cuvée de prédilection : Inspiration de Saison Extra-Brut 2010 (65% PM 35% Ch)

Champagne Bergeronneau-Marion à Villedommange

Clos des Bergeronneau 2,2 ha 100% en Pinot Meunier

Clos des Bergeronneau 2,2 ha 100% en Pinot Meunier

Sa cuvée de prédilection : Clos de Bergeronneau 1er Cru 2007 (100% PM)

Champagne Colin 1er Cru à Vertus

Delphine Colli présente sa cuvée Enjôleuse 2007

Delphine Colin présente sa cuvée Enjôleuse 2007

Sa cuvée de prédilection : Cuvée Enjôleuse 1er Cru 2007 (100% Ch)

Champagne Dauby à Aÿ

Sa cuvée de prédilection : Cuvée Flore Extra-Brut vieillissement de 6 ans (50% PN 50% CH)

Champagne François Secondé à Silery

François Secondé vinifie une partie de ses pinots noirs pour les Coteaux Champenois et les rosés en barriques

François Secondé vinifie une partie de pinots noirs pour ses Coteaux Champenois et les rosés en barriques

Sa cuvée de prédilection : Cuvée La Loge GC (100% PN) une partie passage en fût

Champagne Gaidoz-Forget à Ludes

Sa cuvée de prédilection : Quintessense 1er Cru années 2007-2007 (1/3 PN 1/3 Ch 1/3 PM)

Champagne Piot-Sévillano à Vincelles

Sa cuvée de prédilection : Provocante (100% PM)

Champagne Poissinet à Cuchery

Sa cuvée de prédilection : Cuvée Carte d’Or 2008 (50% PM 30% Ch 20% PN)

Champagne René Jolly à Landreville

Sa cuvée de prédilection : Spéciale RJ (54% Ch 46% PN) assemblage 2005 et 2006

Champagne Xavier Leconte à Troissy

Sa cuvée de prédilection : Scellés de Terroirs (100% PN vinifié en fût, vieillissement 8 ans)

Grand Zoom sur la Champagne viticole :

33 700 ha

Seulement 17 villages en Grand Cru et 42 en Premier Cru

16 000 vignerons

320 Maisons

150 caves coop

320 millions de bouteilles produites chaque année

50% de la production est exportée   

Encépagement : Chardonnay (30%) Pinot Noir (38%) Pinot Meunier (32%)

PORTFOLIO

Maison François Secondé à Sillery

Maison François Secondé à Sillery

Village de Villedommange dur la Montagne de Reims

Village de Villedommange sur la Montagne de Reims

Clos de Bergeronneau, Champagne Bergeronneau-Marion à Villedommange

Clos de Bergeronneau, Champagne Bergeronneau-Marion à Villedommange

Elevage des vins clairs sous bois plus en plus répondu chez les vignerons champenois

Elevage des vins clairs sous bois plus en plus répondu chez les vignerons champenois

Logo Champagne, Terroirs etc.

Logo Champagne, Terroirs etc.

Pour finir je vous invite à un voyage en Champagne à 360°

 

Adresses utiles :

http://www.champagneterroirsetc.com

http://www.champagne.fr

 

Commentaires fermés sur Champagne, Terroirs, Etc…


16ème Habits de Lumière à Epernay sous le signe de l’Unesco… #reportage
Mairie d'Epernay dans ses Habits de Lumière

Mairie d’Epernay dans ses Habits de Lumière

16ème édition 2015 des « Habits de Lumière » à Epernay placée sous le signe de l’Unesco…

Les Habits de Lumière permettent de découvrir ou redécouvrir de manière originale et conviviale l’avenue de Champagne à Epernay. Ce site unique, qui abrite en ses caves des millions de bouteilles, fait partie des « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne », inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco en juillet 2015.

Mairie d'Epernay en bleu blanc rouge, prête pour les festivités

Mairie d’Epernay en bleu blanc rouge, prête pour les festivités

A la mi-décembre trois jours de réjouissances à Epernay, à la veille des fêtes de fin d’année, autour de plusieurs rendez-vous qui célèbrent chacun à leur manière l’art de vivre champenois : les festivités sur l’avenue de Champagne.

Top chrono pour les festivités de la 16ème édition en présence de Franck Leroy (Maire d'Epernay à gauche), Jérôme Chaucesse (parrain) et Hubert de Billy (Maison Pol Roger)

Top chrono pour les festivités de la 16ème édition en présence de Franck Leroy (Maire d’Epernay à gauche), Jérôme Chaucesse (parrain) et Hubert de Billy (Maison Pol Roger)

Cette nouvelle 16ème édition placée sous le signe de l’UNESCO puisque les  » Coteaux, Maisons et Caves de Champagne  » ont été officiellement inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial en juillet dernier.

Avec ses prestigieuses Maisons abritant 110 km de caves où vieillissent plus de 200 millions de bouteilles, l’avenue de Champagne est l’un des 3 sites remarquables concernés par cette décision historique (avec la colline Saint-Nicaise à Reims et les coteaux historiques autour d’Epernay).

Cette inscription sur la Liste est une reconnaissance de la Valeur Universelle Exceptionnelle du paysage culturel viticole champenois qui a donné naissance au vin de Champagne.

La 16ème édition des Habits de Lumière, qui a réunit encore cette année plus de 35 000 personnes, a eu donc une saveur toute particulière. Elle vient couronner huit longues années de travail collectif et d’espoir qui aboutissent à la reconnaissance d’une histoire, d’une identité et de paysages qui vont dorénavant être rendus visibles dans le monde entier !

Véritable colonne vertébrale de la manifestation, l’avenue de Champagne qui a été rénovée de septembre 2006 à juin 2009 pour permettre aux touristes venus du monde entier d’arpenter cette prestigieuse artère.

Avenue de Champagne flambe en neuve après trois années de rénovation...

Avenue de Champagne flambe en neuve après trois années de rénovation…

Pendant 3 jours, l’avenue s’illumine et déroule son tapis rouge aux festivités nocturnes :  spectaculaire parade de rue, concerts, vidéo mapping et surtout les bars à champagne dans les Maisons illuminées pour circonstance.

Maison Moët et Chandon en bleu blanc rouge

Maison Moët et Chandon en bleu blanc rouge

Maison Perrier Jouët habillé pour circonstances

Maison Perrier Jouët habillé pour circonstances

Maison Pol Roger

Maison Pol Roger

Jeu de lumières sur la façade des caves Pol Roger

Jeu de lumières sur la façade des caves Pol Roger

Demoiselle de Vranken

Demoiselle de Vranken

Champagne de Venoge

Champagne de Venoge

Champagne Boizel

Champagne Boizel

A la découverte de la gastronomie Champenoise : Les « Habits de Saveurs »

Rencontre avec Jérôme Chaucesse parrain des « Habits de Lumière » 2015

Sacré Meilleur Ouvrier de France en 2015, Jérôme Chaucesse travaille en tant que Chef pâtissier depuis 2004 au sein du célèbre Hôtel de Crillon à Paris.

Originaire de Reims, sa formation et ses expériences professionnelles l’ont mené chez Vincent Dallet à Epernay et au Château des Crayères à Reims.

Jérôme Chaucesse, MOF 2015 (parrain des Habits de Lumière)

Jérôme Chaucesse, MOF 2015 (parrain des Habits de Lumière)

Epernay est célèbre dans le monde entier pour ses fameuses bulles, c’est également une région qui propose des produits du terroir de très grande qualité et des spécialités locales très diversifiées.

Les  » Habits de Saveurs  » célèbrent le patrimoine gastronomique de la région en associant, par tirage au sort, les meilleurs Chefs de la Champagne-Ardenne à une Maison de Champagne ou à un Vigneron, le temps d’une démonstration-dégustation.

Pourquoi ne pas profiter aussi pour visiter les caves des prestigieuses Maisons et découvrir tous les secrets de l’élaboration du champagne ?

Apres plusieurs mois des travaux les kilomètres des caves de la Maison Moët accueillent des visiteurs...

Apres plusieurs mois des travaux les kilomètres des caves de la Maison Moët accueillent des visiteurs…

Pour les amoureux de la nature, Epernay est le point de départ de nombreux sentiers de randonnée à travers les paysages vallonnés du vignoble champenois.

A travers de 17 villages qui bénéficient historiquement de la dénomination  » grand cru  » et 42 villages de la dénomination  » premier cru « .

C’est l’occasion de sillonner à travers coteaux et vallées pour visiter de magnifiques petits villages viticoles, aller à la rencontre des vignerons, découvrir l’art de vivre champenois.

 

Prestigieux vignoble d'Aÿ

Prestigieux vignoble d’Aÿ

 

Champagne en quelques chiffres : 

33 700 ha

15 000 vignerons

320 Maisons

150 caves coop

320 millions de bouteilles produites chaque année

50% de la production est exportée   

Encépagement : Chardonnay (30%) Pinot Noir (38%) Pinot Meunier (32%)

Quelques adresse utiles :

http://www.champagne.fr

http://www.epernay.fr

http://www.polroger.com

http://www.moet.com

http://www.perrier-jouet.com

Commentaires fermés sur 16ème Habits de Lumière à Epernay sous le signe de l’Unesco… #reportage


Dom Pérignon, le temps des Plénitudes…
Colléction Dom Pérignon

Collection Dom Pérignon

 

Ce fût une dégustation exceptionnelle que celle des Plénitudes Dom Pérignon en présence de Richard Geoffroy, Chef de Cave Dom Pérignon.

Le prétexte pour celle-ci, laquelle a fait le bonheur de quelques « privilégiés » : la future vente chez Artcurial d’une collection inédite de Dom Pérignon sur de rares millésimes, ainsi que des formats rares, allant de la bouteille au magnum, du jéroboam au mathusalem…

Richard Geoffroy, chef de cave Dom Pérignon

Richard Geoffroy, chef de cave Dom Pérignon

« C’est l’harmonie qui signe Dom Pérignon, au-delà du caractère inédit du millésime : une présence singulière, une tension des opposés et des compléments pour une sensation complète, rythmée et qui embrasse. Un toucher sans couture et le gravitas de la minéralité – si reconnaissables – viennent compléter le tout », explique Richard Geoffroy.

L’idée du concept des Plénitudes est née en 2000, au moment précis où Richard Geoffroy décide de mettre à disposition de tous les amateurs et amoureux de Dom Pérignon des millésimes rares et plus anciens en provenance directe de l’oenothèque. Le but majeur est de ne ressortir ces vins d’exception qu’à des moments privilégiés de leur évolution.

Dans les caves obscures de la Maison, le vin vit et se bonifie dans son parcours d’une longue maturation sur les lies, il se métamorphose, il se magnifie… il évolue par paliers successifs. Le temps, qui n’est pas linéaire, est un vrai révélateur d’un grand champagne.

Ces différents plateaux successifs de changement, le chef de cave les a appelés « les Plénitudes ».

Il y a trois Plénitudes pour tous les millésimes Dom Pérignon :

P1 – La Première Plénitude est celle de la promesse, le résultat de plus de 9 années d’élaboration.

Elle est l’équilibre accompli de la jeunesse du vin, où tout est là en harmonie.

P2 – La Deuxième Plénitude est un résultat de plus de 16 ans d’élaboration, elle incarne l’expansion. Les éléments différents et complémentaires de l’assemblage résonnent entre eux pour créer une nouvelle énergie. Le vin est intense, vibrant et précis, son énergie est à son apogée.

P3 – La Troisième Plénitude est celle de la Révélation, le résultat de plus de 25 ans d’élaboration.

L’architecture du vin s’est progressivement épurée autant qu’elle s’est enrichie lors d’un mouvement d’intégration lent et profond. Le vin est plus complexe que jamais, il est sublimé.

Passons à la dégustation :

Dom Pérignon 2004 (P1)

Dom Pérignon 2004 (P1)

Dom Pérignon 2004 (P1)

Un mot sur le millésime : sous le signe de l’aisance et de la générosité.

Le développement végétatif de la vigne fût régulier, sans incident. Le climat se montre longtemps sans excès, avec un mois d’août plutôt frais, c’est la chaleur sèche des dernières semaines qui fait le millésime. Les vendanges débutèrent le 24 septembre, la maturité et l’état sanitaire sont excellents.

Nez frais, mélange de fruits et de fleurs blanches avec une petite note grillé, torréfié, très discret. En bouche toucher frais, net et précis, on retrouve la note grillée, beurrée avec une finale saline, très racée, tout est harmonieux.

Dom Pérignon 1998 (P2)

Dom Pérignon 1998 (P2)

Dom Pérignon 1998 (P2)

Un mot du millésime : l’année viticole marquée par tous les extrêmes, chaleur extrême en août, très faible nombre des grappes, première quinzaine de septembre terne et pluvieuse, il a fallu beaucoup de patience et de sang froid pour attendre les maturités. Les vendanges débutèrent le 23 septembre, les raisins sont parfaitement sains avec de belles maturités.

Nez floral, zestes d’oranges, notes grillées, minérales, bouche riche, crémeuse avec une belle tension et persistance aromatique, finale fraiche avec une longueur sans oublier sa note saline.

Dom Pérignon 1996 (Oenothèque)

Un mot du millésime : l’année des contrastes avec un été capricieux, et des périodes humides qui n’arrivent pas à compenser les déficits hydriques précoces. Avant les vendanges qui débutèrent le 16 septembre, ce sont les fortes chaleurs avec des vents Nord-Est qui font la maturité du millésime. C’est un millésime de concentration entre les sucres, l’acidité et les tanins.

Nez de fruits secs avec des notes tourbées et minérales, la bouche est riche, structurée avec une belle construction et épaisseur, des notes de fruits blancs très mûrs, légèrement acidulées, finale droite et fraiche.

(de g à d) Dom Pérignon : 2004, 1998, 1996, 1995, 1970

(de g à d) Dom Pérignon : 2004, 1998, 1996, 1995, 1970

Dom Pérignon 1995 (Oenothèque)

Un mot du millésime : floraison tardive mais rapide, un été caniculaire dès les derniers jours de juin, les pluies sont rares, juste quelques orages isolés, et des températures supérieures aux normales saisonnières des 30 dernières années.

Nez de fruits zestés, cerise noire, petite note torréfiée, en bouche joli structure, puissance et densité, quelques fruits blancs acidulés, finale droite et minérale.

Dom Pérignon 1970 (P3)

Dom Pérignon 1970 (P3)

Dom Pérignon 1970 (P3)

Un mot du millésime : floraison quasi parfaite, conditions climatiques exceptionnels avec des températures assez élevées toute l’année, la récolte est abondante, de très belle qualité.

Un grand millésime dans l’histoire de la Champagne.

Nez puissant, encore sur les fruits, figue séchée, feuilles sèches, notes de torréfaction, moka, bouche fraiche, droite, grande densité, complexité d’arômes, note zestée, agrumes confits, finale longue avec une note cacaoté.

Richad Geoffroy explique la notion des Plénitudes

Richad Geoffroy explique la notion des Plénitudes

Bref Bio de Richard Geoffroy, Chef de Cave

Ce jeune sexagénaire 100% champenois, descendant d’une longue lignée de viticulteurs né à Vertus dans la Côte des Blancs choisit d’abord la médecine. Vite rattrapé par ses origines, avec son diplôme d’œnologie en poche de l’Ecole National de Reims dès 1984, il entame sa nouvelle vie professionnelle. Tout d’abord en tant que Conseiller Technique pour les Domaines Chandon dans le Nouveau Monde.

Dès 1990 une nouvelle porte à sa carrière s’ouvre cette fois-ci en Champagne, il est nommé Chef de Cave Dom Pérignon, ainsi il devient un véritable créateur de chaque millésime de ce champagne de légende…

Rappel :

Dom Pérignon à l’honneur chez Artcurial

Enchères exceptionnelles le 17 et 18 décembre 2014

Dom Pérignon Plénitude sur 18 grands millésimes de blancs et rosés (de 1962 au 2004)

http://www.domperignon.com

http://www.artcurial.com

collection en grand format

collection en grand format

Commentaires fermés sur Dom Pérignon, le temps des Plénitudes…



%d blogueurs aiment cette page :