vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Millésime Bio 2014, chasse à la découverte…

L1450643

21° édition Millésime Bio 2014

21° édition Millésime Bio 2014 affiche le grand succès

Depuis quelques années déjà, je suis une grande adepte de Millésime Bio, le salon mondial des vins biologiques qui se déroule à Montpellier. Cette année, fin janvier, il s’agissait de la 21ème édition.

Chaque année, je constate avec joie son développement, tant par le nombre croisant d’exposants, 787 présents, de 12 nationalités différentes, que par sa capacité à accueillir plus que 4200 visiteurs cette année. Malgré son développement, le salon reste toujours très convivial, à taille humaine, ce qui permet d’aller facilement à la découverte, faire de belles rencontres, avoir le contact très facile avec des très nombreuses maisons et caves, ainsi que de déguster leurs productions respectives.

Pour ma part, je vais toujours à l’aventure afin de faire une ou plusieurs découvertes. J’essaie également de suivre d’une année à l’autre certains producteurs et de découvrir leurs nouvelles cuvées, nouveaux millésimes, et avoir des nouvelles toute fraiches de leurs domaines.

Sylvie Legros présente la gamme de Domaine Magellan

Sylvie Legros présente la gamme de Domaine Magellan

Cette année la « chasse » était bonne, j’ai ainsi fait connaissance avec un domaine languedocien  fort intéressant : le Domaine Magellan à Magalas non loin de Bézier. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’était le nom du propriétaire : Bruno Lafon de la mythique famille de vignerons bourguignons des Comtes Lafon à Meursault. Oui, des bourguignons en Languedoc, ça peut donner des choses intéressantes, voir très intéressantes… Ce mélange des cultures se fait bien ressentir de suite dans le verre en dégustant quelques cuvées du domaine. Bruno travaille en tandem avec sa belle-sœur Sylvie Legros et, comme ils le disent, ils appliquent « la rigueur bourguignonne pour des vins sudistes » et si « les techniques de vinification sont purement languedociennes, l’approche demeure bourguignonne ».

 « Pendant nos premières années, notre modèle était bourguignon, un terroir = un vin.

De plus en plus inspirés par les grands vins du sud et notamment Châteauneuf, c’est aujourd’hui l’assemblage des terroirs et des cépages qui a construit notre identité ».

 C’est en 1999 que l’aventure languedocienne commence pour Sylvie et Bruno.

31,5 ha plantés dont 29 en AOP, la vigne sur les flancs de 2 collines avec 2 terroirs distincts :

Un terroir de grès de « Peche Redon » composé de grès du Trias avec un sol très drainant qui emmagasine la fraîcheur en sous-sol en évitant tout stress hydrique. C’est un terroir légèrement acide qui donne des vins très minéraux avec des tannins très fins.

Le second est le terroir Villafranchien composé de terrasses du quaternaire typique du piscénois, un vrai terroir méditerranéen. Ses argiles compactes retiennent l’eau l’été et ses galets roulés restituent la chaleur du soleil pendant la nuit. Il fait partie de terroirs peu productifs mais en revanche il donne des vins puissants, riches, frais et épicés.

Au vignoble, il a fallu tout repenser, en commençant par les pratiques culturales comme la taille. Aujourd’hui, la quasi totalité est menée en gobelet ou Cordon du Royat en fonction des cépages, afin de limiter le rendement. Aussi, pour garder des cépages intéressants par rapport aux terroirs, et de pratiquer une vendange 100% manuelle. Dès 2010 les vignes sont entièrement certifiées en culture bio.

Aujourd’hui, pour Bruno, le gros travail consiste à trouver le meilleur équilibre dans assemblage des terroirs et des cépages, et surtout la réflexion sur la date optimale de vendanges : « C’est l’essentiel, je veux récolter des raisins à maturité, qui conservent un bon équilibre. Eviter la sur-maturité est pour moi un vrai choix pour garantir à mes vins équilibre et fraicheur. C’est ce qui va faire le style de mes vins ».

En effet, ce que j’ai pu constater à la dégustation de quelques cuvées, c’est leur grande fraicheur et élégance, sans oublier leur belle matière et complexité, des vins gourmands sans être fatigants.

Quelques cuvées du domaine

Quelques cuvées du domaine

Voici quelques vins du Domaine que j’ai eu occasion de déguster :

Magellan Blanc 2012 AOP Languedoc

Assemblage : Grenache sur le sol villafranchien, Roussanne sur le sol de grès

Vin vinifié à la manière bourguignonne avec la fermentation alcoolique et malolactique en fût bourguignon avec bâtonnage.

Gras avec une belle fraicheur, vin sudiste avec la fraicheur et minéralité bourguignonne.

Magellan Rouge 2011 AOP Languedoc

Petites parcelles de Syrah et Grenache sur le sol de grès, ainsi que Syrah, Grenache et Carignan sur le sol villafranchien, avec une vinification en cuve béton et élevage en pièce bourguignonne.

 Magellan 2011 AOP Coteaux du Languedoc Pézenas Rouge

Assemblage : 50/50 Syrah et Grenache sur le sol de grès, vinification classique avec élevage de 12 mois en pièce bourguignonne.

 Le Grenache de Magellan 2011

Vieux Grenaches 40-60 ans sur le sol villafranchien avec vinification et élevage en cuves béton.

 Alta 2010

Cette cuvée est issue d’une minuscule parcelle d’1 ha de Tempranillo sur le sol villafranchien assemblé avec le Cabernet Sauvignon d’une parcelle d’1 ha sur les marnes calcaires avec élevage de 14 mois en pièce bourguignonne.

Vin très intéressant, riche, épicé avec des tannins très soyeux, minéral et frais.

Voici mon choix très éclectique de quelques coups de coeur en images :

Domaine Clavel, Languedoc

Domaine Clavel, Languedoc

Fasoli Gino, Veneto (Italie)

Fasoli Gino, Veneto (Italie)

Chianti Coli

Chianti Colli Senesi, Casale, Toscane (Italie)

Domaine Tour Trencavel, Minervois

Domaine Tour Trencavel, Minervois

Mais qui peut parler mieux d’un vignoble que son propriétaire…

Je vous présente Jean-Luc Fabrié, vigneron passionné, qui présente son domaine Tour Trencavel situé en plein coeur de Minervois… 

Domaine Virgile Joly, Languedoc - St Saturnin

Domaine Virgile Joly, Languedoc – St Saturnin

Alta Alella Privat, Barcelone (Catalogne)

Alta Alella Privat, Barcelone (Catalogne)

Grand Zoom sur Millésime Bio édition 2014 :

21° édition (crée en 1993 par Sudvinbio)

787 exposants certifiés bio de 12 nationalités

4246 visiteurs (dont 20% visiteurs étrangers)

Grand Zoom sur la viti AB en France

64 801 ha (AB + conversion) soit env. 8% du vignoble français

4927 exploitations

production env. 189 millions de cols AB (pour un rendement 35 hl/ha)

1 français sur 3 consomme du vin bio regulièrement (2013 étude IPSOS) 

Les plus importentes surfaces de vignes bio se trouvent en Europe :

1) Espagne avec 81 262 ha

2) France avec 64 801 ha

3) Italie avec 57 347 ha

Et si vous avez encore 2 min, je vous propose un mini tour du salon pour apprécier son ambiance et surtout sa proximité et la facilité de rencontres avec des exposants…

Publicités
Commentaires fermés sur Millésime Bio 2014, chasse à la découverte…


« Millésime en Languedoc » AOC Faugères – la magie des schistes…

Vignoble de Faugères

Il y a quelques jours, j’ai participé à une belle manifestation, très languedocienne et sudiste, intitulée « Millésime en Languedoc » et organisé par le CIVL et Sud de France. Il s’agit d’une réunion annuelle, de celles déjà inscrites dans les annales et qui ne se ratent en aucun cas.

Château les Carasses à quelques kilomètre de Béziers

Pour une dégustatrice comme moi, elle est très intéressante dans la mesure où elle donne la possibilité de pouvoir passer au crible les derniers millésimes languedociens en les mettant côte à côte, appellation par appellation. De plus, cette année, tout s’est déroulé dans le cadre idyllique du Château les Carasses à Quarante non loin de Béziers.

Nous avons surtout dégusté les millésimes 2009 et 2010, avec un aperçu de 2011 ainsi que quelques 2008 et même quelques 2007. Un très joli panel pour se donner une idée de la progression de ces quelques domaines.

C’est toujours une expérience extrêmement enrichissante car pendant les repas on peut rencontrer les vignerons des différentes appellations et échanger directement avec eux sur les dernières impressions sur les millésimes et la dégustation.   

Aujourd’hui, j’aimerais m’arrêter tout particulièrement sur une Appellation que je suis depuis de nombreuses années et à laquelle j’ai une  attache très personnelle. En plus, cette année, elle souffle ses 30 bougies. Oui, vous avez bien deviné, il s’agit de l’AOC Faugères (AOC depuis 1982).

L’AOC Faugères se situe au nord de Béziers et de Pézenas, à environ 300m d’altitude sur un terroir magique de schistes. Il est issu de plusieurs mouvements géologiques dont les premiers datent de l’ère primaire. Ce terroir de schistes est produit par la compression des argiles et des sables accumulés pendant des millions d’années au fond de la mer. Les schistes de Faugères sont très filtrants avec une capacité de bien drainer l’eau qui permet à la vigne de résister aux chaleurs estivales du climat méditerranéen. De plus ils sont peu fertiles et très acides. C’est une mosaïque de couleurs et de nuances allant de jaunes, ocres, orangés, bleus ou gris jusqu’à noir ou graffite. C’est peut être aujourd’hui le terroir le plus homogène de toute les appellations languedociennes.

la magie de schistes de Faugères

Grand Zoom sur AOC Faugères

Sept villages : Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Faugères, Fos, Laurens, Roquessels

1943ha

53 caves particulières

1 cave coopérative

70 000hl production annuelle

31hl/ha rendement

Cépages : Syrah, grenache, mourvèdre, carignan, cinsault (rouges et rosés)

Roussanne, grenache blc, marsanne, vermentino (blancs)

Voici mes coups de cœur :

Ch des Peyregrandes cuvée Marie-Laurence 2007 (grenache, syrah, mourvèdre)

Dom de l’Ancienne Mercerie cuvée Couture 2009 (carignan, grenache, syrah)

Dom de Cébène cuvée Felgaria 2009 (mourvèdre, syrah)

Dom de Cébène cuvée Felgaria 2010 (mourvedre, syrah)

Ch des Estanilles cuvée Inverso 2010 (mourvèdre, syrah, grenache)

Mas Gabinèle cuvée Mas Gabinèle Rarissime 2010 (syrah (90), grenache, mourvèdre)

Abbaye Sylva Plana cuvée Le songe de l’Abbé 2010 (syrah, grenache, carignan, mourvèdre)

Voyage presque complet dans AOC Faugères à apprécier sans modération… ICI…

Commentaires fermés sur « Millésime en Languedoc » AOC Faugères – la magie des schistes…


Primeurs de Languedoc – Episode 3


 

Les vignes de La Clape (Narbonne) sous la neige, très rare dans cette région.

 

AOC Languedoc – La Clape

Situé dans l’Aude, le terroir de la Clape s’étend entre Narbonne et Méditerranée, sur 17 km de longue et 7 km de large, à l’est c’est la mer, à l’ouest les basses plaines alluviales de l’Aude et au sud les étangs. Il culmine à 214 m avec le Pech-Redon. caractérisé par ses hautes falaises qui domine l’horizon marin, par ses canyons et vallons couverts de pinèdes, de vignes et de garrigues. Le massif de la Clape a un climat sec et dur, avec un ensoleillement le plus importent en France, jusqu’à 3000 heures de soleil par an, ainsi que le vent puissant, qui balaye les rochers. De temps à autre des orages méridionales s’ajoutent au tableau. Elle bénéficie de sols de pierres plates aux angles acérés, terres rouges au fer oxydé, marnes grises ou jaunes, grès rouges ou verts, bref, chaque cépage trouve ici son bonheur.

La Clape produit trois couleurs de vins : rouge, rosé et blanc, le rouge représente 80% de la production.

Les cépages :

Vins rouges : grenache, mourvèdre, syrah – cépages principaux, carignan et cinsault – cépages complémentaires.

Le grenache doit représenter au moins 20% de la surface, l’ensemble de cépages principaux doit représenter au moins 70% de la surface, un assemblage d’au moins deux cépages principaux est obligatoire.

Vins rosés : grenache, mourvèdre, syrah – cépages principaux, carignan et cinsault – cépages complémentaires. L’ensemble de cépages principaux doit représenter au moins 60% de la surface avec un assemblage d’au moins de deux cépages principaux est obligatoire.

Vins blancs : bourboulenc, clairette, grenache blanc, marsanne, picpoul, roll, rousanne – cépages principaux, carignan blanc, maccabeu, terret, ugni – cépages complémentaires. Bouboulenc doit représenter au moins 40% de la surface, un assemblage d’au moins deux cépages principaux est obligatoire.

Vins rouges sont riches, charpentés, épicés aux notes de garrigues avec un bon potentiel de vieillissement.

Vins blancs sont fins, frais et élégants, aux arômes floraux, avec de notes d’anis, se consomment sous deux, trois ans.

Vins rosés sont élaborés le plus souvent par la saignée, ils sont riches, souples et ronds avec de notes fruités et florales, se consomment dans la jeunesse.

Pour finir quelques chiffres :

1000 ha – superficie en production AOC Languedoc, dont

625 ha en AOC Languedoc – La Clape

5 Communes (Armisson, Fleury d’Aude, Narbonne, Salles-d’Aude, Vinassan) composent l’appellation

36 caves particulières

4 caves coopératives

30-40 hl/ha rendement moyen

43 000 hl production annuelle en AOC Languedoc

30 000 hl production annuelle en AOC Languedoc – La Clape

 Quelques coups de coeur 2009 sur La Clape :

Château Ricardelle – Bruno Pellegrini à Narbonne

Château Capitoul – Charles Mock à Narbonne

Château Hôspitalet – Gérard Bertrand à Narbonne-Plage

Château Mire L’Etang – Philippe Chamayrac à Fleury d’Aude

Dom. Ferri-Arnaud – Cathy et Richard Ferri à Fleury d’Aude

Château des Karantes – Jean Jaques Fertal à Narbonne-Plage

Château Pech-Redon – Christophe Bousquet à Narbonne

Pour les amoureux de belles images la route languedocienne continue ici , à apprécier  sans modération… 

Commentaires fermés sur Primeurs de Languedoc – Episode 3


Primeurs de Languedoc – Episode 2
19 mars 2010, 15:57
Filed under: AOC Languedoc, Languedoc primeurs 2009 | Mots-clefs: , ,


 

Dégustations Primeurs 2009 à l'aveugle de différentes appellations languedociennes à L'Abbaye de Fontfroide

 

Climatologie 2009 en Languedoc

L’automne et hiver sont très classique, la vigne se développe dans les normes saisonniers. Grâce au printemps pluvieux les réserves d’eau peuvent se reconstituer normalement. En revanche, le mois de mai très chaud, qui accélère le développement de la vigne, on note une semaine d’avance sur le cycle végétatif. La floraison et mûrissement sont homogènes. Juin et juillet bénéficient de nuits fraîches. Sur l’ensemble de l’appellation la petite sortie de grappes se confirme, elle subit la météo de l’année précédente.

Mois d’août très chaud et sec accélère le processus de maturité et de concentration. La vigne garde son feuillage, elle est intacte jusqu’aux vendanges, qui démarrent avec une bonne semaine d’avance. C’est l’une des années les plus précoces en Languedoc.

En ce qui concerne la vendange, l’état sanitaire de raisins est parfait, avec une très belle maturité phénolique, si bien pour le cépages blancs, que pour le rouges et une belle matière concentrée. Le seule bémol de cette vendange, c’est le déficit quantitatif de 10 à 40 % de volume en moins selon les secteurs et les cépages.

L’année 2009 s’annonce comme un très Grand Millésime. Il faut quand même attendre les premières mises en bouteilles pour confirmer sa grande qualité.

Commentaires fermés sur Primeurs de Languedoc – Episode 2


Primeurs de Languedoc – Episode 1
16 mars 2010, 19:58
Filed under: AOC Languedoc, Languedoc, Roussillon | Mots-clefs:

Vignoble de L'Hospitalet (La Clape) sous le manteau neigeux, paysage rarissime en mars.

L’AOC Languedoc

Les chiffres et Les règles :

C’est une aire de production qui s’étend de Nîmes à Perpignan, qui comprend l’ensemble des aires des AOC du Languedoc et du Roussillon.

L’histoire de la vigne est très ancienne dans cette région, elle doit son existence aux Grecs et Etrusques, qui déjà au VI siècle avant JC plantent la vigne. Le climat et le terroir s’avèrent très propice pour la culture viticole. Plus tard les Romains qui dominent la région poursuivent et développent cette culture. La région Narbonnaise devient pour Rome le fournisseur principal en vin.

Aujourd’hui :

38 000 ha déclaré en AOC

496 communes qui composent l’appellation

6 000 vignerons qui produisent de l’AOC

4 départements sur lesquels s’étend l’AOC Languedoc (l’Hérault, le Gard, l’Aude, les Pyrénées-Orientales)

78 % la production de vins rouges

10 % la production de vins blancs

12 % la production de vins rosés

60 % des volumes mise en bouteilles à la propriété et vendus par les caves et les domaines

37 AOC et dénominations à l’intérieur de l’AOC Languedoc

(Collioure, Côtes du Roussillon Village, Côtes du Roussillon, Fitou, Corbières, Corbières-Boutenac, Cabardès, Limoux rouge, Minervois, Minervois-la Livinière, Saint Chinian, Saint Chinian Berlou, Saint Chinian Roquebrun, Faugères, Clairette du Languedoc, La Clape, Pézenas, Picpoul de Pinet, Grès de Montpellier, Terrasses du Larzac, Pic Saint Loup, Sommières, Quatourze, Cabrières, Saint- Saturnin, Montpeyroux, Saint-Georges-d’Orques, La Méjanelle, Saint Drézéry, Saint-Christol).

Le choix de cépages est conditionné par la climatologie et la nature de sols.

Pour le vins rouges et rosés : grenache noir, syrah et mourvedre (50% minimum), cinsault, carignan noir.

Pour le vins blanc : grenache blanc, clairette blanche, bourboulenc, piquepoul blanc, roussanne, marsanne, rolle, tourbat (70 % au minimum pour l’ensemble de huit cépages), carignon blanc, terret blanc, l’ugni blanc, maccabeu et 10 % maximum de viognier.

50 hl/ha rendement maximum pour les rouges

60 hl/hl rendement maximum pour les blancs

4000 souches/ha densité minimum (la plupart plante plus que 5000 pieds)

Les vins de l’AOC Languedoc se caractérisent par de terroirs méditerranéens, les Rouges par une belle structure tannique, de notes de garrigue, d’épicés et de fruits rouges, les Rosés sont très fruité, avec de robes très coloré, les Blancs avec des arômes de fleurs blanches et des agrumes. Tous ces vins accompagnent parfaitement une riche cuisine languedocienne et méditerranéenne.

Commentaires fermés sur Primeurs de Languedoc – Episode 1



%d blogueurs aiment cette page :