vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Journal de Bordeaux Primeurs 2010 – Episode 2 : Saint Emilion Premiers GCC

Avant de commencer mes chroniques qui vont se suivre tout au longue de ces quelques pages, je tire mon chapeau à Union des Grands Crus de Bordeaux avec sa Présidente Sylvie Cazes, à Groupement de Premiers GCC de Saint Emilion, à le Cercle Rive Droite, à la Grappe et bien d’autres… ainsi que tous les châteaux qui m’ont permis de déguster le 2010 dans les meilleurs conditions possible… Merci…

Etant donné, que je n’ai pas dégusté tous les vins, je m’occupe surtout de mes coups de coeur et de crus que j’ai apprécié le mieux.

Saint-Emilion Premiers GCC « A »

Pauline Vauthier présente Ausone 2010 dans le nouveau chai d'Ausone

Château Ausone  19,5-20

7 ha, 55% CF 45 % M, rendement 26 hl/ha, 100% bois nef pendant 20 mois, 18 000 blles

Merlot vendangé entre 5 et 12 octobre, Cabernet Franc entre 12 et 16 octobre

depuis 10 ans la qualité très constante quel que soit le millésime, mon coup de coeur permanent…

Nez discret, épicé, fruits frais rges et noirs, en bouche la structure tannique très poudreuse, grande profondeur, belle fraicheur, tout est en grande délicatesse, acidité-sucre en équilibre, notes de feuilles frais de tabac.

 Château Cheval Blanc  19,5-20

55% CF 44% M  44 parcelles définies, chacune corresponde à une cuve (béton)

vendanges étalées entre 20 septembre et 14 octobre, cabernets exceptionnels, petits grains très mûrs, élevage 18 mois en fûts

Toucher de bouche soyeux, belle consistance, structure tannique élégante et fine sans pareil, quelques notes poivrées avec une sensation poudreuse, excellente fraîcheur. Très grande réussite !

Saint-Emilion Premiers GCC

Dégustation du 2010 de Groupement de Premiers GCC de Saint-Emilion

Ch Magdelaine  17

Bouche délicate soyeuse avec une belle fraicheur saline, tout est en finesse, petit fruits rege, structure tannique très fine.

 Ch la Gaffelière   17+

Toucher de bouche lisse avec une bonne structure au milieu, vin assez digeste avec une finale réglissée, pointe poivré, notes mentholés.

 Ch Trotte Vieille  17

Bouche assez légère et fluide avec de notes réglissés au milieu, finale tannique, bien mesuré.

Ch Canon   18

Bouche soyeuse avec une structure tannique lisse, poudreuse et élégante, en finale présent une belle puissance toute en élégance.

Ch Figeac   18+ 

Toucher de bouche très soyeux avec une fruité de fruits noirs, vin large et généreux, en finale structure tannique élégante avec les petits grains.

Ch Bélair-Monange    17,5

Attaque très lisse et fin, le milieu remplit bien la bouche avec « une sucrosité sans sucre », tannins travaillé tout en élégance (petits grains) avec une excellente fraicheur en finale, belle salinité.

  Ch Angélus  18,5

Toucher de bouche taffetas, soie et épices douces, poivre blanc, milieu sucrosité sans sucre, belle complexité, tannins poudreux avec une finale minérale, longue, beaucoup salinité.

 Ch Pavie Macquin 18,5

En bouche de notes de essences de cèdre, structure tannique très fine puissante et minérale, très bonne longueur, élégant.

Ch Beauséjour   17,5

Bouche très lisse et fluide avec une structure tannique assez fine, vin aimable avec une finale fraîche.

Ch Clos Fourtet  18

Lisse et fin avec les grains de tannins très, très fins, d’une grande élégance, bien structuré, excellente et fraîcheur.

Ch Pavie 18,5-19

Très elegant, avec une très belle maitrise tannique, épices, différent que d’habitude, plus fin, changement de style très appréciable !

 Ch Troplong Mondot  18

Toucher de bouche très soyeux et élégant, avec le fruité frais et agréable au milieu, structure tannique fine avec une très bonne fraîcheur.

 Ch Beau-Séjour Bécot  17,5

Attaque tannique, grande structure, vin très large avec une puissance, quelques notes de fruits noirs, en finale réglisse, qui se mélangent aux tannins, très bonne fraicheur, à suivre…

En Conclusion: on voit une une belle homogénéité de tous les Premiers avec les différences des sols plus ou moins drainants, plus ou moins froid, consistance et structure tannique est bien présente avec une fraîcheur exceptionnelle. Tous ces crus restent très « digestes ».

Pour finir une belle leçon d’histoire par Gérard Bécot, qui montre les vestiges d’une vigne gallo-romaine dans sa parcelle de Beau-Séjour Becot, grand merci pour cette présentation… !

 

Publicités
Commentaires fermés sur Journal de Bordeaux Primeurs 2010 – Episode 2 : Saint Emilion Premiers GCC





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :