vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux Primeurs 2011 – Episode 6 Yquem 2011 un grand millésime…


Année très précoce avec une floraison de 3 semaines d’avance. Au mois d’août le beau temps s’installe pour durer jusqu’à fin d’octobre. Les pluies de fin août déclenchent le développement de la pourriture noble sur ensemble du vignoble. Vendanges par quatre tries successifs 6-7 septembre pour s’achever 3,4 et 5 octobre. Des vendange très rapides groupées sur cinq semaines sous un temps chaud et sec. 2011 donne un millésime très intéressent avec des jus  d’une extrême richesse et complexité grâce aux baies rôties mélangés avec des raisins moins évolués qui contribuent à la complexité aromatique du vin et sa grande fraîcheur. 

Assemblage : 80% semillon 20% Sauvignon

Rendement 16 hl/ha

Brillance éclatante d’Yquem 2011

Nez délicat, très frais, toucher taffetas, notes de fruits frais, abricot, agrumes, petite note poivrée, caramel salé, grande finesse, vin très aérien sans perdre sa présence et ampleur en bouche, excellent équilibre acidité/sucre, grande fraîcheur, longueur sans fin…

19,5

Millésime 2011 à Yquem vu par Pierre Lurton , DG

Publicités
Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2011 – Episode 6 Yquem 2011 un grand millésime…


Qu’est-ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent-ils ? (3) Témoignage de Pierre Lurton…

Voici les propos de Pierre Lurton, gérant et directeur du Château Cheval Blanc et PDG du Château d’Yquem…

Pierre Lurton

« Je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi il y a des endroits privilégiés sur la Terre ? Je me suis rendu compte, que c’était souvent la rencontre à la fois d’un grand terroir, la rencontre d’une climatologie, mais aussi la rencontre d’hommes qui sont en symbiose avec tout ça, au titre d’une politique élitiste. Et ces décors ne se sont pas mis en place comme ça, du jour au lendemain, je suppose… Tout de même, il y avait des bonnes fées qui étaient là, et le terroir en premier lieu. Il est fondamental pour faire des grands vins et des grands tanins, pour qu’ils aient une grande élégance et une grande subtilité, qu’ils aient les terroirs, qui aient suffisamment d’exposition et de régulation intelligente de l’eau pour que la maturité des raisins soit parfaite. Mais, il faut aussi des hommes qui aient la légèreté de les comprendre, une grande humilité pour les servir, et qui, effectivement à partir de là, sont capables de composer comme d’un bel instrument, de prendre tous les risques pour sublimer la matière. Quand il se fait une symbiose entre un terroir et les hommes, il se fait une connaissance tellement importante qu’on va au delà du geste, et le geste devient encore plus élégant. En fait, on travaille l’élégance du geste, on travaille une certaine perfection, un certain équilibre, une certaine harmonie, qui aboutit à un résultat que nous connaissons de ces grands vins. Je pense, que c’est une affaire d’expérience, de savoir faire, comme une couture qui se fait à la main chez Hermès ou chez Vuitton, c’est finalement le travail de l’homme qui se fait sur une matière première de qualité. Car, il  faut une matière première de qualité et quand on rencontre les deux, on arrive souvent au sublime, à l’excellence »

Je vous invite à la visite virtuelle du nouveau chai de Château Cheval Blanc 1er GC Classé « A » par architecte Christian de Portzamparc en un seul CLIC…

Commentaires fermés sur Qu’est-ce qu’un vin / terroir mythique ? Existent-ils ? (3) Témoignage de Pierre Lurton…



%d blogueurs aiment cette page :