vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 5

COUPS DE COEUR PAR APPELLATION (parmi une sélection de vins dégustés, bien évidemment, il ne s’agit pas de tous les Bordeaux) :

SAINT JULIEN

 

 

Patrick Maroteaux Propriétaire du Ch. Branaire-Ducru

 

Branairen Ducru

nez réglisse, fruits noirs mûrs, petit coté boisé, bouche très riche avec milieu cassis, fruits noirs, réglisse, très bonne minéralité, 17 

Leoville Poiferré

nez délicat de fruits rouges avec une pointe d’épices, attaque lisse avec milieu fruits rouge et tannins puissants, finale robuste, minéralité, 18

 

Ducru-Beaucaillou

nez riche de fruits noirs très mûrs, en bouche suave, riche et puissant, beaucoup de matière, tannins danses et élégants, belle complexité d’ensemble avec une fraîcheur exceptionnelle, 18,5

Léoville Las Cases

petit rendement de 38hl/ha pour ce millésime donne un vin riche, puissant et soyeux, nez frais d’épices, bouche complexe, puissante avec une grande élégance, notes de fruits noirs, tannins riches et dansent avec une fraîcheur éclatante, 19

 PAUILLAC

d’Armaillac

nez de caramel, réglisse et épices douces, bouche suave et lisse, tannins soyeux, petit fruité noirs, finale minérale, 16,5

Lynch Bages

nez frais, poivre blanc, fraicheur, bouche frais, avec de tannins puissants, épices, reglisse, petite note de fruits noirs, finale tannins puissants et fraicheur, très bon équilibre, 17

Pichon Longueville Comtesse de Lalande

nez délicat de fruits, fraicheur, fin, bouche suave, fruité rouge et noirs, très belle trame tannique, finale élégante, épicé et frais, 18

Pichon Longueville Baron

nez frais, élégant avec les notes de fruits noirs, bouche suave avec une belle richesse, notes de fruits noirs très mûrs, tanins puissants avec une rondeur, fraicheur et équilibre parfait, 17

Pontet-Canet

depuis 1994 80 ha du domaine travaillé entièrement en biodynamie, pour 2009 les vendanges ont débuté le 28 septembre avec le Merlot, puis le Cabernet Franc, ensuite le Cabernet Sauvignon et le Petit Verdot ont débuté le 7 octobre pour finir tout le 15. Le vin est très dense et puissant avec une très belle structure, notes de fruits noirs, réglisse, une grande élégance de tanins avec une fraîcheur exceptionnelle, 18,5 -19

SAINT ESTEPHE

Lafont Rochet

nez épicé, poivré puissant, attaque frais, tannins soyeux, un peu de réglisse, bonne maîtrise tannique, bonne minéralité (grand progrès) 16,5

Phélan Ségur

nez d’épices, poivré, réglisse, bouche à l’attaque suave avec milieu tannique, et minérale, finale tannins puissants, 16

PASSAC-LEOGNAN (Rouges)

Dom de Chevalier

nez délicat d’épices et de menthol, petite note réglissée, bouche très soyeuse, avec le milieu fruité, fruits noirs mûrs, tannins riches, mûrs et élégants, finale minérale et longue, 17, 5

Ch Haut Bailly

nez très délicat, épices, menthol, bouche soyeuse, vélour, élégance, fruits rouge et noirs, très complexe, gourmand, belle structure tannique, tannins mûrs avec une excellente fraicheur en finale, grand vin, 18

Ch Pape Clément

nez délicat mentholé et épicé, bouche lisse, soyeuse avec milieu fruité, petit fruits rouge et noirs, structure tannique puissante et élégante, avec une bonne finale minérale et longue, 17,5

 

 

Daniel Cathiard dans son oenotheque de 3500 bouteilles, la plus ancienne, Smith 1878

 

Ch Smith Haut Lafitte

nez délicat de fruits noirs, notes poivres et réglisse, bouche soyeuse, élégante avec une bonne maîtrise de tannins, trame tannique puissante et élégante, finale minérale et longue, 18

 

PESSAC-LEOGNAN (Blancs)

Dom de Chevalier

nez délicat d’épices et de fruits blancs, mentholé , bouche suave et gourmande avec le milieu épicé, finale élégante, citronné, petite présence boisé, 17

Ch Pape Clément

nez épicé, vanillé, porté par la barrique, bouche suave et élégante, avec milieu assez puissant, encore prise de bois importante, il y a de la matière, finale presque tannique avec une fraicheur et épices, à suivre, 17

Ch Smith Haut Lafitte

nez frais de citronnelle, mentholé, poivre blanc, bouche frais avec milieu soyeux, épices douces, bonne finale minérale, bonne présence en finale, bonne longueur, 17

SAUTERNES

Pierre Lurton et Yannick Alléno présentent Yquem 2009

 

Ch d’Yquem

Pierre Lurton nous présente un très grand Yquem, vendange précoce qui a débuté début octobre pour se finir le 19 octobre avec les derniers raisins rentrés avant qu’une période de pluies et de perturbations s’installe. Il a fallu cinq passages pour ramasser les grains parfaitement botrytisés. Le résultat est prometteur avec un vin pur et puissant d’une précision d’arômes exceptionnelle, notes d’agrumes, d’abricots et d’épices avec une élégance et fraicheur sans faille, 19,5

Ch Doisy-Daëne

nez d’agrumes très mûrs, épices, bouche riche de fruits sec, on sens botritis, abricot sec et épices, bonne longueur avec une bonne fraicheur, 17,5

 Ch de Fargues

nez délicat de fruits frais, jaunes, abricots, bouche très épicé, avec une très bonne matière, fruit sec, vanille, poivre blanc, finale longue pointe de minéralité et de fraîcheur, 17

POMEROL

Petrus

vendange rapide avec le premier passage 17 et 18 septembre, pour finir le 1 octobre. Pour la premier fois on a utilisé cette année la machine à tri optique de raisins, il faut constater le résultat dans l’avenir. 100% Merlot avec une production de 30 000 bouteilles sur 11,5ha. Depuis 1990, on utilise pour élevage seulement 50% du bois nef. Vin puissant avec une élégance de tannins et soyeux, notes de fruits noirs très mûrs et épices, très grande fraicheur domine ensemble, 19,5-20

L’Evangile

95% Merlot, 5% Cabernet Franc, les vendanges sur 16ha de vignes ont débuté le 11 septembre pour le Merlot, 18 septembre pour le Cabernet, pour se finir le 7 octobre avec le ramassage de dernier grappes de Cabernet. Vin d’une puissance exceptionnelle avec de tannins lisses et élégant, belle trame fruité avec une grande fraicheur et notes minérales, très aérien, 19,5

Le Pin

100% Merlot, sur la superficie de 1,90ha la vendange se déroulait parfaitement du 22 au 25 septembre. La totalité est élevé dans 100% bois nef. Vin est dense et concentré avec les notes de fruits frais, tannins sont riches et ronds, ensemble est bien équilibré avec une belle persistance aromatique et une fraicheur d’exception, 19

 

 

Jean-Michel Laporte directeur de la Conseillante dans le chai

 

La Conseillante

Jean-Michel Laporte nous présente une très grande Conseillante, très pure et racée. Nez frais de fruits rouges mûres, quelques notes de fraicheur avec une pointe d’épices, bouche fraîche et lisse, au milieu de tannins poudreux, belle concentration et complexité, fruité frais avec de notes épicés, bonne longueur, élégance et une très grande fraicheur dans l’ensemble, 19

 

 

Pour revivre cette folle semaine de primeurs en images, RDV ici …

Publicités
Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 5


Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 4
26 mai 2010, 18:53
Filed under: Bordeaux primeurs 2009, Margaux | Mots-clefs: , ,

Les Margaux

 

 

Château Margaux 2009 - dégustation

 

Château Margaux 2009, vin exceptionnelle.

Les vendanges ont débuté le 24 septembre pour se poursuivre jusqu’au 14 octobre, pour permettre aux raisins de parcelles le plus tardives de parfaire leur maturation. Assemblage 2009 : 87% Cabernet Sauvignon, 9% Merlot, 2% Cabernet Franc, 2% Petit Verdot, rendement 40hl/ha, une sélection impitoyable, car seulement 36% de la récolte rentre dans le Grand Vin. la totalité est élevé dans le bois nef à 100%.

Dégustation : la couleur rubis profond, nez frais et délicat de fruits rouges et noirs, bouche riche et complexe avec une structure tannique très puissante avec une élégance exceptionnelle et fraîcheur qui domine tout, note : 19,5-20/20

 

et la Suite…..

Ch Branne Cantenac

nez de fruits mûrs, puissant, bouche minérale avec une pointe épicée, fruits rouges frais, 15,5/20

 Cantenac Brown

nez délicat, encore sur élevage, fruits noirs, bouche suave, joli fruits au milieu, épices douces, tannins très soyeux, beaucoup d’élégance, finale longue et minérale, 17/20

Du Tertre

nez de fruits frais, rouge, bouche soyeuse, tannins élégants, milieu épices douces, finale minérale et élégante, 15,5/20

Giscours

nez vanillé, épicé, délicatesse, attaque lisse avec une trame minérale, milieu fruits noirs et épices, bonne matière, puissance et élégance, 16,5/20

Kirwan

nez délicat d’épices, poivre, bouche suave, fin et frais, finale tannique, 15,5/20

Lascombes

nez frais d’épices, bouche légère, avec milieu épicé et tannique, finale fruits rges et minéralité, 17/20

Prieuré Lichne

nez épicé, réglisse, frais, bouche suave, tannins soyeux bonne minéralité, finale tannique, 16/20

Rauzan Ségala

nez frais, fruits rouges et noirs, bouche suave, léger, milieu tannins fins, finale puissante, minérale et tannique 16,5/20

Labegorce

nez épicé, léger, bouche fruits rouge, léger, tannins au milieu puissants, finale minérale, bonne longueur, un peu robuste, 15/20

Marojallia

1ha, vieille vigne de 60 ans, production 7 000 blles, 60% Cabernet Sauvignon, 40% Merlot, élevage dans le bois nef à 100%. Vin riche et puissant, belle complexité, tannins élégants, très bonne minéralité et fraîcheur, 16,5/20

 

  

Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 4


Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 3

Saint Emilion 1ers Grands Crus Classés

Face à face Ausone et Cheval Blanc

Alain Vauthier, gérant et propriétaire de Château Ausone

 

C’est plutôt rare, quand on peux dire d’un vin, que chaque millésime c’est une vraie réussite. Pour Château Ausone ça dure facilement depuis plus qu’une dizaine de millésimes. Aujourd’hui Alain Vauthier, le propriétaire, est épaulé par sa fille Pauline, qui reprendra surement un jour ce joyeux familiale. En tout cas, cette réussite c’est un travail d’équipe, il ne faut pas oublier le bon boulot de Philippe Baillarguet, maître de chai.

Ausone, c’est 7ha de vignes, planté à 55% de Cabernet Franc et 45 % de Merlot.

Pour 2009 la vendange était relativement simple et rapide, les premiers Merlots ont été ramassés le 28 septembre, pour les finir le 4 et 5 octobre, en revanche, les Cabernets ont été ramassés le 9 et le 10 octobre.

Vinification traditionnelle en cuves bois thermo-régulées avec un élevage de 20 mois en barriques de chêne neuf.

La production 2009 s’élève à 16 000 blles de Ch Ausone et de 6 000 blles de la Chapelle d’Ausone.

Dégustation : vin d’une couleur pourpre très profonde avec un nez très net d’épices, de fruits noirs, quelques petits fruits rouges, ensemble frais et complexe, bouche veloutée et riche avec une fraicheur exceptionnelle, quelques notes fumées, fruits noirs, tannins très élégants, poudrés et suaves, grande profondeur, bonne maîtrise du bois, finale fraiche, ensemble d’une complexité parfaite. Note : 19,5/20

 

Château Cheval Blanc 2009, St. Emilion 1er GCC

 

Cheval Blanc 2009 c’est une pure merveille, une réussite exceptionnelle. Les températures douces d’août et de septembre ont permis d’atteindre une excellente maturité de raisins. Au moment de la récolte on a pu constater une homogénéité exceptionnelle, avec un équilibre remarquable. La vendange était relativement longue, les premières parcelles de Merlot ont été ramassés à partir de 15 septembre, tandis que le Cabernet Franc entre le 28 septembre et le 7 octobre. Les raisins ont été ramassées dans un état sanitaire proche à la perfection.

Assemblage 2009 c’est 60% Merlot et 40% Cabernet Franc, on a utilisé 65% de la récolte pour le Grand Vin et 30% pour le Petit Cheval. Pour le Grand Vin élevage d’environ 20 mois dans le bois nef à 100%. Pour Pierre Lurton, le Gérant de Cheval Blanc, le 2009 était « une année très technique avec les vendanges longues et la vinification douce, qui a permis de ressortir une extraordinaire qualité de tannins ».

Dégustation : vin avec une robe très profonde et brillant, nez épicé, poivré, réglisse et mentholé, quelques fruits noirs qui dominent, bouche riche et concentrée avec des notes de fruits, d’épices, excellente fraicheur, tannins d’une élégance exceptionnelle, ensemble d’un équilibre parfait. Note : 19,5-20/20   

 

Premiers Grands Crus Classés de Saint Emilion – Suite …

 

Dégustation à l'aveugle de 1ers GCC de Saint Emilion

 

Trottevieille

Nez de fruits frais, un peu foins, bouche fluide, lisse avec une fraicheur, finale tanin puissants et assez fin, petit coté réglisse, 16,5/20

Figeac

Nez de réglisse, d’épices, quelques fruits noirs, bouche suave, délicate avec de notes fruités, frais, groseille, tanins soyeux, bonne longueur , 16,5-17/20

Clos Fourtet

Nez de poivre blanc, fruits rouges frais, bouche suave, fluide, avec une bonne fraicheur, milieu tannins puissants, élégants, bonne longueur, 16,5-17/20

Beau-Séjour Bécot

Nez de réglisse, poivre blanc, fruits noirs mûrs, bouche puissante, encore sur élevage, coté boisé avec les notes de réglisse qui domine, bonne matière, tannins bien travaillés, pas d’agressivité, bonne longueur, 16,5/20

Beauséjour DL

Nez très discret, petite note épicé, bouche suave, riche et élégante, avec une très bonne minéralité, très bonne structure tannique avec une bonne longueur, 16,5-17/20

Canon

Nez discret, réglisse, poivre blc, bouche lisse, fluide avec au milieu notes minérale, en finale tannins forts sans agressivité, 16,5/20

Troplong Mondot

Nez très délicat de fruits noirs et épices, élégant, en bouche très joli fruité, tanins fins et élégants, avec une très bonne minéralité, finale longue, puissance et élégance, 17,5/20

Pavie

Nez puissant de fruits noirs et cassis avec une pointe d’agrumes, très mûrs et complexe, bouche très suave, ample, très belle structure tannique, bonne maitrise du bois, finale minérale et frais, belle complexité d’ensemble, 17,5-18/20

La Gaffelière

Nez frais, épices douces, bouche marquée encore par élevage, structure tannique élégante, milieu riche avec une bonne matière, en finale notes de réglisse, 16,5/20

Pavie Macquin

Nez légèrement boisé, notes d’épices, bouche riche avec de tannins assez rondes, petit coté fruité, belle puissance et complexité, en finale fraicheur et longueur, 16,5/20

et en plus…

 

Château Valandraud 2009

 

 

Il faut citer une grande réussite de Château Valandraud 2009, Murielle Andraud-Thunevin signe encore ici, son nouveau millésime. Changement ou plutôt une évolution dans son approche. Vin est puissant, mais très précis et fin, avec une très belle structure tannique et la fraîcheur qui domine. Assemblage : 65% Merlot, 25% Cabernet Franc, 10% Cabernet Sauvignon avec un peu de Malbec et de Carmenere, élevage dans le chêne nef à 100%.

 

Depuis 2003, Murielle produit sur 1ha son Blanc de Valandraud, avec 45% de Sauvignon Blanc, 5% de Sauvignon Gris et 50% de Sémillon, une petite production d’à peine 3 000 bouteilles.  

Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 3


Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 2
10 mai 2010, 19:46
Filed under: Bordeaux primeurs 2009 | Mots-clefs:

CLIMATOLOGIE

Denis Dubourdieu Prof. à la Faculté d'Oenologie de Bordeaux présente en détail le Millésime 2009

 

La bonne climatologie est primordiale pour la réussite d’un millésime et surtout pour sa côte lors de sa sortie.

 

Émile Peynaud (1912-2004), père d’oenologie moderne disait « qu’au fond la côte d’un millésime c’est le goût qu’il a ou qu’il aura et l’attente qu’il suscite »

Pour réussir un Grand Millésime de Bordeaux il faut réunir plusieurs conditions, en effet, le millésime 2009 réuni plus ou moins parfaitement les cinq conditions déterminantes :

1 et 2 : une floraison et une nouaison précoces tout début juin par temps chaud, ensoleillé et relativement sec.

3 : une véraison également précoce – débutant fin juillet – mais se déroulant après une période insuffisamment sèche pour arrêter la croissance végétative de la vigne dans toutes les situations.

4 : une maturations complète grâce à des mois d’août et septembre chauds mais variablement arrosés et particulièrement sec dans le Médoc.

5 : des « vendanges de rêve », fin septembre et courant octobre par un temps exceptionnellement sec.

 

Rappel de quelques éléments climatiques de l’année 2009 :

Le cinquième hiver le plus rigoureux depuis 20 ans particulièrement froid et tourmenté les deux premiers mois puis plutôt sec, ensoleillé et doux en mars pour une reprise précoce de la végétation. Le début de printemps particulièrement humide avec des orages violents en mai puis une installation précoce de l’été pour une floraison dans d’excellentes conditions la première quinzaine de juin.

Un très bel été avec des journées chaudes mais pas caniculaires et des perturbations peu fréquentes mais positionnées en juillet et début août retardant l’installation durable de la limitation en eau.

En septembre et octobre l’été continue, soleil, chaleur, sècheresse dominent permettant d’atteindre sereinement l’optimum de la maturité.

Dans ces conditions exceptionnelles qui ont permis de laisser sereinement murir les raisins, les premiers coup de sécateurs ont été donnés tout début septembre pour les blancs.

Les vendanges à Sauternes furent exceptionnellement précoces et brèves, la récolte durait environ entre 28 septembre et 20 octobre avec le retour des pluies. Le nombre de tri fut très faible, la pourriture noble fut exceptionnelle.

La récolte de merlots la plus précoce débutera le 18 septembre, elle se généralise à partir du 23 pour s’achever en octobre, les cabernets furent majoritairement vendangé pendant la première quinzaine d’octobre.

En conclusion : le 2009 donne des vins blanc sec puissants et frais, de grands vins rouges dans lesquels s’expriment les terroirs avec sa plus haute définition et de prodigieux vins liquoreux, puissants et profonds avec une pureté et richesse impressionnante.

Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 2


BORDEAUX Primeurs 2009 – Episode 1
12 avril 2010, 11:35
Filed under: Bordeaux primeurs 2009 | Mots-clefs:

 

Je vous annonce une série de chroniques à venir sur les dégustations de primeurs 2009 à Bordeaux. 

 

 

Sylvie Cazes, Présidente de l'Union des Grands Crus de Bordeaux

 

 

En bref, la Semaine de Primeurs organisée par l’Union des Grands Crus de Bordeaux a battu son record, plus de 6000 demandes ont été enregistrées pour la manifestation dont accréditation de 220 journalistes du monde entier. Sylvie Cazes, la Présidente, n’a pas caché la satisfaction de l’ensemble de la filière viticole. 

A propos de l’Union de Grands Crus de Bordeaux :

Association crée en 1073, regroupe aujourd’hui 132 crus classés ou pas, mais tous ayant une exigence incontestable de la qualité de ces crus.

C’est à partir de 1996, que la manifestation de la semaine de primeurs s’est réellement internationalisée, aujourd’hui elle est devenue incontournable pour les professionnels du monde entier.  

 

 

 

Le millésime 2009 qualifié exceptionnel, les vins sont riches, puissants, en gardant une excellente fraîcheur, certains même les qualifient de sexy et gourmands…

Un aperçu de futurs chroniques, voici le TOP TEN de meilleurs ( c’est un choix parmi d’autres, tout n’était pas goûté), les détailles sur tous les vins goûtés et les coups de coeur vont suivre :

Ausone

Petrus

d’Yquem

Cheval Blanc

Margaux

L’Evangile

Le Pin

Pontet Canet

Valandraud

La Mondotte

Fargues

… la liste encore longue…. 

Pour revivre l’événement en images, le voici, ceci est à apprécier sans modération…

Commentaires fermés sur BORDEAUX Primeurs 2009 – Episode 1



%d blogueurs aiment cette page :