vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Mouton 2014 by David Hockney…

La collection des étiquettes du Château Mouton Rothschild s’enrichit d’une œuvre nouvelle celle pour le Millésime 2014 dessinée par le peintre anglais David Hockney.

etiquette-specimen-ch-mouton-rothschild-2014Depuis 1945, un grand artiste illustre chaque année l’étiquette de Château Mouton Rothschild.

Rappel :

En 1945, pour célébrer la paix reconquise, Le Baron Philippe décida de couronner l’étiquette du millésime par le « V » de la Victoire, dessiné par le jeune peintre Philippe Jullian. D’une circonstance exceptionnelle naquit une tradition, et à partir de 1946, tous les ans, un artiste diffèrent fut invité à créer une ouvre originale pour l’étiquette. Au début, le Baron Philippe choisit les peintres parmi ses amis personnels : Jean Hugo, Léonor Fini, Jean Cocteau… En 1955, Georges Braque accepta d’illustrer le millésime. Il fut alors rejoint par les plus grands créateurs de notre époque : Dali, César, Miró, Chagall, Picasso, Warhol, Soulages, Bacon, Balthus, Tàpies, Jeff Koons... Ainsi, se constitue une passionnante collection à laquelle s’ajoute une ouvre nouvelle, celle de David Hockney pour le millésime 2014.

David Hockney, Los Angeles, 9th March 2016 © David Hockney Photo Credit: Jean-Pierre Gonçalves de Lima

David Hockney, Los Angeles, 9th March 2016
© David Hockney
Photo Credit: Jean-Pierre Gonçalves de Lima

L’illustration du millésime 2014 a été confiée au peintre anglais David Hockney, né en 1937 qui est l’un des plus grands artistes anglais de notre temps, issu du Pop Art, il maîtrise les techniques les plus modernes et s’inscrit dans la tradition figurative.

Elève du Royal Collège of Art de Londres, il en sort diplômé d’une médaille d’or en 1962 et sa carrière connait un succès immédiat. L’année suivante, il rencontre Hopper et Warhol aux Etats-Unis, où il découvre le Pop Art. A partir de 1966 il s’installe et vit à Los Angeles.

David Hockney était un ami personnel de la Baronne Philippine de Rothschild, disparue en 2014, et à laquelle son dessin rend hommage.

Entourés de rayons, signes à la fois d’émotion et d’émerveillement, deux verres, l’un vide et l’autre plein, nous racontent l’attente fébrile puis le miracle toujours recommencé de la naissance d’un grand vin : Château Mouton Rothschild, dont la Baronne Philippine fut si longtemps la bonne fée…

A propos :

Château Mouton Rothschild conduit au sommet par deux personnalités d’exception, le Baron Philippe de Rothschild (1902-1988) puis sa fille la Baronne Philippine (1933-2014).

Aujourd’hui le Château appartient aux trois enfants de la Baronne Philippine : Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild, Président du Conseil de surveillance de la société familiale Baron Philippe de Rothschild chargée de la gestion du Château, et Julien de Beaumarchais de Rothschild. Tous les trois unis dans la fidélité à l’œuvre de leur grand-père et de leur mère.

Millésime 2014 vu par Philippe Dhalluin, DG

Publicités
Commentaires fermés sur Mouton 2014 by David Hockney…


Bordeaux primeurs 2014 #4 Rive Gauche les Premiers GCC…

Rive Gauche – Les PREMIERS GCC :

MOUTON ROTHSCHILD (Pauillac)

Vendanges : du 19 septembre au 9 octobre

Assemblage : 81%CS 16%M (un pourcentage un peu plus élevé que d’habitude) 3%CF

« La chaleur de mois d’avril a favorisé un débourrement précoce de la vigne, particulièrement sur le cépage merlot, puis extraordinaire saison a permis une parfaite maturation des raisins, conservant les saveurs du fruit et favorisant les composés phénoliques. Le travail des vendanges a pu ainsi être mené dans des parfaites conditions laissant le temps de cueillir les grappes à maturité optimale »

Mouton 2014

Mouton 2014

Nez précis de fruits mûrs, cerise, petite note vanillée, en bouche attaque nette, tout est précis, fraicheur avec une bonne profondeur, note florale, quelques fruits noirs, tanins enrobés, racés, finale longue, belle construction d’ensemble.

18,5/20

Petit Mouton

Assemblage : 93% CS 7% M

16,5/20

Le nouveau chai Mouton commence à montrer ses capacités, le 2014 est le troisième millésime vinifié dans ce cuvier ultra-performant, dans des cuves gravitaires très innovantes aux duelles transparentes permettant aux équipes techniques de suivre les vinifications à la lettre.

Millésime 2014 à Mouton analysé par Philippe Dhalluin, DG

LATOUR (Pauillac)

« On retiendra du millésime 2014 qu’il fut précoce en début de cycle, même si cette précocité s’atténua par la suite, notamment en raison d’un été marqué par une pluviométrie impotente et des températures basses. Heureusement, le mois de septembre et octobre fut exceptionnel, un des plus chauds de ces dernières décennies »

Vendanges : Merlot du 18 au 26 septembre, CS du 6 au 15 octobre, CF le 7 octobre, PV les 7, 11 et 20 octobre.

Assemblage : 89,9%CS 9,2%M 0,6%CF 0,3%PV

Production : Grand Vin 33,9%

Collection Latour 2014

Collection Latour 2014

Nez discret, quelques fruits noirs, toucher net avec un soyeux, sans agresser, petits baies noirs croquants et frais, note florale, joli végétal, belle densité, structure tannique noble, aucun agressivité finale fraiche, grande précision.

19/20

Fort de Latour

Assemblage : 71,4%CS 28,6%M

Production : 40,1%

16,5/20

Collection Latour, les livrables

Collection Latour, les livrables

C’est la troisième année consécutive que Ch Latour ne vend plus ces vins en primeurs, les vins proposés à la vente ce sont les vins en bouteille et livrable sur les millésimes intérieurs comme cette année :

Ch Latour 2003 (81%CS 18%M 1%PV)

Forts de Latour 2008 (66,5%CS 31,5%M 2%PV)

Pauillac 20011 (37%CS 63%M)

LAFITE ROTHSCHILD (Pauillac)

Vendanges : Merlot du 22 au 27 septembre CS du 29 septembre au 8 octobre CF le 2 octobre PV le 10 octobre

Assemblage : 87%CS 10%M 3%CF

Collection Lafite 2014

Collection Lafite 2014

Nez puissant, fruits noirs, épices, attaque net, vin d’une bonne densité, panier de fruits noirs, réglisse, bois de cannelle, tanins racés, puissant pas agressifs, belle longueur et acidité en finale.

18/20

Carruades de Lafite

Assemblage : 58%CS 42%M

16/20

MARGAUX (Margaux)

« En 2014 le nouveau chai de Norman Foster nous a ouvert les yeux sur des nouvelles possibilités et montré la voie d’autres expérimentations qui vont nourrir les progrès des prochaines années. Un nouveau chapitre vient de commencer et nous avons eu la joie de l’ouvrir dans l’euphorie de vendanges sereines et faciles ! « Paul Pontallier

Nouveau cuvier inox pour accueillir les blancs, il peux également servir pour les rouges, petites cuves pour travailler au maximum les parcelleires

Nouveau cuvier inox pour accueillir les blancs, il peux également servir pour les rouges, les petites cuves par gravité pour travailler au maximum les parcellaires

Vendanges : du 29 septembre au 10 octobre

Assemblage : 90%CS 5%M 3%CF 2%PV

Rendement : 35 hl/ha

Production : 36% de Grand Vin

Collection Margaux 2014

Collection Margaux 2014

Nez discret, floral, épices douces, toucher velours, panier de petits baies rouges et noirs très mûrs, note florale, poivre blanc, jolie note acidulée, tanins enrobés, très élégants, densité et profondeur fraicheur en finale.

18/20

Pavillon Rouge

Assemblage : 77%CS 22%M 1%PV

16,5/20

HAUT-BRION (Pessac-Léognan)

Vendanges : du 11 septembre au 10 octobre

Assemblage : 50%M 39%CS 11%CF

Haut Brion 2014

Haut Brion 2014

Nez floral, belle végétation, quelques fruits noirs, bouche nette, incroyable fraicheur, belle profondeur, petits fruits noirs acidulés, note épicée et mentholée, tannins enrobés, structure noble et poudreuse, tout est précis, finale fraiche, mentholé avec une belle note acidulée.

19/20

Le Clarence de Haut-Brion

Assemblage : 80%M 16%CS 4%CF

16,5/2

YQUEM (Sauternes)

Vendanges en 4 tries successifs :

  • du 5 septembre au 17 septembre (un quart de la récolte d’une acidité rare)
  • du 25 septembre au 8 octobre (belle concentration avec une belle vivacité)
  • et quatrième passage du 20 au 30 octobre

Assemblage : 75% Semillon 25% Sauvignon

Sucres résiduels : 134 g/l

Dans ce millésime nous nous retrouvons avec le style proche de 2011

Sandrine Gerbay, directrice technique d'Yquem

Sandrine Garbay, Maître de chai d’Yquem

La précocité spécifique à Yquem a offert une base d’acidité particulièrement rare et précieuse grâce aux 25% de la récolte rentrés avant le 15 septembre en 1ere trie.

Robe d'orée d'Yquem 2014

Robe dorée d’Yquem 2014

Robe dorée, très brillant, nez puissant de fleurs blanches, bouche nette, avec une tension rare, note d’agrumes mûrs, litchis, pêche blanche, épices douces, zestes d’agrumes confits, belle profondeur, parfait équilibre acidité/sucre, très gourmand, fraicheur aromatique, longueur et persistance.

19/20

Pierre Lurton, DG analyse en détail le millésime 2014 à Yquem (aussi à Cheval Blanc)

Sans oublier… 

La MISSION HAUT-BRION (Pessac-Léognan)

Vendanges : du 15 septembre au 10 octobre

Assemblage : 54%M 45%CS 1%CF

Nez fin, épicé, réglisse, toucher soyeux, belle finesse, quelques fruits rouges et noirs acidulés, vin bien structuré avec précision, tanins racés, fraicheur, grande élégance.

18,5/20

 

La Chapelle de la Mission Haut-Brion

Assemblage : 45%M 31%CF 24%CS

16,5/20

Collection complète 2014

Haut Brion, Collection complète 2014

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #4 Rive Gauche les Premiers GCC…


Bordeaux primeurs 2014 #3 Saint Emilion (suite) et Pomerol…
Dégustation UGCB Saint Emilion et Pomerol à Franc Mayne

Dégustation UGCB Saint Emilion et Pomerol à Franc Mayne

Cette année j’ai décidé de prendre un peu plus de temps, un peu de recul aussi, avant de sortir les notes et les commentaires sur la dernière campagne de bordeaux primeurs 2014.

La raison majeure, ce que j’ai eu la possibilité de ragoûter la plus part des vins une ou deux fois et

trois fois encore pour certains depuis la dernière campagne primeurs en mars/avril. Oui, ce n’est pas négligeable du tout et ça peut changer la donne… Les échantillons sont toujours un peu différents, même si chaque château essaye de présenter son échantillon en toute objectivité, qu’il soit le plus représentatif de son résultat final.

Je ne m’arrête plus sur la météo, elle a été évoqué longuement en détails dans ma chronique précédente.

Juste en deux mots, que 2014 est un millésime tardif, avec une floraison fin mai sous un climat trop froid, avec des maturités tardives. Heureusement arrière saison Septembre et Octobre chaud, sec et ensoleillé permit une maturation complète des différents cépages, et ont sauvé au-delà des espérances le millésime avec des Cabernets Sauvignons et Franc plutôt exceptionnels. C’est une année plus Rive gauche, que Rive droite grâce aux Cabernets, mais sur la Rive droite les Merlots ont bien résisté aux aléas climatiques avec des vins souvent surprenants grâce aux Cabernets Franc cette année vraiment exceptionnels.

Voici la sélection :

SAINT EMILION GCC suite…

Tertre Roteboeuf

6 ha

80% M, 20% CF

L’année de récolte l’une de plus tardif avec des maturités automnale. Pour François Mitjavile 2014 est une copie conforme de 2008 avec une précision en plus.

Pour François Mitjavile le 2014 est très proche de 2008

Pour François Mitjavile  Tertre Roteboeuf 2014 est très proche de 2008

Nez de fruits noirs et petits baies rouges, toucher soyeuse, net, panier de petits fruits acidulés, note fumée, torréfiée, poivre blanc, grande finesse et précision, tannins très élégants, structure poudreuse, belle acidité en finale, longueur.

18,5/20

Figeac 2014

Figeac 2014

Figeac

40ha

40%M 32%CS 28%CF

Nez épice douce, délicatesse, bouche nette précise, joli fruité, petits fruits noirs et rouges acidulés, structure est bien en place, tanins élégants, belle expression de l’ensemble avec une finale fraiche.

17,5/20

Pavie Macquin 2014

Pavie Macquin 2014

Pavie-Macquin

15 ha

85%M 14%CF 1%CS

Fruits noirs, léger boisé, toucher soyeux, panier de petits baies frais, acidulé, épices douces, finale tanins élégants, persistance, longueur.

17/20

Larcis Ducasse 2014

Larcis Ducasse 2014

Larcis-Ducasse

11 ha

85%M 15%CF

Frais, fruits rouges frais, bouche fine, fruits croquants, structure tannique élégante, finale légère, frais, digeste.

16/20

Canon-la-Gaffelière 2014

Canon-la-Gaffelière 2014

Canon La Gaffelière

19,5 ha

55%M 38%CF 7%CS

Fruits rouges frais, épices, toucher soyeux, épices douces, fruits noirs, réglisse, tanins poudreux, belle finale longue.

17/20

 Canon 2014

Canon

32 ha

70%M 30%CF

Frais, épicé, fruits rouges acidulés, note réglisse, bois de cannelle, tanins poudreux, finale légère et fine.

16/20

Clos Fourtet 2014

Clos Fourtet 2014

Clos Fourtet

20 ha

89%M 4%CF 7%CS

Fruits frais, épices douces, toucher frais, belle puissance, fruits noirs croquants, réglisse, tanins racés, frais, gourmand.

16/20

La Gaffelière 2014

La Gaffelière 2014

La Gaffelière

22 ha

80%M 20%CF

Nez discret, poivre blanc, bouche soyeuse, droit, note de réglisse, vanille, petites baies noirs, cassis, trame tannique élégante, bonne fraicheur.

16,5/20

Troplong Mondot 2014

Troplong Mondot 2014

Troplong-Mondot

33 ha

80%M 8%CS 2%CF

Fumé, grillé, torréfié, soyeux et fin, petite salinité, note florale, épices douces, tanins poudreux, en final quelques épices, note acidulée.

17/20

Beau-Sejour Becot 2014

Beau-Séjour Bécot 2014

Beau-Séjour Bécot

19 ha

80%M 16%CF 4%CS

Fumé, léger grillé, soyeux, note torréfiée, milieu fin, petite salinité, note florale, épices douces, tanins poudreux, finale épicée, jolie acidité.

16,5/20

Trotte Vieille

11ha

 58%CF  40%M 2%CS

C’est une de rare propriété qui possède de Cabernets de plus de 60 ans avec une très vieille vigne de 130 ans sur laquelle Philippe Casteja fait la sélection masale afin d’intégrer dans son cru.

Nez de fraicheur, fruits noirs, cerise noire, bouche nette, fruits noirs avec une bonne densité, frais, bonne longueur, tanins travaillé, vin racé.

17/20

Valandraud

90% M 10% CF

Nez puissant de fruits noirs, cerise, toucher net, droit, bonne matière, puissant, fruits noirs bien mûrs, tanins racés, beaucoup de corps avec une finale fraîche.

17/20

la Tour Figeac 2014

la Tour Figeac 2014

La Tour Figeac

14,5 ha

75%M 25%CF

Nez discret, petite note fruité, attaque net et soyeux, quelques fruits noirs écrasés, réglisse, petite note boise, tanins fins, frais.

16/20

Fleur Cardinale

24 ha

75%M 20%CF 5%CS

Nez fruits noirs, baies rouges, attaque nette et frais, milieu quelques épices, note florale, tannins enrobés, finale mentholée.

16/20

Dassault

29 ha

70%M 23%CF 7%CS

Délicat, note florale, attaque frais, milieu épicé avec note de fruits rouges, note boisé, finale fraiche, acidulé, progresse.

15/20

Villemaurine

7 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries

80% M, 20%CF

Fruits frais, agrumes cuits, toucher léger, grillé, réglisse, mangue du milieu, tanins travaillé en douceur, épices, fraicheur.

15/20

Rol Valentin 2014

Rol Valentin 2014

Rol Valentin

7,3 ha

90%M 10%CF

Alexandra et Nicolas Robin avec les conseils de Stéphane Derenoncourt font un très bon boulot.

Nez fruits frais, cassis, panier de fruits noirs, bouche soyeuse, fruits noirs, réglisse, mentholé, tannins soyeux, finale fraîche. 15/20

Franc Mayne 2014

Franc Mayne 2014

Franc Mayne

7 ha

90%M 10%CF

Les Laviale ont fait pas mal de travail à la vigne au niveau des différentes parcelles, on voit bien le progrès dans la qualité du vin.

Nez discret, poivré, attaque nette, texture légère, milieu réglisse, note boisé, longueur moyenne, frais.

15/20

Bellefont-Belcier

13ha

72%M 17%CF 11%CS

Nez floral, épicé, toucher fin, bons jus frais, tanins nobles, finale florale, petits baies acidulés, vin racé et frais.

15/20

Millésime 2014 à Bellefont-Belcier vu par Emmanuel de Saint Salvy, DG

 

POMEROL

Petrus 2014

Petrus 2014

Petrus

11,5 ha

Sol argileux avec une proportion des fameuses argiles bleues dites « gonflantes »

Vendanges : du 23 sept. au 4 oct.

Rendement : 30hl/ha

Assemblage : 100% M

50% bois nef

Jean Claude et Olivier Berrouet (à gauche) qui assure aujourd'hui la direction, de père en fils la tradition perpetue

Jean Claude Berrouet avec son fils Olivier qui assure aujourd’hui la direction du cru, de père en fils la tradition perpétue…

Des épisodes pluvieux de mois juin ont provoqué la coulure sur les vieux merlots avec une perte de la récolte d’ordre de 25%.

Panier de fruits noirs au nez, bouche riche, cerise, baies noirs acidulés, poivre blanc, belle persistance, tanins racés, élégants, tout en longueur, finale serrée, grande fraicheur.

19/20

Jacques Thienpont très confiant sur la qualité du 2014, sur ses Merlots  vifs, racés et très juteux...

Jacques Thienpont très confiant sur la qualité du 2014, ses Merlots sont vifs, racés et très juteux…

 

Le Pin

2,8 ha

Vendanges : 23 sept. ensuite 29 et 30 sept.

Rendement 24hl/ha

Assemblage : 100%M

100% bois nef

« A partir de la fin août, le soleil brilla et nous a accompagné jusqu’après la récolte. Nous pouvions ainsi récolter à notre gré (un luxe que nous n’avons plus eu depuis plusieurs millésimes) et laisser les raisins ainsi bénéficier de quelques semaines ensoleillées sans risque de sécheresse dû à des températures extrêmes » Jacques Thienpont

Nez frais, léger boisé, bouche nette, belle persistance, panier de fruits noirs, réglisse, note mentholée, tout est précis, fraicheur avec excellente acidité en finale, très élégant.

18,5/20

Lafleur 2014 et son seconde

Lafleur 2014 et son seconde

Lafleur

4,5 ha

Sol très graveleux au nord-ouest, sol argilo-graveleux au sud, sol sablo-argilo-graveleux à l’est, sol argilo-sableux au centre.

Vendanges : le 25 sept. les merlots, 5-6 oct. Les cabernets francs

Assemblage : 44%M 56%CF

Rendement : 28-30 hl/ha

2014 est le 30ème millésime

Julie avec son mari Baptiste on rejoints la petite équipe de Lafleur dans les années 2000

Julie avec son mari Baptiste on rejoints la petite équipe de Lafleur dans les années 2000

« Au final 2014 est une année singulière : un peu à la manière de deux de ses aînés 1988 et 2001, ce millésime montre qu’il n’est pas forcement nécessaire de connaître un stress hydrique prononcé, pour réussir des grands vins, bien construits et très riches d’un point de vue aromatique » les Guinaudeau Vignerons

Nez d’une grande pureté, cerise noire, épice douce, toucher soyeux, baies rouges acidulés, structure tannique très racée, pas de lourdeur, très aérien de belle consistance, longueur et fraicheur en finale.

19/20

La Conseillante

12 ha

78%M 22%CF

2014, le dernier millésime de Jean-Michel Laporte qui depuis onze ans s’occupait de ce cru mythique et sans aucune prétention a su le maintenir sur le haut du podium.

Nez de fruits noirs, épices et cerise, toucher soyeux, panier de fruits rouges acidulés, léger boisé, belle profondeur, finale serrée, tanins racés, excellente fraicheur.

18/20

Gazin

24 ha

Vendanges entre 19 sept. et 8 oct. pour les CF

95%M 5%CF

Nez fruits frais, léger vanillé, toucher soyeux, élégant, fruits noirs, cerise, structure tannique noble, finale acidulé, toute en longueur.

17,5/20

Petit Village 2014

Petit Village 2014

 

Petit Village

10,5 ha

75%M 18%CF 7%CS

Nez florale, attaque franche, panier de fruits frais, boisé léger, tanins poudreux, finale acidulée, bonne longueur.

15/20

Beauregard

17,5 ha

70%M 30%CF (proportion record)

Nez délicat, poivré, attaque soyeux, légère note fruité, structure tannique assez fine avec une bonne acidité.

15,5/20

Bon Pasteur

7 ha

80%M 20%CF

Rendement minuscule de 28hl/ha

Nez épicé, vanillé, attaque franche, note de réglisse, léger boisé, quelques petits fruits écrasés, puissant, tanins racés avec une bonne acidité en finale.

16/20

La Cabanne

10 ha sur les graves du versant Ouest de la Haute-Terrasse au cœur de Pomerol.

92%M 8%CF

Tout récemment François a sorti de sa cave les magnums 1990 et les bouteilles 1961, vins toujours incroyablement jeunes

Tout récemment François a sorti de sa cave les magnums 1990 et les bouteilles 1961, vins toujours incroyablement jeunes

Ce qui est appréciable dans ce cru, qu’il a une capacité de vieillissement assez exceptionnelle. François Estager possède une collection non négligeable de vieux millésimes du domaine constitué par son père, aujourd’hui lui même continue dans cette voie en ajoutant chaque année des bouteilles dans son oenothèque fmiliale.

Nez léger, discret, bouche nette, quelques fruits frais, léger boisé, vanillé, bonne fraicheur, note florale, tanin travaillés, garde une bonne acidité en finale.

15/20

 

Clinet

11,27 ha

90%M 9%CS 1%CF

Nez boisé léger, bouche fraiche, assez fine, florale, note réglisse, bois de cannelle, petite note de baies noir fraiches, tannins accrochent un peu, garde la fraicheur.

15/20

Primeurs 2014, au Grand Cercle on surveille le service des vins à la lettre...

Primeurs 2014, au Grand Cercle on surveille le service des vins à la lettre… (dégustation à Bellefont-Belcier)

 

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #3 Saint Emilion (suite) et Pomerol…


Bordeaux primeurs 2014 #2 Saint-Emilion 1ers GCC « A » les grands Seigneurs…

AUSONE

7 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries

Vendanges : Merlot 4-8 oct. CF 9-11 oct.

Rendement : 27hl/ha

Assemblage : 60CF 40M

85% bois nef

Production : 14 000 bouteilles

Ausone 2014

Ausone 2014

Nez floral, très bon végétal, léger fruité, toucher velouté, petites baies noires croquantes mélangées aux épices, note de réglisse, fruits noirs et baies rouges, boisé très bien intégré, belle acidité, structure tannique travaillé en douceur, finale soyeuse, persistance et fraiche, fidèle à lui même !

19,5/20 

Le Millésime 2014 à Ausone vu par Pauline Vauthier… 

CHEVAL BLANC

Sol graveleux et argileux

Vendanges : 19 sept. au 10 oct.

Rendement : 32hl/ha

Assemblage : 55M 45CF

(70% 1er vin 30% 2eme vin)

Cheval Blanc 2014

Cheval Blanc 2014

Nez expressif, frais, floral, quelques baies rouges, attaque racé, soyeux, note florale, eucalyptus, baies noires, réglisse, menthol, tannins enrobés, vin très aérien avec une bonne assis, excellente fraicheur en finale, persistance et longueur, Grand Cheval.

19,5/20

Millésime 2014 à Cheval Blanc analysé avec une grande précision par Pierre Lurton… 

 

PAVIE

37 ha

Sol argilo-calcaire et calcaire à astéries avec le sol brun argilo-calcaire à texture fine

Vendanges : 3 au10 oct.

Rendement : 34hl/ha

Assemblage : 60M 22CF 18CS

80% bois nef

Pavie 2014

Pavie 2014

Nez fin, floral doté d’un bon végétal, bouche nette, bonne présence, concentration, fruits noirs mélangés avec une note de réglisse, épices douces, structure tannique racée, persistance, fraicheur en finale.

18,5/20

Gérard Perse

Gérard Perse à Hostellerie de Plaisance présente le dernier né Pavie 2014

Avec le millésime 2014 Gérard Perse joue son concerto…

« Tel un chef d’orchestre, Pavie a mis son millésime en musique. Concentrée sur sa partition, mon équipe a composé avec la nature, harmonisant les tannins, jouant avec les arômes.

2014 : un nouvel opus rythmé et mélodieux » Gérard Perse

ANGELUS

39 ha

Sol argilo-calcaire et argilo-sablo-calcaire

Vendanges : 2 au 22 oct.

Assemblage : 50M 50CF

Nez élégant, épicé, précis, toucher nette, vin serré, net et compacte, note florale, violette, rose séchée, note épicée, bouquet de fruits noirs frais, eucalyptus, tannins racés, élégance dans la puissance, tout est précis, frais et longue.

18/20

Hubert de Boüard

Hubert de Boüard

Hubert de Boüard avec le 2014 signe son trentième millésime !

« Ce grand millésime commence par un printemps compliqué, un été difficile, rempli de doutes, mais une volonté farouche de ne pas renoncer et d’être à ‘écoute du vignoble, attentif à ses besoins. Puis dès 25 août, jour après jours, le beaux temps s’installe et la confiance revient. Enfin, octobre est là, doré, chaud, magnifique. Il nous permet de repousser de quelques jours les vendanges des vieux merlots et d’attendre encore la pleine maturité des cabernets francs » Hubert de Boüard

Angélus 2014

Angélus 2014

Chapelle Ausone

Chapelle Ausone

Château Cheval Blanc

Château Cheval Blanc

Château Pavie

Château Pavie

Les carillons de l'Angélus

Les carillons de l’Angélus

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #2 Saint-Emilion 1ers GCC « A » les grands Seigneurs…


Bordeaux primeurs 2014 #1 Analyse complète de la météo…
primeurs 2014, dégustation UGCB

primeurs 2014, dégustation UGCB

Tout d’abord, avant commencer cette chronique quelques chiffres clé sur la dernière campagne de bordeaux primeurs 2014…

C’est avec l’UGCB (Union des Grands Crus de Bordeaux*) que je participe chaque année aux dégustations primeurs à Bordeaux et ça dure depuis quelques belles années déjà ! Cette dernière édition de primeurs 2014 était un très bon cru paraît-il. Déjà en ce qui concerne sa fréquentation, pas la moindre, soit 5966 visiteurs différents dont plus de 20% d’étrangers. En cumulé, la fréquentation totale de cette année correspond à 20 154 entrées, une progression de 20% par rapport à l’édition précédente (celle de primeurs 2013). 69 pays étaient représentés, bien évidemment l’ensemble des marchés principaux des Grands Crus de Bordeaux étaient là comme : Royaume-Uni, la Chine, Hong Kong, la Belgique, la Suisse, les USA, l’Allemagne…  

Il y a des années où la nature est généreuse, tout se passe facilement, sans aucun incident, mais c’est quand même plutôt rare…

La décennie 2000-2010 a vraiment gratifié Bordeaux d’une collection de quelques grands millésimes, tandis que le début de la décennie suivante avec les 2011, 2012, 2013 laisse à désirer…

Vieux Cabernets Sauvignon

Vieux Cabernets Sauvignon

Et enfin arrive 2014, très satisfaisant : « On a sorti un bon millésime, ce qui était inespéré l’été dernier. On a des vins séducteurs sur le plan aromatique avec une belle structure tannique. Sans doute le meilleur depuis 2010. Ce n’est pas un scoop, mais c’est une bonne nouvelle ! » Alain Raynaud, Président du Grand Cercle des vins de Bordeaux

Pour comprendre un millésime, il faut surtout comprendre sa météo avec tous ces aléas climatiques. Bref, comme à l’accoutumée, chaque année Pr. Denis Dubordieu décortique toute la climatologie du millésime en question, bien entendu avec son humeur bien à lui mais sans perdre la notion du réel.

Prof Denis Dubordieu

Prof Denis Dubordieu

Avant toute chose, Denis Dubordieu rappelle toujours les 5 conditions déterminant le millésime parfait de bordeaux rouge :

1) et 2) Une floraison et une nouaison précoces et relativement rapides sous un climat assez chaud, pas trop arrosé propice à une bonne fécondation, assurant des rendements satisfaisants et prédisposer à une maturité homogène.

3) Une contrainte hydrique s’établissant progressivement grâce à un mois de juillet chaud et sec, provoquant le ralentissement puis l’arrêt définitif de la croissance de la vigne avant la véraison. Si ce beau temps n’arrive qu’en fin de maturation, il profite mieux aux Cabernets qu’au Merlot.

4) Une maturation complète des différents cépages grâce à des mois d’Août et Septembre suffisamment secs mais sans chaleurs excessives.

5) Un beau temps moyennement chaud et faiblement arrosé pendant les vendanges permettant d’attendre la maturité optimum de chaque parcelle sans redouter la dilution ou la pourriture des cépages tardifs.

En raison d’une floraison débutée dans les derniers jours de mai sous un climat trop froid mais heureusement poursuivie par temps chaud et ensoleillé, 2014 ne remplit que partiellement les deux premiers des conditions.

Il ne satisfait pas pleinement non plus la troisième, tant juillet frais et moyennement arrosé, interdit tout arrêt de croissance avant la véraison.

Après un mois d’août froid, gris et relativement humide, l’exceptionnel mois de septembre, chaud, sec et ensoleillé permit à 2014 de remplir partiellement la quatrième condition.

Quant à la cinquième, parfaitement remplit grâce à octobre estival, chaud, peu arrosé, autant que lumineux et ensoleillé.

primeurs 2014Bref septembre et octobre ont sauvé le millésime au-delà des espérances et l’ont fait un bon, même très bon notamment grâce aux Cabernets.

Pour les vins blancs secs c’est une autre histoire… leur réussite nécessite des raisins sains, sucré, fruités, suffisamment acides et à pellicules peu tanniques. Cet équilibre s’obtient aisément, sur les terroirs appropriés, si l’été est tempéré, sans chaleur et ni sécheresse excessive après la véraison. Evidemment, la fraîcheur de juillet et août 2014 ainsi que le temps clément de septembre furent propice à un beau millésime de blanc sec.

dégustation UGCB Sauternes 2014

dégustation UGCB Sauternes 2014

Sauternes et Barsac

En raison de journées chaudes et sèches de septembre, la pourriture noble ne s’installa que très lentement sur des raisins sucrés et exceptionnellement acide. Elle ne connut un développement généralisé qu’à partir de la mi-octobre. Le climat stable, chaud et sec de la fin octobre permit de rentrer la majeure partie de la récolte dans des conditions idéales, donc le millésime 2014 peut être considérer comme un très bon, même dans certains cas un excellent millésime de Sauternes et Barsac.

Voici quelques propos des œnologues, consultants, propriétaires de ceux qui sont au cœur des vignes, au cœur des chais, bref de ceux qui font du vin avec la matière que la nature leurs donne…

Pierre Lurton analyse 2014 à Cheval Blanc et Yquem, pour lui il y a une certaine similitude avec le 2001…

 

Alain Reynaud avec une certaine sagesse compare le 2014 avec le 2008…

« 2014 est un millésime si particulier que l’on a bien du mal à le comparer. Encore un exemple qui nous met face à l’inconnu. Ce que l’on n’a pas eu avant, nous l’avons eu après : le soleil, la chaleur, la lumière ! , une particularité très forte de ce millésime. Un contraste aussi marqué entre le début et la fin de l’été, comme si on avait inversé les saisons, ne rappelle aucun autre millésime.

Petit à petit les différents cépages nous ont montré leur visage… Les vins 2014 sont droit, mais pas stricts, ils sont onctueux sans lourdeur, tendus sans verdeurs, tout simplement grands » Eric Boissenot, œnologue

À-propos :

Olivier Bernard, Président de UGCB

Olivier Bernard, Président de UGCB

*Union des Grands Crus de Bordeaux présidé par Olivier Bernard (Domaine de Chevalier)

Association crée en 1973 qui regroupe aujourd’hui 133 Grand Crus provenant des appellations les plus nobles de la Gironde : Médoc, Haut-Médoc, Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Margaux, Moulis, Listrac, Graves, Pessac-Léognan, Sauternes, Barsac, Saint-Emilion et Pomerol, ayant en commun une même exigence qualitative.

Et comme on dit toujours que la vérité se trouve au fond d’un verre, donc on passe à la dégustation et quelques notes dans les chroniques qui vont suivre… en tout cas je me consacre surtout aux coups de cœur et pas vraiment aux coups de gueule…

Commentaires fermés sur Bordeaux primeurs 2014 #1 Analyse complète de la météo…



%d blogueurs aiment cette page :