vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017 #reportage

Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017

 

Benvenuto Brunello 2017, degustations dans son « QG » habituel, Chiostro Museo di Montalcino

La tournée toscane de l’Anteprime continue avec Brunello di Montalcino, étape à ne pas manquer !

 

Cette année dans le cadre de Anteprima, Benvenuto Brunello 2017 nous goutons les vins livrables dans l’année, soit :

 

Brunello 2012 (5*)

Brunello Riserva 2011 (4*)

Rosso di Montalcino 2015 (5*)

 

Le 2012 et 2015, les deux millésimes dit « exceptionnelles » qui ont obtenus 5* pour la qualité de vins, tandis que le 2011 a eu 4* (très bon millésime)

 

Rappel en chiffre sur la dernière production (2016)   :

 

9.100.000 bouteilles de Brunello di Montalcino

4.500.000 bouteilles de Rosso di Montalcino

 

-4,75% de moins par rapport à 2011 dû à la baisse de production sur le millésime et restructuration du vignoble.

 

 

La petite brume sur les collines de Montalcino

Grand Zoom :

 

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

 

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

 

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe que Brunello est considéré comme un italien de grande qualité par une reconnaissance et obtention le 28 mars 1966 d’un DOC (AOC) et le 1 juillet 1980 d’un DOCG.

 

Depuis maintenant 50 ans le Consorzio (Conseil Interprofessionnel) met tout en œuvre pour protéger l’Appellation, son territoire, sa qualité et son identité sans pareil.

 

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes dont 2100 ha précisément produisent Brunello. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

 

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

 

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese appelé ici « brunello », et avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

 

Montalcino viticole en quelques chiffres :

 

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

 

Chaque année pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché on attribue également des étoiles à la dernière vendange, cette année c’est le millésime 2016 considéré comme exceptionnel se fait attribué le 5*.

 

Pour immortaliser chaque vendange (ça dure depuis 26 ans déjà), sur la Piazza Garibaldi au centre du village de Montalcino, une petite plaque en céramique est posée, elle est réalisée par un ou des artistes pour célébrer la naissance du nouveau millésime, de la nouvelle cuvée de Brunello !

La plaque « Michelin » 5* pour le millésime 2016

La nouvelle plaque pour la vendange 2016 a mis à l’honneur le Guide Gastronomique Michelin, afin de mettre en avant la gastronomie de la région et les vins d’exception comme Brunello di Montalcino, le 2016 a obtenu 5*, millésime exceptionnel pour les vins de Brunello.

 

Les millésimes exceptionnel (5*) sont plutôt rares, voici la liste depuis 51 ans :

1964, 1970, 1975, 1977, 1985, 1988, 1990, 1995, 1997, 2004, 2006, 2007, 2010, 2012, 2015, 2016

 

 

Les sommeliers sont là pour le service impeccable

 

Brunello di Montalcino Anteprima 2012 (5*)

 

La plaque commémorative du millésime 2012 (5*)

En trois mots :  le millésime 2012 est frais, élégant, équilibré et taillé pour l’avenir.

 

Top 20  du 2012 :

 

Castello Romitorio

Castellino Pacci

Col d’Orcia

Corte Pavone

Cupano

Fanti

Le Chiuse

Il Poggiono

Lisini

Poggio di Sotto

Podere le Ripi

Salvioni

Tenuta Le Potazzine

Uccelliera

Barbi – Vigna del Fiore

Donatella Cinelli Colombini – Prime Donne

Fanti – Vallocchio

Il Marroneto – Madonna delle Grazie

Mastrojanni – Vigna Loreto

Tenute Silvio Nardi – Vigneto Poggio Doria

 

 

la plaque commémorative du millésime 2011 (4*) by Ferragamo

Riserva 2011 (4*)

 

Barbi

Brunelli

Camigliano – Gualto

Fanti – Vigna le Macchiarelle

Il Poggiolo – Poggiolo

La Grela

La Lecciaia

Lisini – Ugolaia

Podere le Ripi – Lupi e Sirene

Poggio Dell’Aquila

Poggio di Sotto

Sesti – Phenomena

Tassi di Franci Franca – Franci

Val di Suga – Vigna Spuntali

Varbena

Villa Poggio Salvi

 

Dans le cadre de Benvenuto Brunello 2017, Francesco Marone Cinzano, propriétaire du Domaine Col  d’Orcia à Montalcino a proposé une verticale plus qu’exceptionnelle des millésimes en « 7 », passer tout simplement en revu les cinquante ans de Brunello Col d’Orcia, ce qui corresponde  à 50 ans de l’appellation Brunello di Montalcino DOC.

Cinq décennies de Brunello Col d’Orcia

Nous avons gouté Brunello Riserva 1967 (millésime 4*), Brunello Riserva 1977 (millésime 5*), Brunello 1987 (millésime 3*), Brunello 1997 (millésime 5*), Brunello 2007 (millésime 5*)

C’était un défi pour démontrer que Brunello a un potentiel de vieillissement extra ordinaire.

1967 était encore bien vivant avec des notes chocolatées, torréfiées et tertiaires, en gardant encore la fraicheur et du peps après ouverture, bien évidemment le vin était  fragile à l’oxydation.

Francesco Marone Cinzano présente son Brunello Riserva 1967

Les grands millésimes comme 1977, 1997 sans parler du 2007 présentaient une belle structure, complexité et surtout le potentiel (pour 2007) pour affronter aussi une bonne cinquantaine, affaire à suivre…

Très bel hommage rendu pour les cinq décennies de l’appellation Brunello DOC.

 

Adresses utiles :

 

www.consorziobrunellodimontalcino.it

www.coldorcia.it

www.fonterenza.it

 

PORTFOLIO

 

Chaque année, depuis 26 ans les artistes créent une plaque commémorative celebrant le nouveau millésime de Brunello

Belle rencontre avec Francesca Padovani qui gère avec sa soeur un petit domaine familiale Fonterenza, 4 ha en Bio

Lionel Cousin, un français qui s’est « perdu » un jour tout à fait volontairement à Montalcino, en créant un petit domaine Cupano (7ha). Aujourd’hui il produit de très jolis Brunello.

Plaque commémorative crée par cinq artistes celebrant cinquantenaire de Brunello DOC

Elevage traditionnel de Brunello dans les foudres, même si on voit aussi de plus en plus utilisation de la barrique bordelaise.

Quelques étiquettes originales :

Publicités
Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017 #reportage


Anteprime di Toscana #3 Benvenuto Brunello 2016…

Anteprime di Toscana 2016 #Benvenuto Brunello 2016

le jour se lève sur les collines de Montalcino

le jour se lève sur la colline de Montalcino

Pour ne pas échapper à la règle, Brunello di Montalcino se retrouve chaque année sur le parcours d’ Anteprime di Toscana.

Cette année, c’était une occasion bien particulière pour ne pas rater la manifestation, car appellation Brunello DOC fête ses 50 ans ! (Décret du 28 mars 1966)

Brunello DOC fête ses 50 ans

Brunello DOC fête ses 50 ans

Pour commencer un peu d’histoire s’impose :

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe que Brunello est considéré comme un italien de grande qualité par une reconnaissance et obtention le 28 mars 1966 d’un DOC (AOC) et le 1 juillet 1980 d’un DOCG.

la colline de Montalcino, la vigne, les olivier et la forêt couvrent l'horizon

la colline de Montalcino, la vigne, les oliviers et la forêt couvrent l’horizon

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes dont 2100 ha précisément produisent Brunello. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese appelé ici « brunello », et avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

Grand Zoom sur Montalcino viticole

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

Chaque année pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché on attribue aussi des étoiles à la dernière vendange, cette année ce pour un 2015, un millésime considéré comme exceptionnel qui se fait attribué le 5*

Pour immortaliser chaque vendange et cela dure depuis 25 ans déjà, au centre du Montalcino une petite plaque en céramique est posée, elle est réalisée par un ou des artistes pour célébrer la naissance du nouveau millésime, de la nouvelle cuvée de Brunello !

Millésimes de Brunello by artistes : 

La plaque anniversaire pour la vendange 2015 a été réalisé par cinq artistes italiens, qui travaillent dans des univers très divers : Bertozzi&Casoni, Sandro Chia, Pino Deodato, Gian Marco Montesano et Mimmo Paladino.

la nouvelle plaque du millésime 2015 (5*) présentée par deux artistes et le Président du Consorzio Fabricio Bindocci, propriétaire de Il Poggione (à gauche)

la nouvelle plaque du millésime 2015 (5*) présentée par deux artistes et le Président du Consorzio Fabricio Bindocci, propriétaire de Il Poggione (à gauche)

Les millésimes exceptionnel (5*) sont plutôt rares, voici la liste depuis 50 ans :

1964, 1970, 1975, 1985, 1988, 1990, 1995, 1997, 2004, 2006, 2007, 2010, 2012, 2015

dégustations Anteprime dans ancien couvent Sant'Agostino

dégustations Anteprime dans ancien couvent Sant’Agostino

Service des sommeliers toujours impeccable...

Service des sommeliers toujours impeccable…

Cette année nous avons pu goûter dans le cadre de Anteprima :

Brunello 2011

Un mot du vintage 2011

Le millésime 2011 a commencé comme un pur classique avec des précipitations et des températures moyennes tout au long du printemps. Cette tendance continuait durant l’été, avec des pics de chaleur en Juillet et durant 15 jours en Août, avec des vents chauds.

La floraison était normale, le développement des baies aussi jusqu’en Juillet. En revanche avec ralentissement des maturité en août en raison de températures chaudes et des vents chauds et secs.

Les vendanges étaient plus précoces, en moyenne 10 à 15 jours pour commencer fin août-début septembre.

Certaines vignes, plus exposés ont souffert d’un stress hydrique, ce qui a amené les producteurs à des sélections plus stricts de la vendange, ce qui a provoqué légère baisse de rendement.

Les vins sont frais, fruités, soyeux et gourmands avec une bonne mâche sans trop d’extraction, plaisants dès maintenant avec un bon potentiel.

Egalement :

Brunello Riserva 2010

Rosso di Montalcino 2014

Top Ten par catégorie :

chaque échantillon servi par à table par des sommeliers

chaque échantillon servi par à table par des sommeliers

Brunello di Montalcino 2011

Mastrojanni

Bottega

Padelletti

Lisini

Salvioni

Uccelliera

Campogiovanni

Donatella Cinelli Colombini

La Lecciaia

Poddio di Sotto

Pieve Santa Restituta (Rennina, Sugarille)

Selezione 2011

Lisini

La Mannella

Mocali

Poggio Antico

San Polino

Scopone

Poggio Salvi

Castello Romitorio

Il Marroneto

La Lecciaia

Riserva 2010

Agriano

Barbi

Bottega

Camigliano

Casanuova delle Cerbaie

Castello Romitorio

Citille di Sopra

Poggio Il Castellare

Cupano

Gianni Brunelli le Chiuse di Sotto

Il Poggione

La Magia

Pian delle Vigne

Adresses utiles :

www.consorziobrunellodimontalcino.it

 

PORTFOLIO

la belle colline de Montalcino, on a du mal à se lasser...

la belle colline de Montalcino, on a du mal à se lasser…

Montalcino, centre du village Piazza Guseppe Garibaldi avec au fond les plaques commémoratives des millésimes...

Montalcino, centre du village Piazza Guseppe Garibaldi avec au fond les plaques commémoratives des millésimes…

Fabrizio Bindocci, Président di Consorzio présent la nouvelle plaque 2015 fraîchement encadrée

Fabrizio Bindocci, Président di Consorzio présente avec sa grande fierté  la nouvelle plaque 2015 fraîchement encadrée

Sandro Bottega

Sandro Bottega (Bottega)

Brunello di Montalcino, Azienda Agricola Cupano

Brunello di Montalcino, Azienda Agricola Cupano

Casato Prime Donne, Donatella Cinelli Colombini - collection

Casato Prime Donne, Donatella Cinelli Colombini – collection

Fatoria la Lecciaia

Fatoria la Lecciaia

Azienda Uccelliera

Azienda Uccelliera

collection Poggio di Sotto

collection Poggio di Sotto

Tenute del Cerro, la Poderina

Tenute del Cerro, la Poderina

Collection Brunello Pian delle Vigne, Antinori

Collection Brunello Pian delle Vigne, Antinori

Brunello Pieve Santa Restituta, Gaia Gaja présente ses parcellaires Rennina et Sugarille en 2011 et 2010

Brunello Pieve Santa Restituta, Gaia Gaja présente ses parcellaires Rennina et Sugarille en 2011 et 2010

Pieve Santa Restituta, vignoble toscane d'Angelo Gaja

Pieve Santa Restituta (ancien couvent), vignoble toscan d’Angelo Gaja

Pieve Santa Restituta, Brunello Rennina et Sugarille

Pieve Santa Restituta, Brunello Rennina et Sugarille 2011 et 2010

Pian delle Vigne (Brunello) l'une des propriétés toscanes de Marchesi Antinori, ici une parcelle de jeunes vignes

Pian delle Vigne (Brunello) l’une des propriétés toscanes de Marchesi Antinori, ici une parcelle de jeunes vignes

Fabio Ratto, maître de chai de Pian delle Vigne, Antinori Agricola (Brunello)

Fabio Ratto, maître de chai de Pian delle Vigne, Antinori Agricola (Brunello)

Pian delle Vigne, chai à barriques pour le longue vieillissement de Brunello

Pian delle Vigne, chai à barriques avec les différents contenants pour le longue vieillissement de Brunello

Vue exceptionnelle sur la Val d'Orcia

Vue exceptionnelle sur la Val d’Orcia

 

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana #3 Benvenuto Brunello 2016…


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 5 : Brunello di Montalcino, perle noire de la Toscane…
La colline de Montalcino

La colline de Montalcino

Lors des derniers Anteprime di Toscana, Brunello di Montalcino faisait bien évidemment partie de cette grande campagne de dégustations organisées par les divers Consorzio.

C’est ainsi avec un grand plaisir que je suis retournée à Montalcino, petite ville moyenâgeuse sur une belle colline entourée des vignes de Brunello.

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe qu’il devient un produit italien de grande qualité, et dès 1980 un DOCG.

Brume matinale sur les collines et les vignes de Brunello

Brume matinale sur les collines et les vignes de Brunello

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

Le soleil se veve sur les collines

Le soleil se lève sur les collines de Montalcino

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

En ce qui concerne les pratiques culturales de la vigne, on pratique la taille en cordon de Royat, très courte à deux bourgeons avec un nombre variable de sarments.

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese (cépage traditionnel) appelé ici tout simplement « brunello », le rendement ne doit pas dépasser 50 hl/ha avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

D’autres types de vins issus de la région de Montalcino :

Rosso di Montalcino

Issu de sangiovese

Moscadello di Montalcino

Vin tranquille ou effervescent

Issu de Muscat Blanc

Sant’Antimo

Issu de tous les cépages cultivés et autorisé dans la province de Sienne

Degustation assis

Degustation assis au Chiostro Museo di Montalcino

Pendant la dégustation traditionnelle d’Anteprima qui s’est déroulée au Chiostro Museo di Montalcino, nous avons pu passer au crible 130 domaines. Chacun a présenté diverses qualités de Brunello, différents millésimes comme 2007, 2008 et 2009 pour Brunello ainsi que 2012 pour Rosso.

A part une dégustation traditionnelle, assise avec une brigade de sommeliers au service, nous avons eu une possibilité non négligeable de rencontrer presque tous les producteurs avec d’autres cuvées et d’autres millésimes.

Grand Zoom sur Montalcino viticole

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

bienventuto

Bienvenu pour le nouveau millésime de Brunello

A part ces dégustations d’anteprima, le Consorzio del Vino Brunello di Montalcino organise chaque année en février une manifestation très importante, «  Benvenuto Brunello », pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché. Au même moment, on attribue des étoiles à la nouvelle vendange, à peine produite (2013 a obtenu 4*). La cérémonie se conclue par la pose au centre du village d’une plaque en céramique réalisé par des artistes pour célébrer la naissance d’une nouvelle cuvée.

 

Plaques comemoratifs

Plaques commémoratives pour chaque nouveau millésime de Brunello

Voici quelques uns de mes coups de cœur suite à la dégustation :

Brunello di Montalcino 2009 :

Poggio al Granchio – Val di Suga 

Selezione Zebras – Villa i Cipressi

Carillon – Vini Italiani da Sogno

Pietranera – Tenuta Friggali

Poggio alle Mura – Banfi

Brunello de Casa Raia

Campo del Drago – Castiglion del Bosco

Brunelle de Col d’Orcia

Brunello de Collemattoni

Brunello de Donatella Cinelli Colombini

Brunello de Fattoi

Brunello de La Fiorita

Vigna Manapetra – La Lecciaia

Selezione I Poggiarelli – La Mannella

Brunello de Corte Pavone

Selezione Ugolaia – Lisini

Vigna delle Raunate – Mocali

Brunello – Aglieta Roberto

Brunello de Salvioni

Quelques Riserva :

Riserva 2008 – Campogiovanni

Riserva 2008 – Caprili

Poggio al Vento 2006 – Col d’Orcia

Riserva 2007 – Collemattoni

Riserva 2008 – Fattoi

Gli Angeli 2008 – La Grela

Riserva 2008 – La Lecciaia

Riserva 2008 – Lisini

Riserva 2008 – Maté

Riserva 2008 – Podere Le Ripi

Riserva 2007 – Poggio Rubino

Brunello di Montalcino

Brunello

Brunello

L1460358

L1460359

L1460361

L1460364

L1460369

L1460381

L1460371

L1460372

 

Patrizia Merlo, proprietaire d'Aglieta Roberto

Patrizia Merlo, proprietaire d’Aglieta

 

 

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 5 : Brunello di Montalcino, perle noire de la Toscane…


La viticulture Bio peut encore vous étonner… Brunello di Montalcino et Mozart, Riesling de Mosel « fait » par des abeilles, vignoble égyptien dans Delta du Nil…

Grand Zoom sur les vignobles bio dans le monde :

Vignoble de Brunello

Aujourd’hui l’Europe est la principale productrice de vins bio dans le monde soit 88% de de surfaces biologiques. Elle est suivie par Amérique du Nord (6%), Amérique du Sud (3%), ensuite Asie, Afrique et Océanie avec 1% pour chaque continent. Les principaux pays producteurs sont : l‘Espagne (57 232 ha), l’Italie (52 273 ha) et la France (50 268 ha). Ces trois pays représentent 80% de surfaces de vignes bio dans UE.

Le trio gagnant de vignobles bio en France : Languedoc-Roussillon (16 462 ha), PACA (11 209 ha) et Aquitaine (7715 ha).

Brunello du Montalcino nourrit pas de pesticides, mais du Mozart ! Ce n’est pas une blague, Carlo Cignozzi propriétaire de Il Paradiso di Frassina à Montalcino parle de son expérience musical dans la vigne…

Brunello de la « vigne de Mozart »

Andreas Thran, winemaker présent sa gamme Bee (abeille) de magnifiques Riesling de Mosel

Edition Bee de Riesling de Mosel

Labib Kallas, winemaker fait découvrir le premier vignoble égyptien sur Delta du Nil…

Jardin du Nil 2010 Blc, 100% Vermentino

Commentaires fermés sur La viticulture Bio peut encore vous étonner… Brunello di Montalcino et Mozart, Riesling de Mosel « fait » par des abeilles, vignoble égyptien dans Delta du Nil…


Vins de Toscane – Episode 4 – Brunello di Montalcino

Paysage de Brunello avec la vu sur Montalcino

La ballade viticole en Toscane continue : nous voilà dans l’appellation Brunello di Montalcino.

Comte Francesco Marone Cinzano

 

Aujourd’hui, RDV avec Monsieur le Comte Francesco Marone Cinzano, de l’aperitif du même nom mondialement connu, Cinzano.

Un bel homme, jeune quinqua, nous accueille avec son style sport et son élégance innée, puis parle brièvement du Domaine, de la famille, de sa façon d’approcher le travail à la vigne et surtout de ses vins. Pour lui, la dégustation est l’élément le plus important, la vérité se trouve toujours dans le verre… Il nous amène dans une très belle salle de dégustation, spacieuse, claire et entourée de verdure. Tout y est pour apprécier pleinement les fruits de son travail.

Avant de passer à la dégustation en passant au crible toute sa gamme :
GRAND ZOOM sur l’Appellation et et le Domaine Col d’Orcia.

Le Domaine de Francesco Marone Cinzano, Col d’Orcia fait partie de l’appellation Brunello di Montalcino. Il se situe au sud de la commune de Montalcino à quelque 450 m d’altitude. Encore un très beau paysage toscan dont on a du mal à se lasser, avec ses horizons vallonnés tracés par la vigne, les oliviers et les cyprès lesquels font terriblement plaisir à nos mirettes. Ici, les vignes sont surtout en exposition sud, protégées des divers aléas climatiques par le mont Amiata de 1750 m et avec une influence marine grâce à la mer toute proche d’à peine à 35 km. La superficie totale du domaine s’étend sur 540 ha dont 140 ha de vignes entre la rivière Orcia jusqu’à Saint Angelo in Colle, sur un sol très riche en calcaire avec un peu d’argile. Plantés surtout en cépages locaux mais bien évidemment, comme souvent en Toscane, les cépages internationaux sont aussi à l’honneur.

Quelques mots sur les pratiques viticoles du Domaine Col d’Orcia.
Il s’agit d’un site très privilégié en plein milieu d’un parc naturel bénéficiant d’un climat maritime avec la Méditerranée non loin. La vigne a tout pour produire le meilleur d’elle même. La vendange est toujours manuelle, et le vieillissement dans des barriques de chêne majoritairement français avec de longues élevages.

 

La gamme de vins Col D'Orcia

Même si Francesco Marone nous a présenté toute sa gamme, je vais me concentrer uniquement sur ses Brunello di Montalcino.
Brunello di Montalcino DOCG 2006
100% Sangiovese
Ce vin nécessite 4 années d’élevage dont 3 dans les fûts de chêne et une année en bouteille avant d’être commercialisé.
Ce vin m’a séduit avec une petite note tertiaire, texture soyeuse avec des tannins ronds, quelques notes épicées, avec une finale fraiche et une touche de salinité.
Brunello di Montalcino Riserva DOCG 2005
100% Sangiovese
Ce vins il a les mêmes règles d’élevage que son précédent avec un délai un peu plus longue, 4 années de fût et 2 années en bouteille pour son affinage avant sa mise en marché.
Vin lisse et soyeux, mais il manque un peu de profondeur, légère structure tannique est là, son petit coté salin on retrouve aussi en gardant bien son coté minéral sur sa finale.
Brunello di Montalcino Riserva « Poggio Al Vento » 1998 DOCG
Notre Comte fait aussi le parcellaire, les vignes plantées en 1974 sur une altitude de 350 m, toujours 100% de Sangiovese avec un rondement de 40hl/ha, vin subit le même traitement que son précédent avec 4 années de fût et 2 année en bouteille pour son affinage, aujourd’hui parfaitement à l’apogée, structure tannique ronde, notes de tabac avec une pointe minérale en finale.
Brunello di Montalcino DOCG 1991
100% Sangiovese
On arrive à un vin hors normes, avec le même élevage réglementaire de 4 années dont 3 en fût, nous sommes en présence d’un vin élégant avec de notes tertiaires, tanins fins et fluides, il garde bien sa petite minéralité en finale, certes c’est un vin avec son style « automnale » en harmonie avec son millésime.

 

Le voici : Col d’Orcia en image, la visite c’est ICI…

Commentaires fermés sur Vins de Toscane – Episode 4 – Brunello di Montalcino



%d blogueurs aiment cette page :