vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 2
10 mai 2010, 19:46
Filed under: Bordeaux primeurs 2009 | Étiquettes:

CLIMATOLOGIE

Denis Dubourdieu Prof. à la Faculté d'Oenologie de Bordeaux présente en détail le Millésime 2009

 

La bonne climatologie est primordiale pour la réussite d’un millésime et surtout pour sa côte lors de sa sortie.

 

Émile Peynaud (1912-2004), père d’oenologie moderne disait « qu’au fond la côte d’un millésime c’est le goût qu’il a ou qu’il aura et l’attente qu’il suscite »

Pour réussir un Grand Millésime de Bordeaux il faut réunir plusieurs conditions, en effet, le millésime 2009 réuni plus ou moins parfaitement les cinq conditions déterminantes :

1 et 2 : une floraison et une nouaison précoces tout début juin par temps chaud, ensoleillé et relativement sec.

3 : une véraison également précoce – débutant fin juillet – mais se déroulant après une période insuffisamment sèche pour arrêter la croissance végétative de la vigne dans toutes les situations.

4 : une maturations complète grâce à des mois d’août et septembre chauds mais variablement arrosés et particulièrement sec dans le Médoc.

5 : des « vendanges de rêve », fin septembre et courant octobre par un temps exceptionnellement sec.

 

Rappel de quelques éléments climatiques de l’année 2009 :

Le cinquième hiver le plus rigoureux depuis 20 ans particulièrement froid et tourmenté les deux premiers mois puis plutôt sec, ensoleillé et doux en mars pour une reprise précoce de la végétation. Le début de printemps particulièrement humide avec des orages violents en mai puis une installation précoce de l’été pour une floraison dans d’excellentes conditions la première quinzaine de juin.

Un très bel été avec des journées chaudes mais pas caniculaires et des perturbations peu fréquentes mais positionnées en juillet et début août retardant l’installation durable de la limitation en eau.

En septembre et octobre l’été continue, soleil, chaleur, sècheresse dominent permettant d’atteindre sereinement l’optimum de la maturité.

Dans ces conditions exceptionnelles qui ont permis de laisser sereinement murir les raisins, les premiers coup de sécateurs ont été donnés tout début septembre pour les blancs.

Les vendanges à Sauternes furent exceptionnellement précoces et brèves, la récolte durait environ entre 28 septembre et 20 octobre avec le retour des pluies. Le nombre de tri fut très faible, la pourriture noble fut exceptionnelle.

La récolte de merlots la plus précoce débutera le 18 septembre, elle se généralise à partir du 23 pour s’achever en octobre, les cabernets furent majoritairement vendangé pendant la première quinzaine d’octobre.

En conclusion : le 2009 donne des vins blanc sec puissants et frais, de grands vins rouges dans lesquels s’expriment les terroirs avec sa plus haute définition et de prodigieux vins liquoreux, puissants et profonds avec une pureté et richesse impressionnante.

Commentaires fermés sur Bordeaux Primeurs 2009 – Episode 2





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :