vin Wino wine – le blog vin de Marie Joanna Roginska


La série de belles bulles – Champagne Louis Roederer Brut Nature 2012 Blanc et Rosé by Philippe Starck

La nouvelle a été gardé avec un grand secret, aujourd’hui ça y est elles sont la… elles sont bien arrivées…

 

 

Philippe Starck signe deux nouvelles cuvées pour le Champagne Louis Roederer : Brut Nature 2012 en version Blanc et Rosé.

 

C’est la troisième collaboration du créateur avec la Maison Roederer, la première c’est pour élaboration de Brut Nature 2006, suivi par le Brut Nature 2009 et aujourd’hui Philippe Starck poursuit cette aventure passionnante avec le 2012 décliné en deux couleurs : Blanc et Rosé.

 

 

Brut Nature est l’émanation d’une pensée libre autour d’une rencontre, celle de la Maison Louis Roederer et du créateur Philippe Starck.

 

La cuvée Brut Nature est né des conversations abstraites entre Fréderic Rouzaud (PDG de Champagne L.Roederer), Jean-Baptiste Lécaillon (Chef de Cave) et le créateur Philippe Starck ; sont nés des mots forts qui ont guidé la création de Brut Nature : honnête, minimal, diagonal, moderne.

 

« Le millésime 2012 a livré le meilleur : des raisins d’une résonance remarquable, offrant une sensibilité particulière, une vibration nouvelle des Pinots noirs plus généreux, plus intenses encore qui nous ont conduits à imaginer non pas une, mais deux cuvées, un blanc et un rosé.»       Jean-Baptiste Lécaillon, chef de cave

 

« Brut Nature 2012 Blanc est un champagne d’action, de mouvement, qui respire l’intelligence. Tendu et vif, éclatant et élégant. C’est un champagne de jour, de plaisir immédiat. »

« Brut Nature 2012 Rosé est un jeu mental, une expérience sensorielle et sentimentale unique où l’on boit de la couleur, on boit du rose. Tendre et intime, étincelant et poudré. C’est un champagne de coucher de soleil. »              Philippe Starck

 

 

La Maison Louis Roederer en bref :

Fondée en 1776 à Reims, Louis Roederer est une maison familiale et indépendante présidée par Fréderic Rouzaud.

Outre la production du champagne Louis Roederer et de Cristal, Louis Roederer possède également le champagne Deutz, le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (Grand cru classé de Pauillac), les Châteaux Haut – Beauséjour et Pez (Saint – Estèphe) et la Maison Descaves, à Bordeaux ; les Domaines Ott* en Provence, la Maison Delas Frères dans la Vallée du Rhône, le Porto Ramos Pinto au Portugal et, en Californie, Roederer Estate, Scharffenberger Cellars, le domaine Anderson et Merry Edwards Winery.

 

A propos de Philippe Starck :

 

 

Philippe Starck, créateur à la notoriété internationale et à l’inventivité protéiforme, s’est toujours concentré sur l’essentiel, sa vision : que la création, quelle que soit la forme qu’elle prenne, rende la vie meilleure au plus grand nombre.

Il est à ce titre l’un des pionniers et l’une des figures centrales du concept de « design démocratique ».

En déployant son œuvre prolifique dans tous les domaines, produits de notre quotidien (presse-agrumes, mobilier, vélo électrique ou éolienne individuelle), architecture (hôtels, restaurants aspirant à être des lieux stimulants), ingénierie navale et spatiale (méga yachts, capsule d’habitation pour tourisme spatial privé), il n’a cessé de repousser les limites et les critères du design, devenant l’un des créateurs les plus visionnaires et reconnus de la scène internationale contemporaine.

Philippe Starck et sa femme, Jasmine, vivent principalement dans les airs ou dans des « milieux de nulle part ».

 

 

Adresses utiles :

 

http://www.louis-roederer.com

http://www.starck.com

 

 

Commentaires fermés sur La série de belles bulles – Champagne Louis Roederer Brut Nature 2012 Blanc et Rosé by Philippe Starck


15e Concours International de vin « Emozioni dal Mondo : Merlot e Cabernet » 2019 à Bergamo # résultats

La 15ème édition du Concours International de vin « Emozioni dal Mondo : Merlot et Cabernet » 2019 dévoile ses résultats.

 

 

Il s’agit d’un concours international des vins sous le patronage et le règlement de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) qui se déroule chaque année à la mi-octobre à Bergamo en Lombardie.

 

Nous sommes dans une magnifique région viticole Valcalepio où de vignobles cohabitent avec les champs des oliviers sur de belles collines lombardes.

Certes, la région est moins connue que de grandes régions viticoles en Italie, mais sans aucun doute elle mérite aussi ses lettres de noblesse pour la diversité et la qualité de ses vins.

 

Ce qui n’est pas anodin que grâce au concours « Emozioni dal Mondo Merlot e Cabernet », les vins rouges de Valcalepio (Valcalepio Rosso DOC) issu de Merlot et de Cabernet trouvent plus en plus la reconnaissance internationale.

 

Tout d’abord il faut parler du format très original de ce concours qui met en compétition uniquement de vins issus de cépages Cabernet et Merlot venus du monde entier et soumis au jugement des juges-experts internationaux.

 

 

 

Comme chaque année, cette 15ème édition était intense et riche en contenu, mis à part la dégustation et jugement de vins.

 

Centrale historique hydroélectrique de Trezzo d’Adda

Dans le but de présenter la région de Bergame et son histoire, une visite de la centrale historique  hydroélectrique de Trezzo d’Adda a été proposé ainsi que la visite du musée et des archives historiques de Same, là où on a crée le moteur et la fameuse voiture Lamborghini.

Sans oublier l’Accademia Carrara, très riche en œuvres de Maîtres italiens du XV au XVIIIe siècle où se déroulait l’exposition « Giardini di Seta » des carrées de soie créée par l’artiste Vittorio Accornero pour la Maison florentine Gucci entre 1960-1980.

Accademia Carrara qui accueille l’exposition « Arte di Moda » « Giardini di Seta »

A l’occasion de cette exposition Consorzio Tutela Valcalepio a sorti une cuvée spéciale de Valcalepio Rosso 2016 en édition limitée à 100 exemplaires dédiée à l’événement avec une étiquette sur mesure.

 

 

Fiera di Treviglio, Bergamo prête à accueillir 15e Emozioni dal Mondo

15ème édition en chiffres :

 

7 commissions

 

81 juges-expert (44 étrangers et 37 italiens) de 30 pays  soit :

 

Argentine, Bulgarie, Canada, Colombie, Croatie, République tchèque, France, Allemagne, Hongrie, Israël, Inde, Italie, Malte, Monténégro, Pérou, Pologne, République de Macédoine du Nord, République Moldavie, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Suisse, Royaume-Uni, Turquie et Etats-Unis.

 

256 échantillons de vin provenant de 27 pays soit :

 

Argentine, Australie, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Canada, Croatie, République tchèque, France, Allemagne, Israël, Italie, Hongrie, Malte, Monténégro, Pérou, Portugal et République de Macédoine du Nord , République de Moldova, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Afrique du Sud, Turquie et États-Unis.

 

Nombres de points pour l’attribution des médailles :

 

Médaille grand d’or: score d’au moins 92/100 points

Médaille d’or: score d’au moins 85/100 points

Médaille d’argent: score d’au moins 82/100 points

 

RESULTATS :

 

1 Médaille Grand Or  (Il faut signaler que cette distinction est très rare)

 

Cabernet Sauvignon Rosé Auslese 2018 Weingut Gangl, Autriche (score 93,5)

 

78 Médailles ont été attribué dont 1 Grand d’Or, 75 Or et 2  Prix spéciaux pour le « croisement »

 

Conformément au ratio échantillons – médailles définies par le règlement de l’OIV soit au maximum 30%.

 

Voici la répartition de médailles par les pays gagnants :

 L’Italie, l’hôte officiel de l’événement, a obtenu 26 médailles.

La deuxième place a été conquise par la Serbie qui a remporté 13 médailles.

L’Argentine a reçu 4 médailles.

L’Australie, la Roumanie, la Croatie, Israël et la Macédoine du Nord ont reçu 3 médailles chacune.

Le Canada, l’Allemagne, la France, la Turquie, Malte et la Slovénie ont reçu deux médailles chacun.

L’Espagne, la Slovaquie, l’Afrique du Sud, la Moldavie et le Pérou ont obtenu une médaille chacun.

 

21 Prix de la Presse

 

Les mentions du prix spéciale de la presse ont été attribuées à un vin par pays participant qui a obtenu le score le plus élevé qui est égales aux points de la médaille chez de juges-journalistes.

 

2 Prix Spéciaux pour le croisement

 

Les meilleurs résultats obtenus pour les croisements de cépages avec Cabernet ou Merlot

 

 

Le concours « Emozioni dal Mondo » est placé sous le patronage du Consorzio Tutela Valcalepio (Conseil interprofessionnel des vins de Valcalepio) présidé par le Comte Emmanuele Medolago Albani (propriétaire d’Azienda Vitivinicola Medolago Albani) et est dirigé par l’œnologue Sergio Cantoni (directeur et œnologue de la Cantina Bergamasca).

 

Sergio Cantoni directeur du concours avec Sara Cantoni

 

Bref rappel en chiffres :

 

15ème Edition (concours crée en 2005 par le Comte Bonaventura Grumelli Pedrocca)

Lieu : Bergamo (Lombardie)

Patronage de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin)

Président Emanuele Medolago Albani, directeur Sergio Cantoni

256 échantillons de 27 pays

81 juges-expert (44 étrangers et 37 italiens) de 30 pays

78 Médailles (dont 1 Grand Or, 75 Or et 2 Prix Spéciaux)

1 Médaille Grand Or

2 Prix spéciaux pour le croisements

21 Prix de Presse

 

 

Tous les résultats sont à consulter :

 

http://www.emozionidalmondo.it

 

 

 

Comprendre Valcalepio et ses vins :

 

La vallée de Valcalepio, « Bonne terre, la terre douce », semble être à l’origine du nom de la vallée Calepio, du grec « Kalos-Epias », indiquant un climat doux à proximité du lac.

La tradition viticole de la région est millénaire dans cette zone où des collines s’étendent du lac d’Iseo jusqu’à l’Adda dans la province de Bergame. Un itinéraire d’une centaine de km permet d’admirer les vignobles divisés en carrés et en terrasses soutenues largement par des murgets de pierres sèches.

 

Les vins de Valcalepio sont produits dans la zone de collines de l’extrême sud du lac d’Iseo, lequel s’étend dans la province de Bergame en englobant une cinquantaine de communes dont Bergame.

 

Les vins rouges sont issus de Cabernet Sauvignon (25-60%) et de Merlot (40-75%).

Vieillissement obligatoire de 12 mois dont au moins 3 sous bois.

Pour « Riserva », élevage d’au moins de 3 ans dont au moins un an en fût de chêne.

 

Les vins blancs sont issus de Pinot Bianco et de Chardonnay (55-80%) ainsi que de Pinot Grigio (20-45%).

 

Le Moscato Passito est issu uniquement de Moscato di Scanzo ou de Moscato.

Les raisins subissent un passerillage sur pied ou après la récolte dans des chais ventilés. Ils peuvent être mis en vente à compter du 12 mais de la deuxième année suivant la récolte. Traditionnellement c’est un vin de dessert.

 

 

Adresses utiles :

http://www.emozionidalmondo.it

http://www.valcalepio.org

 

Commentaires fermés sur 15e Concours International de vin « Emozioni dal Mondo : Merlot e Cabernet » 2019 à Bergamo # résultats


Tavora-Varosa DOC – la région qui pétille au nord du Portugal # reportage

Collines de Tavora-Varosa

Oui, c’est sûrement difficile mais pas impossible de se faire une place sur la scène internationale, sortir de l’ombre quand on est une petite région viticole du nord du Portugal nommé Tavora -Varosa complètement caché par ses illustres voisins, comme ces géants de la viticulture portugaise : la Vallée de Duro au Nord et le Dao au sud.

 

 

Tavora-Varosa est une belle région viticole qui couvre environ 3500 hectares de vignes avec sa capitale Moimenta da Beira, s’étend aux municipalités de Lamego, Tarouca, Armamar, Tabuaço, São João da Pesqueira, Sernancelhe et Penedono.

Son vignoble se situe sur des collines entre 500 et 900 mètres d’altitude, sur des terroirs en major partie granitique, se chevauchent à certains endroits au Nord avec son illustre voisin Douro qui possède la même typologie de terroirs.

 

La région est la plus renommée pour ses vins effervescents élaborés parfaitement en méthode traditionnelle (80% de la production totale) sans oublier aussi la production de vins tranquilles fort intéressants.

Oui, sans aucun doute, cette région mérite largement ces lettres de noblesse pour la qualité de ses produits.

 

Tavora – Varosa se trouve au sud du Douro sur le versant méridional de la Serra da Nave, entre les rivières Paiva et Távora (d’où son nom).

C’est un endroit à la fois beau et retiré, tout juste desservi par une route reliant du nord au sud Vila Real dans la région de Douro à Viseu dans la région de Dão.

Des nombreuses petites exploitations se divisent en terrasses suspendues aux pentes sauvent très abruptes, et la majeure partie de la population vit ici de l’agriculture et de la vigne.

La région est connue surtout par sa production de pommes en faisant d’elle le verger du Portugal qui fournit 50% de la production totale du pays.

 

Tavora-Varosa, verger du Portugal

 

 

Sa troisième richesse est l’extraction et transformation du granit, j’ai déjà cité que les sols viticoles sont en major partie granitiques.

 

Comme dans le Douro, les conditions climatiques de Tavora – Varosa sont uniques, de même que les sols principalement granitiques et schisteux, peu calcaires avec une érosion importante des acides.

Cette richesse de sols combiné avec le climat tempéré et sec, en fait d’elle une région idéale pour la production du vin en général, idéalement approprié à la production de vins mousseux d’une très grande qualité, ainsi qu’à la production de vins tranquilles rouges, blancs et rosés avec leur fraicheur exceptionnelle dû aussi à l’altitude impotente du vignoble.

 

Tinta Barroca

 

Touriga Franca

 

Sur son terroir unique le panel de cépages autochtones est extraordinaire, pour les blancs ce sont : le Bical, le Cerceal, le Fernão Pires, le Gouveio et le Malvasia Fina, pour les rouges le principales variétés sont : Tinta Barroca, Tinta Roriz, Touriga Franca et Touriga Nacional.

Pour diversifier la qualité de vins, certains producteurs cultivent toujours du chardonnay, du riesling et du pinot noir (les cépages historiquement existant dans cette région, jamais abandonnés par certains producteurs).

 

Les vins blancs ont des arômes et de notes d’agrumes frais fort intéressants, sont très lumineux, frais et gourmands avec une acidité naturelle surprenante.

 

Les vins rouges sont plutôt corsés et épicé avec une bonne fraicheur également, avec des saveurs remarquables qui se dégagent avec le temps, ont la capacité de vieillissement importante grâce à sa structure tannique et minérale.

 

Point économique :

 

3500 ha de vignes

1200 vignerons

13. 000 000 de bouteilles en moyenne production annuelle (vins effervescents et tranquilles).

80% la production de vins effervescents

20% la production de vins tranquilles

 

Grand zoom sur la région et son climat

 

Dans la région Tavora –Varosa, les hivers sont froids et humides tandis que les étés sont chauds et secs.

La topographie du lieu oblige les vignerons de relever certains défis : culture de la vigne à une altitude moyenne de 550 m sur des sols durs granitiques et schisteux.

En outre, il est beaucoup plus difficile de faire mûrir du raisin dans cette région que dans les régions adjacentes du Douro et du Dão.

Les raisins conservent leur acidité et des caractéristiques fruitées marquées par la grande fraîcheur des températures nocturnes en altitude.

Le climat dominé par cette fraîcheur est idéal pour cultiver du raisin destiné à des vins mousseux.

 

Il est important à signaler la présence centenaire à Tavora – Varosa du cépage Chardonnay et du Pinot Noir toujours cultivés à coté de nombreux cépages autochtones, qui nous paraît aujourd’hui une évidence vu la climatologie dans cette zone.

C’est peut-être l’une des raisons parmi d’autres qui a permis à la région de se faire démarquer au niveau national pour la production de vins mousseux de grande qualité et l’être la première à obtenir sa DOC (AOC) en 1989.

 

Cooperativa Agricola do Tavora abrite dans ses caves profondes taillées dans le granit de milliers de bouteilles de vins effervescents pour un longue vieillissement

On ne peut pas parler de la viticulture de la région et de son model économique sans citer la cave coopérative la Cooperativa Agricola do Tavora située à Moimenta da Beira, une vraie locomotive pour la région et ses viticulteurs.

Elle exploite plus de 1000 ha de vignes, propriétés des ses 1100 membres, sans oublier les hectares de pommiers exploités aussi par la cave.

La cave est connue surtout pour sa production de vins effervescents environ déclinés en plusieurs gammes.

 

 

Compte tenu de ses conditions uniques – sols granitiques, schisteux, pauvres en calcaire, haute altitude, le climat continental tempéré, en font une place privilégiée dans la production du vin et de la pomme, cette dernière corresponde à 50% de la production du Portugal.

 

Bien évidemment le model économique de la cave coopérative de Tavora est très importent pour la région, mais il ne faut pas oublier de nombreuses caves particulières connues et reconnues par la grande qualité de ses vins.

 

Comme la Cave da Murganheira à Ucanha, située à une vingtaine de kilomètres de Moimenta da Beira, la reine incontestable de la production de vins effervescentes.

Cave Murganheira où reposent ses trésors pour un très longue vieillissement

Les terroirs de la Vallée de Varosa sont le berceau des vins de Murganheira associé depuis toujours à la qualité irréprochable. Les conditions climatiques et géologiques très proches ici à la région de Douro sont réunis pour que la dame nature puisse exprimer des saveurs et des arômes le plus intenses dans les vins.

La cave fondée il y a plus que 60 ans a su s’imposer et l’affirmer sa place d’abord sur le marché national et aujourd’hui également sur le marché international avec ses vins mousseux élaborés en parfaite méthode traditionnelle (90% de la production totale de la cave), ainsi que quelques vins tranquilles aux qualités irréprochables.

 

 

80 ha de vignes assurent la production propre avec un suivi sur 300 ha qui font partie des associés et de fournisseurs du raisin pour la production de la cave.

Une petite partie du vignoble en propre est certifiée Bio, ainsi la voie est ouverte pour continuer sur cette lancée.

Murgenheira sélectionne les cépages le plus nobles, utilise les techniques le plus perfectionnée, se remet en question en permanence pour la qualité et amélioration de chaque cuvée.

Dans son environnement naturelle d’exception, la caves est bâtie dans un granit bleu, pour que les vins mousseux de Murganheira reposent tranquillement pendant des longues mois, des longues années afin d’exprimer la pureté des saveurs et des arômes liés à son terroir unique.

Les vins sont produits à partir de cépages autochtones blancs comme : Malvasia Fina, Gouveio Real, Cerceal sans oublier le Chardonnay et pour le rouges : Touriga National, Touriga Franca, Tinta Roriz et aussi le Pinot Noir.

Marta Lourenço, jeune oenologue de Murganheira

 

C’est ici qu’officie une jeune œnologue Marta Lourenço, grâce à son dynamisme, ses compétences, sa volonté de faire la qualité, Murganheira aujourd’hui a su s’imposer avec ses vins effervescents d’une très grande qualité sur le marché national, mais aussi à se faire connaître à l’international. Afin de compléter ses connaissances et des expériences, Marta fais régulièrement les séjours en Champagne.

Murganheira possède plusieurs collection de vins effervescents

La cave Murganheira est une locomotive et exemple pour tous les viticulteurs de la région produisant les vins effervescents

 

 

Casa de Vinhago avec ses 12 ha de vignes

Casa de Vinhago, collection de vins tranquilles

Dans un style diffèrent on peut citer Casa de Vinhago, un domaine viticole de 12 ha de vignes qui produit de seulement de vins tranquilles issus de cépages autochtones.

 

 

Marcos Hehn explique sa philosophie d’excellence, la pureté de cépages sur les terroirs bien définis

Collection de la Quinta de Seara

Ou encore le domaine Quinta da Seara où Marcos Hehn, propriétaire et œnologue propose excellents vins effervescents et quelques rieslings d’une pureté aromatique exceptionnelle qui font la gloire et réputation de son domaine.  

 

Adresses utiles :

http://www.cvrtavora-varosa.pt

http://www.cooptavora.pt

http://www.murganheira.com

http://www.cm-moimenta.pt

http://www.fijev.org

 

Commentaires fermés sur Tavora-Varosa DOC – la région qui pétille au nord du Portugal # reportage


« Talents des Bordeaux » 2019 pour le millésime 2017 sont dévoilés # résultats

 

 

 

 

Les « Talents des Bordeaux » sont distingués chaque année afin de mettre en avant le travail des femmes et des hommes, leur attachement à leur terroir, leur passion et leur dévouement.

 

Douze pépites sont ainsi élues pour porter les couleurs des appellations : 6 Bordeaux rouges et 6 Bordeaux Supérieur rouges.

Cette année c’est le millésime 2017 qui a été dégusté, millésime marqué par le gel qui au final révèle les vins qualitatifs et expressifs.

Marc Médeville, président du Syndicat des Bordeaux&Bordeaux Supérieur

Cette dégustation annuelle s’est tenue le 30 septembre dans les locaux de la prestigieuse cave Lavinia à Paris, en présence de Marc Médeville, président du Syndicat des Bordeaux & Bordeaux Supérieur.

 

Parmi les 42 vins finalistes, présélectionnés à Bordeaux, les 12 cuvées ont été sélectionnées suite à une dégustation à l’aveugle par le jury professionnel composé de journalistes spécialisés, cavistes, œnologues ainsi que de membres de clubs œnologiques.

 

Voici les heureux gagnants qui représenteront les deux appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur tout au long de l’année sont :

 

Les 6 Talents Bordeaux rouge, millésime 2017 :

Château L’Insoumise « Chai 45 » – 6,00 €

Château La Rame – 7,95 € ***

Château Lamothe – 6,00 € ***

Château Lamothe-Vincent – 6,00 €

Château Pey La Tour– 5,50 €

Domaine du Carrelet – 7,50 €

 

Les 6 Talents Bordeaux Supérieur rouge, millésime 2017 :

Château du Bois Chantant – 8,60 € ***

Château La France « Cuvée Gallus » – 9,20 €

Château Pabus – 18,00 €

Château Penin « Les Cailloux » – 14,30 € ***

Château Pey La Tour « Réserve » – 12,00 € ***

Château Turcaud « Cuvée Majeure » – 10,00 €

 

***  mes coups de coeur personnels

(Prix indiqués sont les prix TTC à la propriété)

 

Adresses utiles :

http://www.planete-bordeaux.fr

 

Commentaires fermés sur « Talents des Bordeaux » 2019 pour le millésime 2017 sont dévoilés # résultats


Vendanges 2019 à Bordeaux, rencontre avec Antoine Médeville, oenologue # toutes premières impressions

La période de vendanges est un moment crucial si bien pour les producteurs que pour les œnologues-conseil, ainsi que pour de laboratoires œnologiques.

Alain Médeville dans les vignes de Château Fleur la Mothe, cru bourgeois de Médoc. 13 ha de vignes sur le beau terroir de  graves (gravier de quartz et de gros sable)

 

Juste avant les premiers coups de sécateurs dans les vignes blanche, j’ai fais une tournée de vignobles médocains de Listrac avec le Château Fonréaud jusqu’au nord du Médoc au Château Fleur la Mothe en passant par Margaux, le Château la Galiane ; en compagnie d’Antoine Médeville co-directeur de laboratoire Oneoconseil avec son siège à Pauillac et co-propriétaire de  Château Fleur la Mothe, crus bourgeois de Médoc.

 

Bref analyse de la météo par Antoine Médeville juste avant les premiers coups de sécateurs :

 

« Après un printemps assez frais et un été caniculaire, nous ne notons pas de stress hydrique important. Seules quelques parcelles de jeunes vignes sur sol drainant ont légèrement marqué le pas. Sur les sols argileux, la vigne a cessé de pousser à la fin du mois d’août, marquant ainsi une bonne alimentation hydrique »

 

Les vendanges des blancs ont débuté dans le Médoc au début de septembre par les terroirs les plus précoces, sachant que la vigne dans sa globalité avait envieront une semaine de retard par rapport au millésime 2018 qui a été dans certains secteurs plutôt précoce.

Aujourd’hui, pour arriver à exprimer au mieux le potentiel de chaque parcelle de vigne en vue de la météo plus en plus capricieuse, il faut un vrai travail de la «haute couture ». Il faut passer plusieurs fois dans chaque parcelle de vigne, vendanger tout simplement à la carte.

Sauvignon Blanc au Château Fonréaud, Listrac juste avant les premiers coups de sécateur

« A ce jour, les lots de blancs, sont désormais en cuves. La récolte en deux, voir trois tris successifs a demandé un gros travail de suivi au vignoble mais cela permet aux producteurs d’exploiter au mieux le potentiel de chaque parcelle.

Les équilibres sucres/acidités pour le millésime 2019 sont bons, les jus sont nets et francs. C’est une bonne base pour un vin blanc de qualité.

Les fermentations alcooliques devraient révéler les jolies promesses entrevues au vignoble.

Les premiers lots entrés en cave finissent tout juste de fermenter.

Les Sauvignons Gris en fin de fermentation alcoolique sont très aromatiques. Les Sémillons et Sauvignons Blancs dévoilent des arômes prometteurs.

Les vendanges de raisins rouges dans le Médoc ont débuté également.

 

Cuvier de Château la Galiane (Margaux) prêt pour recevoir la vendange 2019

Les premières parcelles de Merlot dans les appellations communales ont été récoltées après le 18 septembre. Avec les fortes chaleurs des derniers jours, les Merlots précoces ont atteint une bonne maturité, l’état sanitaire est exceptionnel.

Conséquences de ces belles journées estivales, nous commençons à constater des poids de baies qui baissent sur les Merlots et très peu d’évolution des acidités.

Les sucres continuent de s’accumuler. Les premiers coups de sécateurs commencent.

Les autres cépages, notamment le Cabernet Sauvignon, voient leurs maturités technologiques évoluer doucement mais les anthocyanes s’accumulent bien.

Sur les terroirs précoces les vendanges des premières parcelles de Cabernet Sauvignon commenceront afin de conserver de beaux arômes de fruits frais.

Quelques pluies actuelles devraient faire beaucoup de bien dans les secteurs les plus tardifs mais également au cépage Petit Verdot qui pourrait être une très belle réussite de ce millésime 2019 » les premiers constats sur l’état du 2019 d’Antoine Médeville (Oenoconseil)

 

A propos d’Antoine Médeville

 

Issu de la famille de viticulteurs et pharmaciens, diplômé d’œnologie de la faculté de Bordeaux en 1990.

Débute sa carrière à Sancerre et dans le Languedoc Roussillon. En 1996 il s’installe dans le Médoc à Pauillac en créant le site œnologique l’Oenoconseil, en s’associant dans cette « aventure » avec deux amis œnologues Henry Boyer et Edouard Massie.

 

Aujourd’hui, c’est une histoire d’amitié de quatre œnologues avec Arnaud Chambolle qui est arrivé dans l’équipe.

Ensemble ils ont crée quatre pôles œnologique avec de laboratoires à : Preignac, Pauillac, Beychac&Caillou et à Saint-Emilion.

Au total 250 propriétés font appelle à eux pour un conseil personnalisé qui respecte l’esprit et le terroir de chacun.

 

Adresses utiles : 

http://www.oenoconseil.com

http://www.chateaufleurlamothe.fr

http://www.scea-rene-renon.com

http://www.chareau-fonreaud.com

 

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Vendanges 2019 à Bordeaux, rencontre avec Antoine Médeville, oenologue # toutes premières impressions


25ème Wine Award Mundusvini 2019 Summer Tasting dévoile ses résultats – la France dans le Top 5 de pays médaillés

 

Les résultats vient de tomber du 25èma International Wine Award Mundusvini 2019 Summer Tasting qui a eu lieu du 29 août au 1 septembre à Neustadt sur la fameuse route de vins au cœur du Palatinat (Pfalz).

 

Durant quatre jours de dégustations les 170 experts de 45 nationalités ont gouté « à l’aveugle » et évalué 4409 vins de 40 pays producteurs et ont décerné :

14 médailles Grand Or, 818 Or et 928 Argent

 

 

Voici Top 5 de pays qui ont décroché le plus grand nombre de médailles :

 

Italie 487 médailles (39% de vins) Allemagne avec 307 médailles (36%) a dépassé pour la première fois leurs collègues espagnoles qui ont décroché 283 (41%) médailles, ensuite Portugal brille avec 132  médailles (46%) et la France qui décroche 122 médailles (43%).

 

Les vins français ont prouvé encore une fois sa très bonne position dans la compétition internationale en décrochant 122 médailles au totale dont 3 Grand Or, 60 Or et 59 Argent sur 281 vins mises en compétition dans l’édition estivale soit 43% de vins médaillés.

 

 

Il faut saluer la Champagne qui comme les années précédentes a montré encore une fois ses performances en décrochant

3 médailles Grand Or sur seulement 14 au totale décerné à la dégustation estivale.

 

Cette distinction suprême est revenu à :

Champagne Dom Ruinart Blanc de Blancs 2007

Champagne Dom Pérignon 2008

Champagne Veuve Clicquot La Grande Dame 2008

 

Egalement il faut citer :

Champagne Krug Grande Cuvée 167ème Edition pour sa distinction

Best of Show Champagne Non-Vintage

Champagne Dom Pérignon 2006 Rosé pour sa distinction

Best of Show Champagne Rosé

 

 

Voici les producteurs qui ont décrochés le plus grand nombre de médailles :

Le meilleur producteur d’Australie est Casella Family Brands (12 médailles), du Chili – Vina Luis Felipe Edwards (12 médailles), de l’Allemagne – Vier Jahreszeiten Winzer (16 médailles), de la France – Vranken-Pommery (12 médailles), d’Italie – Caviro Sca (15 médailles), de Nouvelle-Zélande – Marisco Vineyards (23 médailles), de Portugal – Casa Ermelinda Freitas – Vinhos (9 médailles), de l’Espagne Felix Solis Avantis (14 médailles) et d’Afrique du Sud le KWV (8 médailles).

 

 

Mundusvini en bref :

Créé il y a 18 ans, International Wine Award MUNDUS VINI par MEININGER VERLAG, une maison d’édition spécialisée dans les revues sur le vin basé à Neustadt dans le Palatinat.

Depuis ses débuts et surtout aujourd’hui il compte parmi les concours de vin les plus importants dans le monde.

Avec plus que 11 400 vins en compétition aujourd’hui et chaque année son nombre augmente, témoignent de l’importance que ce concours a gagnée au fil du temps en Allemagne, mais aussi dans le monde entier.

Les vins sont évalués à l’aveugle sur la base de 100 points du barème international de l’OIV (l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) par les juges-expert internationaux.

Les vins médaillés sont présente chaque année sur le stand MundusVini au Salon ProWein à Düsseldorf au mois de mars.

 

Les résultats complets sont disponible ici  :

http://www.meininger.de/fr/mundus-vini/resultats-degustation/mundus-vini-summer-tasting-2019

 

Mundusvini

 

Commentaires fermés sur 25ème Wine Award Mundusvini 2019 Summer Tasting dévoile ses résultats – la France dans le Top 5 de pays médaillés


Le Beaune 1er Cru Cuvée Maurice Drouhin – Hospices de Beaune 2017 fête ses 70 ans # histoire

 

 

Ca y est, la Maison Joseph Drouhin à Beaune s’apprête à mettre en vente dès maintenant sa fameuse cuvée Le Beaune Premier Cru Cuvée Maurice Drouhin – Hospices de Beaune 2017.

Les heureux  amateurs de vins et aussi d’histoire pourront acquérir une bouteille, un magnum ou un jéroboam de la cuvée Maurice Drouhin – Hospices de Beaune 2017 dès le mois de septembre 2019.

La cuvée Maurice Drouhin 2017 a une place à part dans le cœur de la famille Drouhin, car elle célèbre les 70 ans de la donation de parcelles de vignes Beaune 1er Cru par Maurice Drouhin aux Hospices de Beaune.

Chaque année, sans exception depuis 1961, cette cuvée est mise aux enchères lors de la vente des Hospices en novembre.

 

Hélas, peu d’acheteurs connaissent une véritable l’histoire de ce vin.

 

Quatre parcelles en Premier Cru situées à mi pente sur les coteaux du vignoble de Beaune (Les Boucherottes, Les Avaux, Les Champimonts et Les Grèves) sont cultivées et vendangées par des vignerons qui allouent une partie de leur temps aux Hospices.

 

Le Beaune Premier Cru Maurice Drouhin est vinifié ensuite par Ludivine Griveau, régisseuse des Hospices.

Pour ce millésime 2017 si particulier, Fréderic et Véronique Drouhin ont souhaité que Ludivine vinifie cette cuvée « à la Drouhin », dans l’esprit de la Maison beaunoise en privilégiant surtout l’élégance.

Bien évidemment et sans aucune hésitation Ludivine accepte ce challenge et lors des premières dégustations après entonnage, le constat est unanime, la cuvée corresponde parfaitement aux attentes de la famille Drouhin.

Frédéric Drouhin, DG d la Maison Drouhin

En janvier 2018 les vins ont intégré les caves historiques de la Maison Drouhin à Beaune, les caves situées sous les bâtiments pour un long élevage.

Le millésime 2017 est de faibles rendements avec seulement 30 hectolitres à l’hectare.

Cette cuvée si particulière a produit 23 pièces qui ont été achetées intégralement par la Maison Drouhin lorsque de la vente des Hospices de Beaune en novembre 2017.

 

Caves historiques de la Maison Drouhin à Beaune

 

Vieux pressoir dans la Maison Drouhin à Beaune

 

Aujourd’hui ces précieuses flacons vont retrouver les heureux acheteurs.

 

Zoom sur cette incroyable histoire de la cuvée Maurice Drouhin

 

Au cours de la grande guerre, Maurice Drouhin, plus jeune capitaine de France, est nommé instructeur français de la 84ème Brigade américaine avec la responsabilité de l’entrainement d’un régiment complet aux méthodes françaises de tranchées et de vie militaire.

Il va collaborer étroitement avec le colonel Mac Arthur en charge de la 42ème Division, la Rainbow Division, constituée à partir d’unités de 26 états.

Les relations étroites entre Maurice Drouhin, les USA et les Ministères étaient bien connues et les allemands se doutaient qu’il participait entre autres à la filière locale qui aidait les prisonniers français échappés, à franchir la ligne de démarcation entre France occupée et France libre.

6 juin 1944 débarquement des allies en Normandie.

Maurice Drouhin se doutait qu’il risquait d’être arrêté et il avait organisé son évasion.

Effectivement, le 7 juin au matin se présentent les soldats allemands.

Les Allemands bloquent le pâté de maisons mais ignorent la sortie possible rue Paradis à 200 mètres des Hospices de Beaune par les caves de la maison.

Là, aux Hospices durant trois mois jusqu’à la libération de Beaune le 8 septembre 1944 Maurice Drouhin se cache dans une toute petite pièce réservée aux archives de l’hôpital grâce à l’aide de la Sœur Germain qui communique ses nouvelles à la famille.

 

Hospices de Beaune

 

En 1947 Maurice Drouhin concrétise sa reconnaissance aux Hospices de Beaune par un don de plus de deux hectares de diverses parcelles Beaune Premiers Crus du domaine, soit un tiers de son vignoble.

Maurice Drouhin décède fin 1960 et la récolte 1961 sera la première produite sous le nom Cuvée Maurice Drouhin.

 

La Côte de Beaune

 

Adresses utiles :

http://www.drouhin.com

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Le Beaune 1er Cru Cuvée Maurice Drouhin – Hospices de Beaune 2017 fête ses 70 ans # histoire



%d blogueurs aiment cette page :