vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Voyage dans l’AOC Côtes de Bordeaux, quelques coups de cœur à l’horizon # reportage

L’année 2019 s’achève en fanfares pour AOC Côtes de Bordeaux qui fêtent leurs 10 ans de mariage heureux…

 

 

2019 est une date impotente pour AOC Côtes de Bordeaux, elles fêtent 10 ans d’union entre les vignerons de 5 Côtes bordelais : Blaye, Cadillac, Castillon, Franc et Sainte-Foy.

 

« 10 ans de réussites collectives !

Partir à la conquête de nouveaux marchés, telle est l’ambition des 1000 vignerons visionnaires qui ont créé l’AOC Côtes de Bordeaux. Un défi relevé avec brio au regard de nos performances économiques et de notre poids dans l’ensemble des appellations françaises : 67 millions de bouteilles produites, soit 1 bouteille par Français, 10% de la production bordelaise.

En parallèle, notre part de marché export a connu une ascension fulgurante, et nos vins se sont également valorisés (…)

… Mais aussi 10 ans de partage et d’innovation ».

Stéphane Héraud, Président de l’AOC Côtes de Bordeaux

 

Les vignerons de chacune de ces 5 appellations, œuvre chaque jours avec beaucoup de conviction pour la qualité et la reconnaissance de leurs vins.

 

Dans chacune d’elle il y a de stars, de locomotives qui entrainent les autres dans l’aventure collective.

 

Il ne faut pas ignorer, que dans sa totalité AOC Côtes de Bordeaux est une très grosse machine économique avec

12 000 ha de vignes (dont 15% de la superficie est certifié en agriculture biologique).

2ème AOC en production à Bordeaux avec 10% des volumes de vins de bordeaux.

4ème AOC de vins rouges vendus en France et 15 millions de bouteilles vendus à l’export.

 

C’est qui m’intéresse aujourd’hui c’est la démarche environnementale de vignerons de Cotes de Bordeaux, elle est irréversible, on voit un engagement et une forte sensibilité de tous à l’environnement avec 15% de la production totale certifié en bio

(10% à Blaye, Cadillac et Saint-Foy, 25% à Castillon, 20% à Francs).

Vignerons en biodynamie ou en conversion sont plus en plus nombreux, la voie est ouverte sans détour.

De labels comme Terra Vitis, HVE (Haute Valeur Environnementale) ou encore certification ISO 14001 (respect de l’environnement) devient une voie de l’avenir, une prise de conscience quotidienne afin de préserver les vignobles et son environnement pour les générations futures.

 

La région jouit aussi d’un patrimoine historique très ancien, l’histoire commence ici au IIe siècle avec les Romains qui plantent la vigne, sur ces fameux coteaux, les premiers plans de « Vitis Biturica ». Et si on croit aux écrits du poète Ausone, ces vignes ont produits le vin si réputé qu’il était connu jusqu’à Rome.

 

 

CASTILLON

 

 

Personnellement j’ai une très grande affection pour cette appellation, pour la qualité exceptionnelle de ses terroirs, de ses vins, si diverses et si proches au même temps.

Avec 2 300 hectares de vignes et 230 propriétaires, c’est une AOC plutôt discrète malgré quelques « stars » présentes sur l’appellation, comme Stéphane Derenoncourt, Comte Stephan Von Neipperg, la famille Bécot, la famille Mitjavile et j’en passe…

Des styles divers, des personnalités bien marqués, du soyeux, les vins de Castillon Cotes de Bordeaux sont des vins de créateurs.

Castillon bénéficie de terroirs très complexe proches de Saint-Emilion, de sols graveleux près de la rivière de Dordogne, argileux en pied de coteaux qui deviennent argilo-calcaires puis calcaires sur les plateaux.

Vignoble de Castillon profite d’une situation géographique privilégiée et exceptionnel avec une exposition plein sud et un dénivelé d’altitude de plus de 100 mètres avec son climat océanique, orienté vers une tendance continentale.

Tout est réuni à la production de vins d’une grande qualité.

 

Découverte

 

Rencontre avec :

 

Frédéric Thibeau, Château Les Fleurs de Trentin à Sainte Colombe.

 

 

Aujourd’hui c’est Frédéric qui gère cette propriété familiale qui passait de père en fils depuis plusieurs générations.

20 hectares de vigne engagés dans une démarche de viticulture biologique depuis 2009, certifié dans sa totalité en 2012.

Ses vignes à Sante Colombe bénéficient d’un terroir magique argileux-calcaire sur les coteaux avec un encépagement planté majoritairement en Merlot, et Cabernet Franc avec une petite touche de Malbec et Cabernet Sauvignon.

A la cave pas d’extravagances, tout est traditionnel, vinifications dans de cuves en ciment et en inox sans oublier le passage en barriques pour certaines cuvées.

 

 

Les vins :

Château Lavergnotte (70% Merlot 30% Cabernet Franc)

Les Fleurs de Trentin (100% Merlot)

Cuvée Nathanoé (100% Merlot)

 

 

Rencontre avec :

 

Gérald Lecomte (Page, AOC Castillon Cotes de Bordeaux à Saint Philippe d’Aiguilhe)

 

 

Né en 2012, Page est un projet fou, une aventure commune de deux passionnés Patrick Honnef et Gérald Lecomte venu chacun d’un horizon différent.

Page est une cuvée issue de 4 parcelles, au totale d’1,40 hectares de vieilles vignes de 30 à 60 ans, dans sa totalité en viticulture biologique en cours de certification prévue en 2020.

1 hectare de Merlot et 0,4 hectare de Cabernet Sauvignon sur le terroir parfaitement argilo-calcaire de plateau Joanin.

 

 

Coté cave, le vin est vinifié dans les cuves inox, ensuite élevé pendant 18 mois dans les barriques de 225 l à 500 l de chêne français 50% nef, assemblage finale 70% Merlot 30% Cabernet Franc pour une production ultra confidentielle de 3000 bouteilles à l’année.

 

 

SANTE-FOY

 

Entourant la bastide historique de Sainte-Foy-La-Grande, sur des coteaux longeant la Dordogne s’épanouissent les vignobles de Sante-Foy Côtes de Bordeaux.

 

Sur 664 hectares de vignes, les 23 vignerons passionnés produisent des vins avec une forte personnalité, de vins de caractère, de vins avec de notes de fruits rouges et de cerise.

 

Le sol majoritairement argilo-calcaire avec de des graves au bord de la Dordogne. L’appellation bénéficie d’un climat assez tempéré, avec une tendance continentale.

 

Découverte

 

Rencontre avec :

 

Christophe et Bénédicte Piat propriétaires de Château Couronneau

 

 

Couronneau est une très ancienne propriété viticole du XVème siècle de 40 ha de vignes dont 10 hectares en appellation Saint-Foy, le reste en Bordeaux Supérieur.

La famille Piat a repris le Château en 1994 et dès 1997 passés déjà en viticulture biologique.

Ils étaient les véritables pionniers de cette démarche dans l’appellation.

Aujourd’hui tous les vins sont issus de raisins certifié en l’agriculture biologique et biodynamique.

 

Le château Couronneau produit 4 types de vins :

 

 

La Cuvée Pierre de Cartier,

Le Château Couronneau (blanc et rouge),

L’Ecuyer (rouge)

Volte-Face (rouge)

 

Christophe aime les défis, son chai c’est un véritable laboratoire de recherches avec les vinifications parcellaires, les vinifications dans les amphores.

 

 

Pour lui, il faut toujours aller plus loin dans ses recherches pour exprimer et valoriser au mieux son terroir en lui apportant de méthodes de vinification appropriée, afin de ressortir le caractère bien particulier de chaque parcelle.

 

 

CADILLAC

 

 

 

L’AOC Cadillac Cotes de Bordeaux propose sur ses 2000 hectares de vignes des vins de savoir-faire, subtils et délicats produits par 250 vignerons dans l’appellation.

La vigne s’épanouisse ici sur le terroir aux sols calcaires recouverts de graves caillouteuses sur les sommets, argilo-calcaires en milieu de pente, graves fines mêlées de silices au pied des côtes.

Le fleuve contribue à la singularité des vins de Cadillac Côtes de Bordeaux grâce au climat tempéré qu’il génère sur la totalité de l’appellation.

 

Découverte

 

Rencontre avec :

 

Nea Berglund, une jeune propriétaire de Château Carsin dans l’appellation AOC Cadillac Côtes de Bordeaux.

 

 

C’est une jeune femme dynamique et souriante qui ne manque ni d’audace, ni d’humeur, toujours très volontaire et à la recherche de nouvelles idées et de la perfection.

C’est avec son père Juha, tous les deux gèrent ensemble la propriété.

 

 

Juha Berglund, d’origine finlandaise, achète en 1990 cette jolie propriété, aujourd’hui de 21 hectares de vignes, dont 18 hectares qui produisent le vins du Château.

Le château Carsin est une vieille propriété qui a été mentionné pour la première fois en 1759 lorsque le terrain où il se trouve a été relié au château Salins dans la ville médiévale de Rions.

Au début du XIXe siècle, il devint une propriété à part entière avec 17 hectares de terres.

Aujourd’hui la famille Berglund cultive les vignes dans le plus grand respect de la nature et dans le respect de pratiques durables.

 

L’année 2003 marque un tournant, le domaine passe à la viticulture biologique, aujourd’hui en conversion pour une certification officiel (en 2021).

Dès 2015 Nea, avec son diplôme d’œnologie en poche prend en charge toutes les vinifications et la vigne. Son credo : mettre en évidence les caractères authentique de sols viticoles de Carsin et le traduire dans le verre.

 

 

Côté cave, les vins sont élaborés dans le plus grand respect de terroirs, ils reflètent les fruits de la vigne de différentes parcelles.

Le travail à la vigne est indissociable avec le respect total de la nature, en préservant la biodiversité pour obtenir la meilleure qualité de chaque grappe.

 

Neuf cépages sont cultivés : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Petit Verdot, Carmenere, Malbec, Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris et Sémillon, ce qui donne de possibilités très larges pour des assemblages de vins.

 

 

En 2017, Nea commence à expérimenter des amphores en argile pour des vinifications de vins blancs et rouges.

Dans la démarche d’avoir les vins plus fruités et plus frais, les amphores sont une alternative intéressante aux fûts de chêne.

Dans sa gamme Carsin sort un 100% Carmenere et 100% Cabernet Franc vinifié dans des amphores, ainsi qu’un Sauvignon Blanc.

Une expérience très concluante qui mérite une réflexion plus approfondie pour les millésimes à venir.

 

 

Aujourd’hui, l’effort est mis dans le travail dans les vignes et moins interventionniste dans la cave.

Pour Nea, ses vins doivent présenter les caractères et l’authenticité des sols des différentes parcelles.

Ce travail minutieux dans le vignoble avec de vinifications simples lui permet à se démarquer des nombreux producteurs de l’appellation.

 

 

FRANCS

 

C’est la plus petite et la plus orientale de tous cinq appellations, AOC Franc Côtes de Bordeaux avec les 435 hectares de vignes cultivées par 37 producteurs lui donne un petit air de rareté.

 

 

L’AOC Franc Cotes de Bordeaux, coincé entre les vallées de la Dordogne et de l’Isle à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Bordeaux, jouxtant Saint Emilion et Castillon la Bataille est repartie sur trois petites communes : Francs, Saint-Cibard et Tayac.

Son terroir est composé de calcaires à astéries recouverts de molasses calcaires dites de «l’agenais».

Climat est parfaitement continental sec et rigoureux en hiver, chaud en été.

Les vignobles à l’Est sur les coteaux élevés bénéficient d’ensoleillement plus marqué.

Trois cépages principaux sont cultivés dans l’appellation : Merlot, Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc.

 

Découverte

 

Rencontre avec :

 

Frédéric Marque, propriétaire de Château Puyfromage dans l’appellation Franc Côtes de Bordeaux.

 

 

Pour Frédéric sa devise et son engagement sont simples :

« Pour un viticulteur le raisin est l’expression naturelle de son terroir, le goût du vin c’est avant tout le goût du terroir ».

 

Château Puyfromage date de 1574, propriété de la famille Marque-Albert depuis plusieurs générations.

C’est l’une de plus impotente propriété de l’appellation avec 53 hectares de vigne sur les coteaux, tous repartis sur une cinquantaine de parcelles, sur le terroir de molasses calcaires, de pierres calcaires, de sable et d’argile, en revanche sur le plateau le sol est parfaitement calcaire d’origine fluvio-lacustre et marine.

Si bien dans la vigne que dans la cave la démarche environnementale est une évidence et une préoccupation majeure du propriétaire avec une certification HVE (Haute Valeur Environnementale) en 2017 et ISO 14001 en 2015.

 

Coté cave, les vins sont vinifié en cuve inox ou ciment, élevé en cuve ou barriques de chêne français.

 

 

BLAYE

 

La plus grande AOC de cinq Cotes, Blaye Côtes de Bordeaux avec ses 6000 hectares de vignes, dont 10% en agriculture biologique, cultivés par 450 producteurs, c’est aussi l’une de plus grande appellation de Bordelais.

 

L’Appellation dynamique et moderne, des vins et des vignerons sont aussi accessibles que conviviaux.

Sans oublier qu’elle représente à elle toute seule une grosse machine économique avec une production de 37 millions de bouteilles par an, vendues à 85% sur le marché français (15% à l’export). La production de vins rouges est quasi totale à 90%.

Et pour finir avec les chiffres elle est la 5e appellation de vins rouges commercialisé en France.

 

Dominant l’Estuaire de la Gironde, vignoble de Blaye est constitué d’un terroir riche avec une diversité importante.

À l’ouest de l’appellation, autour de la ville de Blaye, les sols sont majoritairement argilo-calcaires permettent au cépage Merlot de révéler tout son potentiel aromatique.

Au nord, les sols de sables et graviers sont propices pour le développement des arômes subtils du cépage Sauvignon blanc.

Au sud-est, une grande diversité de sols permet à chacun de cépages de s’exprimer sur le terroir le mieux adapté pour révéler tout son potentiel.

Vignoble de Blaye est cultivé en majorité à flanc de coteaux bénéficiant de conditions d’ensoleillement idéales.

Son encépagement est majoritairement en Merlot (environ 70%) avec Cabernet Sauvignon et Malbec.

 

 

Conclusion :

 

La démarche environnementale des vignerons de Cotes de Bordeaux ne date pas d’hier.

Très soucieux de préserver et de transmettre le patrimoine aux générations futures, ils sont investis dans la protection de leur terroir, de la nature, ils présentent une forte sensibilité à l’environnement depuis de nombreuses années.

 

 

Aujourd’hui 15% de Côtes de Bordeaux sont en agriculture biologique soit :

10% à Blaye, Cadillac, Sainte-Foy

25% à Castillon

50% à Francs

Ce qui représente plus que double par rapport à la moyenne de vignobles de Bordeaux (7%)

De plus en plus de vignerons ont intégré le SME (Système de Management Environnemental) du vin de Bordeaux.

Le SME implique les vignerons sur cette thématique en les conduisant à l’obtention de la certification environnementale souhaitée : ISO 14001 et/ou HVE (Haute Valeur Environnementale).

 

10 ans de performance et de réussite collective de Côtes de Bordeaux

 

Export a doublé passe de 11% à 23%

Commercialisation de vins en bouteille passe de 45% à 68%

Les volumes export on progressé de +30%

 

Pour l’AOC Côtes de Bordeaux le bilan de cette décennie (2009-2019) est très positif et prometteur pour les années à venir .

 

 

Adresses utiles :

http://www.bordeaux-cotes.com

http://www.carsin.com

http://www.puyfromage.com

http://www.chateau-couronneau.fr

http://www.castillon-cotesdebordeaux.com

http://www.leschemins.fr

 

 

 

Commentaires fermés sur Voyage dans l’AOC Côtes de Bordeaux, quelques coups de cœur à l’horizon # reportage





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :