vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Journal de Primeurs 2010 – Episode 3 : Pomerol et Saint Emilion
9 juin 2011, 21:29
Filed under: Bordeaux primeurs 2010, Saint Emilion GCC | Étiquettes: , , ,

Voici quelques de mes coups de coeur en Pomerol et en Saint Emilion :

POMEROL

Olivier Berrouet signe son troisième millésime à Petrus

Petrus   19,5 -20

Olivier Berrouet signe avec brio son troisième millésime, 100% Merlot (11,5 ha) sur le terroir très particulier d’argiles gonflantes, extraordinaire régulateur hydrique.

Vinification en cuves béton, élevages en barriques 50% neuves pendant 20 à 24 mois.

Vin de soyeux exceptionnel, presque inclassable avec le touché de bouche aérien, structure tannique ronde toute en délicatesse, finesse poussé à l’extrême presque « dérangeante », notes de petits fruits noirs, d’épices avec une finale fraîche et gourmande.

Le Pin    19

100% Merlot de trois parcelles contiguës, vendange 24 et 25 septembre , rendement 34 hl/ha, vinification en cuves inox, malo et élevage en en barriques 100% neuves.

Texture soyeuse avec une grande consistance et puissance sans « lourdesse », structure tannique fine, poudreuse, notes épicés, une très belle fraîcheur et minéralité. 

Jacques Thienpont  avec sa décontraction, sa simplicité et son humeur sans pareil parle du millésime 2010 à Le Pin.

Ch Clinet  17,5

Toucher de bouche taffetas avec une structure tannique très puissante au milieu, toute en élégance, fruits noirs acidulé, belle fraicheur de l’ensemble, fait saliver.

 Ch Gazin  18

Toucher de bouche soyeux avec une structure tannique très puissante, grande minéralité, coté épice et acidule en finale donne une très belle fraîcheur.

Ch la Conseillante   18

Toucher de bouche très soyeux avec une belle structure tannique poudreuse, notes mentholés, réglissés, joli finale fine avec une belle fraîcheur.

Ch Petit Village  17

Toucher de bouche très lisse avec le milieu tannique assez extrait, quelques notes de fruits noirs, en finale quelques épices, notes réglissés et mentholé, il me manque quelques chose, à suivre…

Ch Bon Pasteur  17

Toucher de bouche très lisse, trop lisse…, épices, puissance en finale, vin compacte avec une très bonne fraîcheur.

Ch Rouget   16,5

Attaque frais, texture soyeuse minérale avec une certain légèreté, élégance avec une bonne finale saline.

SAINT EMILION

Ch Valandraud  18,5

75% M  25% CF, élevage 100% en barriques neuves, production ne dépasse jamais 20 000 bouteilles

Texture velouté avec une belle maîtrise de tannins, puissance toute en élégance, coté épicé et salinité très forte, excellente fraîcheur.

Ch Fleur Cardinale  18

70% M 15% CF 15% CS, élevage 100% barrique neuve jusqu’à 16 mois, depuis quelques années Bob fait un superbe boulot !

Texture très soyeuse avec de tannins très bien travaillés,poudreux, milieu une belle fraîcheur, notes épices, en finale grande minéralité, très élégant. Bravo à Murielle qui a déjà signé quelques beaux millésimes.

 Ch Canon la Gaffelière  18

Toucher de bouche taffetas, fruits rges acidulés, noirs, beaucoup de salinité, tannins très soyeux, beaucoup de fraicheur en finale.

Ch Dassault  16,5

Bouche soyeuse, notes épicés, réglissés, beaucoup de mâche, structure tannique puissance dans élégance, bonne minéralité, on voit beaucoup de progrès dans la vinification, à suivre…

Ch Franc Mayne  16,5

Bouche soyeuse, lisse avec petit fruits acidule, petit creux au milieu, bonne finale minérale, grâce à des importants changements au chai et dans la vigne progresse chaque année, à suivre…

Ch la Couspaude   17

Toucher de bouche soyeux, petit fruits rges et noirs, structure tannique soignée avec coté poudreux, final joli acidité.

Ch la Dominique   17

Très soyeux et fin, joli grains de tannins, réglisse, fait saliver avec une joli finale fine et fraîche, progresse chaque année.

Ch la Tour Figeac   17,5

Soyeux et élégant avec joli travail en profondeur, extraction de fruits et tannins tout en élégance en gardant la puissance.

Ch Larcis Ducasse   17,5-18

Toucher de bouche taffetas, milieu sucrosité sans sucre, avec un joli travail sur les tannins toute en finesse en gardant la structure, finale fraiche et minérale, très élégant.

Ch Larmande  17

Bouche soyeuse avec des épices douces, réglisse, quelques fruits rges acidulés, belle richesse toute en finesse avec une joli fraîcheur

Ch Fonroque  16,5

Structure fine avec  des tannins soyeux, notes épicé et salines avec une bonne finale très fraîche (100% en biodynamie).

Ch Péby Faugères  16,5

Structure tannique puissante avec une très bonne texture, notes épicés (boisés), finale minérale fait saliver.

Saint Emilion sous le soleil d'avril

Publicités
Commentaires fermés sur Journal de Primeurs 2010 – Episode 3 : Pomerol et Saint Emilion





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :