vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017 #reportage

Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017

 

Benvenuto Brunello 2017, degustations dans son « QG » habituel, Chiostro Museo di Montalcino

La tournée toscane de l’Anteprime continue avec Brunello di Montalcino, étape à ne pas manquer !

 

Cette année dans le cadre de Anteprima, Benvenuto Brunello 2017 nous goutons les vins livrables dans l’année, soit :

 

Brunello 2012 (5*)

Brunello Riserva 2011 (4*)

Rosso di Montalcino 2015 (5*)

 

Le 2012 et 2015, les deux millésimes dit « exceptionnelles » qui ont obtenus 5* pour la qualité de vins, tandis que le 2011 a eu 4* (très bon millésime)

 

Rappel en chiffre sur la dernière production (2016)   :

 

9.100.000 bouteilles de Brunello di Montalcino

4.500.000 bouteilles de Rosso di Montalcino

 

-4,75% de moins par rapport à 2011 dû à la baisse de production sur le millésime et restructuration du vignoble.

 

 

La petite brume sur les collines de Montalcino

Grand Zoom :

 

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

 

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

 

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe que Brunello est considéré comme un italien de grande qualité par une reconnaissance et obtention le 28 mars 1966 d’un DOC (AOC) et le 1 juillet 1980 d’un DOCG.

 

Depuis maintenant 50 ans le Consorzio (Conseil Interprofessionnel) met tout en œuvre pour protéger l’Appellation, son territoire, sa qualité et son identité sans pareil.

 

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes dont 2100 ha précisément produisent Brunello. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

 

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

 

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese appelé ici « brunello », et avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

 

Montalcino viticole en quelques chiffres :

 

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

 

Chaque année pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché on attribue également des étoiles à la dernière vendange, cette année c’est le millésime 2016 considéré comme exceptionnel se fait attribué le 5*.

 

Pour immortaliser chaque vendange (ça dure depuis 26 ans déjà), sur la Piazza Garibaldi au centre du village de Montalcino, une petite plaque en céramique est posée, elle est réalisée par un ou des artistes pour célébrer la naissance du nouveau millésime, de la nouvelle cuvée de Brunello !

La plaque « Michelin » 5* pour le millésime 2016

La nouvelle plaque pour la vendange 2016 a mis à l’honneur le Guide Gastronomique Michelin, afin de mettre en avant la gastronomie de la région et les vins d’exception comme Brunello di Montalcino, le 2016 a obtenu 5*, millésime exceptionnel pour les vins de Brunello.

 

Les millésimes exceptionnel (5*) sont plutôt rares, voici la liste depuis 51 ans :

1964, 1970, 1975, 1977, 1985, 1988, 1990, 1995, 1997, 2004, 2006, 2007, 2010, 2012, 2015, 2016

 

 

Les sommeliers sont là pour le service impeccable

 

Brunello di Montalcino Anteprima 2012 (5*)

 

La plaque commémorative du millésime 2012 (5*)

En trois mots :  le millésime 2012 est frais, élégant, équilibré et taillé pour l’avenir.

 

Top 20  du 2012 :

 

Castello Romitorio

Castellino Pacci

Col d’Orcia

Corte Pavone

Cupano

Fanti

Le Chiuse

Il Poggiono

Lisini

Poggio di Sotto

Podere le Ripi

Salvioni

Tenuta Le Potazzine

Uccelliera

Barbi – Vigna del Fiore

Donatella Cinelli Colombini – Prime Donne

Fanti – Vallocchio

Il Marroneto – Madonna delle Grazie

Mastrojanni – Vigna Loreto

Tenute Silvio Nardi – Vigneto Poggio Doria

 

 

la plaque commémorative du millésime 2011 (4*) by Ferragamo

Riserva 2011 (4*)

 

Barbi

Brunelli

Camigliano – Gualto

Fanti – Vigna le Macchiarelle

Il Poggiolo – Poggiolo

La Grela

La Lecciaia

Lisini – Ugolaia

Podere le Ripi – Lupi e Sirene

Poggio Dell’Aquila

Poggio di Sotto

Sesti – Phenomena

Tassi di Franci Franca – Franci

Val di Suga – Vigna Spuntali

Varbena

Villa Poggio Salvi

 

Dans le cadre de Benvenuto Brunello 2017, Francesco Marone Cinzano, propriétaire du Domaine Col  d’Orcia à Montalcino a proposé une verticale plus qu’exceptionnelle des millésimes en « 7 », passer tout simplement en revu les cinquante ans de Brunello Col d’Orcia, ce qui corresponde  à 50 ans de l’appellation Brunello di Montalcino DOC.

Cinq décennies de Brunello Col d’Orcia

Nous avons gouté Brunello Riserva 1967 (millésime 4*), Brunello Riserva 1977 (millésime 5*), Brunello 1987 (millésime 3*), Brunello 1997 (millésime 5*), Brunello 2007 (millésime 5*)

C’était un défi pour démontrer que Brunello a un potentiel de vieillissement extra ordinaire.

1967 était encore bien vivant avec des notes chocolatées, torréfiées et tertiaires, en gardant encore la fraicheur et du peps après ouverture, bien évidemment le vin était  fragile à l’oxydation.

Francesco Marone Cinzano présente son Brunello Riserva 1967

Les grands millésimes comme 1977, 1997 sans parler du 2007 présentaient une belle structure, complexité et surtout le potentiel (pour 2007) pour affronter aussi une bonne cinquantaine, affaire à suivre…

Très bel hommage rendu pour les cinq décennies de l’appellation Brunello DOC.

 

Adresses utiles :

 

www.consorziobrunellodimontalcino.it

www.coldorcia.it

www.fonterenza.it

 

PORTFOLIO

 

Chaque année, depuis 26 ans les artistes créent une plaque commémorative celebrant le nouveau millésime de Brunello

Belle rencontre avec Francesca Padovani qui gère avec sa soeur un petit domaine familiale Fonterenza, 4 ha en Bio

Lionel Cousin, un français qui s’est « perdu » un jour tout à fait volontairement à Montalcino, en créant un petit domaine Cupano (7ha). Aujourd’hui il produit de très jolis Brunello.

Plaque commémorative crée par cinq artistes celebrant cinquantenaire de Brunello DOC

Elevage traditionnel de Brunello dans les foudres, même si on voit aussi de plus en plus utilisation de la barrique bordelaise.

Quelques étiquettes originales :

Publicités
Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana – Benvenuto Brunello 2017 #reportage



%d blogueurs aiment cette page :