vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 5 : Brunello di Montalcino, perle noire de la Toscane…
La colline de Montalcino

La colline de Montalcino

Lors des derniers Anteprime di Toscana, Brunello di Montalcino faisait bien évidemment partie de cette grande campagne de dégustations organisées par les divers Consorzio.

C’est ainsi avec un grand plaisir que je suis retournée à Montalcino, petite ville moyenâgeuse sur une belle colline entourée des vignes de Brunello.

L’histoire viticole à Montalcino est très ancienne et les découvertes archéologiques y remontent à l’époque étrusque (IV° siècle avant J.C).

En revanche la naissance de Brunello remonte au XIX° siècle. Les agriculteurs de Montalcino commencent à produire le vin rouge à partir d’un cépage cultivé dans cette zone. Ce cépage appelé « Brunello » ou « Brunellino » sera identifié comme une variété de Sangiovese au milieu du XIXe siècle. Cépage très prisé, il est capable de produire des vins d’une grande qualité au vieillissement très long.

C’est seulement durant la deuxième moitié du XXe qu’il devient un produit italien de grande qualité, et dès 1980 un DOCG.

Brume matinale sur les collines et les vignes de Brunello

Brume matinale sur les collines et les vignes de Brunello

Montalcino est constitué d’une grande colline recouverte sur sa majeure partie par des forêts. Le territoire de la commune de Montalcino s’étale sur 24 000 ha dont 15% (3500 ha) seulement sont occupé par des vignes. La colline de Montaicino est constituée de divers zones pédologiques : la plus basses constituée par des terrains assez souples d’époque quaternaire, puis en remontant, le terrain s’enrichie dans sa structure, la couche active se réduit, les sols sont constitués de marnes et de calcaires.

Le soleil se veve sur les collines

Le soleil se lève sur les collines de Montalcino

Le climat de Montalcino est typiquement méditerranéen (la mer est à 100 km) à tendances sèches avec des connotations continentales. Les zones de moyenne colline sont rarement touchées par le brouillard, et sont gelées ou givrées tardivement du fait de la présence régulière du vent. Au sud, Amiate, le mont de 1740 m, protège le territoire de Brunello de divers phénomènes atmosphériques. Pendant la phase végétative de la vigne, le climat est doux, ce qui assure une maturation équilibrée et complète des grappes.

En ce qui concerne les pratiques culturales de la vigne, on pratique la taille en cordon de Royat, très courte à deux bourgeons avec un nombre variable de sarments.

Les règles de production de Brunello de Montalcino sont très strictes. Le vin doit être issu de Sangiovese (cépage traditionnel) appelé ici tout simplement « brunello », le rendement ne doit pas dépasser 50 hl/ha avec une commercialisation dès janvier de la cinquième année après la vendange. Durant cette période, le vin passe minimum 2 ans sous bois avec au moins 4 à 6 mois d’affinage en bouteille en fonction de sa catégorie.

D’autres types de vins issus de la région de Montalcino :

Rosso di Montalcino

Issu de sangiovese

Moscadello di Montalcino

Vin tranquille ou effervescent

Issu de Muscat Blanc

Sant’Antimo

Issu de tous les cépages cultivés et autorisé dans la province de Sienne

Degustation assis

Degustation assis au Chiostro Museo di Montalcino

Pendant la dégustation traditionnelle d’Anteprima qui s’est déroulée au Chiostro Museo di Montalcino, nous avons pu passer au crible 130 domaines. Chacun a présenté diverses qualités de Brunello, différents millésimes comme 2007, 2008 et 2009 pour Brunello ainsi que 2012 pour Rosso.

A part une dégustation traditionnelle, assise avec une brigade de sommeliers au service, nous avons eu une possibilité non négligeable de rencontrer presque tous les producteurs avec d’autres cuvées et d’autres millésimes.

Grand Zoom sur Montalcino viticole

Surface totale du territoire : 24 000 ha

Surface du vignoble : 3500 ha

Brunello di Montalcino DOCG : 2100 ha

Rosso di Montalcino DOC : 510 ha

Moscadello di Montalcino DOC : 50 ha

Sant’Antimo DOC : 480 ha

Dautres vins : 360 ha

bienventuto

Bienvenu pour le nouveau millésime de Brunello

A part ces dégustations d’anteprima, le Consorzio del Vino Brunello di Montalcino organise chaque année en février une manifestation très importante, «  Benvenuto Brunello », pour fêter la sortie d’un nouveau vin mis sur le marché. Au même moment, on attribue des étoiles à la nouvelle vendange, à peine produite (2013 a obtenu 4*). La cérémonie se conclue par la pose au centre du village d’une plaque en céramique réalisé par des artistes pour célébrer la naissance d’une nouvelle cuvée.

 

Plaques comemoratifs

Plaques commémoratives pour chaque nouveau millésime de Brunello

Voici quelques uns de mes coups de cœur suite à la dégustation :

Brunello di Montalcino 2009 :

Poggio al Granchio – Val di Suga 

Selezione Zebras – Villa i Cipressi

Carillon – Vini Italiani da Sogno

Pietranera – Tenuta Friggali

Poggio alle Mura – Banfi

Brunello de Casa Raia

Campo del Drago – Castiglion del Bosco

Brunelle de Col d’Orcia

Brunello de Collemattoni

Brunello de Donatella Cinelli Colombini

Brunello de Fattoi

Brunello de La Fiorita

Vigna Manapetra – La Lecciaia

Selezione I Poggiarelli – La Mannella

Brunello de Corte Pavone

Selezione Ugolaia – Lisini

Vigna delle Raunate – Mocali

Brunello – Aglieta Roberto

Brunello de Salvioni

Quelques Riserva :

Riserva 2008 – Campogiovanni

Riserva 2008 – Caprili

Poggio al Vento 2006 – Col d’Orcia

Riserva 2007 – Collemattoni

Riserva 2008 – Fattoi

Gli Angeli 2008 – La Grela

Riserva 2008 – La Lecciaia

Riserva 2008 – Lisini

Riserva 2008 – Maté

Riserva 2008 – Podere Le Ripi

Riserva 2007 – Poggio Rubino

Brunello di Montalcino

Brunello

Brunello

L1460358

L1460359

L1460361

L1460364

L1460369

L1460381

L1460371

L1460372

 

Patrizia Merlo, proprietaire d'Aglieta Roberto

Patrizia Merlo, proprietaire d’Aglieta

 

 

Publicités
Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 5 : Brunello di Montalcino, perle noire de la Toscane…


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 4 : rencontre avec Boscarelli, Vino Nobile di Montepulciano…
verticale de Boscarelli Riserva

verticale de Boscarelli Riserva

A l’occasion de la dernière dégustation Anteprima 2014 de Vino Nobile à la Fortezza di Montepulciano, j’ai eu occasion de rencontrer Paola de Ferrari Corradi propriétaire du Domaine Boscarelli. Paola est une sexta dynamique et pétillante, entourée de ses deux fils Luca et Nicolo qui gèrent tous ensemble ce petit domaine familial crée en 1962. 18 ha de vignes dans la commune de Cervognano di Montepulciano dont 11 ha en Vino Nobile qui profitent d’un beau terroir sur une partie de calcaires alluvionales, un peu de sables mélangés aux argiles dans lesquels Prugnolo Gentile (Sangiovese) trouve son bonheur pour s’exprimer au mieux.

Paola de Ferrari avec son fils Nicolo

Paola de Ferrari avec son fils Nicolo

L’appel est lancé pour cette magnifique verticale des Boscarelli Riserva en magnums. Je me sens comme une gosse à qui on a offert la dernière poupée Barbie en habit de princesse…

Boscarelli, l'une des parcelles de vignes

Boscarelli, l’une des parcelles de Prugnolo Gentile (Sangiovese), le sol complètement gorgé d’eau dû aux pluies très soutenues ce dernier temps

Un coup de voiture avec Luca, et voilà, nous arrivons au Domaine. Même si le temps est très humide, il fait assez beau et la température est clémente. Il y a beaucoup d’eau dans les vignes, du fait des pluies très soutenues de ces derniers temps.

Dans le petit salon, la dégustation est prête, les flacons alignés, je découvre les millésimes : 2001, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009, tous en magnum, en qualité Riserva. Les yeux brillent, les papilles se préparent…

Nicolo et Luca, en bons maîtres des lieux, sont prêts à répondre à toutes les questions et à expliquer chaque millésime.

Dégustation  Boscarelli Riserva en Magnums :

2001 *

85% Sangiovese 10% Merlot 5% CS

Robe grenat, nez avec une petite note tertiaire, bouche soyeuse, fruits à l’eau de vie, petite note épicée, tanins très fins, finale acidulée, mature avec encore une marge.

19/20

2004 *

90% Sangiovese 5% Merlot 5% CS

Robe rubis brillant, nez épicé, attaque nette, bonne fraicheur, milieu fruits acidulés mélangés avec des épices, finale longue et fraiche, très gourmand, très bon potentiel.

19/20

2005

85% Sangiovese 10% Merlot 5% CS

Robe rubis, nez discret, quelques épices, fruits noirs acidulés, bouche riche, matière, puissance, tanins racés, bonne fraicheur avec une petite sècheresse en finale.

18/20

2006 *

85% Sangiovese 10% Merlot 5% CS

Robe cerise noire, nez puissant, épices, fruits noirs, attaque soyeux et nette, petits fruits croquants, acidulés, note de tabac sec, finale longue et très fraiche avec une bonne note saline. Très grand potentiel.

19,5/20

2007

80% Sangiovese 10% Merlot 10% CS

Robe rubis brillant, nez discret, toucher soyeux, fin, note de petits fruits à l’eau de vie, structure tannique poudreuse, excellente longueur, très élégant et fin.

18/20

2008

90% Sangiovese 10% Merlot

Robe profonde, rubis, très brillant, nez discret, délicat, poivré, bouche tannique, fruits noirs, épices, fraicheur, petite austérité, un peu fermé, à attendre.

18/20

2009

85% Sangiovese 10% Merlot 5% CS

Robe carmin, très brillant, nez puissant, bouche fraiche, fruits rouges écrasés, petite note confiturée, tannins puissants, tout travaillé en douceur sans agresser, grande fraicheur, prometteur.

18/20

En ce qui concerne la vinification : fermentation en tonneaux, élevage en barriques françaises pendant 2 ans ou plus, et ensuite 6 mois minimum en bouteille.

Mes coups de cœur : 2001, 2004 et 2006 (très grand vin !)

Rappel de qualités des millésimes dégustés :

2001 ****

2004 ****

2005 ****

2006 *****

2007 *****

2008 ****

2009 ****

Très beau parc des oliviers, au Domaine Boscarelli on produit egalement l'huile d'olive extra vierge

Très beau parc d’oliviers, au Domaine Boscarelli on produit egalement l’huile d’olive extra vierge

Détrompez-vous, cet engin n'est pas une pièce de musée, Luca s'en sert pour allez dans les vignes

Détrompez-vous, ce vieux engin n’est pas une pièce du musée, Luca s’en sert pour allez dans les vignes

"Prugnolo Gentile"

Boscarelli « Prugnolo Gentile »

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 4 : rencontre avec Boscarelli, Vino Nobile di Montepulciano…


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 3 : Vino Nobile di Montepulciano…
Fortezza di Montepulciano est devenue le temps d'une journée le QG de Vino Nobile

Fortezza di Montepulciano est devenue le temps d’une journée le QG de Vino Nobile      « Il Nobile una Terre, Il Nobile une Passione, Il Nobile una Storia »

L’Anteprime di Toscana 2014 continue avec son passage « obligé » à Montepulciano dans le royaume de Vino Nobile (Vino Nobile di Montepulciano).

L’aire de l’appellation se situe environ à une centaine de km au sud de Florence.

Et pour tout dire, des « punitions » comme celle-ci, on aimerait en avoir tous les jours…

Le temps est gris, quelques gouttes de pluie tombent sur cette petite ville moyenâgeuse et ses vignes avoisinantes. Au fil de temps le ciel commence s’éclaircir.

Les dégustations se déroulent à la Fortezza di Montepulciano et, comme d’habitude, nous avons la possibilité de comparer plusieurs millésimes en parallèle.

Dégustation assise avec le service impeccable par une brigade de sommeliers

Dégustation assise avec le service impeccable par une brigade de sommeliers

Au programme c’est Vino Nobile 2011, 2010, Selezione 2011, 2010, 2009, 2007 et 2006 ainsi que Riserva 2010, 2009 et 2008. Bien évidemment, tous les crus ne sont pas représentés dans chaque millésime, mais ça donne tout de même une occasion unique de piocher et comparer quelques cuvées en parallèle.

Et comme Vino Nobile di Montepulciano est une petite appellation avec ses 1300 ha de vignes ainsi que ses 389 ha en Rosso divisés entre 78 producteurs sur 20 communes, et en vu du nombre de producteurs, ça donne la possibilité de déguster la quasi-totalité de vins proposés.

L'un de multiples paysages du Vino Nobile

L’un de multiples paysages du Vino Nobile

Petit rappel sur la règle de l’appellation Vino Nobile DOCG dès 1980 : elle est stricte en ce qui concerne l’encépagement : à savoir un minimum de 70% de Sangiovese (« Prugnolo Gentile » comme on l’appelle ici)  assemblé avec 30% maximum d’autres cépages toscans.

En ce qui concerne les ventes, les vins peuvent être mis sur le marché dès janvier après deux ans d’élevage. En revanche, pour Riserva, c’est après trois ans, dont 6 mois de maturation en bouteille. 

Rappel de cotations de millésimes dégustés :

 2011 4* (excellent)

2010 4*

2009 4*

2008 4*

2007 5* (exceptionnel)

2006 5*

(Juste pour l’information 2012 5*)

Voici mes coups de cœur (parmi 133 vins dégustés de 42 caves représentées) :

Vino Nobile

Poliziano 2011

Icario 2011

Le Bèrne 2011

Dei 2011

Gattavecchi 2011

Tenuta Valdipiata 2011

Palazzo Vecchio « Maestro » 2011

Boscarelli 2011

Bindella 2011

Fattoria la Braccesca 2011

Contucci 2011

Nottola 2011

Tiberini « Podere le Caggiole » 2010

« Selezione » 

Gattavecchio « Parceto » 2011

Bindella « I Quadri » 2011

Salcheto « Salco » 2010

Palazzo Vecchio « Terrarossa » 2009

Romeo « Lipitiresco » 2007

Carpineto « Vigneto Poggio San Enrico » 2006

Riserva

Tenuta Valdipieta 2010

Dei « Bossona » 2010

Carpineto 2010

Le Bèrne 2010

Fattoria la Braccesca « Santa Pia » 2010

Nottola « Il Fattore » 2010

Contucci 2010

Icario « Vitaroccia » 2010

Boscarelli 2009

Vecchia Cantina « Briareo-Redi » 2008

Quelques de mes coups de coeurs en images :

Poliziano

Poliziano

Carpinetto

Carpineto

la Braccesca
la Braccesca

Palazzo Vecchio

Palazzo Vecchio

Boscarelli

Boscarelli

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 3 : Vino Nobile di Montepulciano…


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 2 : Chianti Classico Collection 2014, Stazione Leopolda (Firenze)
Coq Noir de Chianti Classico en plusieurs déclinaisons

Coq Noir de Chianti Classico en plusieurs déclinaisons (Stazione Leopolda)

Anteprime di Toscana continue avec le Chianti Classico Collection 2014 à la Stazione Leopolda à Florence…

C’est un RDV incontournable, presque rituel, où l’on se retrouve sur les quais de cette ancienne gare de chemin de fer transformée en salons très design et surtout très spacieux, afin d’affronter « les kms » de flacons de Chianti Classico.

Il faut voir pour le croire, "Kms" de Classico en degustation...

Il faut voir pour le croire, « Kms » de Classico en degustation…

Ce qui est séduisant dans cette dégustation, c’est que l’on peut déguster et comparer plusieurs millésimes côte à côte dans plusieurs catégories de Chianti, en passant du simple Classico par Riserva jusqu’au Gran Selezione. 305 vins exactement sont proposés en dégustation assis et servis par une brigade de 50 sommeliers ! Tout déguster, une mission quasi impossible, et il fallait donc bien choisir ses cuvées…

Il a fallu 3 min 50 pour faire le tour de cet immense podium à presque 2000 bouteilles…!

Sur les 600 membres (dont 350 embouteilleurs) que compte Consorzio Chianti Classico, 142 exactement étaient présents à la Stazione Leopolda aussi, avec d’autres millésimes et d’autres cuvées à découvrir.

142 producteurs sont là...

142 producteurs sont là…

Chianti Classico Collection

Pour ma part, je me suis surtout concentrée sur Riserva 2010, millésime d’un grand avenir et Classico 2012, un excellent millésime fraichement embouteillé pour certains et sur fût pour d’autres qui méritait vraiment la découverte. Il fallait sinon piocher dans quelques 2011, 2009, 2008 et 2007. Exercice de style plus qu’intéressant avec quelques échantillons 2013 sur fût présentés directement par les producteurs. Un millésime qui s’avère harmonieux, bien équilibré, sur les fruits, avec une bonne balance couleur/tanins/acidité/alcool.

 Voici quelques-uns de mes coups de cœur :

Riserva :

Antinori 2011

Castello San Sano 2010

Fattoria di Lamole 2010

Fattoria di Montemaggio 2008

Cantalici 2010

Castelli del Grevepesa 2010

Castello di Fonterutoli 2011

Volpaia 2010

Lamole 2010

Fèlsina 2010

I Sodi 2010

Mannucci Droandi 2009

Melini 2010

Nittardi 2010

Rocca delle Maciè 2010

Ruffino 2009 et 2010

San Felice 2010

Tolaini 2010

Vignole 2008

Villa Calcinaia 2010

Classico :

Antinori 2012

Barone Ricasoli 2012

Bibbiano 2012

Castello di Ama 2011

Volpia 2011

Fèlsina 2012

Fondodi 2010 et 2011

Isole e Olena 2011 et 2012

Mannucci Droandi 2010

Nittardi 2011

Rocca di Montegrossi 2012

Tenuta Cappellina 2012

Tenuta di Lilliano 2011

Vignole 2010 et 2011

Villa Calcinaia 2011

Chianti Classico en bref :

 L’aire de production Chianti Classico s’étend sur 9 communes entre Florence et Sienne :

San Casciano in Val di Pesa, Greve in Chianti, Tavarnelle Val di Pesa, Barberino Val d’Elsa (provinces de Florence),

Radda in Chianti, Castellina in Chianti, Poggibonsi, Gaiole in Chianti, Castelnuovo Berardenga (provinces de Sienne).

La plus grande superficie du vignoble se trouve à Castellina in Chianti (1336 ha), la plus petite à Poggibonsi (32 ha)

La superficie totale du vignoble en Chianti Classico est d’environ 7200 ha pour une production de 250 000 hl

Catégories de vins : Chianti Classico Annata, Chianti Classico Riserva, Chianti Classico Gran Selezione.

Pour avoir droit à l’appellation, il faut au minimum 80% de Sangiovese dans assemblage avec un maximum de 20% des autres cépages autochtones ou internationaux.

Emblème de Chianti Classico

Emblème de Chianti Classico

Chaque bouteille est facilement reconnaissable grâce à son emblème : un Coq Noir sur la collerette.

Quelques coups de coeur en images :

L1460200L1460201L1460202L1460203L1460204L1460207L1460213

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 2 : Chianti Classico Collection 2014, Stazione Leopolda (Firenze)


Anteprime di Toscana 2014 – Episode 1: Chianti Classico Gran Selezione, nouvelle appellation à découvrir…
Santa Maria del Fiore, Duomo - symbole de Florence

Santa Maria del Fiore, Duomo – symbole de Florence

Palazzo Vecchio, siège de la Mairie de Florence

Palazzo Vecchio, siège de la Mairie de Florence

A la mi-février, la Toscane avec sa magnifique Florence deviennent le temps d’une semaine la capitale mondiale du vin. Les professionnels du monde entier, ceux qui trouvent l’intérêt pour les vins toscans, sont là. Et il faut être là, croyez moi, comme les très nombreuses personnes présentes !

C’est une vraie « Fashion Week » du vin où toutes (ou presque) les appellations toscanes défilent devant nos yeux et ne demandent qu’à être apprécier, alors que l’on dévoile la toute dernière collection, les derniers millésimes.

Ce sont les « Anteprime di Toscana », genre de primaires, mais pas dans un sens « à la bordelaise » puisque les vins présentés ici sont déjà en bouteille et en vente. En ce qui concerne les millésimes présentés, c’est en fonction de l’appellation et de la catégorie du vin. Même si on commence à voir de plus en plus certains producteurs qui présentent quelques échantillons sur fût, de vins encore en élevage.

Cette année, on pouvait déguster les millésimes 2012, 2011, 2010, 2009 selon les catégories de vins.

Consorzio du Chianti Classico a profité de cette manifestation pour présenter la toute nouvelle appellation Gran Selezione qui est placée au dessus de Riserva dans la pyramide de qualités.

Salone de Cinquecento où a eu la présentation de Chianti Gran Selezione

Salone de Cinquecento où a eu la présentation de Chianti Gran Selezione

en attendant la dégustation, coq noir symbole de Chianti Classico veille...

en attendant la dégustation, le Coq noir symbole de Chianti Classico veille…

La présentation et la dégustation de ces nouveaux élus a eu lieu au Palazzo Vecchio, qui est encore aujourd’hui le siège de la Mairie de Florence. Dans le somptueux Salone dei Cinquecento où se trouve le fameux Génie de la Victoire de Michel-Ange, nous avons pu dégusté une trentaine de cuvées Gran Selezione. Certains pouvaient trouver cette circonstance et ce lieu très évocateur…

Sergio Zingarelli, Président de Consorzio Chianti Classico

Sergio Zingarelli, Président de Consorzio Chianti Classico

Sergio Zingarelli, Président de Consorzio du Chianti Classico (propriétaire du Domaine Rocca delle Macie à Castellina in Chianti) présentait avec grande fierté ce nouveau né dans ce lieu magique qui se prêtait parfaitement à la circonstance… 

Voici le rappel de la pyramide des différentes qualités:

1)    Chianti Classico Annata, élevage minimum 12 mois

2)    Chianti Classico Riserva, élevage minimum 24 mois

3)    Chianti Classico Gran Selezione, élevage minimum 30 mois

Pour cette nouvelle appellation (Gran Selezione), la sélection des vignes doit être plus stricte, elles doivent absolument faire partie du domaine. Le vin passe également par une commission de dégustation (genre d’une commission d’agrément) et il doit correspondre à des critères organoleptiques bien définis (d’excellence !). Comme le disent nos amis italiens « caratteristiche organolettiche di eccellenza » !

Cela donne aussi une certaine souplesse aux producteurs : s’ils ne rentrent pas dans les critères Gran Selezione (« eccellenza »), ils peuvent rester dans la catégorie Riserva.

« Eccellenza » si bien dans le vin que dans l’art fait vraiment tourner la tête, Chianti Classico Gran Selezione dans le grandiose Salone de Cinquecento…

Top Ten, mes coups de cœur de Chianti Classico DOCG Gran Selezione :

 Antinori (San Casciano in Val di Pesa)

Badia a Passignano 2009

 100% Sangiovese

Bindi Sergardi (Castelnuovo Berardenga)

Mocenni Particella 89 2010

100% Sangiovese

Castello di Fonterutoli (Castellina in Chianti)

Castello Fonterutoli 2010

92% Sangiovese 8% Malvasia Nera, Colorino

Castello di Gabbiano (San Castiano in Val di Pesa)

Bellezza 2010

100% Sangiovese

Castelo di Volpaia (Radda in Chianti)

Il Puro 2010

100% Sangiovese

Fontodi (Greve in Chianti)

Vigna del Sorbo 2010

95% Sangiovese 5% Cabernet Sauvignon

I Fabbri (Greve in Chianti)

I Fabbri 2011

100% Sangiovese

Rocca delle Macie (Castellina in Chianti)

Sergio Zingarelli 2010

90% Sangiovese 10% Colorino

San Felice (Castelnuovo Berardenga)

Il Grigio 2010

80% Sangiovese 7% Abrusco 7% Pugnitello 4% Malvasia Nera 2% Ciliegiolo 2% Mazzese

Villa Calcinaia (Greve in Chianti)

Vigna Bastignano 2010

100% Sangiovese

Il faut signaler que les vins cités m’ont plu davantage au moment bien précis de la dégustation, sachant que toutes les cuvées de la Gran Selezione sont en réalité des vins remarquables !

L1460167Le Chianti Classico Gran Selezione compte aujourd’hui 35 cuvées, on peut imaginer que ce chiffre va peut-être, sûrement, évoluer dans le temps, rien n’est figé pour le moment…

Depuis près de 300 ans le Coq Noir veille sur Chianti Classico…

L1460098

 

Commentaires fermés sur Anteprime di Toscana 2014 – Episode 1: Chianti Classico Gran Selezione, nouvelle appellation à découvrir…



%d blogueurs aiment cette page :