vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux primeurs 2014 #5 Rive Gauche suite…
Primeurs 2014, dégustation UGCB

Primeurs 2014, l’une des dégustations UGCB

Top 20/Vins

Tout d’abord Top 5 des exceptionnels :

Palmer (Margaux)

55 ha

Vendanges du 22 septembre au 14 octobre

Assemblage : 45% M 49% CS 6%PV

Rendement : 33 hl/ha

Depuis 200 ans Château Palmer continue d’écrire son histoire de millésime en millésime, acquis en 1814 par Charles Palmer une propriété viticole de Madame de Gascq, la propriété à laquelle il a donné son nom.

2014 est la première année travaillée 100% en biodynamie avec une innovation au cuvier, puisqu’après deux ans d’expérimentation sur la réduction des doses de souffre dans les vins, la décision a été prise de ne plus sulfiter la vendange et de laisser le raisin exprimer immédiatement sa complexité.

Palmer 2014

Palmer 2014

Nez floral, net, attaque précis, fruits noirs très mûrs, bonne structure, présence, profondeur, petite note boisée, bois de cannelle, tanins racés, serrés, finale fraiche avec une bonne acidité et mentholé.

18/20

Ducru-Beaucaillou (Saint-Julien)

Vendanges : les Merlots à partir du 25 septembre, du 6 au 15 octobre les Cabernets Sauvignons

Assemblage : 90% CS 10% M

Rendement : 32 hl/ha

18 mois 100% bois nef

«Rien n’est jamais perdu, tant qu’il reste quelque chose à trouver ! »

« Cet aphorisme de Pierre Dac nous convient assez bien pour caractériser ce millésime en Médoc. Et que diable cherchions-nous donc ? Eh bé, la parfaite maturité des raisins pardi ! » Bruno-Eugène Borie

Bruno Borie

Bruno Borie

Nez floral, bois de cèdre, épices, toucher fin, soyeux, cerise, baies de fruits noirs, grande précision, belle structure, tanins nobles, enrobés, finale longue et pure, grande fraîcheur, très bon équilibre de l’ensemble.

18/20

Cos d’Estournel (Saint-Estèphe)

Vendanges du 25 septembre au 10 octobre

Assemblage : 65% CS 33% M 2% CF

Rendement 33,7 hl/ha

Vin assemblé dès décembre, sous bois dès janvier (80% barriques neuves)

« Ce millésime s’est dévoilé peu à peu, laissant apparaître toute une série d’indicateurs me rappelant certains grands millésimes. Nous avons récolté des baies à parfaite maturité, suite à une floraison exceptionnellement homogène. Tout était réuni pour faire un grand Cos d’Esrournel. Notre savoir-faire technique et notre vigilance de chaque instant, à la vigne comme au chai, ont fait le reste. 2014 promet un millésime d’anthologie» Dominique Arangoïts dir. Technique

Cos d'Estournel 2014

Cos d’Estournel 2014

Nez puissant, tabac, fruits noirs, bouche nette avec une belle volume, fruits noirs et d’épices, joli aromatiques, tanins précis, racés, belle densité, finale toute en longueur, excellente fraicheur, grande précision.

18,5/20

Montrose (Saint-Estèphe)

Vendanges : du 15 septembre au 16 octobre

Assemblage : 61% CS 30% M 8% CF 1% PV

Rendement 44hl/ha (pour une année normale env. 40 hl/ha)

47% de la production

« Les merlots sont bons, mais les cabernets sauvignon possèdent une complexité et une profondeur supérieurs. Il fallait capter ce potentiel en étant attentif au moment des vendanges » Hervé Berland

Montrose 2014

Montrose 2014

Nez de réglisse, épices, toucher net, bouche soyeuse, belle structure, panier de fruits noirs, réglisse, tannins très purs, travaillé en douceur, persistance, finale en longueur, belle fraicheur, vins racé.

18,5/20

Calon Ségur (Saint-Estèphe)

Assemblage : 66% CS 13% CF 19% M 2% PV

14% de vins d presse

100% bois nef

Calon Segur 2014

Calon Ségur 2014

Nez de réglisse, mûre, attaque franche, bouche complexe, baies noirs, cassis, réglisse, belle profondeur, tannins racés, travaillés en finesse, très jolis jus, finale fraiche, toute en longueur.

18/20

Et aussi…

Marquis d’Alesme (Margaux)

Vendanges : du 19 septembre au 17 octobre

57% CS 31% M 7% CF 5% PV

60% de bois nef (15-18 mois)

nouveau chai de Marquis d'Alesme avec ses cuves gravitaires

nouveau chai de Marquis d’Alesme avec ses cuves gravitaires

Le millésime 2014 est le premier à être vinifié dans le nouveau chai où l’esthétisme et praticité sont à l’honneur, cuves gravitaires offrent les nouvelles possibilités aux vinifications, plus de précision, travail beaucoup plus large sur les parcellaires.

Avec arrivée de Marjolaine Maurice de Coninck (DG) on voit les progrès d’un millésime à l’autre.

Marquis d'Alesme 2014 avec Labegorce 2014

Marquis d’Alesme 2014 avec Labegorce 2014

Nez mûr, panier des fruits noirs, toucher fin, soyeux, belle souplesse avec une profondeur, jolie trame fruitée, épices, structure tannique douce, élégante, bonne fraicheur.

16,5/20

Rauzan Segla (Margaux)

Vendanges : Merlot du 22 septembre au 6 octobre, CS du 3 au 16 octobre, CF le 6 octobre, PV le 6 et 7 octobre

56% CS 42% M 1% CF 1% PV

37 hl/ha

60% de bois nef

Nez de petits baies rouges et noirs, bouche onctueuse, fruité, jouant la persistance et moelleux, jolis tannins enrobés, presque velours, belle élégance avec une fraicheur exquis.

18/20

Giscours (Margaux)

Vendanges : du 22 septembre au 16 octobre

70% CS 20% M 10% PV

Nez discret, réglisse, fruits noirs, toucher suave, vanille, très jolie fruité, grande finesse de tanins, longueur et fraicheur en finale.

16,5/20

Branaire-Ducru (Saint Julien)

65% CS 27% M 6% PV 2% CF

Joli nez de fruits noirs, floraux, toucher franc, cerise noire, fruits acidulés, trame tannique assez fine, finale poudreuse, belle fraicheur.

17/20

Leoville Barton (Saint Julien)

83% CS 34% M 12% CF

Fruits frais, très délicat, bouche soyeuse, florale, réglisse, bois de cannelle, un peu de fraicheur, tanins soyeux, en finale légère amertume, bonne longueur.

17,5/20

Leoville Poyferré (Saint Julien)

60% CS 35% M 3% CF 2% PV

Délicat, panier de fruits croquant, attaque soyeuse, épices douces, fruits éclatants, tanins très soyeux, enrobés, finale nette.

18/20

Lynch Bages (Pauillac)

69% CS 26% M 3% CF 2%PV

Vanillé, fruitée, attaque fine, soyeuse, fruits noirs, boisé léger, tanins racés, tendus, bonne longueur.

17/20

Pichon Longueville Comtesse de Lalande (Pauillac)

65% CS 22% M 7% CF 6% PV

Fruits frais, attaque soyeux, fruits noirs acidulés, réglisse, violette, tanins nets, bien enrobés, finale épicée, mentholée, belle fraicheur.

17,5/20

Phelan-Ségur (Saint Estèphe)

64% CS 36% M

35 hl/ha

Phelan Segur, dégustation comparatine : 2014 2013 2012

Phelan Ségur, dégustation comparative : 2014 2013 2012

Discret, délicat, épices douces, toucher fin, soyeux, épices, réglisse, cerise noire, jolis grains de tanins fins et poudreux, excellente acidité.

17/20

Les Carmes Haut Brion (Pessac)

5 ha

54% CF 32% M 14% CS

Vinification en grappes entières

Dans la parcelle de Carmes labour est fait par un cheval

Dans la parcelle de Carmes labour est fait par le cheval

La grande particularité de ce cru, c’est son grand pourcentage de cabernets franc dans l’assemblage, en 2014 c’est 54%.

2014 est le dernier millésime vinifié dans le vieux chai, la vendange 2015 bénéficiera déjà d’un nouveau chai ultra moderne et surtout très pratique imaginé par Philippe Starck.

Carmes Haut-Brion 2014

Les Carmes Haut-Brion 2014

Belle bouche fruité, panier de fruits noirs, bois de rose, belle densité et la structure, tanins soyeux, enrobés, frais avec une note mentholée, fumée, vin racé.

18/20

Dom de Chevalier (Pessac)

Dom de Chevalier 2014

Dom de Chevalier 2014

Fruits noirs avec quelques baies rouges, bonne fraicheur, milieu soyeux, net, tanins fins, joli jus, finale délicate, tout en longueur.

17/20

Haut Bailly (Pessac)

66% CS 34%M

Discret, fruits noirs, bouche nette, cerise noire, note vanillée, tanins serrés, racés, très bonne matière travaillé en douceur, beaucoup de corps, finale fraiche, gourmand.

17/20

Smith Haut Lafitte (Pessac)

Nez délicat, léger boisé, toucher suave, panier de fruits rouges, noirs, note vanillée, boisée, tanins travaillés en douceur, grande élégance, jolis grains, bonne persistance, finale fraiche, bonne acidité, longueur.

18/20

Rappel :

« A Sauternes et à Barsac la chaleur et la faible pluviométrie de septembre retardèrent l’installation de la pourriture noble. La majeure partie de la récolte se fut au cours de la deuxième quinzaine d’octobre, sous un climat idéal, brumeux le matin tiède l’après- midi, sans aucune précipitation. La fenêtre météo propice à ces vendanges tardives fut exceptionnellement large » Pr. Denis Dubourdieu

Climens (Barsac)

Vendanges : 1ère trie du 24 septembre au 8 octobre (25% de la récolte), 2ème trie du 20 au 27 octobre (71% de la récolte), 3ème trie partielle le 25 octobre (4% de la récolte)

Rendement 8hl/ha

100% Semillon

Bérénice Lurton présente chaque trie successive de  Climens 2014

Bérénice Lurton présente chaque trie de Climens 2014

2014 est le premier millésime certifié 100% en biodynamie

Nez frais, fruits jaunes, fleur blanche, bouche nette, tout est précis, fruits jaunes, agrumes, zestes, joli sucrosité avec une fraicheur exceptionnelle.

18/20

De Fargues (Sauternes)

80% Semillon 20% Sauvignon

Abricot frais, zestes, attaque frais, nette, zestes d’oranges, poivre blanc, belle complexité, élégance, finale fraiche, vin très racé.

18/20

Dégustation UGCB, Sauternes 2014

Dégustation UGCB, Sauternes 2014

Publicités
Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #5 Rive Gauche suite…


Bordeaux primeurs 2014 #4 Rive Gauche les Premiers GCC…

Rive Gauche – Les PREMIERS GCC :

MOUTON ROTHSCHILD (Pauillac)

Vendanges : du 19 septembre au 9 octobre

Assemblage : 81%CS 16%M (un pourcentage un peu plus élevé que d’habitude) 3%CF

« La chaleur de mois d’avril a favorisé un débourrement précoce de la vigne, particulièrement sur le cépage merlot, puis extraordinaire saison a permis une parfaite maturation des raisins, conservant les saveurs du fruit et favorisant les composés phénoliques. Le travail des vendanges a pu ainsi être mené dans des parfaites conditions laissant le temps de cueillir les grappes à maturité optimale »

Mouton 2014

Mouton 2014

Nez précis de fruits mûrs, cerise, petite note vanillée, en bouche attaque nette, tout est précis, fraicheur avec une bonne profondeur, note florale, quelques fruits noirs, tanins enrobés, racés, finale longue, belle construction d’ensemble.

18,5/20

Petit Mouton

Assemblage : 93% CS 7% M

16,5/20

Le nouveau chai Mouton commence à montrer ses capacités, le 2014 est le troisième millésime vinifié dans ce cuvier ultra-performant, dans des cuves gravitaires très innovantes aux duelles transparentes permettant aux équipes techniques de suivre les vinifications à la lettre.

Millésime 2014 à Mouton analysé par Philippe Dhalluin, DG

LATOUR (Pauillac)

« On retiendra du millésime 2014 qu’il fut précoce en début de cycle, même si cette précocité s’atténua par la suite, notamment en raison d’un été marqué par une pluviométrie impotente et des températures basses. Heureusement, le mois de septembre et octobre fut exceptionnel, un des plus chauds de ces dernières décennies »

Vendanges : Merlot du 18 au 26 septembre, CS du 6 au 15 octobre, CF le 7 octobre, PV les 7, 11 et 20 octobre.

Assemblage : 89,9%CS 9,2%M 0,6%CF 0,3%PV

Production : Grand Vin 33,9%

Collection Latour 2014

Collection Latour 2014

Nez discret, quelques fruits noirs, toucher net avec un soyeux, sans agresser, petits baies noirs croquants et frais, note florale, joli végétal, belle densité, structure tannique noble, aucun agressivité finale fraiche, grande précision.

19/20

Fort de Latour

Assemblage : 71,4%CS 28,6%M

Production : 40,1%

16,5/20

Collection Latour, les livrables

Collection Latour, les livrables

C’est la troisième année consécutive que Ch Latour ne vend plus ces vins en primeurs, les vins proposés à la vente ce sont les vins en bouteille et livrable sur les millésimes intérieurs comme cette année :

Ch Latour 2003 (81%CS 18%M 1%PV)

Forts de Latour 2008 (66,5%CS 31,5%M 2%PV)

Pauillac 20011 (37%CS 63%M)

LAFITE ROTHSCHILD (Pauillac)

Vendanges : Merlot du 22 au 27 septembre CS du 29 septembre au 8 octobre CF le 2 octobre PV le 10 octobre

Assemblage : 87%CS 10%M 3%CF

Collection Lafite 2014

Collection Lafite 2014

Nez puissant, fruits noirs, épices, attaque net, vin d’une bonne densité, panier de fruits noirs, réglisse, bois de cannelle, tanins racés, puissant pas agressifs, belle longueur et acidité en finale.

18/20

Carruades de Lafite

Assemblage : 58%CS 42%M

16/20

MARGAUX (Margaux)

« En 2014 le nouveau chai de Norman Foster nous a ouvert les yeux sur des nouvelles possibilités et montré la voie d’autres expérimentations qui vont nourrir les progrès des prochaines années. Un nouveau chapitre vient de commencer et nous avons eu la joie de l’ouvrir dans l’euphorie de vendanges sereines et faciles ! « Paul Pontallier

Nouveau cuvier inox pour accueillir les blancs, il peux également servir pour les rouges, petites cuves pour travailler au maximum les parcelleires

Nouveau cuvier inox pour accueillir les blancs, il peux également servir pour les rouges, les petites cuves par gravité pour travailler au maximum les parcellaires

Vendanges : du 29 septembre au 10 octobre

Assemblage : 90%CS 5%M 3%CF 2%PV

Rendement : 35 hl/ha

Production : 36% de Grand Vin

Collection Margaux 2014

Collection Margaux 2014

Nez discret, floral, épices douces, toucher velours, panier de petits baies rouges et noirs très mûrs, note florale, poivre blanc, jolie note acidulée, tanins enrobés, très élégants, densité et profondeur fraicheur en finale.

18/20

Pavillon Rouge

Assemblage : 77%CS 22%M 1%PV

16,5/20

HAUT-BRION (Pessac-Léognan)

Vendanges : du 11 septembre au 10 octobre

Assemblage : 50%M 39%CS 11%CF

Haut Brion 2014

Haut Brion 2014

Nez floral, belle végétation, quelques fruits noirs, bouche nette, incroyable fraicheur, belle profondeur, petits fruits noirs acidulés, note épicée et mentholée, tannins enrobés, structure noble et poudreuse, tout est précis, finale fraiche, mentholé avec une belle note acidulée.

19/20

Le Clarence de Haut-Brion

Assemblage : 80%M 16%CS 4%CF

16,5/2

YQUEM (Sauternes)

Vendanges en 4 tries successifs :

  • du 5 septembre au 17 septembre (un quart de la récolte d’une acidité rare)
  • du 25 septembre au 8 octobre (belle concentration avec une belle vivacité)
  • et quatrième passage du 20 au 30 octobre

Assemblage : 75% Semillon 25% Sauvignon

Sucres résiduels : 134 g/l

Dans ce millésime nous nous retrouvons avec le style proche de 2011

Sandrine Gerbay, directrice technique d'Yquem

Sandrine Garbay, Maître de chai d’Yquem

La précocité spécifique à Yquem a offert une base d’acidité particulièrement rare et précieuse grâce aux 25% de la récolte rentrés avant le 15 septembre en 1ere trie.

Robe d'orée d'Yquem 2014

Robe dorée d’Yquem 2014

Robe dorée, très brillant, nez puissant de fleurs blanches, bouche nette, avec une tension rare, note d’agrumes mûrs, litchis, pêche blanche, épices douces, zestes d’agrumes confits, belle profondeur, parfait équilibre acidité/sucre, très gourmand, fraicheur aromatique, longueur et persistance.

19/20

Pierre Lurton, DG analyse en détail le millésime 2014 à Yquem (aussi à Cheval Blanc)

Sans oublier… 

La MISSION HAUT-BRION (Pessac-Léognan)

Vendanges : du 15 septembre au 10 octobre

Assemblage : 54%M 45%CS 1%CF

Nez fin, épicé, réglisse, toucher soyeux, belle finesse, quelques fruits rouges et noirs acidulés, vin bien structuré avec précision, tanins racés, fraicheur, grande élégance.

18,5/20

 

La Chapelle de la Mission Haut-Brion

Assemblage : 45%M 31%CF 24%CS

16,5/20

Collection complète 2014

Haut Brion, Collection complète 2014

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #4 Rive Gauche les Premiers GCC…


Bordeaux primeurs 2014 #2 Saint-Emilion 1ers GCC « A » les grands Seigneurs…

AUSONE

7 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries

Vendanges : Merlot 4-8 oct. CF 9-11 oct.

Rendement : 27hl/ha

Assemblage : 60CF 40M

85% bois nef

Production : 14 000 bouteilles

Ausone 2014

Ausone 2014

Nez floral, très bon végétal, léger fruité, toucher velouté, petites baies noires croquantes mélangées aux épices, note de réglisse, fruits noirs et baies rouges, boisé très bien intégré, belle acidité, structure tannique travaillé en douceur, finale soyeuse, persistance et fraiche, fidèle à lui même !

19,5/20 

Le Millésime 2014 à Ausone vu par Pauline Vauthier… 

CHEVAL BLANC

Sol graveleux et argileux

Vendanges : 19 sept. au 10 oct.

Rendement : 32hl/ha

Assemblage : 55M 45CF

(70% 1er vin 30% 2eme vin)

Cheval Blanc 2014

Cheval Blanc 2014

Nez expressif, frais, floral, quelques baies rouges, attaque racé, soyeux, note florale, eucalyptus, baies noires, réglisse, menthol, tannins enrobés, vin très aérien avec une bonne assis, excellente fraicheur en finale, persistance et longueur, Grand Cheval.

19,5/20

Millésime 2014 à Cheval Blanc analysé avec une grande précision par Pierre Lurton… 

 

PAVIE

37 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries avec le sol brun argilo-calcaire à texture fine

Vendanges : 3 au10 oct.

Rendement : 34hl/ha

Assemblage : 60M 22CF 18CS

80% bois nef

Pavie 2014

Pavie 2014

Nez fin, floral doté d’un bon végétal, bouche nette, bonne présence, concentration, fruits noirs mélangés avec une note de réglisse, épices douces, structure tannique racée, persistance, fraicheur en finale.

18,5/20

Gérard Perse

Gérard Perse à Hostellerie de Plaisance présente le dernier né Pavie 2014

Avec le millésime 2014 Gérard Perse joue son concerto…

« Tel un chef d’orchestre, Pavie a mis son millésime en musique. Concentrée sur sa partition, mon équipe a composé avec la nature, harmonisant les tannins, jouant avec les arômes.

2014 : un nouvel opus rythmé et mélodieux » Gérard Perse

ANGELUS

39 ha

Sol argilo-calcaire et argilo-sablo-calcaire

Vendanges : 2 au 22 oct.

Assemblage : 50M 50CF

Nez élégant, épicé, précis, toucher nette, vin serré, net et compacte, note florale, violette, rose séchée, note épicée, bouquet de fruits noirs frais, eucalyptus, tannins racés, élégance dans la puissance, tout est précis, frais et longue.

18/20

Hubert de Boüard

Hubert de Boüard

Hubert de Boüard avec le 2014 signe son trentième millésime !

« Ce grand millésime commence par un printemps compliqué, un été difficile, rempli de doutes, mais une volonté farouche de ne pas renoncer et d’être à ‘écoute du vignoble, attentif à ses besoins. Puis dès 25 août, jour après jours, le beaux temps s’installe et la confiance revient. Enfin, octobre est là, doré, chaud, magnifique. Il nous permet de repousser de quelques jours les vendanges des vieux merlots et d’attendre encore la pleine maturité des cabernets francs » Hubert de Boüard

Angélus 2014

Angélus 2014

Chapelle Ausone

Chapelle Ausone

Château Cheval Blanc

Château Cheval Blanc

Château Pavie

Château Pavie

Les carillons de l'Angélus

Les carillons de l’Angélus

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #2 Saint-Emilion 1ers GCC « A » les grands Seigneurs…


Bordeaux primeurs 2014 #1 Analyse complète de la météo…
primeurs 2014, dégustation UGCB

primeurs 2014, dégustation UGCB

Tout d’abord, avant commencer cette chronique quelques chiffres clé sur la dernière campagne de bordeaux primeurs 2014…

C’est avec l’UGCB (Union des Grands Crus de Bordeaux*) que je participe chaque année aux dégustations primeurs à Bordeaux et ça dure depuis quelques belles années déjà ! Cette dernière édition de primeurs 2014 était un très bon cru paraît-il. Déjà en ce qui concerne sa fréquentation, pas la moindre, soit 5966 visiteurs différents dont plus de 20% d’étrangers. En cumulé, la fréquentation totale de cette année correspond à 20 154 entrées, une progression de 20% par rapport à l’édition précédente (celle de primeurs 2013). 69 pays étaient représentés, bien évidemment l’ensemble des marchés principaux des Grands Crus de Bordeaux étaient là comme : Royaume-Uni, la Chine, Hong Kong, la Belgique, la Suisse, les USA, l’Allemagne…  

Il y a des années où la nature est généreuse, tout se passe facilement, sans aucun incident, mais c’est quand même plutôt rare…

La décennie 2000-2010 a vraiment gratifié Bordeaux d’une collection de quelques grands millésimes, tandis que le début de la décennie suivante avec les 2011, 2012, 2013 laisse à désirer…

Vieux Cabernets Sauvignon

Vieux Cabernets Sauvignon

Et enfin arrive 2014, très satisfaisant : « On a sorti un bon millésime, ce qui était inespéré l’été dernier. On a des vins séducteurs sur le plan aromatique avec une belle structure tannique. Sans doute le meilleur depuis 2010. Ce n’est pas un scoop, mais c’est une bonne nouvelle ! » Alain Raynaud, Président du Grand Cercle des vins de Bordeaux

Pour comprendre un millésime, il faut surtout comprendre sa météo avec tous ces aléas climatiques. Bref, comme à l’accoutumée, chaque année Pr. Denis Dubordieu décortique toute la climatologie du millésime en question, bien entendu avec son humeur bien à lui mais sans perdre la notion du réel.

Prof Denis Dubordieu

Prof Denis Dubordieu

Avant toute chose, Denis Dubordieu rappelle toujours les 5 conditions déterminant le millésime parfait de bordeaux rouge :

1) et 2) Une floraison et une nouaison précoces et relativement rapides sous un climat assez chaud, pas trop arrosé propice à une bonne fécondation, assurant des rendements satisfaisants et prédisposer à une maturité homogène.

3) Une contrainte hydrique s’établissant progressivement grâce à un mois de juillet chaud et sec, provoquant le ralentissement puis l’arrêt définitif de la croissance de la vigne avant la véraison. Si ce beau temps n’arrive qu’en fin de maturation, il profite mieux aux Cabernets qu’au Merlot.

4) Une maturation complète des différents cépages grâce à des mois d’Août et Septembre suffisamment secs mais sans chaleurs excessives.

5) Un beau temps moyennement chaud et faiblement arrosé pendant les vendanges permettant d’attendre la maturité optimum de chaque parcelle sans redouter la dilution ou la pourriture des cépages tardifs.

En raison d’une floraison débutée dans les derniers jours de mai sous un climat trop froid mais heureusement poursuivie par temps chaud et ensoleillé, 2014 ne remplit que partiellement les deux premiers des conditions.

Il ne satisfait pas pleinement non plus la troisième, tant juillet frais et moyennement arrosé, interdit tout arrêt de croissance avant la véraison.

Après un mois d’août froid, gris et relativement humide, l’exceptionnel mois de septembre, chaud, sec et ensoleillé permit à 2014 de remplir partiellement la quatrième condition.

Quant à la cinquième, parfaitement remplit grâce à octobre estival, chaud, peu arrosé, autant que lumineux et ensoleillé.

primeurs 2014Bref septembre et octobre ont sauvé le millésime au-delà des espérances et l’ont fait un bon, même très bon notamment grâce aux Cabernets.

Pour les vins blancs secs c’est une autre histoire… leur réussite nécessite des raisins sains, sucré, fruités, suffisamment acides et à pellicules peu tanniques. Cet équilibre s’obtient aisément, sur les terroirs appropriés, si l’été est tempéré, sans chaleur et ni sécheresse excessive après la véraison. Evidemment, la fraîcheur de juillet et août 2014 ainsi que le temps clément de septembre furent propice à un beau millésime de blanc sec.

dégustation UGCB Sauternes 2014

dégustation UGCB Sauternes 2014

Sauternes et Barsac

En raison de journées chaudes et sèches de septembre, la pourriture noble ne s’installa que très lentement sur des raisins sucrés et exceptionnellement acide. Elle ne connut un développement généralisé qu’à partir de la mi-octobre. Le climat stable, chaud et sec de la fin octobre permit de rentrer la majeure partie de la récolte dans des conditions idéales, donc le millésime 2014 peut être considérer comme un très bon, même dans certains cas un excellent millésime de Sauternes et Barsac.

Voici quelques propos des œnologues, consultants, propriétaires de ceux qui sont au cœur des vignes, au cœur des chais, bref de ceux qui font du vin avec la matière que la nature leurs donne…

Pierre Lurton analyse 2014 à Cheval Blanc et Yquem, pour lui il y a une certaine similitude avec le 2001…

 

Alain Reynaud avec une certaine sagesse compare le 2014 avec le 2008…

« 2014 est un millésime si particulier que l’on a bien du mal à le comparer. Encore un exemple qui nous met face à l’inconnu. Ce que l’on n’a pas eu avant, nous l’avons eu après : le soleil, la chaleur, la lumière ! , une particularité très forte de ce millésime. Un contraste aussi marqué entre le début et la fin de l’été, comme si on avait inversé les saisons, ne rappelle aucun autre millésime.

Petit à petit les différents cépages nous ont montré leur visage… Les vins 2014 sont droit, mais pas stricts, ils sont onctueux sans lourdeur, tendus sans verdeurs, tout simplement grands » Eric Boissenot, œnologue

À-propos :

Olivier Bernard, Président de UGCB

Olivier Bernard, Président de UGCB

*Union des Grands Crus de Bordeaux présidé par Olivier Bernard (Domaine de Chevalier)

Association crée en 1973 qui regroupe aujourd’hui 133 Grand Crus provenant des appellations les plus nobles de la Gironde : Médoc, Haut-Médoc, Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Margaux, Moulis, Listrac, Graves, Pessac-Léognan, Sauternes, Barsac, Saint-Emilion et Pomerol, ayant en commun une même exigence qualitative.

Et comme on dit toujours que la vérité se trouve au fond d’un verre, donc on passe à la dégustation et quelques notes dans les chroniques qui vont suivre… en tout cas je me consacre surtout aux coups de cœur et pas vraiment aux coups de gueule…

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #1 Analyse complète de la météo…



%d blogueurs aiment cette page :