vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Perrine Fenal, nouvelle co-gérante du domaine de la Romanée-Conti

La fameuse porte de la cave du DRC

Le suspense ne durait pas longtemps, c’est Perrine Fenal, la fille de Lalou Bize-Leroy, est devenue co-gérante du domaine de la Romanée-Conti.

Suite à la décision lors de dernière l’assemblée générale du domaine, faisant suite au décès d’Henry-Frédéric Roch en novembre dernier.

 

La disparition prématurée d’Henry-Frédéric Roch, en novembre dernier, avait laissé la famille Leroy sans gérant à la tête du domaine de la Romanée-Conti. Donc, maintenant c’est la fille de Lalou Bize-Leroy, Perrine Fenal, assure cette fonction. Elle succède à son cousin, cogérant du domaine pour la famille Leroy depuis 1992 au côté d’Aubert de Villaine.

 

Perrine Fenal, cette femme discrète, était toujours attachée au Domaine si bien familialement que professionnellement. Toujours présente au coté de son grand-père M. Henri Leroy, puis de sa mère Mme Lalou Bize-Leroy. Entre 1992 et 2004 sa société Perrine Fenal S.A était importateur et distributeur des vins du Domaine en Suisse romande.

 

En 2004, Perrine Fenal avait été nommée membre du Conseil de Surveillance à la suite de sa tante, Pauline Roch (la mère d’Henry-Frédéric Roch et sœur ainée de Lalou-Bize Leroy). Isabelle Roch, l’une de ses cousines reprend aujourd’hui ce siège au sein du conseil.

 

Rappel historique

 

L’Abbaye de Saint Vivant fondée au IXème siècle, devenu Prieuré clusien au XIIème, maintient le souvenir d’une communauté monastique établie à Vergy, il y a plus d’un millénaire. En 1131 ils défrichent « la terre inculte de Flagey et de Vosne », donation du duc de Bourgogne, créant ainsi des terroirs, complétés par quelques rachats de vignes limitrophes (au XIIIème) qui vont devenir la Romanée Conti et la Romanée Saint-Vivant…

 

Domaine de la Romanée-Conti en chiffre :

 

Echézeaux (4,6737 ha)

 

Grands Echézeaux (3,5263 ha)

 

Romanée Saint-Vivant (5,2858 ha)

 

Richebourg (3,511 ha)

 

La Tâche (Monopole de 6,062 ha)

 

La Romanée Conti (Monopole de 1,814 ha)

 

Montrachet (0,6759 ha)

 

les Grands Crus de Vosne-Romanée

Grand zoom sur la Romanée Conti

 

Au cœur de la Côte de Nuits en plein milieu des climats de Vosne-Romanée, la Romanée Conti est celui dont la réputation est à son juste titre la plus éclatante.

 

Cette minuscule parcelle de vignes de 1,814 ha est une véritable Reine parmi d’autres grands crus qui l’entourent.

Sa position toujours considérée comme la plus avantageuse, ni trop haute, ni trop basse (à 260 m d’altitude) parfaitement au milieu pour que le fruit obtienne la plus parfaite maturité. Plus élevée à l’occident, exposée vers le soleil levant, elle capte les premiers rayons du soleil matinal, qui lui procure la plus douce chaleur du jour.

Par sa petite taille, ainsi que sa position géographique on aurait pu considérer, que son sol est très homogène.

A vrai dire, il est très nuancé entre le haut et le bas de la parcelle. Le sol du bas a une profondeur qui varie entre 30 et 50 cm et repose sur du calcaire à entroques. Le sol du haut est plus profond et repose sur une couche de marne jaune avant d’atteindre le calcaire à entroques.

La pierrosité est beaucoup plus importante en haut de la parcelle qu’en bas. Ceci est variable en surface mais surtout en profondeur. En revanche la texture du sol entre le haut et le bas varie très peu, avec 40% d’argiles, 35% de limon et 25% de sable.

Le cépage Pinot Noir de type fin et très fin s’y plaît beaucoup et toute cette alchimie fonctionne à merveille pour donner le meilleur d’elle-même.

 

 

Adresses utiles :

http://www.romanee-conti.fr

 

 

 

 

 

 

Publicités
Commentaires fermés sur Perrine Fenal, nouvelle co-gérante du domaine de la Romanée-Conti





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :