vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


La cuvée Sir Winston Churchill 2009, le nouveau né de la Maison Pol-Roger

La cuvée Sir Winston Churchill 2009 by Pol-Roger est arrivée…

 

 

 

« Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu’il y a de meilleur »

Sir Winston Churchill

 

Chaque sortie d’un nouveau millésime de la fameuse cuvée Sir Winston Churchill griffée Pol Roger est un événement si bien pour cette Maison Champenoise d’Epernay que pour tous ses aficionados.

Chaque nouveau millésime de cette cuvée emblématique est un épisode qui rappelle une longue l’histoire d’amitié entre les deux familles de chaque coté de la Manche.

L’histoire tient à la rencontre d’Odette Pol-Roger et de Sir Winston Churchill lors du déjeuner donné à l’Ambassade de Grande-Bretagne à Paris, quelques temps après la Libération, et au somptueux millésime 1928 de la Maison servi à cette occasion.

Une amitié et un lien très particulier est née, qui se développa jusqu’au décès en 1965 de l’éminent homme d’Etat, créant des liens encore très forts aujourd’hui, entre les familles Pol-Roger et Churchill.

A rappeler, que Odette Pol-Roger à l’initiative de la famille Churchill n’a pas manqué d’assister aux obsèques de Sir Winston Churchill à la cathédrale Saint-Paul de Londres.

Malheureusement, un emploi du temps très contraignant n’a jamais permis à Sir Winston Churchill de venir visiter la Maison Pol-Roger au 44, avenue de Champagne à Epernay, la Maison qu’il a toujours qualité de « the world’s most drinkable address ».

 

Depuis 1975 la Maison Pol-Roger élabore la prestigieuse cuvée qui port le nom « Sir Winston Churchill », elle est uniquement élaborée lors des années exceptionnelles.

Aujourd’hui, nous découvrons le nouveau millésime 2009 de cette cuvée emblématique, qui lui rend hommage une fois encore, le millésime caractérisé avec son équilibre sans faille et sa générosité remarquable.

 

 

A propos du millésime 2009

 

Après un hiver particulièrement froid, l’année 2009 a débuté par un printemps plutôt doux, permettant à la vigne d’échapper aux gelées.

La météo du début de l’été étant propice, permet le développement quasi normal de la végétation malgré quelques épisodes orageux.

En revanche le mois d’août est très ensoleillé, sec et chaud, accompagné de nuits fraiches, ce qui favorise l’évolution homogène et rapide de la maturation de baies en gardant la fraicheur et une bonne acidité.

Les vendanges se sont déroulées du 8 au 21 septembre dans des conditions climatiques estivales, les grappes ont été récoltées dans un état sanitaire parfait.

 

 

A propos de sa vinification

 

Une fois récoltés, les raisins sont rapidement et délicatement pressés.

Après les débourbages de moûts, la fermentation alcoolique se déroule à basse température (18°C) dans des cuves inox, séparément pour chaque cépage et chaque cru avant de assemblages finaux

Tous les vins réalisent une fermentation malo-lactique.

Après de longues séances de dégustations et des assemblages, les vins sont prêts pour la mise en bouteille, la prise de mousse et le long vieillissement, minimum 10 ans dans de caves fraiches et profondes de la Maison.

Remuage de chaque bouteille s’effectue traditionnellement à la main avant le dégorgement et le dosage final.

 

La Cuvée Sir Winston Churchill, la cuvée emblématique de la Maison Pol Roger, créée en hommage à Sir Winston Churchill, avec un référenciel de qualités qu’il appréciait dans le champagne soit : la robustesse, la charpente et la maturité, elle reflète à la fois le goût et le caractère de l’homme d’Etat britannique.

 

Sa composition exacte est gardée secret par le chef de cave.

En revanche, on sait parfaitement qu’elle est composée exclusivement des raisins issus des Grands Crus de Pinot Noir et de Chardonnay, déjà en production sous l’ère churchillienne.

La prédominance du Pinot Noir assure incontestablement sa structure, la plénitude et la robustesse de l’ensemble, tandis qu’une touche de Chardonnay lui apporte l’élégance, la finesse et l’impertinence.

 

 

 

Maison Pol Roger en bref

 

Crée en 1849 par Pol Roger, fils de Pierre Charles Jean-Baptiste Roger, notaire à Aÿ, installée dès 1851 à Epernay (Maison familiale, propriété de la famille de Billy et Pol-Roger)

92 ha de vignes en propre couvrant 55% de besoins

Production 1 800 000 bouteilles/an

7,5 km de caves à 33 m de profondeur (les plus profondes d’Epernay)

84% de la production est exportée dans 92 pays (Grande-Bretagne est toujours le marche principal et historique)

 

Adresses utiles :

http://www.polroger.com

 

 

 

Commentaires fermés sur La cuvée Sir Winston Churchill 2009, le nouveau né de la Maison Pol-Roger


Pol Roger – la Maison de champagne so british…
Maison Pol Roger sur Avenue de Champagne, Epernay

Maison Pol Roger au 34, Avenue de Champagne à Epernay fait partie de 14 Maisons et Vignerons du Comité de l’avenue de Champagne

Pol Roger, la Maison historique, Epernay

Pol Roger, la Maison historique, Epernay

La Maison Pol Roger constitue l’une des dernières Grandes Maisons de Champagne à la fois familiale et indépendante, depuis toujours elle a su nouer des relations commerciales avec des liens très privilégiés sur le marché anglais.

Un peu d’histoire :

Le père de Pol Roger, notaire, meurt en 1849 alors que le jeune homme est juste âgé de 18 ans et il se lance dans le commerce du champagne à Aÿ, où habite la famille.

Deux ans plus tard, la famille s’installe à Épernay. Le fondateur meurt en 1899 et ses deux fils prennent alors la relève. Maurice est chargé de l’aspect commercial, tandis que Georges travaille au chai à l’élaboration du vin.

A propos de Sir Winston Churchill :

Winston Churchill (1874-1965), grand amateur du Champagne Pol Roger, depuis 1908 il était un inconditionnel de la marque. À la suite d’une rencontre en 1944 avec Odette Pol-Roger, petite fille de Richard Wallace, lors d’un dîner organisé à l’ambassade britannique à Paris, des liens très forts se sont noués entre les deux familles celle de Churchill et de Pol-Roger.

Champagne Pol Roger, flacons anciens

Champagne Pol Roger, millésime 1921 et 1928, cuvées réservées pour Angleterre, Sir Winston commandait le flaconnage spéciale, les bouteilles de 57cl, ce qui correspondait à sa dose journalière, parait-il, de champagne Pol Roger…, en tout cas il était inconditionnel de la marque !

millésime 1945 (gauche)

millésime 1945 (gauche)

 

En 1975, pour le dixième anniversaire de la mort de Winston Churchill, la Maison Pol Roger l’honore en lançant la production du premier millésime de sa cuvée prestige nommée Sir Winston Churchill.

Sa composition est un secret de la maison, on sait qu’elle est composée de la majorité de Pinot Noir avec une touche de Chardonnay, et tout uniquement en Grand Cru. Mais ce qu’on peut dévoiler, qu’elle fait référence à ce que Sir Winston appréciait dans le champagne soit sa robustesse, sa charpente et la belle maturité…

« Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu’il y a de meilleur »

Sir Winston Churchill

cuvée Sir Winston Churchill 2004

cuvée Sir Winston Churchill 2004

Dernier millésime :

Cuvée Sir Winston Churchill 2004

Nez frais, fruits blancs avec quelques notes florales, bouche nette, riche, bulle d’une extrême finesse, aérienne, fruits blancs, très belle maturité, structure parfaite, note presque tannique, certaine vineusité , finale longue, fraiche avec une petite note crayeuse.

Grand Zoom

90 hectares de vignes bénéficiant d’une situation exceptionnelle sur une vingtaine des meilleurs terroirs de la Montagne de Reims, de la Côte des Blancs et de la Vallée de la Marne, avec des approvisionnements complémentaires en raisins effectués auprès des vignerons indépendants.

Illuminations de caves Pol Roger pendant la dernière édition des Habits de Lumière à Epernay

Illuminations de caves Pol Roger pendant la dernière édition des Habits de Lumière à Epernay

Les caves de la Maison Pol Roger d’une longueur de 7,5 km, creusées sur deux niveaux successifs dans le sous-sol crayeux jusqu’à même 33 mètres sous terre comptent aujourd’hui parmi les plus profondes de la région.

Le stock de quelques millions de bouteilles en cours de lent vieillissement, en attente de jour-J avant de se trouver sur la table des grands amateurs.

Rappel en quelques chiffres :

1849 création de la maison

Propriété de la  familles de Billy et Pol-Roger 

 Chef de cave : Dominique Petit 

 Production annuelle : 1 600 000 bouteilles

20% de la production est vendue en France, 80% à l’export (Angleterre, Australie, Suède, Suisse…)

Vignoble maison : 90 hectares (couvrant 55% des besoins)

7,5 kilomètres de caves sur 2 niveaux principaux, à 33 mètres de profondeur (les plus profondes d’Epernay)

9 millions de bouteilles en stock (soit 5 à 6 ans de vente)

Vieillissement sur lies :

Brut et Pure : 4 ans

Millésime: minimum : 7 ans

Sir Winston Churchill : 10 ans

cuvée Brut, fer-de -lance de la maison

cuvée Brut, fer-de -lance de la maison

Pol Roger Blanc de Blanc 2008 Les Blancs de Blancs, c'est aussi la specialité de la Maison

Pol Roger Blanc de Blanc 2008
Les Blancs de Blancs sont aussi la specialité de la Maison

champagne Pol Roger, cillection complète

champagne Pol Roger, cillection complète

Adresses utiles :

www.polroger.com

www.champagne.fr

Commentaires fermés sur Pol Roger – la Maison de champagne so british…


POL ROGER, la « Haute Couture » de la Champagne
19 janvier 2010, 23:45
Filed under: Champagne, Champagne Pol Roger | Étiquettes: , , , ,

Je connais peu de Maisons de Champagnes qui ont réussi à bâtir leur réputation sur la discrétion. C’est pourtant le cas de la Maison Pol Roger en plein coeur d’Epernay : discrète et élégante avec sa gamme de produits d’une grande qualité, et laquelle est connue du plus grand nombre d’amateurs français et étrangers, y compris les britanniques qui l’adorent !

Fondée par Pol Roger, un champenois d’Aÿ en 1849, il s’agissait au départ d’une petite maison de négoce très respectée dans le milieu, et qui est parvenue à se faire une place sur un marché britannique pourtant très exigent à l’époque.

Depuis plus de 160 ans, cette maison familiale indépendante transmet de père en fils le goût du bon, du beau et du bien faire. Aujourd’hui, elle est toujours discrète, très discrète même, mais ô combien connue par les grands amateurs des meilleurs champagnes.

Son entière indépendance, son travail d’une qualité rare et la grande élégance de chaque cuvée lui confère ainsi un statut très privilégié.

Dotée de 87ha de vignes sur les meilleurs terroirs de la Champagne, ses quelques rachats complémentaires en raisin, mais également de caves profondes et fraiches taillées dans un sol crayeux, lui offrent les outils indispensables dans l’élaboration d’une gamme très complexe de cuvées. On peut citer par exemple le Brut, le Pur, le Rich, le Vintage, le Blanc de Blanc, le Rosé, sans oublier ce must, la splendide Cuvée Sir Winston Churchill.

Verticale du Brut Vintage

Toutes les cuvées Brut Vintage ont le même assemblage soit :

60% de Pinot Noir

40% de Chardonnay

Composées uniquement de premiers et grands crus de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs.

La Bulle aérienne du Vintage 2000

 

Le dernier né de la gamme : Brut Vintage 2000 (Fraicheur sensuelle)

Ce qui surprend dans cette cuvée, c’est sa grande fraicheur avec un petit coté minéral et une belle franchise. La bulle est extrêmement fine, rapide et aérienne. On retrouve quelques notes de fleurs jaunes, d’agrumes, d’abricot, avec une petite rondeur au milieu. La finale est fraiche et très nette.

Idéal à l’apéritif.

La luminosité du Vintage 1998

 

Brut Vintage 1998 (Plénitude)

Au nez on retrouve un petit coté fumé. La bulle est toujours très délicate et persistante. En bouche : une bonne fraicheur avec une certaine vinosité et rondeur, ainsi que quelques notes de fruits blancs. En finale il garde bien sa minéralité avec une petite pointe d’amertume.

Idéal pour accompagner un plat délicat, pourquoi pas du veau.

 

La brillance du Vintage 1996

 

Brut Vintage 1996 (Aboutissement totale)

Mon vrai chouchou.

Sa robe est dorée avec une belle brillance, sa bulle est très aérienne, fine et rapide. Au nez, il surprend par quelques notes grillées et fumées mettant bien en avant la présence du chardonnay (40% dans assemblage). En bouche : encore très jeune et frais, avec une belle complexité aromatique et profondeur. On retrouve toujours ces notes grillées, et le tout est très précis, droit et doté d’une finesse exceptionnel. Un Grand Champagne !

A déguster à l’apéritif pour apprécier seul, ou avec un plat fin et sophistiqué comme le ris de veau.

 

 

La petite bulle fragile du Vintage 1993

 

Brut Vintage 1993 (Mature)

Au nez on trouve une pointe d’évolution, sa bulle est encore persistante mais assez fragile. En bouche : quelques notes d’évolution en gardant encore le milieu assez frais et vif. On sent encore une bonne puissance, en finale on retrouve une petite note d’amertume et une bonne longueur.

Difficile à associer, mais l’apéritif est toujours un bon compromis. Pourquoi pas avec un sorbet aux épices doté d’une pointe de safran du Maroc.

Commentaires fermés sur POL ROGER, la « Haute Couture » de la Champagne



%d blogueurs aiment cette page :