vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Maison Bruno Paillard à Reims, une Maison de champagne pas comme les autres…

Bruno Paillard, le "bosse" fondateur de la Maison dans le lieu stratégique : salle de dégustation et d'assemblage

Bruno Paillard, le « bosse » fondateur de la Maison dans le lieu stratégique : salle de dégustation et d’assemblage

Alice Paillard, la fille en parfaite Ambassadrice de la maison, dans une parcelle de pinot meunier à Festigny

Alice Paillard, la fille en parfaite Ambassadrice de la maison, dans une parcelle de pinot meunier à Festigny

Quand j’ai appris que j’avais cette possibilité et la chance de visiter la Maison Bruno Paillard à Reims, j’ai bien évidemment sauté sur cette belle occasion pour découvrir cette jeune maison, pas vraiment comme les autres…

En effet, je connaissais déjà ses vins, pour être précise ses champagnes, car j’ai eu l’occasion d’en déguster plusieurs cuvées il y a quelques années de cela. Mon souvenir lointain, mais très précis, portait notamment sur son N.P.U. 1990. C’était le premier millésime de cette cuvée d’exception.

Bruno Paillard présente fierté de sa maison "Nec Plus Ultra"

Bruno Paillard présente la fierté de sa maison cuvée « Nec Plus Ultra » 99

Bruno Paillard, un sexta, dynamique et souriant… 100% champenois, né à Reims, et dont les ancêtres étaient toujours courtiers et vignerons dans les Grands Crus de la Montagne de Reims depuis 1704. Lui même a poursuivi cette tradition familiale en débutant en 1975 en tant que courtier.

Mais Bruno Paillard a toujours rêvé d’aller plus loin : avoir sa propre maison, élaborer son propre champagne. Il a donc fallu qu’il soit différent des autres, très pur, minéral, élégant… bref qu’il corresponde à lui-même, à ses critères de sélection très stricts.

le chai à barriques, les barriques bordelaises venant de Passac

le chai à barriques, les barriques bordelaises venant de Passac

cuvier inox ultra moderne

cuvier inox ultra moderne

Son désir devient vite une réalité : en janvier 1981, la Maison de champagne Bruno Paillard est né, suivie par la construction d’une cave en 1990, très moderne mais dans l’esprit et la tradition champenoise.

l'une de parcelle de pinot meunier à Festigny

l’une de parcelle de pinot meunier à Festigny

En 1994, Bruno Paillard acquiert ses premières vignes et aujourd’hui, son parc viticole représente 32 ha dont 10 ha dans les Grands Crus, et pas les moindres : Oger, Mesnil-sur-Oger, Verzenay ou Bouzy. Il couvre la moitié des besoins en approvisionnement. Le complément se fait auprès de vignerons indépendants qui ont toujours travaillé avec la maison.

travail des sols très précis avec ce petit engin ultra léger pour ne pas trop tasser la terre

travail des sols très précis avec ce petit engin ultra léger pour ne pas trop tasser la terre

Le mot d’ordre de la Maison, c’est le respect de la terre, le respect de cette inimitable typicité crayeuse du terroir. Le travail de la terre se fait dans le pur respect du terroir avec un labour des sols et une utilisation des produits recommandés en viticulture bio.

unique cuve d'assemblage finale qui peut contenir équivalant 200 000 bouteilles

unique cuve d’assemblage finale qui peut contenir équivalant 200 000 bouteilles

Pour Bruno Paillard, le champagne est avant tout un produit d’une composition et d’un assemblage très judicieux afin d’obtenir un produit final le plus pur, le plus complexe et le plus élégant possible en jouant avec ses différents terroirs, cépages, outils de vinification, sans oublier le savoir faire et l’expérience de vinificateur…  

Après plus de 30 ans d’existence, la Maison Bruno Paillard a pris ses marques. Aujourd’hui, elle produit 400 à 500 000 bouteilles. La vinification se fait en cuves inox avec 20% de vins vinifiés en fûts bordelais venant de Pessac.

Chaque cuvée est élaborée en utilisant les jus de la première presse uniquement, avec une très longue maturation entre 36 mois et plusieurs années selon les cuvées.

"c'est exactement ici se trouve la date de dégorgement"...

« c’est exactement là où se trouve la date de dégorgement »…

Le dosage est réduit au stricte minimum (4 à 6g de sucre par/l), sans oublier la mention de la date de dégorgement inscrit sur la bouteille. Cette pratique a commencé chez Bruno Paillard dès 1983.

A l’époque, il était le précurseur (et le seul pendant presque 20 ans), alors qu’aujourd’hui c’est une pratique de plus en plus courante.

La Maison Bruno Paillard ne manque pas des projets : augmenter son parc viticole et surtout investir de plus en plus dans le travail des sols car il ne faut surtout pas oublier qu’un bon champagne est un fruit d’un terroir compris au maximum par celui qui le travaille…

Maison Bruno Paillard en quelques chiffres :

32 ha issus de 15 crus dont (50% de ses approvisionnements)

14,4 en Grand et Premier Crus

Chardonnay 11,7 ha

Pinot Noir  13 ha

Pinot Meunier 7,3 ha

Production 400 à 500 000 bouteilles

Exportation 70-80% du volume

Cuvées :

Brut Premier Cuvée

Pour Bruno Paillard c’est « porte-drapeau de notre maison, il doit rester absolument parfait dans les années fastes comme les années maigres, que la nature Champenoise se plaît alterner … »

Assemblage : 45% Pinot Noir 33% Chardonnay 22% Pinot Meunier

Vieillissement 3 ans

Dosage 6g/l

cuvée Blanc de Blanc GC

cuvée Blanc de Blanc GC

Blanc de Blanc Réserve Privée GC

100% Chardonnay GC de la Côte des Blanc

Sa particularité vinification en « demi mousse » comme autre fois en Champagne (avec moins de sucre et moins de ferments ajoutés pour la 2ème fermentation en bouteille)

Dosage 5g/l

C’est mon coups de cœur qui correspond parfaitement à l’esprits de la maison par sa pureté, sa minéralité crayeuse et son élégance.

Brut Millésimé 2004

Assemblage 48% Chardonnay 52% Pinot Noir

Vieillissement de 9 ans

Dosage 5g/l

Pour chaque de ses millésimes Bruno Paillard choisit un thème qui correspond aux particularités de l’année en question et le fait illustré par un artiste contemporain.

Pour le 2004 c’est l’artiste arménien Arthur Djoroukhian qui a travaillé sur le thème « Harmonie, Symphonie ».

Rosé Premier Cuvée

Assemblage de Pinot Noir vinifié en blanc et en rouge par macération avec une partie impotente de Chardonnays du Nord de la Cote des Blanc. Son assemblage exact est tenu secret.

Dosage 6g/l

N.P.U. 1999 « Nec Plus Ultra »

La Grande Cuvée qui est le fruit d’un très grand millésime seulement, issu uniquement des grands crus : Verzenay, Chouilly, Oger et Le Mesnil sur Oger (assemblage pour le 99 pour les chardonnays). A ce jour il y avait seulement quatre cuvées : 1990, 1995, 1996 et 1999.

Assemblage 50% Chardonnay 50% Pinot Noir

Vinification particulière dans les petits fûts de chêne avec un vieillissement au moins 12 ans en cave.

Dosage 4g/l

Mon deuxième coup de cœur pour la pureté des chardonnays et la puissance de pinots avec une élégance et finesse sans pareil.

le beau paysage de la colline de Festigny

le beau paysage de la colline de Festigny

Publicités
Commentaires fermés sur Maison Bruno Paillard à Reims, une Maison de champagne pas comme les autres…



%d blogueurs aiment cette page :